dimanche 1 décembre 2013

Tensions croissantes entre les USA, la Chine et le Japon, la guerre est possible.



L’océan Pacifique porte de moins en moins bien son nom. Depuis des mois, l’on ne compte plus les incidents, provocations et intimidations entre la Chine et ses voisins. Tous ses voisins, au premier rang desquels les Etats-Unis, puissance navale dominante de cette partie du globe depuis 1945.


Le dernier épisode est symptomatique de cette inquiétante escalade. Le 23 novembre, unilatéralement, Pékin a instauré une « zone aérienne d’identification » sur une grande partie de la mer de Chine orientale (celle-ci s’étend de la Corée du Sud à Taïwan et englobe, notamment, le petit archipel des îles Senkaku, administré par le Japon et revendiqué par la Chine).

Pour protester contre cette initiative, les Américains, puis les Japonais et les Sud-Coréens ont dépêché, à trois reprises, des avions militaires dans cette zone controversée. Avant que la Chine ne réplique en faisant décoller d’urgence plusieurs avions de combat pour vérifier l’« identité » des intrus.

Ce chassé-croisé aérien aux allures de vieux film de guerre – heureusement sans incident de tir – démontre à quel point l’Asie-Pacifique est l’épicentre de grandes tensions stratégiques. D’un côté, une Chine portée – par sa puissance économique – à exprimer de plus en plus clairement ses ambitions de puissance régionale. De l’autre, l’Amérique d’Obama, qui ne manque pas une occasion de manifester sa volonté de se « réengager » dans la région et de démontrer que ses alliances de défense ne sauraient être prises à la légère. Entre les deux, des acteurs régionaux – Japon, Corée du Sud, Vietnam, Philippines, Indonésie – qui serrent les rangs, derrière le bouclier américain, pour se protéger des revendications chinoises.

Ce cocktail est d’autant plus explosif que tous les pays de cette zone sont traversés par de puissants courants nationalistes, attisés par la mémoire des tragédies passées autant que par les rivalités économiques. En Chine, le régime n’hésite pas à jouer sur une opinion chauffée à blanc et à désigner le Japon comme le catalyseur de toutes les frustrations. Au Japon, le premier ministre, Shinzo Abe, ne cache pas ses ambitions en matière de défense. Dans toute la région, enfin, chacun développe rapidement ses capacités militaires.

Les enjeux sont énormes. En Asie-Pacifique, la guerre froide n’a jamais été soldée. Aucun système de sécurité collective ne régule les relations entre tous les acteurs. La diplomatie américaine devra faire preuve d’autant de doigté que de détermination pour éviter que les incidents actuels ne dégénèrent.

La lointaine Europe aurait tort de ne pas prendre la mesure de ces défis. C’est aussi son avenir qui se joue dans cette région où se font face les trois premières puissances économiques de la planète. Et elle n’est pas la plus mal placée – depuis 1914 – pour savoir ce qu’il peut en coûter de laisser s’enclencher de périlleux engrenages.

http://www.lemonde.fr/a-la-une/article/2013/11/30/la-mer-de-chine-inquietante-zone-de-perils_3523277_3208.html

14 commentaires:

Anatole Patachon a dit…

Suis pas inquiet. Si les Américains et les Japonnais s'occupent de négociations diplomatiques, je ne suis absolument pas inquiet. Ils sont très forts pour cela.

chavez a dit…

La zone instauré par la Chine ainsi que le fait qu'elle est annoncé vouloir arrêté d’acheter du des dollars sans oublier la presse chinoise qui annonce la puissance nucléaire de la Chine prouvent que nous sommes à un virage de la géopolitique mondiale. Quand on ajoute à ça l'effondrement imminent des états unis, on se demande ce qui se prépare en coulisse, rien de bon en tout cas

Anonyme a dit…

Masloth//
la chine decide de ne plus acheter du dollar et de la dette ricaine... le dollar souffre, il a besoin de sa morphine... sans quoi ce sera helas un grand boum/
pas bon pour les peuples... une odeur de boucherie approche...

hotchiwawa a dit…

"provocations et intimidations entre la Chine et ses voisins"

Et les avions américains qui franchissent le territoire chinois/japonais!

hotchiwawa a dit…

Une odeur de mort :(

Anonyme a dit…

paachon, pourrait tu parler plus clairement , merci;

Phil deFer a dit…

La Chine a récemment pris des accords avec de nombreux pays producteurs de pétrole (Russie, Iran, Angola, Vénézuela...) pour effectuer ses achats désormais en RMB (yuan)... Il semblerait que la même "mésaventure" que connurent d'autres états ayant tenté de sortir du pétro $ (Irak, Iran, Libye,..) puisse lui arriver... Car tant que le US $ sera la monnaie de référence mondiale, les USA pourront en imprimer à volonté... ce qu'ils font depuis plus de 40ans...
Si Obama a conclu une trêve avec l'Iran c'était peut être aussi, finalement, parce qu'il avait d'autres priorités militaires en vue...
Par contre, je ne vois pas d'autre alternative qu'une guerre atomique car les USA n'ont absolument pas les moyens de soutenir une guerre conventionnelle contre la Chine et son armée de plusieurs millions de soldats... pas si mal armés que ça en plus...

Anonyme a dit…

WWIII arrive à grand pas !

Et comme a conseillé Nouriel Roubini en 2009 : get some gold, gun and ammo, and food storage !!!

Anonyme a dit…

L'invasion de l'Amérique par la Chine, en commençant par le Canada, c'est peut être pour bientôt ! ... L'invasion de l'Europe par la Russie, en commençant par la France, c'est peut être pour bientôt ! ...

Lionel Valero a dit…

Ils s' amusent, pas de quoi s' affoler.

Anonyme a dit…

Pathétique l'humain!!! tu veus la Paix et pense a la Guerre!? ta vision se concrétisera!!! dans ton monde!

osmont norbert a dit…

la recherche des failles du génome des populations a été faite depuis
longtemps et les projets de dépopulations sont publics.
les moyens destructions sont varies .
l'atout le plus précieux est la capacité à detecter les leures
dans la partie d'echec et mat. et ne mate pas qui veut
sur la case mat
c'est pour ça que zbigniew brzezinski,l'aficionados assermenté
de la géopolitique a écrit "le grand echiquier" pour les nuls.

l'ére du jeu est terminée comme le montre la feuille de
route post 11_9. du point due militaire la confrontation
usa_chine est inévitable.
Aux usa le 11_9 a montré qui était aux commandes.
En chine seuls les evements montreront qui est aux commandes
en solo ou en association : cartel des riches ,PCC,militaires....

les favoris à l'arrivée : l'internationnale des mafieux de tous niveaux.
déjà bien active et les perdants : les populations victimes à
l'insu de leur plein gré;

.Reste à savoir si les affaires humaines prévaudront sur les affaires
"divines" où une solution type "chute de l'atlantide" est envisageable
en toute charité ou en tout karma,c'est selon .....
on saura alors distinguer de nouveau Noé du pere noel
en esperant que cette fois on aura bien identifier l'ordure

hello a dit…

Les dettes se négocient sur les marchés boursiers. Les USA sont surendettés au-delà de tout remboursement possible ("merci" les sionistes!). Et quel est le pays dont le portefeuille financier possède le plus de créances sur l'Amérique de l'Oncle Sam?

Réponse: la Chine!

Le Choc des Titans: le Dollar U.S. surendetté aux abois versus le Yuan chinois archiblindé aux as!!

Le débiteur qui cherche à tuer son créancier pour effacer ses dettes, une histoire vieille comme le monde hé hé! :)

Anonyme a dit…

Paulette

Juste par curiosite,est-ce qu'il y a des juifs de pure souche chinoise?

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.