samedi 16 novembre 2013

Le jour où Hollande est tombé à 4 %

 Fiction ou anticipation ?


Lundi 2 juin 2014. Le dernier sondage IFOP vient à peine d’être publié que les rédactions s’emballent : le président Hollande ne recueille plus que… 4 % d’opinions favorables. « Putain, c’est encore moins que Hitler en 1946 ! » lança un pigiste qui se croyait hors antenne sur BFM.


Depuis des mois, tous les records étaient écrabouillés, mais les élections européennes du 25 mai ont sans doute été le coup de grâce, l’épisode final d’une série cauchemardesque. Les unes de la presse sont autant de couronnes mortuaires : « Le président en enfer » (Le Figaro), « 4 % de matière Grèce » (Libération), « Les Français rejettent monsieur Hollande » (Le Monde), « Thuram : il faut un Président noir ! » (Le Parisien).

La chute finale a commencé sans aucun doute le 14 novembre quand le président a soudain plongé de 6 points, passant à 15 % d’opinions favorables (sondage YouGov pour le Huff Post et i>Télé). La révolte des bonnets rouges, la grève des sages-femmes, les manifs des flics, le boycott des écoles par les parents, le mouvement des enseignants contre la réforme Peillon, l’augmentation infinie de la courbe du chômage couplée aux multiples plans de licenciements, tout a fini par fusionner en une gigantesque bronca contre le pouvoir. Les sifflets humiliants du 11 novembre n’étaient donc qu’un apéritif.

Certes, la bérézina des municipales de mars était attendue, même si de nombreuses triangulaires ont permis à des socialistes de survivre, la droite refusant tout accord avec le FN. Mais c’est le retour de Leonarda, le 1er avril, qui fit descendre le Président sous les 10 % !

La jeune Kosovare, invitée dans Le Grand Journal, déclara que la France était « un pays raciste et qu’il fallait qu’elle change très vite de Président ». Entre-temps, en effet, l’arrestation brutale d’un jeune sans-papiers turco-moldave en possession d’un important stock d’armes, filmée par un jeune de banlieue, avait provoqué une immense manifestation de lycéens dans toutes les grandes villes « contre le retour de Vichy ». L’adolescent de 14 ans avait pourtant été condamné à 78 reprises pour divers motifs dont une dizaine d’agressions sexuelles. François Hollande avait pourtant dû, une fois de plus, reculer, comme pour la réforme Peillon (supprimée en mars) et faire libérer le clandestin qui déclara être un simple « collectionneur de Kalachnikov stigmatisé ». La démission de Manuel Valls trois jours plus tard fut saluée dans un tweet incendiaire de Cécile Duflot : « Pétain enfin éjecté. On respire mieux. Fin des rafles. »

Le score effroyable du PS au scrutin européen (9 %) et la flambée du FN (1er avec 26 %) ont secoué le président. Les images de Jean-Marc Ayrault en larmes à l’annonce des résultats resteront gravées dans les mémoires, rendant sa chute en direct sur le plateau de France 2 (il tomba de sa chaise) encore plus pathétique. Une semaine après le sondage, le Président, refusant toute idée de dissolution, appela Ségolène Royal à Matignon.

Joris Karl


http://www.bvoltaire.fr/joriskarl/le-jour-ou-hollande-est-tombe-4,41372

7 commentaires:

Anonyme a dit…

L'image est bien choisi pour l'article ! C'est ce qu'il devrait faire dès maintenant, c'est à dire, aller se cacher avant que la RÉVOLUTION éclate ou plutôt que la GUERRE CIVILE éclate !

gevaudan a dit…

trés realisteau debut ça fini version cauchemard avec la nomination de la becassine du poitou

Phil deFer a dit…

Faites du lobbying auprès de l'armée, de la police ou de la gendarmerie, pour ceux qui connaissent du monde travaillant là... Le problème, ça n'est pas Hollande! C'est le système! Si il s'agit de virer Hollande pour le remplacer par une autre "marionnette".. en l’occurrence la mère Lepen m'a l'air d'être de plus en plus sur les rails pour ça... rien ne changera! Au contraire... Mettre une "facho" aux manettes sera la porte ouverte à une politique à l'américaine avec confiscations des dernières libertés au nom de l'insécurité due aux immigrés (bien sûr) et ceci afin d'encore mieux appliquer la politique de régression sociale sournoisement enclenchée depuis des décennies par l'oligarchie...
SEULE NOTRE VALEUREUSE ARMÉE PEUT RÉTABLIR LA VRAIE DÉMOCRATIE DANS NOTRE PAYS EN CHASSANT TOUTE LA VERMINE JUDÉO MAÇONNIQUE!

Anonyme a dit…

@PhildeFer : tu fantasmes je crois. Un petit rappel du coup d'état du 11/09/1973 (et oui encore un 11 sept) n'est pas de trop. On peut tout à fait imaginer pareil en France de la part du FN (bonjour l'horreur)
http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9gime_militaire_d'Augusto_Pinochet

Christian Mastio a dit…

Hollande ou Sarkozy... ou qui d'autre?

les gens "au pouvoir" ne sont plus que de vulgaires "gouverneurs", des pantins!

Ce qu'il faut, c'est mettre un terme au pouvoir des financiers, des lobbys!

Et remplacer le pantin actuel par qui, par Sarkozy? Non merci. Ce ne serais que

remettre les "mêmes!

Non le système est pourri dans son ensemble. Et puis cette "Europe" n'est pas

humaine. Il faut construire une Europe humaine. Une Europe qui serve les

Européens et non le fric et les intérêts de quelques-uns!

Anonyme a dit…

Trévor P.

@phil deFer.
Qu'est ce que tu mets sous le qualificatif de facho en parlant de MLP ? As tu des preuves pour étayer ton commentaire?
Comment sais tu que MLP appliquerait une politique à l'Américaine?

Ziani Ouas a dit…

4% ou même 0.4% n'est pas alarmant puisque Hollande compense largement cette perte de confiance des indigènes par un score qui frise les 70 % en Israël. C'est ce qui compte le plus.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.