samedi 1 juin 2013

Pierre Hillard : La City de Londres est la capitale de la mafia planétaire !

Depuis 2007, la crise ne fait que s’accentuer. La récession s’impose et les États étouffent sous le poids de l’endettement. Cependant, il existe un monde parallèle qui agit comme une sève pour irriguer la gouvernance mondiale en formation : les paradis fiscaux. Ils sont définis par le journaliste économique Nicholas Shaxson comme un « lieu qui se propose d’attirer des activités économiques en offrant à des particuliers ou à des entités un cadre politiquement stable permettant de contourner les règles, les lois et les réglementations édictées dans les autres pays ». Appelés aussi « juridictions du secret », ces paradis fiscaux s’emploient à manipuler les mouvements d’argent internationaux.

On dénombre environ une soixantaine de ces « juridictions du secret » au cœur de la globalisation, qui se subdivisent en trois groupes :


1) Les paradis fiscaux européens comme le Luxembourg, le Liechtenstein ou Monaco.

2) Les États-Unis, ses États fédérés (en particulier le Delaware) et les dépendances sous influence américaine (les îles Vierges, Panama, …) .


3) la City de Londres organisée en 3 cercles concentriques : les dépendances de la Couronne (Jersey, Guernesey et l’île de Man), les quatorze territoires britanniques d’outre-mer (les îles Caïmans, les Bermudes, Gibraltar…) et des États entretenant des relations étroites avec l’ancien colonisateur : Hong Kong, Singapour, Dubaï…).

Ces centres offshore combinent le secret bancaire et la non-imposition.

La capitale britannique est constituée de deux villes. La première est un vaste centre urbain de plusieurs millions d’habitants dirigé par un maire disposant de peu de pouvoirs. La deuxième est un espace de 3,16 km², appelé « City of London Corporation » ou « Square Mile », subdivisé en 25 quartiers appelés « wards » dont seuls quatre sont réellement habités, tandis que les autres regroupent les bureaux. Dirigée par un Lord-maire, véritable ambassadeur de tous les services financiers, la City est dotée d’un gouvernement (le « Guildhall »). Outre les 9.000 résidents de la City à voter, les représentants d’entreprises (23.000 personnes) ont aussi le droit de vote.

Ainsi, Goldman Sachs, la banque Narodny de Moscou ou encore la Bank of China participent à la vie « démocratique » de la City. Ajoutons que des citoyens d’honneur anglais et étrangers appartiennent à ce corps électoral très particulier. Nous pouvons relever les noms de George Bush, Jr. et de Vladimir Poutine. La famille mondialiste est très variée.

La City est un véritable État dans l’État disposant d’un pouvoir total sans avoir de compte à rendre au Parlement de Westminster. Cette politique est rendue possible entre autres grâce au rôle du remembrancer (« remémoreur »), véritable lobbyiste et non-élu, qui est un relais entre la City de Londres et le Parlement anglais. Il est chargé de vérifier que les représentants du gouvernement ainsi que les différents ministères n’élaborent pas de mesures pouvant contrer la toute-puissance et l’indépendance de la City.

Il est vrai que celle-ci concentre des intérêts jalousement gardés. Sur ce petit territoire, on trouve près de 550 banques, la moitié des assureurs de la planète — plus que ceux de New York, Paris et Francfort réunis — un volume d’affaires journalier cinq fois supérieur au PNB anglais, la moitié des entrées en bourse dans le monde et près de 80 % des hedge funds (fonds spéculatifs) européens. Comme l’a résumé joliment le député anglais Tony Benn, la City « est une île offshore amarrée sur la Tamise ».

Sachant que la quasi-totalité des investissements internationaux se fait via les centres offshore, en profitant au passage d’avantages fiscaux et de contraintes juridiques bien allégées, les multinationales s’en donnent à cœur joie. Pareille à une araignée au milieu de sa toile, la City de Londres régente tous ces flux financiers. La dérégulation des marchés qui s’est accélérée à partir des années 1980 a conduit à des volumes financiers colossaux transitant dans les paradis fiscaux. Selon l’économiste John Christensen, ils sont évalués à plus de 20.000 milliards de dollars (3). Une telle situation montre clairement que les politiques n’ont plus le pouvoir et que la finance a en main des atouts majeurs pour imposer un monde se rapprochant de l’idéal orwellien.
http://www.bvoltaire.fr/pierrehillard/la-city-de-londres-capitale-de-la-mafia-planetaire,23788



7 commentaires:

source9esprit a dit…

C EST LE COEUR DE LA BETE
LE TEMPLE SACREE DES ILLUMINATIS CET ENDROIT VU COMMENT IL NOUS DECRIT LA CITY DE LONDRES

cherchebonheur a dit…

jolie tour symbole payen d'un phallus dressé pour adorateurs de moloch et de mammon.
tout comme le batiment du parlement européen ressemblant à la mythique tour de babel.

pask1 a dit…

... Même the Queen met un genoux parterre devant le keyman de la City à une certaine époque de l'année ...
Le gardien de la City : un Dragon tenant entre ses pattes un blason ... croix rouge sur fond blanc !! ça ne vous rappel rien ?? pourtant ça fait des années que c'est sous notre nez !... non ? le logo "Alpha Roméo" tout y est !! avec cette croix rouge !! Christophe Colomb, les Croisés, le drapeau anglais ... le Vatican .... mais ça vous le saviez !! ... Mais à qui remonte le rouge et blanc au Vatican ?? parce que eux c'est quand même 2000 ans d'arnaque !!

Kinny a dit…

Pour faire le lien sur l'origine du nwo et les raisons de la domination du royaume uni sur le monde je vous conseille cet article vu sur rusty james

http://rustyjames.canalblog.com/archives/2011/02/07/20328976.html

+ ces video (certains connaissent sûrement)
http://www.dailymotion.com/video/xgwzqp_8-8-la-magie-noire-ancienne-a-aujourd-hui-la-goetie_webcam?start=44#.Uap7roXIdyg

http://nemesistv.info/video/G73W6HNDSAYG/la-magie-noire-des-temps-anciens-a-aujourd-hui-la-goetie#

Qui parle de la goetie et de john dee le mage de la reine Elisabeth 1ere qui invoqua 72 demons pour que le royaume uni est l'hegemonie est crée un nwo en attendant le retour de leur maitre sur terre (l'antéchrist). JE cite: " lors d'invocation les démons lui révélèrent le plan qui amènerait le monde sous la domination de l'empire britannique en vue de créer un nouvel ordre mondial dénué de spiritualité et contrôler par les forces noirs qui égarerez les gens jusqu'à l'arrivé de leur maitre sur terre.non vous ne rêvez pas mais le nouvel ordre mondial est un plan démoniaque inspiré par des démons au plus grand sorcier anglais John DEE"

Le monde est surnaturel, et le nwo est bien d'origine démoniaque.

Pour les amoureux du new age et du spiritisme il n'est jamais trop tar pour se détourner de cette voie.
Ds la paix du Christ

Skeptikos Evlavis a dit…

On en apprends des choses... Très intéressant, y compris les connections surnaturelles du NWO. En dehors de ces considérations, de manière plus pratique, Je me faisais la réflexion suivante : en l'absence de reprise la croissance, le seul moyen pour éviter de faire payer tout le prix de la crise dans laquelle nous sommes (+ celle qui s'annonce de plus en plus, écoutez des gens comme Delamarche) serait que tous les gouvernements s'organisent contre la fraude fiscale organisée. Ce serait le seul espoir pour échapper à une hyper-inflation ou une confiscation d'une partie des dépôts sur les comptes d'épargne (+ hausse d'impôts, bien sûr). Mais je pense que c'est mal barré, malgré les propos de l'U.E. et des U.S. sur l'intensification de la lutte contre la fraude et les accords entre états qui sont prévus.

osmont norbert a dit…

Pierre hillard fait un travail remarquarble depuis des années sur la géopolitique et l'économie.On est considérablemnt surpris de constater que l'organisation du mondes est pensée et préparée des decennies à l'avance et d'une maniére visible.
Pourquoi est il le seul en france à avoir décortiquer de façon si claire et consise,factuellemnt la structure globale du nouvel ordre mondial ?
cela en dit long sur le coté collabo des universitaires.
Les décisions prises maintenant sur l'axe geopolitique economique ,bancaire sont sans retour
Heureux ceux qui ont accumulé assez de forces intérieures pour resister à ce qui se prépare et savent y don ner un sens

Rorschach a dit…

C'est juste dommage qu'il ne passe pas à la télé.
Risquerait de faire peur aux moutons...

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.