samedi 24 août 2013

le Maître spirituel Mani

 Avec Moïse, Jésus, Muhammad et le Mahdi, il est l'un de ceux dont le nom est maudit par les satanistes tibétains.


Tout ce qui concerne le Maître spirituel Mani (3ème siècle) a été impitoyablement détruit : ses écrits et ses disciples ont tous fini sur le bûcher. Le peu qui nous est parvenu suffit cependant à nous donner une idée de la profondeur de son enseignement, qui gagnerait à être mieux connu.

Lorsqu’on parle aujourd’hui de manichéisme, on songe rarement à cet homme exceptionnel, à ce Messager de la Lumière que fut Mani (216-276). Sept siècles après le Bouddha, deux siècles après le Christ, quatre siècles avant Mahomet, le sage iranien se présentait déjà comme le réunificateur de l’Orient et de l’Occident, le «Paraclet de la Vérité» ou le «Sceau des Prophètes». Peintre visionnaire et philosophe, poète, musicien et médecin, Mani transmit une vision du monde et de la vie si puissante qu’elle se répandit, de manière totalement pacifique, de l’Afrique à la Chine, des Balkans à la péninsule arabique.

Bien éloignée des jugements excessifs que l’on porte à tort sur elle, sa doctrine tolérante et humaniste visait à concilier les grandes religions de son temps (les chinois le nommeront «Bouddha de lumière» et les égyptiens «l’apôtre de Jésus») et à diriger les chercheurs de vérité vers la découverte de la Lumière intérieure. Mani enseignait aux chrétiens l’aspect profond, ésotérique, du christianisme universel, dévoilait aux mages d’Iran le véritable sens du message de Zoroastre, expliquait aux bouddhistes le chemin de la libération. L’«Eglise de Justice» qu’il avait fondée pour transmettre les mystères de l’Homme Parfait, illumina des millions d’âmes pendant plus de mille ans.

Une telle clarté et une telle puissance suscitèrent évidemment l’adversité, la jalousie, la haine, et ce furent les religieux et les hommes de pouvoir qui, ne comprenant pas ses paroles d’éveil, tentèrent de détruire la pensée lumineuse de Mani. «De sa religion de beauté, de sa subtile religion du clair-obscur, nous n’avons gardé, écrira le romancier Amin Maalouf, que ces mots «manichéen, manichéisme», devenus dans nos bouches des insultes.» (N’oublions pas que mille après, l’accusation de «manichéisme» conduira les cathares au bûcher.) Par quelle étrange ruse de l’Histoire ce nom sublime est-il devenu le symbole de la divagation intellectuelle et morale ?

Une tradition arabe rapporte que «lorsqu’on brûla les livres de Mani et de ses disciples, du feu jaillirent des pierres précieuses et s’écoula de l’or liquide». Car les mots, comme les êtres, ont aussi une histoire et recèlent des trésors de significations qu’une analyse minutieuse peut révéler. Un nom est une «signature». Celui de Mani renferme indéniablement les plus grands secrets, ceux qui ont trait aux mystères de l’Esprit et de l’homme intérieur. Cette appellation sacrée désigne en premier, comme l’attestent les disciples du sage iranien, «Celui qui offre la manne, le pain de vie». Selon d’autres auteurs, l’origine de son nom remonterait au mot syriaque mana, «vase» ou «vêtement», ou au sanscrit mani, qui signifie «pierre, perle précieuse, gemme» (pensons ici au mantram Om mani padme Om, dont le sens est : «Salut à toi, ô joyau [caché] dans le lotus»).

Ces trois figures, le vase, la perle et le vêtement, se rattachent directement au mystère du Graal dont la présence est attestée dans toutes les traditions religieuses, de la Chine à l’Europe, en passant par l’Inde, l’Egypte et le Moyen Orient. Calice, pierre, gemme ou livre, sous quelque forme qu’on le décrive, le Graal n’a jamais cessé d’être le symbole de l’union de l’âme humaine avec l’Esprit, but ultime de ceux qui recherchent la Vérité. Symbole, certes, mais dont la vraie signification se rattache étrangement à la physiologie même de l’homme intérieur, de l’Homme de lumière.

Car le Vase sacré qui donne accès au Royaume, au Nirvana, à la Terre Originelle, c’est en nous-même, qu’il se trouve : le pied de la coupe repose dans l’orifice cardiaque et les poumons, la tige du calice est dressée dans le cou (trachée artère et larynx), et le haut de la coupe est formé par le globe de la tête. Il s’agit ici d’un fait spirituel irréfutable, relatif à la régénération du système tête-coeur, base de la réalisation de l’Homme nouveau. Mentionnons que le chakra-couronne (ou chakra coronal), relié à la glande pinéale qui joue un grand rôle dans tous les processus spirituels, a aussi la forme d’une coupe du Graal.

Le mot sanscrit manas évoque encore le mental, la pensée, l’esprit et dans la mythologie indienne, Manu veut dire «premier homme» ou homme originel. En syriaque, on parle encore de Mani Hayya, «Mani le Vivant». Cette formule, utilisée dans le passé pour Orphée et attribuée à Jésus dans l’Evangile de Thomas, signifie : «celui qui vit vraiment, qui est ressuscité».

Ces quelques indications à peine voilées nous permettent de comprendre que chaque image, chaque mot employé dans l’enseignement et la vie du prophète iranien doivent être pris avant tout comme témoignage de la vie de l’âme, et interprétés de manière intériorisée. Ainsi, dans un psaume manichéen, Mani est-il décrit comme «le vent du Nord» qui indique le chemin à ceux qui cherchent : « Un vent du Nord, qui souffle sur nous, tel est Mani. Levons l’ancre avec lui et entreprenons ensemble le voyage vers le pays de la Lumière. « Le manichéen, conduit par le souffle de l’Esprit, peut donc partir en voyage pour chercher la perle précieuse de l’âme. Il lui est alors possible de renaître et de recouvrer le vrai pouvoir de penser qui rétablit le lien entre l’Homme céleste (la monade, le microcosme) et l’homme terrestre (la personnalité, le corps).

C’est pourquoi Mani n’est pas seulement un personnage historique dont les historiens modernes tentent difficilement de reconstituer la biographie, mais c’est aussi le symbole de l’Esprit éternel, consolateur et guérisseur, qui conduit les âmes vers le chemin de la libération ; il est une incarnation du Christ Universel, descendu dans le monde sous la forme des Envoyés de la Lumière et qui se manifeste en nous, comme Esprit vivant. Il est de tous les temps, il est l’Alpha et l’Oméga, «le premier et le dernier».

Formulons l’espoir que l’évocation de l’enseignement qui prit forme en cet être exceptionnel que fut Mani, dont le seul nom évoque les plus hauts mystères, ceux de la Connaissance sacrée, incite de nombreux chercheurs de vérité à partir en quête de la Pierre des Sages, du vase sacré, dont « la vraie demeure est la terra incognita de l’âme «, dans le cœur de l’homme. Notre livre leur est dédié. Il veut mettre en lumière les différents aspects spirituels, philosophiques, ésotériques, alchimiques et civilisateurs de l’œuvre de Mani le Vivant, tout au moins ce que, après tant de siècles d’oubli on peut encore en deviner…

Par François Favre

http://www.barbier-rd.nom.fr/Mani.html

 Via :
http://echelledejacob.blogspot.com/2013/08/mani.html

13 commentaires:

le pèlerin a dit…

C'est vrai que j'ai toujours entendu dire plein de salopri sur Mani, à tort ou à raison. (Saint augustin a fait d'ailleurs une critique du manichéisme après l'avoir quitté il me semble)

Il croyait à la réincarnation il me semble non ? J'y adhère aussi mais j'ai toujours entendu dire qu'il était rigoriste et moralisateur.

Au passage les musulmans et les chrétiens aussi détestent les manichéens.

Sylvain Sanchez a dit…

Merci pour ce post, qui m'a permis d'en savoir un peu plus sur le Manichéisme, via ensuite wiki...

reverchon laurent a dit…

bonjour,
tout d'abord je suis Chrétien et un chrétien ne déteste personne
Voici une citation de mani:
« Je suis un disciple fidèle, tel un bourgeon éclos du pays de Babel. Je suis issu du pays de Babel, et je me tiens droit à la Porte de la Vérité. Je suis un disciple, venu du pays de Babel, et je m'en vais prêchant. Je suis venu du Pays de Babel, pour faire retentir un cri à travers le monde. »
Donc un Chrétien sait ce que représente Babel et rien que cette citation me permet de penser que ce personnage est un "menteur" pour tout chrétien
D'aprés cet article j'ai surtout l'impression d'etre devant un des faux prophete du new age qui me parle d'illumination,de mage d'orient...
sinon voici pourquoi tout bon chrétien doit rejeter la doctrine de cette personne:
1.concilier les religions,on appelle ça le noachisme maintenant qui est la base du NWO (référence a Babel)
2.C'est Dieu qui donne la manne aux hommes pour nourrir le corps physique et le Christ qui donne l'EAU de la vie eternelle
3.le vent représente les anges et non les hommes
4.la vrai lumiere représente la parole du Pere qui est une lampe a mes pieds sur mon chemin et non pas l'illumination satanique du new age
5.A voir on dirait qu'il dit qu'il a le Saint Esprit car il est écrit Esprit dans le texte
Le Saint Esprit proviens d'une grace de Dieu qui nous l'envoie comme le Christ a soufflé sur ses apotres pour leur donner et non par les rituels ou le yoga pour ouvrir les chakras (c'est occulte et ça me fait penser a la magie sexuelle de crowley)
6 Pour finir l'Alpha et l'Omega représent Dieu seul le créateur de toutes choses pour un chrétien c'est donc un gros blaspheme de faire passer des hommes pour des dieux,ce qui est de la pure doctrine luciférienne a mettre en rapport encore avec Babel
Pour finir pour les Chrétiens authentique pas des sectes religieuses comme cathos,protestant,... il n'y a qu'un Seul Dieu unique pas un du bien et un du mal (comme le dis aussi les francs maçons) qui n'a aucun ennemi car il es tout puissant!!
Le diable n'est pas l'ennemi de Dieu,il est notre ennemi a nous tous!
Voila a chacun sa croyance en fin de compte,je m'adresse ici surtout a des Chrétiens qui pourraient etre séduit en leur demandant de bien réfléchir et de demander au Pere car il faut adorer Dieu en esprit et en vérité!!!

Alex Strife a dit…

Bonjour, personnellement je suis musulmans et bien que d'une religion différente de mon frère chrétien (un même Dieu mais une vision différente) je ne peux qu'approuver ce qu'il dit!(ça fait plaisir de voir un chrétien authentique^^) Je suis tout à fait d'accord avec lui c'est pas parce qu'un homme à un impact gigantesque sur le monde que ce qu'il dit est juste, surtout lorsque qu'il n'a pas d'écrit pour le prouver... Avec des millions d'adeptes pas un seul n'a une trace écrite ou orale? Personne n'a appris ces textes sacrés par coeur? Troublant :/ Surtout pour l'époque où les gens apprenaient par coeur oralement vu qu'ils savaient pas lire...^^

Empecheurdetounerenrond a dit…

Bonjour Rorschach
Pourquoi a tu publier cette article sur Mani ? Que je découvre . donc pas d’apriori
Pourquoi a tu changer la couleur du texte ??( généralement noir sur fond jaune )
Cherche tu a faire passer un message ???
Est ce ta philosophie ta confession ????

Merci d'éclaircir stp

Pascal Obipo a dit…

@reverchon laurent

Merci.
Message sans haine ni mépris, apportant un point de vue détaillé et bien construit.

Rorschach a dit…

@ Empecheurdetounerenrond

Comme je l'avais écrit en introduction, ce Mani est l'un des 5 individus que les satanistes éxécrent, donc c'est qu'il fait partie des bons et qu'il mérite d'être signalé ;)

Ps : Pour la couleur du texte je vais corriger.

ohmamastarseed a dit…

Merci de faire passer ce type d'article. C'est dans la même lignée que la théosophie, le platonisme et l'hermétisme.

"Il n'y a pas de religion supérieure à la vérité" Société Théosophique

fmarc a dit…

tout a fait d accord avec reverchon laurent

pour moi la theosophie est typiquement satanique d ailleur le symbole est parlant meme si cette recherche peut paraitre legitime.

osmont norbert a dit…

reverchon si tu lis le wiki au sujet de mani c'est plus généreux que ton point de vue qui revient à dire que vue l'origine de st paul hebreux avec une éducation grecque, qui a persécuté les chréttiens,
son chemin de Damas c'est du fifrelin ou de la cornemuse.A chacun sa muse ,si on sait s'amuser sans s'abuser.
mais n'est pas buse qui veut ,il faut que ça imprime.
mani ne veut pas dire manipuler: mani en pull.Over is the game,isn't it
voici u lien qui en dit d'aventage

http://compilhistoire.pagesperso-orange.fr/manicheens.htm

ohmamastarseed a dit…

@fmarc

L'emblème de la théosophie n'a rien à voir avec une représentation satanique. Le serpent qui se mord la queue symbolise l'éternité et retour à la source de Tout Ce Qui Est après un cycle de manifestation. Rappelons que les Illuminati ont usurpés les connaissances occultes antédiluviennes et sumériennes, ils n'en sont pas à l'origine. Magie blanche et magie noire ont toujours co-existées depuis ces époques

Emblème de la Société Théosophique : http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/5/51/Embl%C3%A8me_Th%C3%A9osophie.svg/300px-Embl%C3%A8me_Th%C3%A9osophie.svg.png

fmarc a dit…

@ohmamastarseed
quand un symbole avec un grand S est un serpent et en plus cela vient d une sagesse de l homme permet moi de penser que cela n est pas tres clair. "des connaissances OCCULTES antediluvienne", l esprit de satan etait la a l origine , magie blanche et noire font partie d un delire qui vient du meme esprit.
le cercle O est la reprensentation du point . dans une autre echelle par aleph mathematique , le point=Aleph=1.
donc le cercle=1 et c est l unite de tout donc Dieu ,le plus grand de tout les chiffres , ce serpent se prend pour 1 .
et qui se prend pour Dieu alors qu il ne l est pas ? Satan, le serpent ancien.

reverchon laurent a dit…

@fmarc
excellent,bien dit
De plus theosophy=alice bailey=lucifer trust ou lucis trust maintenant

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.