mercredi 21 août 2013

Affaire Snowden : Le Guardian se plaint de subir d'intenses préssions gouvernementales

Dernier coup de poker en date dans la guéguerre que se livrent les élites protestantes et talmudistes. Après avoir arraisonné l'avion du président Moralés (coup perdant), après avoir n'avoir pu empêcher Snowden de s'exiler en Russie (coup perdant), après avoir voulu intimider le journaliste Glenn Greenwald en arrêtant son compagnon (perdant aussi), l'empire anglo-américain aux abois aggrave son cas en proférant des menaces envers le journal "The Guardian" qui fut à l'origine du scandale.
Grave erreur qui souligne un peu plus les méthodes brutales d'un empire au crépuscule de sa gloire.




Les pressions exercées par les autorités britanniques sur le Guardian suite à la publication de documents transmis par Edward Snowden constituent un signal alarmant pour les journalistes et leurs familles, a estimé mardi Dunja Mijatović, représentante pour la liberté des médias de l’OSCE.

« Cette situation me préoccupe, et j’ai déjà exprimé hier mes émotions dans une lettre aux autorités britanniques. Les personnes faisant du journalisme doivent avoir la possibilité de travailler librement et sans entraves, ce qui fait la liberté d’expression. Je ne conteste pas l’importance de la lutte contre le terrorisme, mais elle ne doit pas entraver le travail des médias ni étouffer la critique », a déclaré Mme Mijatović dans une interview à RIA Novosti.

« Somme toute, cet incident est un signal alarmant pour tous les membres de la communauté médiatique et leurs familles », a-t-elle ajouté.

Selon Mme Mijatović, les journalistes du Guardian doivent poursuivre la publication de documents sur le travail du renseignement américain à travers le monde.

Le rédacteur en chef du Guardian Alan Rusbridger a indiqué avoir reçu un coup de téléphone d’un « haut responsable gouvernemental affirmant représenter la position du premier ministre » et exigeant qu’il remette aux autorités ou détruise l’ensemble des dossiers mis à la disposition du journal par le dénommé Snowden. L’interlocuteur a menacé d’engager une procédure judiciaire si M.Rusbridger refusait d’obtempérer.

Lundi dernier, un contact de Snowden, le journaliste du Guardian Glenn Greenwald, a annoncé son intention d’adopter une position « plus agressive » sur la publication de nouveaux documents en réponse à l’interpellation de son partenaire David Miranda à l’aéroport de Londres.

Edward Snowden a révélé début juin à la presse l’existence d’un programme informatique secret baptisé PRISM, permettant à Washington de surveiller des échanges par mail, messageries instantanées, téléphone et réseaux sociaux des utilisateurs aux Etats-Unis et ailleurs dans le monde.

Source : Rianovosti

8 commentaires:

20 100 a dit…

C'est mou tout ça, faudrait lâcher du dur maintenant.
Comme l'impression que sa besace est vide.
La réserve t il pour la rentrée de septembre ?

Rorschach a dit…

Possible...

Zangao a dit…

Si j'etais en possession de dossiers chauds, ils ne sraient pas dans mon ordi, no ds mes placards. Ils seraient envoyés aux 4 coins de la planête, mais une fois de plus ce qui prime est la pssibilité de buziness ...

hotchiwawa a dit…

C'est dur le métier de journaliste!

Il faut effectivement envoyer les infos dans plusieurs pays.

Il y a également un problème depuis quelques-temps avec la non divulgation des sources.

élixir a dit…

http://www.youtube.com/watch?v=ye9BgvNvjK0

S.O.L. a dit…

Son cas est chaud. Peut-être distille-t-il l'info de façon à toujours rester plus ou moins dans le devant de la scène. Peut-être pense-t-il que ce n'est pas le moment. Tout se joue sur la diffusion de l'info et l'opinion publique. Dès le moment où il n'intéressera plus personne il aura plus de soucis à se faire. C'est dur de maintenir l'équilibre.

20 100 a dit…

Au final il a fait combien de séries de divulgations ?
Une seule non ?

Zangao a dit…

Non, tout se joue sur ce qu'il y a comme possibilité de faire de l'argent....... ce qui est bien différent.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.