jeudi 4 juillet 2013

Aprés le mariage pour tous, François Hollande prépare l'euthanasie pour tous

Après s'être attaqué aux liens sacrés du mariage, il s'agit maintenant d'éliminer ces gens improductifs que sont les vieux et les grands malades. Avec François Hollande l'agenda mondialiste avance à plein régime.


Réuni lundi à la demande de François Hollande, le Comité consultatif national d’éthique s’est penché sur la question de la « fin de vie », et notamment du « suicide assisté ». À la majorité de ses membres, il a exprimé des « réserves majeures » et recommande « de ne pas modifier la loi actuelle » en matière de suicide assisté, « considérant que le maintien de l’interdiction faite aux médecins de provoquer délibérément la mort protège la personne en fin de vie ». Ce même jour, François Hollande en visite dans un hôpital du Morbihan a annoncé un nouveau projet de loi sur « la fin de vie » avant la fin de l’année, afin de « compléter et améliorer » la loi Leonetti.

« Compléter et améliorer »… On voit ça d’ici. La vérité est qu’en dépit de l’avis circonspect du CCNE et autres éminences grises courtoisement sollicitées — un avis purement « consultatif » —, la machine est déjà en branle. Les propositions de campagne « tenables » par le gouvernement sont trop rares pour qu’il puisse s’offrir le luxe de les laisser de côté. Voici donc venir à pas feutrés l’euthanasie pour tous.

La technique est éprouvée : on fait appel à des sages, on fait assaut de prudence, on pose des garde-fous que l’on jure, dur comme fer, inamovibles. Parallèlement, on invente un nouveau champ sémantique aux effets sédatifs (l’euthanasie devient « accélération de la fin de vie » ou « acte létal compassionnel ») et l’on dresse un décor propre à vous tirer les larmes : combien de Vincent Humbert cloués dans leur lit de douleur, de Chantal Sébire au faciès d’Elephant Man va-t-on voir instrumentalisés dans les prochains mois ?

Vient ensuite le temps de l’accusation : qui êtes-vous, qui galopez comme des lapins de garenne et ne souffrez d’aucune disgrâce, pour refuser égoïstement à moins chanceux que vous le droit de mourir dans « le respect et la dignité » ? (Qui étiez-vous, il y a quelques mois, féconds hétéros, pour refuser la joie de se marier et d’enfanter à des homos ?) Quand l’émotion aura porté le coup de grâce à la raison, la partie sera gagnée. Ou pas.

Car il n’est pas impossible que ceux qui se sont, ces dernières semaines, battus comme des braves pour les droits de l’enfant rejoignent ce nouveau front. Mieux organisés. Moins naïfs. Plus « conscientisés ». Pour les droits des vieillards et des malades, cette fois. Pour que personne ne fasse sauter le premier verrou de cette boîte de Pandore que serait le suicide assisté. Pour libérer les mots de « respect » et de « dignité » confisqués par l’hypocrisie. Ne sont-ils donc pas dignes, ces vieillards, ces grands malades qui ont le courage d’aller jusqu’au bout du chemin ? Le premier respect que nous leur devons n’est-il pas de les entourer, et, lorsqu’ils nous demandent « d’abréger leurs souffrances », d’abréger vraiment leurs souffrances — et non leur vie — par des soins palliatifs plus efficaces et développés ?

Au centre du débat sur l’euthanasie, il y a la valeur de la vie : d’absolue, elle devient relative. Certaines fins de vie mériteraient d’être vécues, d’autres pas. Le problème épineux étant de fixer les critères. Ah ça, foi de Hollande, ils seront drastiques : rien que des Chantal, des Vincent, des vieillards cacochymes et des cancéreux incurables qui en auront fait la demande. Comme en Belgique… enfin, au tout début. Là-bas, l’euthanasie est maintenant en passe d’être étendue aux mineurs « dont la capacité de discernement est attestée ». Parce que la capacité de discernement, c’est vraiment ce qui caractérise le mieux les mineurs !

Gabrielle Cluzel
http://www.bvoltaire.fr/gabriellecluzel/hollande-nous-prepare-leuthanasie-pour-tous,28891

14 commentaires:

Discuteur a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
christian w a dit…

@Discuteur
Faudrait peut-être poser la question au site "boulevard Voltaire" puisqu'il y a une source.

Discuteur a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
christian w a dit…

Dans ce cas je vais faire comme Ponce Pilate, c'est bien regrettable mais chacun va balayer devant sa porte, kenavo

Discuteur a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
osmont norbert a dit…

Cette période de fin de vie n'est pas isolée des autres périodes de la vie
La question qui doit être posée c'est comment devenir et rester un être humain selon sa constitution triple: esprit-âme-corps.de sa naissance à sa mort

Bien évidement cette question n'est pas posée et les conséquences des réponses qui doient lui être données ne sont pas non plus envisagées ,bien sur.
Cette question n'a aucun sens dans notre société fondée essentiellement sur la vie économique matérialiste.

Dans leur vie quotidienne la majorité des citoyens ont accepté cela et le reconduisent de génération en génération comme
une réalité normale, convenue. même si ce matérialisme intégral
qui a pris naissance au siécle des lumiéres et a démontré ses conséquences dévastatrices exponentielles pour arriver à la conclusion de cette décennie.

On s'en tiendra à la normalité , et on a élu pour cela un président normal ,qui est la risée de toute l'europe et un vrp double face assermenté par le peuple au service des groupes de pressions pour lesquels les citoyens sont des pions économiques.

Quand l'enfant sera considéré comme un esprit ayant pris âme et corps pour se perfectionner dans la condition qui devrait être humaine alors une grande partie de ces questions de société disparaitront

Cette vision de l'existence dérange beaucoup et ne fait pas recette
parce qu'elle implique que les esprits qui reviennent sur terre connnaissent déjà la musique (cette suave mélodie qui monte de la terre) et qu'ils sont responsables de la nouvelle chanson qu'ils vont offrir à la collectivé.

Eh bien non sur terre il n'est pas question de créer sa partition et de montrer si on est un violoncelle tonitruant ou un pipo aigrelet.
On fait comme tout le monde, on joue la partitions des us & coutumes , la partitions des normalités; même si parfois le toussotement des bombes ,le ronronement des bombardiers ,le murmures des révolutions viennent nous distraire. Quel ennui sans
cet accompagement réconfortant,

ah ces bravent poilus de la der des der, ils n'ont pas eu droit au suicide assisté il se sont assistés eux même en pensant que leur sacrifice serait la leçon nécessaire pour que notre société s'humanise et qu'il ne meurent pas uniquement pour défendre les intéréts des riches.
Pour le poilu :la boue,les rats ,la puanteur des cadavres,le souffre

.... Au paradis des sacrifiés que pensent ces ex poilus , de leurs descendants qui ont élus des homonculus pour étre tondus par les dynasties financières pour les quelles ,eux ces poilus on été sacrifiés?
JP Morgan réclame son pognon, il faut la picouse.Un point c'est tout
l'hopital ça bouffe notre pognon.
http://www.boursorama.com/forum-cac-40-jp-morgan-reclame-la-dictature-en-europ-425291575-1

Les dynasties financieres quand elle voient ces moutons de citoyens qui élisent leur loups,pensent que la question morale est une considération de petit bourgeois véléitaire .Cela les amuse,ils sont au spectacle.Ils n'ont jamais vu cela.des moutons qui élisent leur loups;Pourtant ces moutons ils ont de l'éducation?
le début de vie comme la fin de vie cela coute trop cher !!! mais c'est déjà une vieille histoire

Vincent Pareille a dit…

J'avais évoqué brièvement ce sujet à la fin de mon imitation de Sarkozy
Lien
Non mais c'est vrai un retraité ce n'est rentable il a raison Nicolas ^^

christian w a dit…

@osmont norbert

Très bonne analyse que vous faites là, je voudrais juste laisser un lien à discuteur, kenavo veut dire au revoir en Breton, mais je voudrais juste vous dire que lorsque l'on est tombé aussi bas, et malheureusement je veux parler de la France que j'ai servi moi-même, on ne va pas chipoter sur ce que dit et pense sincèrement, je suppose, le responsable du blog.

http://www.legrandsoir.info/25-verites-sur-l-affaire-evo-morales-edward-snowden.html#.UdUu-E5Ctwg.twitter

Alors imaginez donc que notre cher président soit coincé en Bolivie avec une interdiction de survol de tous les pays limitrophes.

Anatole Patachon a dit…

L'euthanasie pour tous serait parfaitement dans la lignée du mariage pour tous.
On progresse.
Pas dans le bon sens, certes, mais on progresse.

raffi henry a dit…

@Discuteur

HS : Les révélations de Delphine Baltho
""Ce que je n'accepte pas,(...) c'est le tournant de la rigueur qui ne dit pas son nom et qui prépare la marche au pouvoir de l'extrême droite dans notre pays".

Les administrateurs des blogs qui poussent à la guerre civile, à la révolte et à la milice contre l'immigration sont démasqués. Depuis le temps que je doutais de leurs intentions, now je sais qu'ils roulent pour le gouvernement.

Une phrase a été retiré de l'article "Elle revendique son statut de lanceur d'alerte". Lu ce matin, puis disparu de l'article.
http://fr.news.yahoo.com/delphine-batho-se-dit-victime-des-groupes-pression-134802920.html

Benjamin Cohen des Ducons Enragés s'en remettra-t-il ?

Lina Be a dit…

l'euthanasie doit être discutée avec des médecins dignes de foi.
Des docteurs qui ont juré défendre la vie humaine.
L'euthanasie doit aussi se discuter face aux industries pharmaco qui avaient par le passé défendu ce pseudo droit de lutter même avec des produits chimiques
Et enfin, ce droit n'appartient qu'aux familles, qui in fine sont les seuls droits à l'amour de leurs ayants.
Au lieu de ce mot barbare, pouvons nous revenir au droit de la famille, des proches et de nous citoyens ?
Comme si nous étions devenus tellement étranger que le droit prend place sur la famille....ça ne vous rappelle rien ?

Lina Be a dit…

Vous gaspillez vos claviers pour un droit inaliénable en france....je le rappelle.
Encore faut il s'adresser aux industries pharmaco industrio internationales
Revenez aux basiques, pas besoin de ce droit pour ma famille.
Et vous ?

Lina Be a dit…

prochain sujet de la république :
comment annihiler et oublier l'héritage des parents....
Promis vu les débats c'est le prochain sujet...et ils nous feront le coup de la liberté de chacun et de tous....et d'aucun

Discuteur a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.