samedi 18 mai 2013

Bruxelles : Un sinkhole devant le palais royal

Une partie de la chaussée de la place des palais à Bruxelles s'est effondrée, laissant place à un trou de plusieurs mètres de profondeur. Une conduite d'eau qui alimente le palais royal aurait d'ailleurs aussi été endommagée.

Déjà signalée en mauvais état par le passé, l'artère bruxelloise a été sécurisée en partie à l'aide de barrières Nadar.

Jeudi soir déjà et ce vendredi, des équipes ont été envoyé sur place pour solutionner le problème. La réparation du trou devrait prendre deux semaines environ. La circulation sur la place est à nouveau possible dans les deux sens de circulation.

La police, un ingénieur de la compagnie des eaux et un entrepreneur s'étaient rendus sur place dès jeudi soir et un périmètre de sécurité avait été installé. Le trafic a depuis pu reprendre dans les deux sens, indique l'échevine.

"Nous ne pouvons cependant exclure quelques ennuis de circulation". Les travaux ont commencé jeudi, vers 17h30, par la fermeture de la distribution d'eau et la sécurisation du trou afin d'éviter tout éboulement.

"Nous sommes en train de réparer les égouts, la fuite d'eau et le revêtement de la voirie", précise Els Ampe. "Tout cela prendra au moins deux semaines." Il n'y aura cependant pas de conséquences sur la distribution d'eau potable aux riverains et aux entreprises situées dans le secteur, ajoute encore le communiqué.

http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20130516_027 

Via
http://fr.sott.net/article/14957-Bruxelles-un-enorme-trou-devant-le-palais-royal

6 commentaires:

hujo a dit…

non di joss...Brussel aussi !

juan de españa a dit…

c est le trou de la BCE ,

magiedumoment.centerblog.net a dit…

C'est le trou de la sécu qui fait des petits

magiedumoment.centerblog.net a dit…

c'est le trou de la sécu française qui fait des petits partout dans le monde emportant toutes les réserves d'or, les pays dans la crise de la dette et dans un trou sans fond .

Skeptikos Evlavis a dit…

Je me souviens que dans les années 2000, il y avait eu au moins un cas sur la rue de la Loi ou la rue Belliard (qui sont de véritables autoroutes urbaines). A l'époque, on ne parlait pas encore de sinkholes, mais d'effondrements.

Mais pour moi, il faut différencier les petits sinkholes urbains, comme celui-ci ou certains vus dans des villes en Asie ces dernières années (et qui sont pour moi plutôt dus à des tassements de terrains à cause du poids du béton ou de la circulation, ainsi que à cause d'infiltrations d'eau de canalisations percées, comme ici devant le palais royal belge).
Et d'autre part les grands sinkholes comme ceux aux States qui engloutissent des maisons ou causent des trous très profonds ou des grandes fissures dans le sol. Ceux-là, dont le nombre est en augmentation, traduisent dans certains cas un changement terrestre, des bouleversements dans la croûte terrestre, selon mon opinion.

Anatole Patachon a dit…

Moi j'ai une énigme que la faiblesse de mon cerveau me pousse à interpréter comme un déplacement récent des croûtes terrestres:
J'ai un GPS (avion) dont les cartes n'ont pas été remises à jour depuis 4 ans, qui me donne un décalage d'environ 400m vers l'Est de l'ile de la Réunion sur laquelle je me trouve en ce moment.
Pour ce qui est de ce trou Bruxellois, c'est certainement une simple fuite d'eau de la conduite qui a creusé le sous-sol.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.