mardi 18 juin 2013

La Norvége réhabilite les sorcières des "portes de l'enfer",

A quand la reconnaissance officielle de leurs mérites ?


Dans ce Grand Nord jadis assimilé aux "portes de l'enfer", où on a proportionnellement exécuté plus de supposées sorcières qu'ailleurs en Europe, se dresse aujourd'hui à la place du bûcher un monument qui réhabilite des dizaines de personnes injustement condamnées.
L'une fut brûlée pour avoir jeté un sort fatal à un enfant et à deux chèvres, une autre pour avoir déclenché une tempête qui avait emporté 10 bateaux et 40 marins: dans une sorte d'intestin blanc de 125 mètres de long posé sur pilotis, au bord de la mer de Barents, des panonceaux égrènent les destins tragiques.

Au bout du hall, une verrière abrite une chaise d'où s'échappent quatre flammes, une des dernières oeuvres de feue l'artiste franco-américaine Louise Bourgeois.

Au début du XVIIe siècle, quelque 3.000 personnes vivaient au Finnmark, le comté le plus septentrional de la Norvège. En quelques décennies, 135 seront accusées de sorcellerie et 91 exécutées, des femmes dans l'immense majorité. "Ce lourd bilan place le Finnmark tout en haut de l'Europe", un continent livré à l'époque à une chasse aux sorcières endiablée, explique Liv Helene Willumsen, professeure d'histoire à l'université de Tromsoe.
"En proportion, c'est pire que dans certaines parties d'Allemagne et d'Ecosse" où les bûchers flambaient pourtant de tout bois, chuchote-t-elle en faisant visiter l'imposant mémorial inauguré en 2011 dans la petite ville de Vardoe. Les accusations visaient jusqu'aux fillettes: une demi-douzaine furent accusées avant d'être acquittées.


Pourquoi un tel zèle dans une région si éloignée de tout ? Peut-être précisément à cause de cet isolement géographique.



Sous l'impulsion d'élites acquises aux dogmes de la démonologie, l'idée que des femmes pouvaient pactiser avec le Malin, renonçant à la foi chrétienne en échange de pouvoirs maléfiques, s'était solidement enracinée sur ces terres arctiques que la croyance populaire voyait comme une sorte d'antichambre de l'enfer. Or, le principal centre de pouvoir se trouvait à des semaines de voyage de là, à Copenhague, la Norvège étant alors liée au Danemark au sein d'une union. L'affaire était donc rapidement entendue.

"Les gens croyaient sincèrement qu'ils étaient entourés d'une armée secrète alliée au Diable", raconte Mme Willumsen. "Les tribunaux locaux pouvaient agir sans aucun contrôle. Vous pouviez être traîné devant les juges, forcé à avouer et condamné le même jour".

Si la torture ne suffisait pas à extirper les confessions voulues, la Cour pouvait ordonner le supplice de la nage: on jetait l'accusée à la mer pieds et poings liés et, si elle flottait, c'était la preuve qu'elle était bel et bien une sorcière. "L'eau était considérée comme un élément pur qui rejetait les impuretés", relate l'historienne.

Au Finnmark, toutes les suspectes flottèrent. Y compris Ingeborg, épouse de Peder Krog, en 1663 : ayant demandé elle-même à subir l'épreuve de la nage pour se laver d'accusations, elle surnagera "comme un bouchon", explique le panonceau qui lui est consacré.
Malgré les sévices qui s'ensuivirent, son seul aveu sera... d'être tombée malade après avoir mangé un poisson que lui avait donné un proche de ses accusatrices. Elle finira par périr sous la torture.

"La chasse aux sorcières, ce n'est pas un chapitre de l'Histoire qu'on a refermé", fait valoir Rune Blix Hagen, un autre historien de l'université de Tromsoe. "Ça continue à plein régime, pas en Occident mais surtout en Afrique, mais aussi en Asie et en Amérique du Sud".
Aujourd'hui comme hier, les supposées sorcières sont généralement des victimes expiatoires accusées d'être à l'origine de malheurs, de maladies, d'une disparition, d'un naufrage, d'une récolte décevante, d'intempéries et d'accidents en tout genre.

Si quelque 50.000 personnes le payèrent de leur vie en Europe, on estime entre 70 et 80.000 le nombre des victimes tuées pour la même raison dans le monde depuis la Seconde Guerre mondiale. "Ce sont des chiffres officiels qui ne sont vraisemblablement que le sommet de l'iceberg", note Rune Blix Hagen. "Le monument de Vardoe, c'est aussi un rappel que la persécution n'est pas finie".

http://www.dhnet.be/actu/monde/aux-portes-de-lenfer-les-sorcieres-rehabilitees-51bfea3e357096ce4f18d795

16 commentaires:

CLINT EASTWOOD a dit…

Peut-être qu'entre temps ils ont pigés que les sorcières n'existaient pas... La moindre des choses est de s'excuser, ne serait ce que pour le symbole

raffi henry a dit…

C’est n’importe quoi. Ils n’ont vraiment rien d’autres à faire. Comment ont-ils fait pour prouver que ces femmes du 17e siècle étaient innocentes ? A moins qu’il ne faille convaincre que la magie noire n’existe pas, ces morts n’étaient que de la barbarie gratuite. Les sorcières ont réellement existé Clint Eastwood.
Quant à la reconnaissance de la sorcellerie, je citerais le capitalisme, le tantrisme, la TV, le yoga, l’hypnose, la spychanalyse… Si le peuple devait faire cramer tous les adeptes mal intentionnés de ces pratiques, nous aurions un hiver bien chaud.

A faire visionner à votre entourage sceptique !
Une explication très rationnelle de la part d’une éminente philosophe de l’Université de Bruxelles concernant le rapport entre la sorcellerie et le capitalisme, ainsi que les rouages de l’envoutement des occidentaux. Idéal pour convaincre les plus réticents.
http://www.dailymotion.com/video/xclyar_sorcellerie-capitaliste_news#.UcCHFpzIND8

Al. a dit…

Il m'arrive de lire des choses intéressantes dans ce blog, mais là, il me semble utile d'intervenir, car il s'agit de mon pays.
J'ai lu l'article belge et c'est en tout point le même. Il aurait été malin de se renseigner avant de copier.

En toute objectivité, seul un trou du cul peut penser reconnaître un intestin dans cette structure. Je rappelle à ceux qui n'en ont pas conscience que la latitude de Vardø plonge l'île dans la nuit pendant une grande partie de l'année, ce qui fait de ce monument une flamme du souvenir.

Ce monument a obtenu un prix d'architecture. On peut en voir des images à cette adresse : http://www.aasarchitecture.com/2012/09/Steilneset-Minnested-Peter-Zumthor-architecture.html

Vardø signifie l'île aux loups (Varg -øya). Au 17ème siècle la population était essentiellement Samii et animiste alors que le reste de la Scandinavie était malheureusement peu à peu envahie par le christianisme de façon particulièrement inhumaine.
Les chamanes ont été pourchassés et exécutés tout comme l'ont été les païens sous Charlemagne, mais pour ces derniers, il faudra attendre encore pour qu'on reconnaisse leur martyr.
Bien que le Finnmark ne l'ait rejoint qu'au 19ème siècle, la Norvége a choisi de commémorer les victimes de toutes les chasses aux sorcières avec ce monument.

La chasse aux sorcières, ce n'est pas un chapitre de l'Histoire qu'on a refermé en effet, et les nouveaux malfaisants qu'on montre du doigt sont ceux qu'on veut abattre. Ça se passe au niveau de tout un pays, Serbie, Irak, Libye, Syrie, Iran, etc.
Les Norvégiens sont à même de le comprendre mieux que d'autres, eux qui ont subi sur leur territoire et dans le sang de leur jeunesse une attaque terroriste sans précédent dans l'histoire de leur pays à peine quelques jours après leur décision de retirer leur troupes d'Afghanistan, arrêter les bombardements en Libye et offert une ambassade à la Palestine.
Quelle coïncidence que Anders Behring Breivik ait justement choisi ce moment pour péter les plombs...

Canaille a dit…

Al tout a fait d'accord avec vous. En plus les fameuse sorcière de Salem en fait prouvé d'une manière scientifique, étaient intoxiqué par un champignon qui avait envahi le blé à cause d'un été froide et pluvieuse...un peu comme cette année! Le clergé s'est beaucoup servi de ce stratège pour faire plier le peuple car les femmes sont le pilier de la famille et sont plus proche des valeurs humaine et faunique. Par leur charmes naturelle beaucoup d'hommes les voulaient dans leur lit (souvent le clergé lui-même) et quand ils étaient pris sur le fait ils accusaient la femme d'être une sorcière au lieu d'avouer leur vice et criminalité. En Iran et autre pays fanatique ils obligent les femmes à disparaître de plus en plus a cause que c'est la première chose qui excite l'homme...vaudrait mieux qu'ils se crèvent les yeux au lieu de faire souffrir la moitié de l'humanité a cause qu'ils ne saut que de petite nature faible de self contrôl!

hotchiwawa a dit…

Les femmes arrivent toujours à leur fin.
Comme dirait Homer Simpson: "Je suis un homme, pas un héro" :)

Les sorciers/sorcières ont bien existé (comme la magie voodoo...) et les cultes sataniques, brrr :(

raffi henry a dit…

Les femmes sont par nature plus aptes à communiquer avec les esprits. Avant le 17e siècle, les chamanes scandinaves(magie blanche)étaient essentiellement des femmes. Ces détentrices d'une grande sagesse ont été massacrées par les délires de christianisation.

Luc a dit…

Excusez moi mais au risque de vous choquer je trouve que l'obscurantisme a encore de beau jours devant lui quand on lit certains propos sur les sorcières.

Avant de lancer des lapalissades telles que les sorcières ont existé, il serait peut être de bon gout de faire un distingo entre les réels utilisateurs de la magie qu'elle soit noire, rouge, blanche ou verte et les milliers de malheureux qui ont été au travers des siècles accusé sans sommations aucunes d'actes de sorcellerie en raison de l'ignorance des gens, de gens avide et jaloux ou pour des raisons politiques.

Sans parler de ceux qui se réclament de la Wicca ou d'autres congrégations de sorciers, doit on considérer qu'une herboriste ou un shaman étaient des individus plus nuisibles que les prêtres de la sainte inquisition?

Bref il faut arreter de faire des amalgames et de foutre les gens dans des cases sans savoir qui sont ces gens en se basant sur des témoignages et des accusations souvent très subjectives et sans fondements pour la plupart.

Pour info je vous rappel qu'un simple chimiste ou un acuponcteur pourtant banal aujourd'hui aurait sans doute finit sur le bucher il y a encore quelques siècles en raison de stupides superstition.

Après moi je dis ça je dis rien

cherchebonheur a dit…

AI, Anders Behring Breivik candidat mandchou

http://echelledejacob.blogspot.fr/2012/02/candidats-mandchous.html

raffi henry a dit…

@ Luc

Je pense que les perceptions des pratiques spirituelles dépendent de l'époque de l'"âge noir" de chaque religion.
Le christianisme BLANC a été perverti dès le début pour enfermer les croyants dans des dogmes et des rituels catholiques NOIR.
Le Bouddhisme BLANC a été corrompu pour devenir NOIR
Esotérisme et franc-maçon BLANC et leur triste devenir NOIR ETC ETC

JahBless a dit…

+ 1 avec Luc et Raffi Henry.
En ajoutant qu'avant l'introduction forcée du christianisme, qui n'était déjà plus que l'apostasie catholique, effectivement les femmes avaient un rôle religieux et mystique important. A l'époque du paganisme, il me semble qu'en Europe, où la population était essentiellement celtique, les druides étaient essentiellement des femmes.
Corrigez moi si je me trompe...
En tout cas, je ne peux qu'approuver ce tardif hommage pour ces victimes de la persécution!

Jeannot Lapin a dit…

C'est marrant de voir certains commentateurs nous affirmer que ceux qui ont condamné les sorcières étaient des ignorants (ou des curés qui voulaient se les taper^^).
Jusqu'à preuve du contraire, eux les ont eu en face d'eux et était quand même plus aptes à les juger que vous, qui arrivez des siècles après, sans rien connaître des protagonistes de ces affaires, en nous affirmant qu'elles étaient innocentes (et herboristes au passage^^)...

Après les sionistes et leur shoahnanas, c'est au tour des néo-païens de nous les casser...

Eric bagagli a dit…

Le chiffre le plus proche dans toute l'europe est plutôt 50 millions. Femmes et hommes y sont passés, beaucoup de chrétiens également, lire la bible était puni de mort par la sainte inquisition. Les tribunaux civils s'y sont mis aussi. En fait, quand la loi approuve le meurtre, la torture, il n'y a pas de limite à la cruauté.

cherchebonheur a dit…

conférence de marion sigaut basée sur les travaux de plusieurs historiens du moyen age:
"la chasse aux sorcières et l'inquisition"

http://www.youtube.com/watch?v=dD_J-dSG9_4

http://www.youtube.com/watch?v=LMK77xlXiwI

Jo a dit…

sorciere, satan, demons tout est bon aux religions pour assoir leur soif de pouvoir et de controle sur la populace en se servant de moutons crédules pour leurs basses oeuvres

David Bes a dit…

Bonjour. J' ai une voisine qui a une grosse verrue sur le visage, je suis sur que le mal est en elle sa se vois a sa verrue. Ou dois je allez pour la dénoncé lloll.....

Nyx Dolos a dit…

David Bes si elle est crouni par la vérole, c'est qu'elle a l'diable en d'dans!

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.