samedi 17 août 2013

Il y a 3200 ans, une grande sécheresse a causé la fin de plusieurs civilisations méditerranéennes

3200 ans qui correspondent au dernier passage de la planète X.

Représentation antique du disque ailé et du soleil
La disparition de civilisations florissantes dans l'est du bassin méditerranéen il y a 3.200 ans aurait résulté d'une longue sécheresse, selon des chercheurs français, qui soulignent le rôle clé du climat dans l'histoire des sociétés humaines.

L'effondrement politique et économique de certaines des civilisations les plus avancées, mycénienne, minoenne ou du vaste empire Hittite à la fin de l'âge de bronze avait jusqu'à maintenant surtout été attribué à des destructions humaines consécutives pour partie aux invasions dans le delta du Nil, les côtes turques ou en Syrie et en Palestine.

Les auteurs de ces travaux, publiés dans la revue américaine PLOS ONE, ont analysé les grains de pollen retrouvés dans des sédiments du lac salé de Larnaka sur l'île de Chypre. Le changement des isotopes de carbone, la "signature chimique" des plantes locales et de la région montre que le lac a connu une période humide avant de s'assécher progressivement.

Cette période correspond à une sécheresse de quatre siècles à l'origine de l'anéantissement de ces civilisations.

Combinant ces données avec des indices archéologiques comme des tablettes cunéiformes et des correspondances entre monarques, les chercheurs concluent que la crise de la fin de l'âge de bronze en Méditerranée orientale a simplement été "un épisode complexe ayant résulté d'une sécheresse provoquée par un changement climatique. Ce dernier a entraîné des famines, des invasions étrangères et des conflits politiques".

Selon ces chercheurs, dont David Laniewski de l'Université Paul-Sabatier à Toulouse, le principal auteur, l'effondrement de ces civilisations méditerranéennes met en lumière la vulnérabilité climatique des sociétés dépendantes de l'agriculture. "C'est l'un des meilleurs exemples montrant comment une entité économique et commerciale internationale, composée de multiples Etats, peut s'effondrer en raison du changement climatique", estime Lee Drake, professeur d'Archéologie à l'Université du Nouveau-Mexique au sud-ouest des Etats-Unis.

"Cela nous donne une idée de la manière dont cela se produit", ajoute l'archéologue qui n'a pas participé à cette étude. La fin de la civilisation Maya est également attribuée à une longue sécheresse.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1506/Sciences/article/detail/1687375/2013/08/15/Une-secheresse-a-mis-fin-a-des-civilisations-mediterraneennes.dhtml

18 commentaires:

le pèlerin a dit…

Tiens l'auteur du blog qui avait paniqué (et qui panique encore je pense) à cause de la miss Brassard, a aussi quelques temps auparavant, publié cette article. Etrenge Nibiru n'est pas sensé libéré des radiations cosmiques du soleil let boulversé les terres et les mers quand elle passe ? e cataclysme d'il y a 3200 ans semble biens moindre et plus facil a "esquiver" que celui qui nous attends. Quelqu'un a une explications?

Florent a dit…

Je pense qu'on est trop cons pour prévoir quoi que soit. On aura sans doute un cocktail détonnant voilà tout. Faut simplement s'y préparer. Beaucoup de gens s'en foutent ou ne s'y intéressent pas, vivent dans leur monde, ou tournent ça au ridicule. Tant mis, ils seront plus surpris que les autres... malheureusement pour eux.

Skeptikos Evlavis a dit…

Pour la fin de l'âge du bronze, deux possiblités à mon avis : c'était soit le passage de la "planète X", soit un bombardement de gros débris cométaires.

jb pinna a dit…

La difficulté est qu'il y a du vrais dans du faux, et du faux dans le vrais....La theorie de miss Brassard est discredité seulement par le fait que nous sommes le 17 aout et aucun signe particulier ne vient confirmer ses dires,nibiru ne peut tout simplement pas apparaitre en 1 jours...voyons !

Ben J a dit…

jb, nibiru est censé être une naine brune qui émet dans l'infrarouge donc invisible à l'oeil humain, sauf avec un téléscope comme Panstarrs ou Lucifer, à l'approche du soleil les réactions de fusion nucléaire peuvent s'emballer et la rendre ainsi rayonnante dans la lumière visible.
Un petit truc intéressant c'est que ISON à l'envers donne NOSI, no see, pas vu, pas pris...
Le disque ailé pourrait représenter ISON et sa chevelure, ici représenté avec un soleil éclipsé, éclipsé par un astre qui suit l'arrivée de la comète, à l'image de la blue katchina qui précède la red.

jb pinna a dit…

ISON peut se transformer aussi en "SION," ...soyons serieux ,
Qu'elle soit invisible a l'oeil humain,allé je vous l'accorde,mais qu'elle soit entre nous et le soleil en ce moment meme sans "encombre " me parrait improbable...
Ce derniers trimestre sera crucial..
n'oublions pas que collé a la realité c'est bien mais decollé sa conscience c'est mieux.

le pèlerin a dit…

jb : bah a vrai dire la zone critique pour elle été entre aout et novembre donc même après le passage de nibiru prêt de nous en fait, pour elle aout est pas le plus dengeruex mais c'est vrai que ça rendrait nibiru encore plus abracadabraantesque. Genre l'astre a plus d'effet éloigné que proche. Mais en fait moi ce qui me fichait la trouille et que pour elle non seulement le possible killshot de novembre n'affecterait pas que les machines comme disent Demas et Rorschach mais aussi les humains mais qu'en plus on se prendrait le grand pole-shift presque immédiatement après si on survit à la grillade ! Génial !

Bref il y avait de quoi flipper je trouve.

Skeptikos Evlavis a dit…

Oui, on est de nouveau dans l'expectative et dans les hypothèses, comme il y a un an ! mdr...
Sinon, c'est frappant comme 3200 an ça peut paraître pas si éloigné que ça, et pourtant nous n'avons pas de certitudes de ce qui s'est passé à cette époque. Quand on pense qu'il y a probablement eu des dégâts du à des météorites/comètes au 1er millénaire av. JC en méditérannée, et vers 840 ap. JC en Europe, et que là non plus on a pas de certitudes. Dingue comme l'histoire est embrumée. Je continue à lire Clube et Napier (Hiver cosmique) et c'est vraiment très intéressant.

raffi henry a dit…

A-t-on vraiment besoin de ISON pour créer des dégats dans les nappes phréatiques et assécher les cultures ?
Les exploitations de gaz de schiste vont pousser comme des champignons en Europe.
Adieu eau claire et pure. A moins de vivre près d'une montagne et d'un glacier (munie d'une grotte pour Pélerin ! ;-))

Impossible de gérer les caprices du cosmos mais possible de gérer les injustices environnementales de nos politiques.
A l'attaque !!!

20 100 a dit…

suite de l'article :
"...
La fin de la civilisation Maya est également attribuée à une longue sécheresse. Les historiens estiment aussi qu'un événement climatique pourrait avoir été l'un des déclencheurs de la Révolution française en 1789.

Mais dans le cas de la sécheresse dans l'est du bassin méditerranéen à la fin de l'âge de bronze, les causes ne sont pas totalement établies.

Les températures de surface de la Méditerranée se sont rapidement refroidies durant cette époque réduisant l'évaporation et les précipitations dans les terres, selon Lee Drake.

Cela a correspondu à un refroidissement général de deux degrés dans l'hémisphère nord, précise-t-il.

"La grande question est de savoir pourquoi un important changement de la température globale a pu provoquer une réaction aussi rapide en Méditerranée" relève ce chercheur.

"Je pense qu'il est très important de comprendre ce mécanisme car il n'est pas inconcevable qu'un tel phénomène se reproduise", dit-il à l'AFP.

"Le plus grand danger au Proche-Orient n'est pas nécessairement représenté par un Etat ou un dictateur mais plutôt par le changement climatique", juge-t-il.
..."

->
http://www.la-croix.com/Culture/Actualite/Une-secheresse-a-mis-fin-a-des-civilisations-mediterraneennes-2013-08-15-998520

20 100 a dit…

Sinon, juste une hypothèse :
Et si Nibiru était juste une allégorie ?
A quoi ?
-> aux cycles de la nature
-> aux cycles du cosmos
-> aux cycles des effondrements de civilisations ?
-> à d'autres cycles ???

La lune est un très bon symbole pour exprimer les cycles, assez universel en plus.
Pour le cercle / oiseau, un concept du divin là aussi assez universel.

20 100 a dit…

Encore plus basique.
Avez vous remarqué qu'il y a aussi une arche sur la tablette de l'illustration de ce sujet ?
Et les 2 hommes, le plus grand parlant à l'autre.
Y'aurait il comme un rébus ?

Le père transmettant le savoir au fils.
Le savoir, l'esprit sain, la connaissance et la sagesse. Le cercle ailé serait l'ainé ou le contenu de la transmission ?
Le cycle lunaire représenterait il les générations ?
L'arche serait elle la symbolique de la transmission du savoir, le passage, le pont entre génération, l'acte de la passation inter générationnelle ?.
Un vieux dicton bien de chez nous :
"Bien fol celui qui contredit père et mère et connait mieux le monde qu'eux".

20 100 a dit…

Et Nibiru pourrait être effectivement une passation vide de savoir et de sagesse ? Un trou noir culturel et intellectuel ?
Voir carrément son contraire, une passation de mauvais savoir et de sagesses perverties ???

L'érosion intervient aussi dans le domaine humain et sociétal, c'est l'entropie.
Nibiru = Entropie ?

Phil deFer a dit…

Y aurait il un rapport avec Niburu?

http://fr.rian.ru/science/20130817/199034237.html

Skeptikos Evlavis a dit…

@20100 : l'événement climatique à l'époque de la révolution française a été un refroidissement général en Europe (causant des mauvaises récoltes), attribué aux poussières projetées dans l'atmosphère par l'éruption massive d'un volcan islandais.
Si il se passe quelque chose en cette fin d'année ou début 2014, ça va être le délire à la World war Z dans la population de moutons...

Skeptikos Evlavis a dit…

@ Phil de fer : à prioris, rien à voir, c'est juste une supernova nouvellement observée. Il faudra attendre un peu pour trouver un article spécifiant à quelle distance (combien d'années-lumière) se trouve cette étoile qui a explosé.

Eloi H. a dit…

En fait il n'y a ni légende ni explication pour l'image. Il est donc inutile de théoriser dessus. Après il y a toujours eu des périodes de sécheresse mais sur 4 siècle c'est effectivement significatif... Plus que la fantasmagorique Nibiru je me pose des questions sur les effets conjoints de l'homme et du soleil, si il est aussi different que ce que l'on dit ici. Ça fait un moment que je me dis que les saisons ne sont plus ce qu'elles étaient...

20 100 a dit…

En fait si en cherchant un peu, c'est en anglais et je suis feignant ce soir :
http://www.laputanlogic.com/articles/2004/05/07-0001.html

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.