samedi 7 septembre 2013

7 attaques chimiques que le gouvernement américain veut que vous ignoriez

Le gouvernement américain reproche aux autres ce qu'il pratique sans discontinuer depuis des décennies.
Voiçi un bref aperçu de quelques épisodes honteux de l'histoire afin de remettre les pendules à l'heure.






1) Les épandages de la guerre du Vietnam




 L'armée américaine diffuse 70 millions de litres d'agents chimiques incluant l'agent orange entre 1962 et 1971. 400 000 personnes seront tuées ou mutilées,  500 000 nouveaux nés souffriront de déformations ou handicaps, 2 millions de personnes souffriront de cancers ou d'autres maladies.



2) Attaque israélienne sur Gaza en 2008-2009 (opération plomb durci).


Devant les preuves brandies par les organisations humanitaires, Israël a fini par admettre avoir bombardé la région densément peuplée qu'est la bande de gaza avec des bombes incendiaires au phosphore blanc.
En représailles à ces révélations, Israêl bombarda même un bâtiment des Nations Unies dans la bande de Gaza. Aucune réaction de la communauté internationnale.










3) Irak, bataille de Faludja (2004)



L'armée américaine a finit par admettre avoir effectué des bombardements au phosphore blanc sur la ville de Faludjah. Des milliers de civils, femmes et enfants périront. Le documentaire  " Fallujah the hidden massacre" basé sur les témoignages des habitants et des soldats raconte comment l'armée américaine a frappé sans faire de distinctions.



4) L'armée américaine vaporise des substances radioactives sur les quartiers pauvres de Saint Louis (années 50).


Sous prétexte d'expérimenter un rideau de fumée pour protéger la population en cas d'une attaque des russes, l'armé américaine diffuse via des pompes installées sur les toits, un mélange contenant probablement une substance radioactive. Depuis ces tests, un nombre alarmant de résidents ont développé des cancers divers.





5) Guerres d'Irak et d'Afghanistan (1991, 2001 et 2003)


A l'occasion de ces conflits, les armées de la coalition diffusérent des milliers de tonnes de fines particules radioactives via les munitions à uranium appauvri causant une explosion des taux de cancers et de malformations chez les nouveaux nés. Ces régions resteront contaminées à jamais car ces isotopes radioactifs ont une durée de vie qui se chiffre en millions d'années.
Côté allié, des centaines de milliers de soldats seront également contaminés ( le syndrome de la guerre du golfe).

La contamination à uranium appauvri altère le patrimoine génétique des populations, nous sommes donc dans le cas de figure typique du génocide et du crime contre l'humanité, pourtant rien n'a été fait pour punir les coupables.


6) Bombardement de Dresde (Février 1945)



En deux jours, 1 300 bombardiers larguent 3 900 tonnes de bombes à fragmentation et incendiaires qui réduisent en cendres la ville de Dresde. On évoque des centaines de milliers de morts. Il n'y avait aucune justification militaire à ce bombardement qui toucha essentiellement des réfugiés fuyant l'armée rouge.





7) Hiroshima et Nagasaki (aout 1945)
Le bombardement qui fit des USA les maîtres incontestés du monde jusqu'à aujourd'hui.


« Les 6 et 8 août 1945, la bombe atomique est utilisée, pour la seule fois dans l’Histoire, contre les villes japonaises Hiroshima et Nagasaki. Les conséquences humaines ont été terribles. La bombe n’explose pas au sol, mais dans l’atmosphère. Une gigantesque boule de feu qui tue par brûlure. C’est son effet le plus mortel. A l’épicentre, la température atteint un million de degrés. Elle se réduit rapidement à mesure qu’on s’en éloigne, mais dans les 500 premiers mètres, il s’agit d’une véritable incinération. Il y a aussi l’effet de souffle : un déplacement d’air de 600 kilomètres/heure. Aucun bâtiment n’y résiste. Enfin, il y a la radioactivité. Pour indiquer le nombre de morts d’Hiroshima, je retiens le chiffre à la fin de décembre 1945 : 145 000 morts. Car quelque 70 000 personnes sont mortes dans les mois qui ont suivi, d’août à décembre 1945. Des brûlés qui auraient dû survivre à leurs brûlures mouraient de façon inexpliquée : à cause de la radioactivité. Elle a tué 30 à 50 % de ces 70 000 victimes ».

« A Nagasaki, où la bombe était au plutonium (celle d’Hiroshima était à l’uranium), 70 000 personnes sont mortes également. L’histoire de la bombe débute vers 1938-39. Sur les conseils d’Einstein, le programme américain, dénommé "projet Manhattan", débute en 1942. Il va durer deux ans, coûter deux milliards de dollars de l’époque, mettre au travail 130 000 personnes dans trois grandes usines. Le projet est tenu secret.
Dès septembre 1944, Roosevelt et Churchill sont conscients que l’Allemagne ne possède pas l’arme nucléaire et ils envisagent de l’utiliser contre le Japon. En juillet 1945, l’empereur du Japon envoie son fils pour négocier une paix, avec capitulation totale, mais respect de l’empereur. Seulement, on va faire traîner les choses. Des stratèges américains sérieux avaient analysé la question. Ils savaient que les Japonais étaient au bout du rouleau. 90 % de leur aviation et de leur flotte étaient détruits, il ne restait rien de leur machine industrielle. Selon ces stratèges, le nombre de victimes aurait pu se situer entre 20 000 et 30 000 ». (1)

Voilà pour les faits. Soixante-trois ans plus tard, une véritable chape de plomb est posée sur le souvenir de ce génocide. Tout est fait pour ne mettre en exergue que les seules souffrances des Juifs.
http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/il-y-a-63-ans-qui-se-souvient-d-43010



 http://www.policymic.com/articles/62023/10-chemical-weapons-attacks-washington-doesn-t-want-you-to-talk-about

13 commentaires:

Benoit Garneau a dit…

Ceci pourrait vous intéresser :

Le peuple américain est victime d'un acte de guerre ...
... et il ne le sait même pas - !!!

http://bengarno.over-blog.com/article-le-peuple-americain-est-victime-d-un-acte-de-guerre-119862212.html

Anti-Le Pèlerin a dit…

Non ! Pas très intéressant ! Car on le sait déjà ! ...

Zangao a dit…

Sur Dresde, l'ignominie, lire Abattoir 5 de Kurt Vonnegut....

AmrasLeGeek a dit…

Si ça commence à se prendre la tête ici, et surtout pour d'la merde, je viendrais de moins en moins..


..commelaLune a dit…

Eh n'oublions pas le premier bombardement au NAPALM sur la ville française de Royan en janvier 1945 et de nuit ! quand tout le monde dort. Ville qui n'avait aucune valeur stratégique et qui renfermait une petite garnison allemande, d'ailleurs les soldats allemands ont aidé les royannais les jours suivants.
Royan a été rasée et le pire c'est qu'aucune stèle ne commémore ce tragique évènement.A la place sur le front de mer une sculpture d'une laideur sans nom commémorant...roulement de tambour : la Shoah (avec le nom de tous les camps allemands)!

Tapez sur google image "royan bombardée" vous verrez le spectacle

hotchiwawa a dit…

Amras >> tu trouves que c'est de la mer*?!

Prie pour que ça ne nous arrive jamais.

Rorschach s'engage en les dénonçant.

..commelaLune a dit…

Et j'oubliais le LSD pulvérisé au-dessus de Pont St Esprit en 1951:

"Hank Albarelli affirme aujourd’hui que l’affaire de Pont-Saint-Esprit était bien une opération de la CIA dans le cadre d’un projet baptisé " MK/NAOMI " LeMonde 10/03/2010

Et surtout les armes bactériologiques utilisées à grande échelle sur les civils coréens durant la guerre de Corée:

http://www.amitiefrancecoree.org/article-les-sales-secrets-de-la-guerre-de-coree-47217043.html

Waleed Ek a dit…

et l'utilisation des armes chimiques par la France en Algérie aussi, l'élite caucasienne a su charmer Satan.

Brebis Gall a dit…

c 'est oublier l'expérience en France de Pont Saint Esprit !

osmont norbert a dit…

Grace à qui toutes ces petites inventions à grand effets ?
aux dévots de la science mateirialiste .
Pas de savants même pas d"épes en plastique .
le combat à mains nues c'est fait pour les hommes .

les savants, ces "hommes" en chambre ,menent l'humanité au petit
caleçon, de la marque eminence ou petit bateau de préférence.
Prochaine étape: la feuille de vigne, à moins que ses raisins soient trop verts et bons pour des gougeats
La politesse se perd.

osmont norbert a dit…

le probleme avec l'evolution des science c'est qu'on ne se sert plus de la manivelle dont on n'attend plus le retour.
Mais on peut toujours citer l'évangile: Qui séme le vent récolte la tempête .
Peut être faudra til pour l'amérique du nord recevoir ce qu'elle si généreusement offert à l'allemagne nazie pour comprendre que le vent venait de chez elle.
l'esprit souffle là où il veut .
si quelqu'un a vent de l'affaire qu'il le dise,on se netoiera les oreilles au laser.

hotchiwawa a dit…

les samouraïs c'étaient de vrais guerriers :)
certes des tueurs... mais ils s'y connaissaient en art de la guerre (zun tsu) ^^

chaque invention guerrière à révolutionné la façon de combattre.

que ce soit l'apprentissage du kung fu auprès de moines shaolins ou l'invention de la poudre, des navires de guerre, des sous marins, les avions bi-plan, les avions à réaction, la bombe atomique...

à chaque fois, ce fut la défaite pour celui qui n'avait pas la dernière technologie.

que viendra t'il après la bombe nucléaire?

peut-etre une technologie extra terrestre qui pourra tous les battre.

alors peut on s'attendre à une intervention extérieure issue d'un autre monde?

peut-être mais quelque chose va obligatoirement surpasser le nucléaire.

et si c'était l'amour tout simplement? :)

Peace (dans vos coeurs) ♡♥

Jeanne Darque a dit…

@Brebis Gall et commelaLune: c'est quoi cette expérience de Pont Saint Esprit ?

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.