dimanche 23 juin 2013

Un " think tank " prône l’instauration d’un permis de parentalité

 Après la confiscation des comptes bancaires voici venir celle des enfants dont leurs parents n'arrivent plus à subvenir à leurs besoins. L'article qui suit sert à démonter que la parentalité n'est pas un droit inné et qu'elle peut donc être abrogée.


Le permis de conduire n’est pas critiqué. Son utilité est reconnue. Or, aucune formation obligatoire à la parentalité n’est dispensée à tous les parents. Pourtant, quelle que soit l’orientation sexuelle, être parent requiert un apprentissage, des compétences, un savoir.

Le bien-être de l’enfant et donc de la société en dépend. Permis de conduire, permis d’être parent ? À vous de jouer Monsieur le président Hollande !

L’éducation demeure en partie responsable de l’état de la société actuelle. Elle constitue l’une des activités, voire l’un des métiers à haut domaine de compétences qui influe fortement sur les parcours individuels et collectifs. Pourtant, elle n’est pas enseignée à tous les parents.

Être parent n'est pas inné


Curieux ? Scandaleux ? Inapproprié ? L’intérêt du permis de conduire n’est pas contesté ni à l’assemblée nationale, ni par nos politiques. Or, dans le même temps, le permis pour être parent n’existe pas et n’est même pas discuté.

Savoir conduire serait-il plus important, plus facile que savoir être parent ? Conduire s’apprendrait alors qu’être parent serait inné ? Éduquer serait-il naturel ? Si ce n’est pas naturel, pourquoi n’apprenons-nous pas à devenir parent ? Permis de conduire, permis d’être parent ?

L’unique fait de suivre une formation peut susciter déjà une prise de conscience : peu importe l’orientation sexuelle, être parent n’est pas inné et nécessite un savoir-être, un savoir-faire, une performance pour l’intérêt de l’enfant.

Soulager les parents de leurs angoisses


Une formation permettrait d’inculquer les fondamentaux sur les besoins, la psychologie, les droits de l’enfant et de développer les compétences éducatives des parents.

Les parents pourraient rencontrer des experts, échanger en toute liberté avec d’autres parents, partager leur quotidien, leurs expériences, leur savoir, leur bonheur d’être parent. Ceux qui le sont pour la première fois pourraient bénéficier de conseils de parents plus expérimentés.

La formation constituerait aussi un outil pour soulager les parents de leurs angoisses d’être parent, de leur inquiétude au quotidien. Les parents pourraient exprimer leurs difficultés, être écoutés dans leur condition de parent.

La formation serait enfin un moyen de repérer les parents dangereux envers leurs enfants. Les parents en souffrance pourraient être accompagnés précocement dans leur rôle. La reproduction des violences au sein des familles, la souffrance transmise de génération en génération, la victime qui se transforme en délinquant n’est pas un cercle sans fin, ni remède.

Le cycle de la maltraitance, du crime familial doit être brisé. La prise de conscience des habitudes familiales peut enclencher le changement. Mieux vaut éduquer que réprimer, protéger que soigner. Prévenir est fondamental pour éviter des douleurs indélébiles.

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/885761-on-passe-bien-le-permis-de-conduire-m-hollande-il-faut-le-permis-d-etre-parent.html

9 commentaires:

Toto Mateau a dit…

Est-ce que je suis la seule à voir des dérives dans ces théories ? Déjà quand on sait par qui est construit le système scolaire mondial, par qui sont édités les manuels d'éducation et les âneries dont on nous bourre le crâne depuis notre tendre enfance jusqu'à le prenne pour la réalité absolue...
Tout a été monté depuis belle lurette de façon à briser le noyau familial, avec la prise en charge excessive des services externes de toute sorte, les médecines diverses et variées et j'en passe. C'est un beau foutage de gueule et dire que certains vont le souhaiter et le défendre !

27f0e4ec-dc4b-11e2-b25a-000bcdcb2996 a dit…

Sa nous prouve l'anté-christ ( ou l'anti-christ ) est parmi nous ...

raffi henry a dit…

Ils enseigneront aux futurs parents que l'instinct maternelle, ce 6eme sens qui indique les gestes exacts et pourquoi l'enfant pleure. Cet instinct est une mythologie nous diront-ils.
La moitié de l'humanité, les femmes, ont vécu dans leur chair et dans leur âme ce 6e sens. Ce n'est ni un mythe, ni une magie, c'est une évidence.

A force de dénigrer la nature et ses instincts les plus essentiels, les humains deviendront robots.

Bientôt un mode d'emploi pour les concevoir ?
Ou, plus vicieux, la politique de l'enfant unique comme en Chine ?

Partir, partir, partir. Oublier leurs noms, leur lois, leur abjection, leur existence toute entière. Le monde est si vaste.

VINCENT Fuego a dit…

Vive les peuples sauvages, vive les animaux (ce qu'il en reste bande de pourris).

Zangao a dit…

Nous nous dirigeons vers un monde asexué, sans mâles ni femelles, ou les deux indiférement, ou la procréation dépendra de laboratoires, ou les êtres seront un mélange de biologie, d'informatique, de robotique, programmables et déprogrammables.
Ce sera ça ou rien car la terre sera invivable pour des humains classiques.
C'est clair, tout est en place car le programme et la volonté ne date pas d'y hier et pour celui qui veut voir c'est déjà perceptible.
Et inutile de dire nous ne le verrons pas... ce n'est pas pour demain. Non ! pas pour demain, mais pour après demain et si "toi" tu ne le vois pas, ton fils ou ta fille le verront !

source9esprit a dit…

ils vont faire un permis a point pour ce type de permis ?


si pedophilie avec ton enfant retrait de permis immediat ......

recuperation des points apres un stage ;))))

raffi henry a dit…

@ Source9esprit

J'ai plus efficace et en moins drôle. Avec plus de 3 mauvaises réponses au test (Est-il important d'administrer tous les vaccins à un enfant ? L'école et la télévision peuvent-ils remplacer les parents ?...)----> mesure préventive avec ablation des ovaires pour l'une et atrophie des testicules pour l'autre.

L'air de rien, les français ont déjà accepté beaucoup d'inepties. C'est au services sociaux et à la communauté en général de dénoncer des abus parentaux. Quand les yeux et les coeurs se ferment, quand les budget d'aide à l'enfance disparaissent, quand les haineux dénoncent les enfants "allocs",...
Cette loi sera voté sous les applaudissements.
L'enfant appartient à l'Etat.

jeepaas a dit…

"1984" n'était pas une fiction,juste un avertissement! les gouvernements ne veulent plus nous protéger:ils detruisent nos emplois, nous empoisonnent avec leur produits chimiques,et veulent absoluement nous vacciner , nous isoler , y compris en detruisant la cellule familiale , pour etre sur de faire de nous des etres totalement dependant du systeme d'esclavage mondial qu'ils sont en train d' instaurer.

Kévin Diamond a dit…

Des cours pr les parents ça srait pas une si mauvaise idée...ya pleins de connaissance très utile en psyco qui peuvent servir!

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.