dimanche 21 avril 2013

Vidéo : Les soldats israéliens utilisent un adolescent palestinien menotté comme bouclier humain alors qu'ils tirent sur des manifestants

Ils prennent un gosse, se cachent derrière et tirent sur des manifestants, voilà comment travaillent les soldats de "l'armée la plus morale du monde" dans "la seule démocratie de la région".

Vendredi, les soldats israéliens ont utilisé un adolescent palestinien menotté comme bouclier humain alors qu'ils tiraient sur des manifestants dans le village d'Abu Dis, en Cisjordanie occupée. La scène a été capturée et filmée par Huthifa Jamous, journaliste indépendant, qui a posté la vidéo sur sa page page Facebook.




Jamous a expliqué par téléphone à The Electronic Intifada que l'incident avait eu lieu pendant une manifestation organisée en solidarité avec le gréviste de la faim Samer Issawi, dans ce village qui est adjacent à Jérusalem occupée.

Selon le Jerusalem Media Center, les forces de l'occupation israélienne ont ouvert le feu sur les manifestants, faisant usage de gaz lacrymogènes et de balles caoutchouc acier, et les jeunes ont riposté en jetant des pierres et des bouteilles vides.

Dans la vidéo, on peut voir un groupe de soldats israéliens aller chercher un jeune Palestinien, Muhammad R., âgé de 17 ans, l'extirper de l'arrière d'un véhicule blindé, puis le forcer à marcher avec eux dans la rue. Le jeune s'avère avoir les mains liées et ses mains menottées sont maintenues au-dessus de sa tête par un soldat israélien. Tandis que les soldats forcent l'adolescent à descendre la rue en le tenant devant eux, trois soldats relèvent leurs armes et les pointent, apparemment sur des manifestants situés hors-champ. Puis les soldats s'arrêtent, et tout en exposant délibérément l'adolescent, tirent deux salves en direction des manifestants. Une autre vidéo postée par Jamous montre des jeunes en train de défendre le village contre les forces de l'occupation israélienne, avec des pierres.

Utilisation de boucliers humains : un crime de guerre israélien banal

Le fait d'utiliser n'importe quelle personne comme bouclier humain, et spécialement un prisonnier, est un crime de guerre grave ; mais comme l'indique B'Tselem, les forces de l'occupation israélienne ont une longue histoire faite d'implications dans cette pratique barbare.

En février, "Defence for Children International - section Palestine" a rapporté un autre cas où des soldats israéliens ont arrêté et utilisé un jeune garçon âgé de 9 ans, Mustafa Wahdan, comme bouclier humain, lors d'une manifestation près de la prison d'Ofer où sont détenus de nombreux prisonniers politiques.

Du fait de la quasi-totale impunité dont bénéficient les soldats israéliens pour leurs crimes contre les Palestiniens, il est très rare qu'on leur demande des comptes. Dans un de ces très rares cas où une action a pu être engagée, deux soldats ont été jugés pour avoir utilisé Majid Rabah, âgé de 9 ans à l'époque des faits, comme bouclier humain lors de l'invasion de Gaza par Israël, en 2008-2009. Les soldats ont été déclarés coupables, mais ont écopé de peines symboliques.

http://www.ism-france.org/temoignages/Les-soldats-israeliens-utilisent-un-adolescent-palestinien-menotte-comme-bouclier-humain-alors-qu-ils-tirent-sur-des-manifestants-video--article-18068

3 commentaires:

Apprenti Sage a dit…

Quelle belle preuve de courage qu'ont ces soldats...Quand à l'intelligence n'ont parlons pas :)...
En même temps on ne peut totalement leur en vouloir étant donné qu'ils sont aux ordres!!!

»J'avais écris quelques lignes ici, j'ai préféré me censuré, car je pense que ce que j'y disais n'aurait pas été compris pas certains et aurait attisé la haine, bien qu'il n'y avait rien de haineux dans mon propos... Ce n'était qu'une vision et un raisonnement des événements de cette région. Au final ce n'est pas vraiment le lieu pour étaler ça, sur ce blog!«

La situation quotidienne de cette région me rend vraiment malade, autant pour les palestiniens que pour le véritable peuple juif! [ À ne pas confondre avec les colons et les sionistes.]

Liliane CLAUSS a dit…

hé bé ! juste après un article fausse bannière voilà que tu tombes dans le piège anti israelien..!
c'est aussi bien connu que les médias sont à la solde des olligarchies pour nuire contre israel

va vivre à jérusalem et dans le pays tout entier sous les alertes minutées et constantes des bombes du hamas et des terroristes. va dire aux gamins juifs que c'est normal d'interrompre leurs cours non stop et de vivre avec un kit de suvie anti chimique et anti bombe..ne tombons pas dans ce vulgaire piège.

question : pourquoi les pays arabes ne se sont jamais soucier de leurs "frères palestiniens" et pourquoi ne leurs donnent-ils pas des terres parmies leurs immensessssssss hectares ?
parce que la quesiton juive est la vrai question, je rappelle que le plus grand muzzin d'algérie était le pot d'hitler et qu'il a passé un pacte avec lui..et qui était le petit fils descendant de ce muzzin ? khadafi..

faut juste bien ce renseigner avant de donnner crédit à n'importe quoi et n'importe qui

Cilou a dit…

Excellent documentaire sur la victimisation et l'obsession de l'antisémitisme en Israël.
http://www.youtube.com/watch?v=1uTXsRVCq4E

Les immensessssss hectares des pays arabes sont surtout des déserts, il n'y a qu'à regarder une carte et aussi regarder une carte des annexions d'Israël entre 1949 et nos jours, comme celle-ci :
http://www.melty.fr/international-israel-relance-la-colonisation-galerie-382318-1132827.html

Ou alors voir dans quelles conditions grandissent les enfants palestiniens et le manque d'eau ou le fait qu'Israël nie le fait que le pays dispose de la bombe atomique et refuse d'adhérer au programme de non prolifération des armes nucléaires.

En regardant d'un peu plus prêt on se rend compte qu'Israël n'a pas de constitution donc de document énonçant les principes sur lesquels il est bâti. Le fait que les lois fondamentales indique que Jérusalem est la capitale est une violation du droit international et que cette annexion n'est pas reconnue par la communauté internationale.
Toujours dans ces lois fondamentales, il a fallu attendre 1992 pour que le droit à la dignité humaine soit inscrite.
Je repense aussi aux propos du ministre de l'Intérieur, Elie Yishaï, chef du parti religieux Shass, n'hésite pas à affirmer à propos des noirs qu'il faut les "renvoyer chez eux, car ils viennent prendre le travail des Israéliens" et qu'"il faut protéger le caractère juif de l'État d'Israël"
C'est le même homme qui fait construire un énorme centre de détention pour des "non-juifs" au milieu de Néguev.

Je suis d'accord, il faut se renseigner avant tout...

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.