jeudi 12 décembre 2013

La NASA déclare qu'Ison est définitivement morte et que ses restes se sont éparpillés dans l'espace

À ce stade, il sera très difficile de nous faire le coup de la résurrection, mais on sait jamais...
 

Ison devait être la comète de Noël. Le cadeau des astronomes qui auraient passé les fêtes l’œil rivé à leur lunette. Un replay de l’étoile des rois mages. Rien de tout cela ne devrait se produire. Le Père Noël retire Ison de sa hotte de cadeaux. On range les télescopes avant de tirer des plans... sur d’autres comètes.

Que s’est-il passé? Comment a-t-on pu annoncer, il y a quelques mois, l’arrivée d’Ison en comète du siècle? Que s’est-il passé à l’approche du Soleil, la fameuse épreuve du périhélie, ce passage à environ un million de km de la surface de notre étoile? Qu’est-il resté ensuite, au sortir de la fournaise solaire? Pourquoi Ison est-elle réapparue? Et comment a-t-elle fini par s’éteindre comme une vulgaire étoile filante dans un coin de ciel?

Après la soirée gâchée de Thanksgiving, le 28 novembre, les astronomes avaient déjà la mine des mauvais jours. Peu avant son arrivée au plus près du Soleil, Ison avait disparu des écrans radar ou, plutôt, des objectifs de certains télescopes braqués sur elle. Un instant, on a cru que la comète avait succombé à l’une de ces bouffées de magnétisme dont notre étoile est coutumière. Le choc aurait coupé la queue d’Ison avant de la disloquer, lui ôtant toute chance de survie.

Pas de trace d'Ison... La croix blanche désigne le point où la comète devrait se trouver. Image: Nasa/SDO

Et puis, la voilà qui réapparaît, de l’autre côté ! Beaucoup plus pâle, certes. Avec une queue nettement moins longue, brillante et fière. Pourtant, pas de doute, c’est bien Ison qui reprend sa route vers les confins du système solaire d’où elle vient, c’est-à-dire vers le nuage d’Oort situé à environ 154.000 fois la distance qui sépare la Terre du Soleil (unité astronomique ou UA). Soit 154.000 fois 150 millions de km. C’est-à-dire très loin. Plus de deux années lumière. Là où l’homme n’ira jamais. Sans doute.

Aujourd’hui, les astronomes de la Nasa, qui observent Ison depuis un an, tentent d’expliquer ce scénario imprévu et ses rebondissements. Ils indiquent d’abord que la déception n’est pas totale. La batterie d’instruments braqués sur Ison, sur Terre et dans l’espace, a permis de collecter la plus grande base de données sur une comète jamais enregistrée. Avec des années d’études et d’analyses à la clef.

Le 10 décembre 2013, les chercheurs ont présenté leurs conclusions scientifiques sur les derniers jours d’Ison lors du congrès d’automne de l’American Geophysical Union qui se tient à San Francisco. Karl Battams, du Naval Research Lab à Washington, a d’abord rappelé que les boules de neige sale que l’on nomme comètes se sont formées en même temps que le système solaire. D’où leur intérêt en tant que témoins de cette époque, il y a 4,6 milliards d’années, qui a vu naître toutes les planètes, dont la Terre (4,54 milliards d’années).

Normalement, Ison aurait dû rester dans le nuage d’Oort. Mais, il y a quelques millions d’années, une anomalie de gravité, telle que le passage d’une étoile à proximité, l’a faite sortir de son orbite pour la précipiter vers l’irrésistible attracteur situé au centre de notre système, le Soleil. La comète a été découverte en septembre 2012 par deux astronomes russes, Vitali Nevski and Artyom Novichonok. En octobre 2013, la sonde Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) a détourné son télescope HiRiSe de son travail de prise de vues fabuleuses de la planète rouge dont nous avons parlé le 7 décembre. A cette époque, Ison est en effet passée non loin de Mars.

La taille du noyau de la comète a alors été évaluée à 800 mètres, voire moins. Peut-être la moitié seulement, selon Alfred McEwen, responsable de l’instrument HiRiSe à l’université d’Arizona. Avec une taille de seulement 5 ou 6 terrains de football, Ison se trouvait à la limite du nécessaire pour espérer survivre à son tour de Soleil. Geraint Jones, de l’University College de Londres, s’est concentré sur la poussière constituant la queue de la comète afin d’élucider ce qui a pu se produire lors du passage d’Ison près de notre étoile. Il a étudié les observations réalisées par deux instruments, le Solar Terrestrial Observatory (Stereo) de la Nasa et le Solar Heliospheric Observarory (Soho), commun à l’ESA et à la Nasa. En entrant ces données dans des modèles informatiques, Geraint Jones a confirmé que très peu de poussières ont été produites par Ison après sa périhélie. Ce qui suggère une rupture du noyau avant la réapparition de la comète.

Autre indice, tandis qu’Ison était visible sur les images prises par Stereo et Soho juste avant le périhélie, elle n’apparaissait pas, au même moment, sur celles du Solar Dynamics Observatory (SDO) de la Nasa. Or, SDO est réglé pour détecter les longueurs d’onde de la lumière qui indiquent la présence d’oxygène, un élément très présent dans les comètes. L’absence d’émission d’oxygène donne une indication sur la température d’évaporation des matériaux constituant la comète. Et limite leur diversité. Les chercheurs pourront, grâce à la masse de données collectées, affiner la composition d’Ison.

Sa masse trop faible, ou sa composition, pourrait donc avoir scellé le sort de la comète pour laquelle la luminosité importante, lors de sa découverte en 2012, avait laissé espérer un autre destin. Près du Soleil, elle s’est brisée et seule une partie de son noyau a survécu. Mais il n’était pas en mesure de s’éloigner du Soleil en restant intact. Après un dernier éclat, Ison a disparu dans l’espace. Nous ne la verrons plus et elle ne retournera pas vers son nuage d’Oort natal.

Michel Alberganti

http://www.slate.fr/life/81057/comete-ison-definitivement-eparpillee-dans-espace

24 commentaires:

Anonyme a dit…

Mstfrancois
ils n'ont pas été capable de bien prédire la trajectoire et la survie de la comète, mais ils savent qu'elle a 4.6 milliards d'années. Ils savent même d'où elle vient.
et la il veulent nous faire croire qu'elle a disparue. C'est drôle c'est la même fin que pour Elenin et je crois que ce sera le même message avec les comètes de 2014.


Bonne journée à tous

thomas jubert a dit…

oxygene dans les cometes, t un vrai bouffon toi!

Anonyme a dit…

Lol ! la NASA ne sait strictement rien à propos de cette comète, elle émet seulement des hypothèses ! entre un noyau de 1km, puis moins de 800m, puis voir moins ! peut être voir plus ? lol....puis sa composition de glace...et puis non finalement.....avec ou sans O2, une queue de 40 000km, puis 60 puis 80 000 ! et sa composition de débris, de poussières, de bactéries et virus ! voir autres choses que l'on ne connaît certainement pas ! Puis ses chances de survies à la périhélie (remarqué toujours que nous avons la version elle survie ! et la version elle ne survie pas ! lol).....maintenant nous passons aux débris éparpillés d'ici pas longtemps nous aurons certainement des débris dangereux avec un passage proche de la terre et puis l'hypothèse de la belle pluie d'étoiles filantes à observer tranquillement....Ce n'est pas spécialement de la désinformation ! mais plutôt un manque de connaissance absolu de la NASA qui balance tout et n'importe quoi pour toujours retomber sur ses pattes. Un peu comme un diagnostic médical et les étiologies proposées ! au moins dans dans le doute ! on tombera sur la bonne et on dira ben vous voyez ! finalement on avait raison ! lol

Au final ! tant que la trajectoire de cette comète est encore sur notre portée.....jusqu'à sa sortie finale pour début janvier 2014, la NASA et personne au monde ne sait ce qu'il pourrait se produire....alors mon scepticisme sera enfin évaporé pour début janvier 2014....en attendant je fais comme tous le monde ! je patiente....

John doe a dit…

tout étant basé sur espace temps et que temps n'existe pas autrement que sous la formes d'une notion psychorigide pour calculer le travail du Men at Work. tout ceci est une supercherie de calculs grotesques.
il m'a fallut 15 minutes pour prouver que E=MC² est une équation qui rend impossible la création universelle, la plupart des théories fumantes tombent toutes a l'eau. vous aimiez Einstein, combien il a deja fait de mort irradié et de degats nucléaire a travers le monde, et combien de lobbys sionistes se beurre la tartine sur les gros dégâts que cela provoque ????.
la mécanique céleste ne peut pas se baser sur E=MC², frotement et gravité ne sont pas les seuls énergies quantifiables disponibles, même dans l'espace qui est soit disant pleine de vide, et ou malgré tout y flotte tout un tas de chose. écouter des doctorants imbus d'eux même c'est écouter les salades de tarés a l'ego surdimensionnés qui baragouine du langage codé pour vous tromper. une équation au kilomètre c'est une connerie, toutes les variables et vecteurs ne sont en fait que des point de vu chaotiques. et oui ils sont limité autant que ça par leurs niveau d’endoctrinement scolaire. l'espace n'est pas du vide, mais rempli de plasma cosmique. dans ce monde débile les gamin de la next gen s’ennuient a l’école vers l'age de 6 ans, ce qui était mon cas il y' a deja 28 ans, les profs et doctorants n'ont toujours pas évolués depuis, ni les programmes scolaires et ni les les méthodes pédagogiques. par contre l’empoisonnement aux métaux lourds et fluorure eux ont bien évolués, le nihilisme chimique a de gros budget d’état. certains restent des singes car ils sont bien payés pour cela.

reverchon laurent a dit…

a thomas jubert:
3eme commentaire insultant,repens toi,car un enfant de Dieu ne parle pas comme ça!!!!

Rorschach a dit…

La NASA sait trés bien ce qu'elle fait mais elle ment. Je prépare un article qui va démontrer un de ces mensonges.

Anonyme a dit…

Une news de cette nuit à mettre dans un petit coin de la tête: l'ISS a été contraint d'éteindre plusieurs de ses systèmes après une fuite de liquide de refroidissement. http://rt.com/news/iss-coolant-problem-092/

Anonyme a dit…

Tabasco:
Cet article est un tissu de mensonge (alors pourquoi le relayer d'ailleurs...). Déjà les comètes ne sont pas des boules de neiges sales. Ensuite, la NASA disait il y a quelque temps qu'elle avait un noyau de 5km (source: http://www.nasa.gov/mission_pages/swift/bursts/ison.html#.UqnzOvTuIek))et on nous dit maintenant qu'elle en faisait 10X moins...

Quand à ça:" très peu de poussières ont été produites par Ison après sa périhélie"
C'est une grosse blague.Les vidéos montrent bien qu'il reste de gros caillou là haut, pas de la poussière.

Bref article sans intérêt...

Anonyme a dit…

Selon une étude eschatologique (HTL), la comète passait le 28nov. exactement dans la pince du cancer qui l'a broyé. C'est ce qui devait arriver. Je suis convaincu qu'avec l'explosion qui a suivi et l'éparpillement, il doit rester de la «poussière» sous forme de Gros Morceaux. Y a t-il risque d'impacte avec la terre? Pourquoi pas!?
On verra bien.
AnarChrist

Anonyme a dit…

Chewy075
Thomas Joubert, tous s'entendent pour dire que les comètes sont formées en général de glace et de poussières. La glace, c'est de l'eau non??? Et dans l'eau, il y a de l'oxygène , non??? Un bouffon instruit vaut bien des ignorants baveux!!!

Anonyme a dit…

Pour faire suite à Anonyme à 21h17, j'imagine que ça affecte le système de caméra... Quelque chose à cacher??? Encore... Pas la première fois que L'info de la NASA est biaisée...

John doe a dit…

si un débris pouvait tomber sur le palais de l'Élysée, ça libérerait enfin les français de l'envahisseur impérial. ce serait vraiment un miracle, et là je serais sur que dieu existe, et le père noël aussi. si vous pourriez aussi évitez de prévenir les médias lors de l'approche du bolide stellaire ce serait cool, il y'a un moment dans la vie ou il faut subir ce que l'on fait subir a des millions de personnes, ce serait donc justifié par les voix divines. AMEN ;-) papa noël cette année comme cadeau je veux l'effondrement et radicalisation de la politiques des tarés sectaires aynt une valeur moins que zéro sur l’échelle de la vie. merci papa monel, si tu fais ça je travaillerais gratuit comme lutin l'année prochaine.

Anonyme a dit…

" Ce n'est pas spécialement de la désinformation ! mais plutôt un manque de connaissance absolu de la NASA qui balance tout et n'importe quoi pour toujours retomber sur ses pattes "

message l'anonyme qui a osé dire cela : grande preuve de naïveté que de croire que la Nasa ne sait pas de quoi elle parle ! Vous croyez que cette agence est tenu pas des vendeurs de babouches ?

les expert savent très bien car ils sont qualifiés ! De plus, ils ont suffisamment de matos pour savoir tout ce qu'il se passe juste au dessus de nous !
Il est clair qu'il y a une volonté de désinformer et ce qui m’énerve, ce qu'il suffit de raisonner un tant soit peu pour s'en apercevoir, ce que beaucoup de monde ne fait pas ...

voila pourquoi ils se permettent de dire des conneries grosses comme eux, qui a passer pour des idiots vis a vis des gens qui eux, réfléchissent ...c'est parce qu'il y aura toujours des cons pour les croire ( et je fais pas spécialement allusion a vous monsieur, ils sont tellement nombreux ... )

Ceci dit, ce n'est pas non plus une raison pour voir la fin du monde a chaque événement un peu spectaculaire ... ces gens la aussi me sortent par les yeux

Madrass

hotchiwawa a dit…

Le 16/12 il va probablement se produire quelque chose.
Cette date est symbolique dans un temple solaire de Pretoria (lieu de Mandela).
Et si c'était la mort du pape ou qu'il décide de vendre tous les biens de l'église ou l'inondation de Rome ou passe le Tibre.
Je trouve curieux et probablement un signe fort, le fait qu'il neige à Jérusalem.
Ça doit avoir un lien avec le ou les religions.

Anonyme a dit…

Madrass,

la qualification ne fait pas l'expertise, la NASA comme d'autres organismes n'ont pas le monopole des savoirs (je suis bien placé dans mon domaine médical pour le savoir). Emettre un diagnostic ne signifie pas que nous savons des choses sur ce qu'il se passe mais que nous avons définis cliniquement un ensemble de symptômes (à titre d'exemple) conduisant à une pathologie. De même la NASA émet des hypothèses comme toute vraisemblance chez la communauté des scientifiques, mais de là à dire qu'elle sait ce qui se passe dans les cieux ! il y a une marge d'erreur non négligeable ! (elle ne désinforme pas ! mais émet un avis sur ce qu'elle pense savoir avec ses instruments de mesures (faillibles !) sans en être persuadé tout comme nous médicaux). Ensuite, les informations peuvent être retenues et rester secrètes en fonction de la sensibilité des évènements que cela peut engendrer ! tout comme l'importance d'un secret médical pour protéger le patient.

le pèlerin a dit…

Tien "He's the lamb" persiste et signe : http://www.youtube.com/watch?v=TTdaHH1DtKY#t=96

Car pour toi il me seemble que ISON est biens-morte je me trompe Rorschach ?

Il parle aussi de ce fameu astronome chillien Carlos Ferada qui a prédit l'arrivée de Nibiru, d'ailleurs tu as jamais dit ce que tu penser de ce carlos Ror.

Rorschach a dit…

À ce stade "He's the Lamb" devrait se faire hara kiri quand à Carlos Ferrada j'ai failli faire un article sur lui mais il a dit trop de betises pour être totalement crédible.

le pèlerin a dit…

tiens d'ailleurs voilà les partie 1 et 3 que j'avais pas vu lol :

partie 1 : http://www.youtube.com/watch?v=yvr5_SLSjm8

partie 2 : http://www.youtube.com/watch?v=4d9Jag1DOYc

Anonyme a dit…

Cher Rorschach : Pouvez vous svp faire un article avec un " long " résumé de vos connaissances sur la comète ISON ( si elle est toujours en vie ou pas ) et sur la planète Nibiru ? Car il y a tellement de manipulations et de confusions dont la NASA ment avec ces énormes fakes ...

le pèlerin a dit…

ok merci ror. D'ailleurs comment expliques tu qu'il est parfaitement prédit plusieurs seismes avec des calculs astronomiques mais qu'apparamment il se soit d'après toi complètement tromper sur Nibiru (s'est vrai qu'il avait prédit qu'elle serait visible en 1999 ?)

Sinon pour le fun voici une vidéo d'un mec qui prétend encore avoir trouver nibiru, pour une fois je tombe pas dans le piège, ses images sont assez ...subjective et pas assez clair (en plus d'autres les ont déjà comenté, ce serait le reflet de la lune)

http://www.youtube.com/watch?v=Vf3HvnjF9EQ

Mention special à la musique digne d'un film de zombi ou fentômes, ce type cherche plus à faire peur qu'à informer je penses lol.

Rorschach a dit…

Ferrada était un médium et ses infos provenaient d'esprits farceurs.

le pèlerin a dit…

s'est vrai que j'ai entendu parler de çà, ses instruments à ce qu'il parait n'avait rien d'astronomiques et servait à "canaliser les infos de l'au-delà" ahem. Mais comme il est assez méconnu et qu'il était dur de trouver des infos sur lui je savais pas si s'était vrai ou de la "calomnie". Ce trait de médiumnité douteu était connu chez lui ?

Anonyme a dit…

père plex

salut tout l'monde j'ai une p'tite question qui me taraude à vous poser.
n'est-il pas possible que le télescope super High Tech du Vatican alias l.u.c.i.f.e.r. leur servent justement pour détecter notre fameuse naine brune ?

Rorschach a dit…

@ anonyme

Un dernier article sur ISON est prévu

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.