mercredi 11 décembre 2013

Révolution et désinformation : Après la Syrie, voici l’Ukraine



La police ukrainienne a commencé, dans la nuit de mardi à mercredi, à évacuer ces petits groupes terroristes planifiés et systématiquement fonctionnels pour garder la ville sous pression. Bientôt, ils vous diront que Kiev est sans électricité et que cette opposition-là veut le mieux pour le peuple martyrisé. Or, il n’en est rien.

La même légende reprend, celle des "manifestants pacifiques", qui déboulonnent la statue de Staline en plein centre ville devant les caméras du monde entier, attaquent la police avec des engins de chantiers, les gazent, cassent des bâtiments officiels et y pénètrent pour installer le chaos (voir les photos). Mais ça, la presse mainstream n’en parle pas, comme nous le faisons ici, avec une simple envie, celle d’informer.

Voici ce que nous avons dit dans un billet précédent :

La mauvaise foi de la presse occidentale a atteint le point de non retour. Alors qu’un véritable coup d’Etat est en préparation en Ukraine, par une violence inouïe des soi disant partisans de l’Europe, ce qu’aucun pays occidental ne peut accepter sur son territoire, on nous parle de la violence policière. Laquelle ? Peut-on laisser des manifestants, cette petite horde de sauvageons, détruire ainsi leur pays sous prétexte qu’ils veulent faire partie de l’Union européenne ? Pourquoi n’attendent-ils pas la prochaine élection présidentielle de mars prochain, et d’élire leur champion pro-Europe ?

Non, il s’agit d’une insurrection. Vouloir mettre à mal l’ordre établi, c’est être simplement hors-la-loi. A peine l’évacuation a commencé que, avec la complicité des médias occidentaux qui ne disent pas la vérité, tout l’Occident s’insurge, de Washington à Bruxelles, en passant par Berlin et Stockholm. Franchement, John Kerry, Catherine Ashton, Guido Westerwelle et Carl Bildt, occupez-vous de vos oignons.

Les soi disant opposants, les seuls qu’on entend, arguent que leur président veut les vendre à la Russie. Qu’ils sont vraiment naïfs ! L’Occident ne fera que noyer l’Ukraine, avec le FMI ou la Banque mondiale. Il y aura démantèlement de toutes les industries en faveur des capitaux occidentaux mais, en retour, quel est le vrai sort réservé à ces gens ? Le chômage augmentera de façon exponentielle. Ils ne le savent sans doute pas, l’obtention des visas au sein de l’Union européenne qu’on leur a promis, ne sera pas la garantie d’un emploi de fait, en Occident. C’est un leurre.

Pour le bien de l’Ukraine, développer de bonnes relations avec à la fois la Russie et l’UE devrait être l’objectif politique prioritaire de son gouvernement. Quand on lit des articles avec des saillies aussi ridicules comme ceci: "On ne peut admettre qu’un autocrate nostalgique de l’Empire soviétique prive la nation ukrainienne de la perspective de vivre dans la liberté et la démocratie.", on se dit que, finalement, il y a un vrai problème. A titre d’exemple, le taux de chômage est plus bas en Russie qu’en France. Le saviez-vous ? Il faut que les Ukrainiens fassent travailler leur intellect.

http://allainjules.com/2013/12/11/medias-revolution-apres-la-desinformation-sur-la-syrie-voici-lukraine/

16 commentaires:

Anonyme a dit…

Tres bon article, l opposition est fomentee par qui nous savons deja pour le grand retour de timoshenko. Je souhaite reelement que le peuple ukrainien puisse recuperer le meilleur de l independance en prenant tout ce qu il peuvent de l europe (sans y rentrer...quand on met le doigt dedans...) de la russie et de la Chine.

mes bons amis on nous impose des choix qui ne sont pas les nôtres. la pillule bleue ou rouge...eh bien non...si je veux pas de pillule? ou si j en veut un verte? et trois jaunes?

Vous faites vote destinee, alors chaussez votre lunettes roses et ayez une bonne vie avant le prochain deluge au kill shot comme on veut...

niknawère a dit…

C'est pas un coup d'état, c'est un coup monté. "Pro-européens" soit-disant, faut être vraiment malade pour vouloir intégrer l'europe. Déjà qu'on n'en veut plus de cette europe de merde. Qu'ils restent tranquille!

Anatole Patachon a dit…

Avoir la volonté de rejoindre notre Europe est bien la preuve d'un manque total d'information vraie...
Sauvez-vous, bande de cons !

Thorgari a dit…

Je connais très bien l'Ukraine. J'ai travaillé un an à Kiev. La majorité des gens que j'ai rencontré désire une union économique avec la Russie. De plus, tout le monde parle le russe. La culture commune (cinéma, arts...) est russe dans la majorité.
Ma femme, ukrainienne, ne veut pas de l'UE non plus. Elle est très pragmatique (elle est économiste) et voit très bien que l'UE n'apporte pas la prospérité.
L'UE approche à sa fin...

Tomla a dit…

Que Noël tombe à l'eau au sens humide du terme, que crève cette image du père Noël bling bling commercial con sommation à outrance.
Désolé les enfants, mais le véritable c'est Saint-Nicolas, il est passé et vous avez déjà été assez gâté (certains, pas tous) par ces temps de crise intense.
Aux fourches, faux, faucilles et machettes citoyens, émondez-moi tous ces profiteurs en col blanc, pendons-en aussi à tous les lampadaires des autoroutes belges, point de bois et de temps pour la construction de potences, par-contre il est impératif de construire de gigantesques enclos celtes avec des milliers de piquets, afin d'y attacher les suppliciés décapités.
Et autant de milliers de piques avec leurs têtes sur des champs à perte de vue.
Charclons tant qu'il nous reste des forces et des neurones en bon état !
Charclons à coeur vaillant.

ALBANOVITCH a dit…

Merci Rorshach pour cet article,parfaitement balancé et contre balancé!!

Comme vous dites tous,comment les Ukrainiens pourraient ils avoir envie de monter dans un bateau qui coule?!!!!!


Anonyme a dit…

UE est devenu pire que l'ancienne URSS; le mal, a changé de camp, , les r russes ont retrouvé leur liberté, et les européens, votre ancienne servitude!
l UE est devenu une dictature pure et dure , sans emplois, et misère,

raffi henry a dit…

Ont-ils envie de Liberté ou de décadence ? Les mots n'ont plus de sens.

Les slaves sont les plus xénophobes de cette planète. Personne ne leur a indiqué le taux d'immigration imposé par l'UE ? Ce petit chiffre les calmera bien vite.
Poutine n'abandonnera jamais ni l'Ukraine, ni le Caucase. Et sans être devin, vous pouvez d'ores et déjà rayer l'Azerbaïdjan sioniste de la mappe-monde.

Anonyme a dit…

Bob : Il faut probablement relier tout ça avec la montée des tensions en mer de chine. Isoler la Russie, la priver de tout allié potentiel, tel est l'objectif. Tout cela n'a rien avoir avec la démocratie et la liberté. Les mots sont vidés de leur sens.

Anonyme a dit…

avant d'avancer autant d'argument débile renseignez vous sur l'histoire de l'ukraine qui a été le précurseur de la démocratie. De toute façon, il s'agit d'une oligarchie sur l'énergie soit LE GAZ!!!!! Il est sur sue poutine ne cedera jamais mais peut-on maintenir le peuple sous pression eternellement NON!!!!!! alors reprenez l'histoire qui hélas ne sert pas de lecon.

pascal a dit…

slt Rorshach je consulte ton site tous les jours j'ai un reproche a te faire tes com sont super orientés tu devrai faire preuve de plus modération et vérifiées tes sources pour info je vie avec une ukraienne je parle tres tres souvent en live avec sa famille qui ne participe pas au manifs mais subisse le dictact du régime en place alors de dire que il y a d provocateurs ben c vite jugé certe il y aura tjs d casseurs mais la fin justifie les moyens devant le fachisme bref je cautionne pas mais faut pas raconté n'inporte quoi !!
ps désolé pour les fautes mais le fond est plus important!

Phil deFer a dit…

Qui se souvient de la Roumanie en 1989?...
Article très intéressant, comme toujours, de M. Valentin VASILESCU:

http://reseauinternational.net/2013/12/12/le-tresor-de-ceausescu/

Phil deFer a dit…

@ pascal le Troll:
Explique à ta belle famille ce qui est arrivé aux Roumains après 1989... ou aux Allemands de l'Est après la réunification! Explique leur bien que c'est pas les gens du peuple qui profiteront de l'Europe en Ukraine...

Et dis leur aussi de venir goûter à notre belle démocratie:

http://www.economiematin.fr/les-experts/item/7677-surveillance-numerique-etat-dictature-france-loi

Anonyme a dit…

Et aussi @Anonyme 10:39, l'Ukraine n'est pas, comme tu le dis si bien, le précurseur de la démocratie! C'est la Grèce (du grec "démos" qui veut dire "peuple")! Alors, avant de dire que les gens sortent des débilités tout comme toi, renseigne toi! Merci!

niknawère

pascal a dit…

@ phil de fer ok ben encore un !! bon si notre belle democratie ne te convient pas tu est un citoyen du monde fait tes bagages et va ailleurs
tien jte conseil la russie qui est dixit notre gg national la plus grande démocratie du monde mdr

Anonyme a dit…

Vidéo pas vu à la télé pour compléter votre article :
http://vk.com/video231636035_167009710
La première fois que je ressens une telle empathie pour les forces de l’ordre.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.