jeudi 28 novembre 2013

Le scandale du jour : Ian Watkins, le chanteur des Lostprophets, plaide coupable de viol sur un bébé



Ian Watkins, de la gloire à l'enfer. Présenté mardi à un tribunal de Cardiff, le chanteur du groupe gallois Lostrophets, 36 ans, a plaidé coupable de treize délits sexuels, dont deux de tentative de viol sur un bébé.



D'après son avocat, "il ne se souvient de rien". Ian Watkins, le chanteur du groupe gallois Lostprophets, comparaissait mardi devant un tribunal de Cardiff. En avril 2012, ce musicien, star des années 1990, aurait abusé d'un bébé d'un an et encouragé l'une de ses fans à abuser de son propre enfant pendant une vidéo-conférence sur le net. Des faits survenus dans un hôtel de Londres, quelques heures après un concert donné sur la radio BBC 1. Les images auraient été retrouvées par la police, stockées sur un "cloud" appartenant au chanteur.

En acceptant au dernier moment de plaider coupable, Ian Watkins a épargné au jury le visionnage de ces documents, qualifiés par le juge Justice Royce de "très explicites et pénibles". S'il était sous l'emprise de substances illicites à l'époque, "brouillant" ses souvenirs, souligne sa défense, difficile pour l'intéressé de contester les images... ainsi que les enregistrements audio de ses discussions avec les autres prévenues, deux femmes de 24 et 21 ans, elles aussi poursuivies pour agression sexuelles sur enfants de moins de 13 ans.

Un pervers manipulateur

Dans l'une de ces discussions, présentées à la cour, Ian Watkins explique à l'une des jeunes femmes comment il entend "franchir la limite". Celle-ci répond : "Un été d'inceste et de pornographie infantile. Watkins renchérit : "Oh oui bébé. Le plus tôt on l'entraîne, le meilleur ce sera". A la barre, le représentant de la police britannique a décrit le scandale comme "l'une des plus choquantes et déchirantes affaires d'abus sexuels sur enfants".

Ian Watkins connaîtra sa sentence en décembre prochain. Dans un communiqué, The National Society for the Prevention of Cruelty to Children (NSPCC), l'association, qui a travaillé avec la police sur l'enquête, a souligné combien "la notoriété mondiale" du chanteur lui avait "permis d'avoir accès à des jeunes femmes impressionnables qu'il manipulait pour assouvir ses désirs horribles. La durée de sa sentence devra être équivalente à ce terrible abus de pouvoir."

Son groupe veut tourner la page

Sans surprise, l'affaire a entraîné, début octobre, la dissolution des Lostprophets. Dans un communiqué, les membres restants de la formation expliquaient "ne pas pouvoir continuer à faire de la musique en tant que Lostprophets", et remerciaient leurs fans pour "leur amour et leur soutient pendant les 15 dernières années."
http://www.metronews.fr/culture/lostprophets-le-chanteur-ian-watkins-plaide-coupable-de-viol-sur-un-bebe

Vu sur :
http://fr.sott.net/article/18009-Ian-Watkins-le-chanteur-des-Lostprophets-plaide-coupable-de-viol-sur-un-bebe

11 commentaires:

Anonyme a dit…

Ce que tu fais un jour t'arrivera un des ces jours, la loi du retour. Surtout ne la haïssez pas, il n’en vaut pas la peine de s'abaisser la fréquence pour le rejoindre côtoyant colère.

Anonyme a dit…

malheureusement, à mon avis, ce n'est que la pointe de l'iceberg . Je remarque que l'on parle encore de la BBC.

Bruno a dit…

Je propose une émasculation sans anesthésie de ce type car la mise à mort serait une punition bien trop douce pour ce genre d'animal.

Phil deFer a dit…

La musique moderne est satanique. Tout a été fait pour détourner les gens de la vraie musique, celle qui nous reliait au divin. Cette musique, qualifiée à tort de classique, a été "ringardisée" et passe aujourd'hui pour une "musique pour intellos" alors que tout le monde savait l'apprécier il y a un siècle encore.... Autre preuve si il en fallait, le "détournement de l'Église": là aussi cette musique a été abandonnée au profit d'une daube infâme...

http://www.youtube.com/watch?v=yjSy0KbHGDI

Galérien a dit…

Il ne se souvient de rie ! La police retrouve les photos sur un cloud appartenant au chanteur !

Anonyme a dit…

C'est un untermensch

hello a dit…

Pas besoin de pouvoirs de divinations pour comprendre que ce minable brameur de rock poussif n'est rien d'autre qu'un sataniste qui met en pratique ses idées satanistes les plus perverses ("do what you want shall be the whole of the Law"). Encore un émule de ce vieux taré sataniste, Aleister Crowley.

Le plus aberrant, c'est encore & toujours l'attitude choquante des fans...fanatisés!

Selon les chroniques de la Justice & de la Police, quelque soit le pays, le satanisme a toujours été lié à des activités criminelles perverses (corruption de mineurs/pédophilie/viols & trafics d'enfant/tortures & sacrifices humains). vérifiez.

Ce énième scandale intervient peu après le scandale pédocriminel Jimmy Savile (le présentateur le plus célèbre de la TV britannique & grand "ami" de la famille royale).

Il devient évident que le Show Business est, à l'image du milieu politique, un pitoyable repaire de déviants & de satanistes: l'initiation luciférienne & l'allégeance au NOM semblent être une obligation siné qua none pour les jeunes "artistes" arrivistes. Avis aux amateurs......

Je n'invente rien & n'ai rien d'une "grenouille de bénitier".

Voici un lien: http://davidshurter.com/

elodie Lecomte a dit…

Je sais que l'on ne peut prétendre avoir droit de vie ou de mort, mais franchement ce mec là... Irrécupérable...

Anonyme a dit…

Ah les gens qui s'attaquent a la musique de maintenant que c'est magnifique. Bien sur le rock'n roll et le metal sont des influences sataniques qui massacrent nos belles tetes blondes. Laissons donc la musique du "divin" venir en nous!

Non mais sincerement, vous en avez pas assez de dire des anneries toute la journee? Vous preferez votre musique d'eglise, c'est votre choix mais de dire que la musique d'aujourd'hui pousse a la pedophilie ou autre idioties faudrait peut etre revoir votre formule!

M'enfin c'est vrai j'oubliai que dans la maison du "divin" il n'y a jamais eu de scandale de pedophilie toutes mes excuses.

Annick Chiroux a dit…

Les églises, les temples, etc. ce n'est pas Dieu, le pape, le pasteur, non plus.

L'ombre a bien réussi son oeuvre pour nous éloigner de notre divinité intérieure, de nous couper de ce qui peut nous sauver dans ces temps de plus en plus critiques, le Divin qui seul est notre refuge.

Nous sommes au temps de séparer l'ivraie du blé...comme prédit...C'est simple.

Beaucoup d'appelés, mais peu d'élus...

La musique moderne actuelle ne nous élève pas mais plutôt nous fait descendante vers le bas astral où grouille une grande variété d'indésirables, hostilent à l'humanité. Le miroir aux alouettes a bien fonctionné...
Mais aussi par manque de critères, de discernement, de repères.

Cet ensemble de faits, fait partis, également, des examens de l'Apocalypse.
Pour tous c'est l'HEURE du CHOIX.

Anonyme a dit…

une Mamie qui a la haine

Je m'adresse à ceux qui ont compris , par quel espèces de vermines nous sommes
manipulés jusqu'à la nausée, peuple de France et du monde unissez vous et faites
arréter ces horreurs insurportables qui débordent sur nos enfants , petits enfants
Bonnets rouges, bleus, blancs :,ce pays est à nous! foncez ! demain ils prendront la chair de votre chair,

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.