vendredi 20 décembre 2013

En Hollandie, ramener son verre au comptoir d'un café constitue du travail au noir



L’URSSAF vient d’ouvrir un nouveau chapitre dans la vaste comédie qui se joue en France depuis quelques temps. Après la chasse aux quenelles lancée par François Hollande il y a quelques jours, nous voici dans l’épisode ‘’rechercher et trouver des sous à tout prix’’.

Ça se passe dans le Morbihan où le patron d’un bistrot qui, sans doute par économie, ou peut-être simplement pour installer chez lui une atmosphère plus conviviale, a préféré demander à ses clients de venir chercher leurs consommations au comptoir et de rapporter leurs verres avant de repartir.

Hé bien, il paraît que ça ne se fait pas. Un jour, trois contrôleurs de l’URSSAF ont débarqué chez lui et, bien sûr l’ont pris en flagrant délit de … « rapportage-de-plateau-par-une-cliente ». Après avoir exhibé leur carte tricolore, ils l’ont accusé de faire du travail au noir.

Le taulier et son épouse ont même été placés en garde à vue mais, heureusement pour eux, le procureur de la République de Lorient n’a pas retenu les charges d’infraction caractérisée à la législation du travail. Ouf ! Sauvés de la prison. Mais ça ne s’arrête pas là, car l’essentiel, la raison même de l’opération, c’est-à-dire les sous, est encore à régler. La procédure civile continue donc son cours, procédure dans laquelle l’URSSAF compte récolter un peu plus de 9.000 euros.

9 000 euros pour un petit bistrot. Imaginez un Mc Do ! La prochaine fois que vous irez dans un Mc Do, pensez à demander à vous faire rétribuer pour votre peine et pour leur éviter un contrôle. Dans les restos, ne tendez surtout pas votre assiette au serveur qui a du mal à passer entre les chaises. Qu’il se débrouille. Idem pour les stations-service ; il n’y a pas de raison que le gérant se prélasse au chaud devant sa caisse pendant que vous vous tapez tout le boulot sous le froid. Et pendant ces fêtes de fin d’année où vous allez faire vos courses dans des supermarchés bondés, n’hésitez pas à demander aux employés d’aller vous chercher ce dont vous avez besoin. Après tout vous n’êtes pas venu pour bosser.

On pourrait continuer à l’infini tous les cas où le nouveau concept de l’URSSAF pourrait s’appliquer. Et apparemment ils ont décidé de mettre le paquet. La direction a décidé d’augmenter de 50 % le nombre de contrôles pour les très petites entreprises (TPE) et de 30 % le nombre de contrôles pour les petites et moyennes entreprises (PME). On remarque au passage que les grosses entreprises arrivent, malgré leurs tailles, à passer à travers les mailles du filet. Vous aurez donc encore à pousser votre chariot vous-même dans les rayons de Carrefour ou d’Auchan.

Derrière cette offensive de l’URSSAF contre les TPE et les PME se profile une dictature financière qui prend de plus en plus d’ampleur. Là où le procureur de la République ne voit rien à redire, l’URSAFF et également le fisc, peuvent entamer une procédure parallèle. Dès qu’il s’agit d’argent, on entre dans une sorte de monde parallèle où les collecteurs de l’Etat ont tous les pouvoirs. Or, ces collecteurs, en augmentant le nombre de leurs agents, créent des situations où les bévues seront de plus en plus fréquentes, car plus il y a d’agents plus des innocents seront contrôlés. On en arrive à un stade où toute TPE ou PME devient suspecte. Un pas de plus vers la surveillance généralisée.

Avic

http://reseauinternational.net/2013/12/20/en-hollandie-la-gratuite-est-une-fraude/

16 commentaires:

Thorgari a dit…

Ils pourraient aussi contrôler la Poste, où il faut maintenant peser et affranchir soi-même les colis. Ou bien les banques qui ne prennent plus les chèques sans avoir préalablement remplis un talon. On en reviens encore à une justice asymétrique, à savoir les petits qui trinquent...

Anonyme a dit…

Nous sommes en train de vivre un véritable CAUCHEMAR !
Le pire c'est que le cauchemar viens non seulement du haut, mais en plus du bas car l'endormissement des gens est complètement déprimant.
Jean Peuplus

Anji a dit…

Pour La Poste affranchir et peser sois même et un gain de temps. Cela réduit le temps d'attente au guichet.

Thorgari a dit…

A Anji.
Non c'est une perte de temps pour le client. Il faut faire 2 fois la queue. Et parfois tu arrives il n'y a personne, et après avoir fait ton colis une dizaine de personne est déjà arrivée.
C'est juste du gain de temps pour La Poste car elle supprime des postes.
Amicalement.

Anonyme a dit…

Trévor P.

J'ai vu un reportage la dessus à la télé. l'inspecteur de l'Urssaf maintenait son point de vue: il s'agit selon lui de travail dissimulé.
Et c'est dans ce genre de cas que l'on se rappelle la fameuse maxime: "les cons ça ose tout! C'est d'ailleurs à ca qu'on les reconnait".
De plus en plus, je me demande si notre bonne vieille Terre n'est pas en train de traverser un nuage de connerie cosmique.

Thorgari a dit…

Complètement HS mais un incroyable interview de David Ike !

http://echelledejacob.blogspot.fr/2013/12/race-humaine-leve-toi.html#more

Thorgari a dit…

@ Anji bis

Par ailleurs il ne s'agit en aucun cas d'un gain de temps quand il s'agit d'une personne âgée qui n'est pas familière avec les interfaces numériques.

le pèlerin a dit…

S'est tout bonnement scandaleux ! J'ai entendu parler de çà ce matin ! Alors on a même plus le droit d'être convivial et courtois dans les restaurent locaux ! Quel merde ! Et j'ai aussi écouté les arguments des deux pinguoins euh.. inspecteurs de l'URSSAF pardon qui ont contrôlé le resto. Mon avis est que ces gugus devraient s'acheter un cerveau le leur est défaillant ! Sérieu comment peut-on arriver à de telles conclusions en ayant fréquenté le restau deux heures ! Crétins de bureaucrates !

HS : Rorschach je viens de trouver ça ?

Ca me fait penser à cette rumeur lancé par un médecin parlan d'un proget de grippe mortel déclanché par nanomachines. Bon déjà les insiders maintenants je m'en méfie comme de la peste, mais en plus, la grippe dont-il parlait devait causer la mort au bout d 10 jours pas 3 semaines. Qui plus est, l'insider disait qu'elle avait été programmée pour ce déclencher après l'éffondrement économique, or il a as eu lieu. Donc s'est peut-être pas çà mais alors qu'est-ce ?

Qu'en penses-tu ?

L'Aur a dit…

pour moi affranchir à la poste est une perte de temps et apres tout c'est un service que l'on s'occupe de votre courrier !
les employés vont étre réduits...gain de temps toujours plus vite !
plus de boulot //la robotisation

le pèlerin a dit…

oups je voulais dire "or il a PAS eu lieu" (en tout cas pour l'instant.

Anonyme a dit…

La révolution n'est plus loin. Outre les politiques, il ne faudra pas oublier de punir violemment tout ceux qui ont collaboré : impôts, huissiers, rsi, fonctionnaires, etc.etc.etc.

niten a dit…

En dehors du côté abracadabrantesque de l'histoire, je nourris les plus pessimistes espoirs en l'avenir avec de tels dirigeants vendu aux élites. Nous allons rentrer dans un période de dictature, ou la machine va broyer les acquis sociaux, les libertés, les esprits, les gens, et bien d'autres choses. J'ai bien peur que ces derniers, pour se faire entendre et, ou exprimer leur ras-le-bol, n'auront que la violence comme exutoire.

raffi henry a dit…

Souvenir d'un post récent sur ce blog : "En Grèce, un hôtel publie une annonce pour recruter une employé , sans salaire, mais en échange d'une chambre et de repas. Malgré son caractère illégal, l’hôtelier n’a pas été inquiété par les autorités".

Quand les services de l'Etat auront gratté tous les fonds de tiroirs, les agents de l'URSSAF seront licenciés manu-militari. Closed.

Anonyme a dit…

Dans les pubs anglo-saxons, on commande au bar, on paie et on va s’asseoir avec sa commande en mains . Ramener les verres vides se fait tout naturellement.

Par contre, il n'y a pas de "tarif comptoir" ou de "tarif salle" ni de "tarif de nuit".

Anonyme a dit…

Lorsque je lis cette histoire et que je vois des gens comme ceux de cette
U R... S S... aff
agir, je ne peux m'empêcher de comparer ce phénomène à d'autres que j'ai appris en histoire et surtout dans les livres.
Et je comprends mieux pourquoi tant de gens ont été inscrits sur des listes en France en 1942-43-44-45 et aussi en d'autres lieux et d'autres temps...

En tout temps, il aura suffit simplement d'une poignée de suiveurs-autoritaires lâches, couards et serviles, se justifiant des ordres reçus pour assouvir leur besoins refoulés de détruire, dominer et faire souffrir, pour que les psychopathes-déviants au pouvoir mettent à genoux la grande majorité, celle des gens biens et de bonne compagnie...
Et cela continue.
Qui se sent morveux qu'il se mouche !

Montet

Ibra Timité a dit…

ça va péter car ça dépasse l'entendement maintenant ! Mais l'acharnement déjà contre ceux qui huaient Hollande sentait mauvais, mais ça... La question est de savoir où se trouve le seuil de rupture. Et quand je dis que ça va péter, ne croyez pas que je m'en réjouisse car j'ai horreur de la violence et du chaos. Car avec ces deux abominations ce sont toujours les plus faibles qui trinquent.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.