mardi 3 septembre 2013

Des militaires américains refusent de se battre pour " soutenir Al-Qaïda en Syrie ".

En France par contre, les militaires n'y voient aucun probléme.


Une révolte militaire contre le plan de l’administration Obama pour lancer une attaque potentiellement désastreuse contre la Syrie est en train de s’accélérer, avec deux hauts gradés et membres des services réguliers qui expriment leur opposition véhémente à ce que les États-Unis s’empêtrent dans le conflit. La réaction a commencé à se répandre sur les médias sociaux hier avec de nombreux militaires postant des photos d’eux-mêmes brandissant des pancartes indiquant qu’ils refuseraient de se battre du même côté que Al-Qaïda en Syrie. D’autres ont posté leurs photos sur Twitter avec le hashtag # IdidntJoin .


Comme l’administration Obama se prépare à présenter un projet de résolution aux législateurs qui est loin d’être «limitée» dans sa portée et seraient en fait graisser les patins pour une guerre à durée indéterminée, John Kerry et d’autres fonctionnaires du Département d’Etat ont signalé que Obama va simplement ignorer le Congrès, si celui-ci vote non, et lancer l’assaut de toute façon.

Cela ne contribuera guère à rassurer un nombre croissant de personnalités influentes dans l’armée américaine qui deviennent de plus en plus récalcitrantes à ce que les Etats-Unis se laissent entraîner dans une nouvelle guerre au Moyen-Orient.

Le Washington Post rapporte que « le plan de l’administration Obama pour lancer une attaque militaire contre la Syrie est reçu avec de sérieuses réserves par beaucoup dans l’armée américaine, qui est aux prises avec les séquelles des deux guerres longues et un budget qui se contracte rapidement, selon des officiers actuels et anciens » .

Le membre républicain du Congrès, Justin Amash a également affirmé par Twitter : « J’ai entendu beaucoup de membres de nos forces armées. Le message que j’ai toujours entendu dire est : S’il vous plaît votez non sur l’action militaire contre la Syrie ». La déclaration de Amash a été suivie par une série de tweets de vétérans militaires qui ont également exprimé leur opposition à l’attaque.

Paul Szoldra de Business Insider a également parlé de « sources qui sont soit des anciens combattants ou actuellement en service actif dans l’armée », et leur a demandé s’ils appuyaient l’escalade militaire en Syrie.

« La plupart ont répondu par un non catégorique », écrit Szoldra.

Il cite un sergent d’active de première classe qui déclare: « Nous sommes débordés, fatigués, et cassés », ajoutant que les Etats-Unis « (n’ont pas) besoin d’être la police du monde ».

«Notre implication en Syrie est si dangereuse à bien des niveaux, et le vétéran américain du 21ème siècle est plus soucieux de l’éviter plus que quiconque. Ca dépasse mon entendement que nous soyons ignorés », ajoute l’ancien caporal Jack Mandaville, un vétéran du Corps d’infanterie de Marine avec 3 déploiements en Irak.

Il n’y a pas que le personnel militaire qui expose publiquement ses préoccupations, Politico rapporte que des fuites du plan d’attaque qui « émanent de la bureaucratie du Pentagone moins enthousiaste à l’idée d’une attaque que, disons, le Département d’Etat, Conseil national de sécurité ou Obama lui-même », font partie des divulgations non autorisées qui ont "irrité" la Maison Blanche.

Voix de la Russie, Infowars

Traduction : Avic

http://avicennesy.wordpress.com/2013/09/03/revolte-militaire-americaine-contre-la-decision-dobama-de-soutenir-al-qaida-en-syrie/



















15 commentaires:

Toto Mateau a dit…

Eh voilà, tout ce petit monde fonctionne de mèche ! C'est la grande scène du NOM dans toute son horreur qui se dévoile devant nos yeux, mais nous continuons de courir dans la direction qu'ils ont décidé.

Ils savaient que les false flag nous alarmeraient et mettraient la puce à l'oreille aux personnes encore endormies, ils savaient que nous nous indignerions face aux guerres injustes dans lesquelles d'innocents habitants meurent, etc.
Avant de s'attaquer entre eux, ils ont tous collaboré à un moment ou un autre, ils se sont soutenus et entraidés, que ce soit en secret ou pas !
D'ailleurs, c'est pas eux qui s'attaquent... Ils envoient la jeunesse valeureuse s'entretuer, alors que les dirigeants font des conférences côte à côte, même si c'est pour se lancer des "quenelles" afin de satisfaire l'opinion des peuples.

Pour moi, c'est trop flagrant en fin de comptes.
On dirait bien qu'ils ont poussé le bouchon trop loin, mais exprès, jusqu'à ce que tout le monde craque !

C'est d'une évidence machiavélique.
Ils veulent que les nations tombent, que les services administratifs, que les armées, les polices tombent...
Viendront ensuite les temps de l'anarchie ?
Les temps du chaos mondial ?
Les temps où seuls les plus forts survivront ?
Pour ensuite accepter à bras ouverts la venue du grand maître de l'ordre mondial ?

Je souhaite de tout coeur un nouveau monde. Un monde que nous mettrions en place de nous-même, en commençant par devenir indépendants sans prêter de crédit du tout aux promesses des individus qui ne valent rien sans notre attention.

Il faut arrêter de critiquer les conséquences des méthodes que nous louons...

Misterto a dit…

Rorsharsh:

"En France par contre, les militaires n'y voient aucun probléme."

Au sein de la communauté parachutiste, je vois pas mal de bidasse, et je peu t'assurer que c'est pas du tout le cas. Meme chez les haut-gradés.

Rorschach a dit…

Alors pourquoi on ne les entends pas ?

hotchiwawa a dit…

un soldat se révoltant contre un officier c'est de la mutinerie.
n'oublions pas la fameuse guillotine à Guantanamo et les peines exemplaires de 35 ans d'emprisonnement.

pour renverser tout ce système, il faut qu'il explose de toutes parts. C'est bien parti, il va y avoir des pétages de câbles et se seront eux les méchants :(

c'est comme retirer un sparadrap, ça va faire mal mais c'est tellement mieux après.

osmont norbert a dit…

obamah n'est pas américain. Son election comme ses agissemnts montrent qu'ils est au service d'une puissance maléfique.l'obamania qui a suivi était tellement extravagante qu'elle a été préparée dans les loges. l'insertion déplacée des écritures dans ses discours en est un symptôme flagrant .
Il semble etre la férule choisie pour précipiter cette fin de cycle qui devrait être terminée depuis longtemps.
Comme il avait été clairement écrit à l'avance que l'archiduc François-Ferdinand d’Autriche-Hongrie devait être assassiné pour provoquer la 1ere guerre mondiale;il semble que l'assassinat de la syrie joue le même role.
Etant plus éduqués qu'il y a un siécle , notre responsabilité est plus grande pour faire avorter ce plan de destruction. A chacun de trouver le moyen.
ce pays procede par le mensonge quasi systematiquement pour assurer sa domination.
le prix nobel de la paix qui provoque la guerre décisive c'est un beau pied de nez à l'espoir puéril que nous avons par notre mode de vie......

Odhinn a dit…

Trop mignon pour être vrai: false flag des hackers de l'armée électronique syrienne:
http://mobile.france24.com/fr/20130903-piratage-syrie-armee-electronique-marines-americains-etats-unis

Ibra Timité a dit…

Je suis comme Thomas je ne crois que ce que je vois clairement. Pour le moment je me méfie de cette info. Mais je pense que certains veulent jeter une allumette sur la flaque d'essence au Moyen Orient. Ils la veulent leur satanée guerre et bien que je souhaite qu'elle n'ait pas lieu, je suis assez pessimiste. Je crois bien que pas mal de soldats étasuniens sont fatigués et cela est compréhensible mais que pense la majorité de l'armée ?

ohmama starseed a dit…

Une source de dedefensa affirme que le Secrétaire de la défense, et chef du Pentagone, Chuck Hagel et le chef d'état major des armées Martin Dempsey ont menacé la maison blanche de rendre leur démission en cas de non consultation du Congrès avant une intervention en Syrie. Dedefensa n'a pas pour habitude de faire dans la conspiration oiseuse.

Woodhey Dyolf a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Guy Fawkes a dit…

J'aime bien le :"je ne serais pas déployé pour me battre pour vos rebelles d'Al Qaeda en Syrie". Voilà un truc bien envoyé. Par contre, les autres et leur histoires de guerres civiles n'ont pas bien compris le conflit faut croire. C'est une guerre énergétique et de prise de pouvoir, certainement pas civile.

False flag: un hacker américain révèle que l'attaque chimique en Syrie est une mise en scène du Pentagone

http://fawkes-news.blogspot.fr/2013/09/hacker-americain-lattaque-chimique-en.html

Que penser de tout ça?

Zangao a dit…

Ce matin, les républicains se rangent du coté de la guerre............. feu d'artifice en vue !

jb pinna a dit…

Il est interressant de constater que nous critiquons allegrement les ricains , cependant en termes de resistance , d'organisation anti-complotistes ils nous mettent une branlé monumentale . C"est paradoxe américain !

Guy Fawkes a dit…

Nous critiquons la politique américaine et ses sbires, pas le peuple américain qui n'est que le dindon de la farce. Attention de ne pas confondre comploteurs et complotistes :)

osmont norbert a dit…

@ Guy Fawkes
que les américains abandonnent leur Thanksgiving et cela ira mieux pour eux

Pour nous, le coq gaulois est devenu le dindon chef qui en appelle aux dindons ,histoire de recevoir une plumée et de servir de reference de cancrelacratie dans l'histoire de la géopolitique mondiale.

Rorschach a dit…

Le premier soldat français à se déclarer contre l'intervention en Syrie.

http://globalepresse.files.wordpress.com/2013/09/1818_550484195000921_1995188841_n.jpg

Quelques milliers de plus comme lui et c'est bon !

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.