vendredi 5 avril 2013

Fukushima : le refroidissement de la piscine du réacteur 3 s'est brutalement arrêté


La piscine en 2010



Le système de refroidissement du combustible nucléaire usé stocké dans la piscine du réacteur numéro 3 de la centrale ravagée de Fukushima s'est brutalement arrêté vendredi pour une raison inconnue, a indiqué la compagnie exploitante Tokyo Electric Power (Tepco).

Une alarme a retenti à 14H27 et les techniciens ont constaté que le dispositif était stoppé. Ils tentent actuellement de comprendre la cause de cet incident, a précisé un porte-parole du groupe.

La compagnie espère remettre le système en service dans la journée.
Dans l'immédiat, la situation n'est pas jugée alarmante, la température de l'eau de la piscine étant de 15,1° Celsius, selon un communiqué du groupe.

Toutefois, ce nouvel incident souligne la vulnérabilité des installations.

La piscine du réacteur 3, totalement saccagé par une explosion d'hydrogène, contient un peu plus de 500 assemblages de combustible usé.

Ce nouvel incident est le deuxième gros problème de refroidissement survenu en moins d'un mois à Fukushima.
http://www.dhnet.be/infos/monde/article/430641/fukushima-le-refroidissement-de-la-piscine-du-reacteur-3-s-est-brutalement-arrete.html

5 commentaires:

JS Seb a dit…

C'était pas un rat qui en étai la cause????
Comment cela s'appelle-t-il déjà? Un dresseur de rat?? C'est comme ça qu'on dit?........... :)))))

Maxime Lauvray a dit…

Günter Sacckman JR est passé par là...!LOL!!!!!!

Zangao a dit…

Un petit rat ..... Tu tu.....

Tomla a dit…

Gott Verdammt, mes radons laveurs !

Tomla a dit…

Pour crever SUR cet enfer terrestre, les formes de vie de cette planète n'avaient jamais eu autant l'embarras du choix : bombes et ogives thermonucléaires, bombes à neutrons, plasma, antimatière, sismiques, sinkholes, chemtrails, nanotechnologies, bactéries, virus, vaccins, médicaments allopathiques, métaux lourds, plastiques, farines animales, pesticides, fongicides, herbicides, dioxine, bisphénols, phtalates, particules fines du diesel, toutes les autres merdes dans la bouffe et ailleurs...
Con cernant la centrale de Fukushima, prenez un quart-d'heure en regardant la vidéo d'un homme intègre qui donne le compte-rendu chronologique de la pire catastrophe nucléaire civile de notre temps :
http://www.jp-petit.org/nouv_f/seisme_au_japon_2011/seisme_japon_2011.htm#koide
Concernant le césium, 168 fois Hiroshima, autant dire que nous devrions bientôt perdre nos cheveux, pour ceux qui en ont encore, à défaut de se les arracher avec tout ce qui se passe dans ce monde.
A part ça, le sarco (lequel est blanchi, tout comme son fric) phage de Tchernobyl tombe définitivement en couilles.
@+

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.