mardi 22 octobre 2013

La décapitation d'une jeune femme autorisée sur Facebook

Autrement dit, pour Facebook rien ne saurait s'opposer à la diffusion des snuff movies.


Facebook aurait-il perdu la tête? Le réseau social autorise de nouveau la publication de contenus violents sur son site. Le site américain a justifié cette décision via un communiqué: «Facebook a toujours été un endroit où les gens partagent leurs expériences, surtout quand ils sont concernés par des événements graves, comme des atteintes aux droits de l’homme, des actes de terrorisme ou d’autres actes violents. Les gens partagent des vidéos de ces événements pour les condamner.» Ses règles d’utilisation interdisent à présent «les photos et vidéos faisant l’apologie de la violence».

Un changement discret

Ce changement de politique sur les contenus violents s’est fait dans la plus grande discrétion. Il a été repéré en premier par la BBC, alertée par l’un de ses lecteurs du refus du réseau social de censurer une vidéo sanglante. Intitulée «Défi: est-ce que quelqu’un arrivera à regarder cette vidéo?», elle montrait un homme masqué décapitant une jeune femme.
Contacté par la chaîne anglaise, Facebook a confirmé que cette vidéo était autorisée sur ses pages. «Nous travaillons à un moyen d’avertir les personnes en avance du contenu graphique de certaines images et vidéos», a néanmoins précisé le réseau social. Le site a également retiré les encarts publicitaires visibles autour de la vidéo, afin de ne pas se fâcher avec ses annonceurs. L’entreprise américaine Zipcar, dont une réclame est apparue en association avec ce genre de contenus, a déjà exprimé son désaccord avec la nouvelle politique de Facebook.

Surprise des associations

En mai, Facebook avait décidé d’interdire les contenus violents sur son site, à la suite d’une plainte de l’association de protection de l’enfance Family Online Safety Institute, qui s’inquiétait que des enfants puissent voir des images choquantes par inadvertance. «Je suis très mécontent que ces vidéos soient de retour, et ce sans avertissement», a commenté Stephen Balkam, président de l’association, dans une interview accordée à la BBC. David Cameron, premier ministre anglais, a lui-même exprimé sa surprise sur Twitter:

«Facebook est irresponsable de poster des vidéos de décapitation, surtout sans avertissement. Il doit s’expliquer de ses actions auprès des parents inquiets»
Si Facebook autorise certains contenus violents, il n’en est pas de même pour des images a priori bien moins choquantes. Le réseau social consacre par exemple beaucoup d’efforts à appliquer son interdiction de la nudité. Dans ce cadre, il interdit strictement la pornographie, certaines œuvres d’art ou, par exemple, une photo d’une femme allaitant son bébé.

Source : Le Figaro

13 commentaires:

Anonyme a dit…

les moutons regardent moins la télé ? c'est pas grave... ils sont sur "facebook"! Les satanistes ont trouvés un autre moyen de canaliser les masses. Le résultats est exactement le meme...lobotomisation et démence, j'avoue qu'ils sont trés fort. Est ce le simple résultat de la connaissance profonde de l'ame humaine ou y-a-t-il une entité supérieure qui leurs souffle la ligne de conduite ? demandons à Pike comment il a pu écrire son livre, nous trouverons la réponse.

stephanie mireault a dit…

c'est completement ridicule . facebook controle le monde c'est une manigance avec le gourvenement il y a quelque chose de pas claire dans toute cette histoire . on se fait manipuler ben raide !

Anonyme a dit…

@Anonyme Tu as tout compris, c'est trop parfait pour n'être qu'humain.
Ca sent vraiment la fin ces news ...

Anonyme a dit…

l'élite, controle par , la peur , !! tout ce qu'ils essaient de nous faire gober est détricoté , sur le champ, car on est devenu GRAND ET ADULTE, maintenant, donc ils tappent dans , n'importe quoi comme des gosses mal,élevés.
mais au moins , c'est la preuve qu'ils perdent pied, là haut.

hello a dit…

Petit à petit, nous marchons lentement mais sûrement vers le "meilleur des mondes orwelliens"...comme des troupeaux de moutons insouciants vers l'abattoir.

Appelons un chat un chat: Facebook autorise la diffusion sur son site d'un authentique snuff-movie, chose qui en temps normal est considéré comme du matériel vidéo criminel & interdit de possession ET de diffusion, passible de poursuites judiciaires!....

Une nouvelle boite de Pandore s'est ouverte qui aurait dû rester fermé.

Par quel "miracle" satanique les avocats de Face(de)book ont t-il réussi à faire avaler cette couleuvre aux plus hautes instances juridiques ayant vu sur le Net? Parce que le "Système" est pourri? Peut-être. Sûrement....

Quand est-ce que les parents comprendront qu'on ne laisse pas des enfants ou des ados se balader seul dans la jungle hasardeuse de l'Internet. Trop de parents bornés/idiots qui s'aveuglent eux-mêmes.

Parents, prenez vos responsabilités vis-à-vis de vos enfants & du Net sinon gare.......

Anonyme a dit…

J'ai toujours considéré et depuis le début que facebook était en sorte l’oeil de la providence qui voit tout,comme sur le billet d'un dollars us.
L'oeil du voyeurisme,de l'atteinte à la vie privée,de la dérive,de la débauche...

J'ai pas de compte facebook et twitter,car je suis contre ses réseaux soit disant sociaux,je pense que l'élite donc fait partie le créateur de facebook se frotte les mains,grâce à son site,on peut d'avantage en savoir plus sur tout le monde et sans effort particulier.

Je trouve sa honteux et répugnant,y a aucuns mots pour justifier qu'on puisse poster ce genre de vidéo que je ne veux absolument ne jamais voir.

La connerie humaine n'a pas de limites et encore moins celle de l'élite qui est encore plus conne.

David

Anonyme a dit…

J'aime beaucoup votre site,il me tiens au courant de ce qu'il se passe sur notre planète mais au Québec,on dirait que le monde est endormi,le plus important est le JE,ME,MOI,pendant que le ciel et la terre fait des activités plutôt annonciateur.Québécois(es),il faut se réveiller avant qu'il soit trop tard,lâcher vos belles dents.MERCI.

Yannoshi a dit…

Faut choisir à un moment:
Soit la liberté d'expression, avec les débordements qui peuvent survenir
Soit un internet fliqué et surveillé qui filtre ce que vous postez ou regardez...

Mais quelle cohérence y a-t-il lorsque vous vous indignez de la surveillance de la NSA, Sauron et compagnie, et qu'ensuite vous vous plaignez qu'il n'y a pas de filtre pour contenu violent sur facebook?

Anonyme a dit…

ce ne sont pas des satanistes puisqu'ils ne sont pas humains...Allez vers l'autre plutôt que de le juger ou le "condamner"...

LeChatMaya a dit…

@Yannoshi, excuse moi mais le concept du tout blanc ou tout noir non merci. Et dans ce cas de figure, certes FB est condamnable de part son attitude mais les pires sont ceux qui manquent cruellement d'empathie et de respect pour aller se rincer l'oeil avec cette vidéo. Concernant les actes de la NSA, ils dont tout dans le dos de tout le monde et ça ce n'est pas acceptable non plus. Il y a une nette différence entre demander des limites saines et se faire espionner sans notre accord.

Orthodharma a dit…

boycott... et création de serveur comme lycos, protégeons nos données et rejetons l innommable ORTHO
la ligue chrétienne

raffi henry a dit…

C'est quoi un innommable ORTHO ?

ORTHODHARMA a dit…

C'est quoi un innommable ORTHO ? Quoi ?
Un Homme qui n aurait pas de valeur éthique et ignorerait la morale et la loi de la gravité. Vous savez écrire, apprenez à lire.
ORTHO

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.