mardi 9 avril 2013

Le Japon déploie des missiles Patriot au coeur de Tokyo

Les forces d'auto-défense sont autorisées à détruire tout missile nord-coréen qui menacerait le territoire TOKYO Le Japon a déployé des missiles Patriot dans le centre de Tokyo pour faire face à tout tir de la Corée du Nord qui menacerait l'archipel, a-t-on appris mardi auprès du ministère de la Défense.

Deux lanceurs de missiles Patriot ont été installés au ministère de la Défense au coeur de la capitale nippone avant l'aube, afin d'intercepter un éventuel missile nord-coréen, a expliqué ce responsable à l'AFP.

D'après la presse japonaise, des Patriot vont être déployés sur deux autres sites dans la région de Tokyo.

Des batteries d'intercepteurs seront aussi installées sur l'île d'Okinawa (sud du Japon), a annoncé lundi le ministre de la Défense, Itsunori Onodera.
Lors d'une émission de télévision, il a précisé qu'Okinawa était "l'endroit le plus approprié pour répondre à toute urgence", ajoutant que des Patriot pourraient désormais être déployés sur cette île "de façon permanente".

Les forces d'auto-défense - le nom de l'armée japonaise - ont été autorisées à détruire tout missile nord-coréen qui menacerait le territoire nippon, avait indiqué lundi un porte-parole du ministère de la Défense.

Outre les batteries de Patriot, Tokyo a déployé des destroyers équipés du système d'interception Aegis en mer du Japon (appelée mer de l'Est par les Coréens), avait précisé ce responsable.

La péninsule coréenne connaît un regain de tensions depuis le lancement réussi d'une fusée nord-coréenne en décembre dernier, considéré par les Occidentaux et le Japon comme un test de missile balistique. La situation s'est encore aggravée après un troisième essai nucléaire en février.

La Corée du Nord a transporté en train, en début de semaine dernière, deux missiles Musudan et les a installés sur des véhicules équipés d'un dispositif de tir, selon Séoul, qui redoute que Pyongyang ne procède à un essai dans les jours à venir.

Le Musudan aurait une portée théorique de 3.000 kilomètres, soit la capacité d'atteindre la Corée du Sud ou le Japon.

http://www.dhnet.be/infos/monde/article/430936/le-japon-deploie-des-missiles-patriot-au-coeur-de-tokyo.html

9 commentaires:

Misterto a dit…

Encore une fois... la verité est ailleurs. Il ne se passera rien en Corée du Nord !!

Anatole Patachon a dit…

Attention cependant à ne pas sous-évaluer le facteur "perte de face" si redouté par les Asiatiques:
a) Le petit Monsieur du Nord n'a pas apprécié les dernières mesures punitives prises par la communauté mondiale à la suite de ses gesticulations des derniers mois, et s'est mis dans une colère proche du caprice de gosse chez le marchand de glace.
b) Au cours de cette grosse colère, il a jeté à la figure du monde qu'il allait déclencher les foudres Nucléaires sur le vieil Oncle Sam.
c) Le voilà maintenant devant le dilemme insupportable de passer pour le dernier des clowns s'il ne se produit rien de plus, ce qui correspondrait à un suicide social dans son esprit oriental.
Ainsi, je crois que le risque est bien réel que ce gros-petit-bouffon fasse profiter au reste du monde de son suicide, en nous collant un pétard sur la gueule tout de même.

Lovesoldier a dit…

Oui .... Tout est possible et rien est impossible ... notre destin est entre leurs mains, entre leurs griffes je dirai même .

Ben.C a dit…

Ca vous rappelle pas la course à l'armement qu'il y a eu avant la dernière guerre mondiale?

DarkWhite a dit…

Ouai ou la crise des missiles de Cuba aussi =)
enfin quoi qu'il en soit, il a l'air d'aller bien plus loin que ce que beaucoup de journalistes pensaient jusqu'à présent !

Wisdoom a dit…

Ce qui est clair c'est que les pions se mettent en place dans la région, que ce soit la chine, la Russie, le Japon et bien sur les USA et la CdS...tout le monde place ses unités, ses défenses anti missiles et ses flottes armées. Du coup ce qui est bizarre c'est que avec toute cette préparation, je vois pas comment la CdN peut bouger le petit doigt, sa liberté d'action est plus que limité..et même si elle lancait une attaque nucléaire, elle va être intercepté, l'effet de surprise n'est plus possible. Ce qui amènerait à une réplique directe et radicale des USA et de la CdS. Mais alors que va faire la Russie et la Chine? si l'attaque est lente, on peut effectivement s'attendre à une guerre de territoire en CdN, mais par contre s'ils atomisent la CdN en deux jours, les russes et les chinois n'aurront plus rien à défendre...mais je les vois mal partir à la conquête de l'Europe en représaille. Chai pas c bizarre ça sent pas grand chose en faite, à part un choc émotionnel mondial, je ne vois pas comment cela peut déboucher sur un nouveau mouvement géopolitique..qqun aurait une idée?

Amras a dit…

Salut tout le monde ! ouf ! Enfin de retour, après la mort de feu mon ancien pc ^^

Pour en revenir au petit Kim.. J'ai entendu dire que des soldats pourraient passer par des tunnels souterrains ... A creuser ...

Mais j'avoue que tout se met en place, et que j'espère que la CDN mettra son égo de côté, parce que là il n'a plus de carte en main...

A Rhea Hosts Trinity a dit…

@ 14:12
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=204.html

Elsa Aubert Make up Artist a dit…

look at Benjamin Fullford blog.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.