mardi 27 août 2013

Au Liberia, tous les candidats échouent au test d’entrée à l’université

Quand on élit au poste de président un ancien responsable de la banque mondiale comme Ellen Johnson Sirleaf, il faut s'attendre à ce genre de choses...




Ils étaient quelque 25 000 jeunes Libériens à espérer entrer à l'université. Mais, après le test d'entrée en première année, aucun candidat n'a été retenu, rapporte la BBC. Conséquence : à la rentrée, aucun nouvel étudiant ne cirera les bancs de l'université du Liberia, l'une des deux gérées par l'Etat.

Erreur administrative ou système éducatif à bout de souffle ? Le ministre de l'éducation préfère opter pour la première hypothèse. Etmonia David Tarpeh a fait part de ses doutes quant aux résultats d'admission : "Je sais qu'il y a des faiblesses dans les écoles, mais de là à ce que tous les membres d'un groupe entier rate le même examen, j'ai quelques doutes à ce sujet."

Si la ministre met la pression sur l'université et demande des explications, l’institution assure, au contraire, ne pas avoir l'intention de céder à l'"émotion".

"En anglais, [...] ils ne connaissaient rien. Le gouvernement doit faire quelque chose", a déclaré le porte-parole de l'université à la BBC, Momodu Getaweh. Ce dernier a également mis en cause le manque d'"enthousiasme" des candidats.

La guerre civile, qui a durement frappé le Liberia jusque dans les années 2000, a détruit la plupart des infrastructures éducatives et laissé une grande partie de la population dans l’illettrisme. Un problème reconnu par Ellen Johnson Sirleaf, présidente du Liberia, qui a récemment admis que le système éducatif était "en pagaille". Entre 2000 et 2004, plus de 40 % de la population était analphabète. Parmi les femmes, ce taux atteignait les 60 %.

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2013/08/27/zero-pointe-au-liberia-tous-les-candidats-echouent-au-test-dentree-a-luniversite/

6 commentaires:

Ampipeline a dit…

HS Les USA devraient frapper la Syrie dès jeudi :

http://worldnews.nbcnews.com/_news/2013/08/27/20209022-military-strikes-on-syria-as-early-as-thursday-us-officials-say?lite

20 100 a dit…

Quand le vin est tiré, il faut le boire, jusqu'à la lie.
Ou autrement dit :
Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se casse
Ou bien encore :
Et bien dansez maintenant !

Bref, j'aime.
Et dire que nous aussi on a bien régressés en France et sans guerre civile s'il vous plaît, non, juste 20 ans de démagogie.

Unknown a dit…

le pire c est que La France prend le meme chemin ou democratise tout le bac etc...alors que l illetrisme fait rage dans les ecoles on apprend plus rien on reduit les heures les professeurs les programmes bref bonjour la pauperisation.

renée-denise a dit…


pensé, voulu, organisé!.....on a les résultats qu'on mérite ( comme ceux qui nous dirigent d'ailleurs!)

Anatole Patachon a dit…

J'ai eu une réunion de parents d'élèves hier, pour ma fille en CM2...
Les questions des parents n'ont porté que sur les activités sportives, les sorties, et si les dates des interrogations seraient connues à l'avance.
Bref, des questions de cancres...

Yor Sehj a dit…

Vous êtes sérieux la ?
Quelle tristesse ...
Une amie de ma femme nous expliquait dernièrement que son enfant de 12 ans avait été collé par sa prof car il était trop sage et qu"il ne disait jamais rien !ainsi qu"il ne ripostait pas quand d'autres le frappait !
La directrice l'a convoquée et ils ont du se rendre eux deux chez le psychologue de l'école qui leur a dit qu'il n'était pas normal pour un enfant de ne pas réagir a une agression dans le monde dans lequel on vit !
Elle a complètement halluciné ...
Et moi aussi !!

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.