samedi 8 juin 2013

Affaire Clément Méric : Manuel Valls déclare la prochaine dissolution des groupes d'extréme droite

 Profiter de l'émotion suscitée par un banal fait divers pour éliminer les gêneurs...


Le ministre français de l'Intérieur Manuel Valls a affirmé vendredi que des groupuscules d'extrême droite seraient "sans doute" dissous, après la mort d'un jeune militant antifasciste des suites des coups d'un skinhead.

La République doit se montrer "impitoyable" et "s'attaquer aux idées nauséabondes qui nous rappellent les pires heures de notre histoire", a martelé le ministre.

Dissolution

Interrogé sur les possibilités de dissolution des groupes d'extrême droite, il a répondu: "nous le ferons, sans doute, mais il faut un peu de temps, beaucoup de détermination, mais aussi de la méthode et du respect des procédures".

"Malheureusement, ce type de mouvement est en train de resurgir", a-t-il ajouté, évoquant "quelques centaines d'individus" mais "très violents", "racistes, antisémites et homophobes" et qui "contestent l'autorité de la République voire qui veulent la renverser".

Ces groupes sont dangereux

"C'est vrai que depuis plusieurs semaines, depuis plusieurs mois, nous avons vu (...) des groupes d'extrême droite, identitaires, apparaître en marge des manifestations contre le mariage pour tous et ces groupes sont dangereux", a-t-il rappelé.

"Ce n'est pas le moment de faire des amalgames. Ce sont des groupes d'extrême droite qui depuis des mois portent des discours de haine. Il ne faut pas confondre ce discours avec ceux qui d'une manière ou d'une autre luttent contre le fascisme", a-t-il déclaré.

Mort d'un étudiant


Clément Méric, un étudiant de 18 ans qui militait dans un mouvement antifasciste, est mort jeudi après avoir été violemment frappé par un skinhead appartenant à la mouvance de l'extrême droite radicale, à l'issue d'une rencontre fortuite entre deux groupes de jeunes dans le centre de Paris.

Selon une source policière, avant ce coup mortel il y avait eu "invectives, bousculades et échanges de mots" entre les deux groupes.
http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1647520/2013/06/07/Les-groupes-d-extreme-droite-seront-sans-doute-dissous.dhtml

8 commentaires:

cherchebonheur a dit…

pas si banal que ça le fait divers, il y a quand meme mort d'homme !!!
quant à éliminer les géneurs, oui, tout à fait d'accord.
ces "gros bras, petits cerveaux" de droite ou de gauche sont manipulés idéologiquement, dangereux et remplis de haine.
les paumés marginaux associaux qui intègrent ce type de mouvements sont bien souvent en manque d'autorité et de règles qu'ils retrouvent dans leur clan. un peu comme aux states avec le phénomène des gangs...
des lobotomisés...

raffag a dit…

La dissolution semble surtout s'attaquer aux nationalistes, anti mariage gay, veilleurs... pas à l'extreme gauche, qui, en generale, n'est jamais gênée par la police (etonnant, non ?!); en fait, il s'agit d'eliminer tout ce qui gêne le pouvoir en place !


Andy67 a dit…

Mais pourquoi ne dissout-on pas la LDJ qui est un groupuscule hyper violent???

Esprits.hoppi a dit…

Monsieur j ai de la haine e revende (melanchon ) demande de faire la chasse à l extrême droite voilà ou sa mène, depuis quelque mois il y a une cabale contre le partis de marine lepen (qui dans les sondage doit commencé à les faire tremblée ) extrême droite ou gauche même combat la haine.

Esprits.hoppi a dit…

Et entre la gauche et la droite qui pense qu à nous mettre en servitude total et dans l immoralité je vois pas se qui pourrait m insiste à allé voté aujourd'hui et depuis un bon moment temps qu on n aura pas un Laurent Louis ( député belge) ou un Nigel farage ( député européen du royaume unie) pour dire la vérité au peuple,heureusement pour eux que l expression en avoir des énormes est imagée parceque les pauvres il serait sérieusement handicapé .

Walter Kovacs a dit…

Les skinheads et autres groupes d'extrême droite sont très dangereux !!
Par contre je ne pense pas que cela soit si facile de les dissoudre, la cohésion entre ces néonazis est telle que jamais on ne pourra limiter la gêne.

L'extrême droite revient en force...

pask1 a dit…

Ordo machin chaos ... tranquille les illlu's gochaux !!

Anatole Patachon a dit…

Un nouveau Martyr est né...
Les corpuscules d'extrème-gauche sont au moins aussi coupables dans cette affaire que celles d'extrème droite.
Leur prolifération n'est que le reflet d'une société à la dérive.
La plus marrant (façon de parler) dans cette histoire est que ceux que la décadence étatique considère comme "nos futures élites" en font majoritairement partie.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.