mardi 31 décembre 2013

Tradition : Le Nord et le Sud selon la géographie sacrée




 (Extraits)

Les strates les plus anciennes et les plus originelles de la Tradition affirment la primauté du Nord sur le Sud. La symbolique du Nord est reliée à une source, à un paradis nordique originel, d’où provient toute la civilisation humaine. Les anciens textes iraniens et zoroastriens parlent du pays nordique de l’« Aryanem Vaejo » et de sa capitale « Vara », d’où les anciens Aryens furent chassés par la glaciation, qui leur fut envoyée par Ahriman, Esprit du Mal et adversaire du lumineux Ormudz. L’ancien Veda aussi parle d’un pays nordique comme foyer ancestral des Hindous, d’une Sveta-Dvipa, une Terre Blanche située dans le nord lointain.

Les anciens Grecs parlaient d’Hyperborée, l’île nordique avec sa capitale Thulé. Ce pays était considéré comme la patrie du dieu lumineux Apollon. Et dans de nombreuses autres traditions il est possible de détecter des traces anciennes, souvent oubliées et devenues fragmentaires, d’un symbolisme nordique. L’idée de base traditionnellement liée au Nord est l’idée du Centre, du Pôle Immobile, le point d’Eternité autour duquel le cycle tourne, pas seulement dans l’espace mais aussi dans le temps. Le Nord est la terre où le soleil ne se couche jamais, même la nuit, un espace de lumière éternelle.


Toutes les traditions sacrées honorent le Centre, le Milieu, le point où les contrastes s’apaisent, le lieu symbolique échappant aux lois de l’entropie cosmique. Ce Centre, dont le symbole est le svastika (soulignant à la fois l’immobilité et la constance du Centre, et la mobilité et le caractère changeant de la périphérie), a reçu un nom différent dans chaque tradition, mais il a toujours été directement et indirectement lié au symbolisme du Nord. Il est donc possible de dire que toutes les traditions sacrées sont en essence la projection d’une Unique Tradition Primordiale Nordique adaptée à des conditions historiques différentes. Le Nord est le Point Cardinal choisi par le Logos primordial pour pouvoir se révéler dans l’Histoire, et chacune de ses manifestations ultérieures ne fait que restaurer ce symbolisme primordial du paradis polaire.

La géographie sacrée associe le Nord à l’esprit, à la lumière, à la pureté, à la plénitude, à l’unité, à l’éternité.

Le Sud symbolise quelque chose de directement opposé – la matérialité, l’obscurité, le mélange, la privation, la pluralité, l’immersion dans le flux du temps et du devenir. Même d’un point de vue naturel, dans les régions polaires il y a un seul long Jour semi-annuel, et une seule longue Nuit semi-annuelle. Ce sont le Jour et la Nuit des dieux et des héros, des anges. Même les traditions dégradées se souvenaient de ce Nord cardinal, sacral, spirituel, surnaturel, considérant les régions nordiques comme la demeure des « esprits » et des « forces de l’au-delà ». Dans le Sud, le Jour et la Nuit des dieux sont fragmentés en une quantité de jours humains, le symbolisme originel de l’Hyperborée est perdu, et son souvenir devient un objet de « culture », de « légende ». Le Sud correspond généralement à la culture, c’est-à-dire à cette sphère de l’activité humaine où l’Invisible et le Purement spirituel acquièrent des traits matériels, solidifiés, visibles. Le Sud est le règne de la substance, de la vie, de la biologie et des instincts. Le Sud corrompt la pureté nordique de la Tradition, mais préserve ses vestiges dans des traits matérialisés.

Dans la géographie sacrée, la paire Nord-Sud n’est pas réduite à une opposition abstraite entre le Bien et le Mal. Elle représente plutôt l’opposition à l’Idée Spirituelle, sous une forme grossière, matérielle. Dans les situations normales, quand la primauté du Nord est reconnue par le Sud, entre ces deux parties de la lumière existe une relation harmonieuse – le Nord « spiritualise » le Sud, les messagers nordiques apportent la Tradition aux gens du Sud, posent les fondations des civilisations sacrées. Si le Sud ne reconnaît pas la primauté du Nord, la lutte sacrée, la « guerre des continents » commence, et du point de vue de la Tradition le Sud est responsable de ce conflit, ayant violé les règles sacrées. Dans le Ramayana, par exemple, l’île Lanka au sud est considérée comme la demeure des démons qui ont enlevé Sita, l’épouse de Rama, et déclaré la guerre au Nord continental avec sa capitale Ayodya.

Ainsi il est important de noter que dans la géographie sacrée, l’axe Nord-Sud est plus important que l’axe Est-Ouest. Mais étant le plus important, il correspond aux plus anciennes phases de l’histoire cyclique. La grande guerre du Nord et du Sud, Hyperborée et Gondwana (l’ancien paléo-continent du Sud) se réfèrent à des temps « antédiluviens ». Dans les dernières phases du cycle, il devient plus dissimulé, voilé. Les paléo-continents du Nord et du Sud eux-mêmes disparaissent. Le signe visible de l’opposition est passé à l’Est et à l’Ouest.

Le déplacement de l’axe vertical Nord-Sud à l’axe horizontal Est-Ouest, typique des dernières phases du cycle, préserve néanmoins le lien logique et symbolique entre ces deux paires de la géographie sacrée. La paire Nord-Sud (c’est-à-dire Esprit-Matière, Eternité-Temps) est projetée sur la paire Est-Ouest (c’est-à-dire la Tradition et le Profane, l’Origine et le Déclin). L’Est est la projection horizontale et vers le bas, du Nord. L’Ouest, la projection horizontale et vers le haut, du Sud. D’un tel transfert des significations sacrées on peut aisément obtenir la structure de la vision continentale particulière à la Tradition.

L’homme du Nord

Le Nord sacré définit un type humain particulier, qui peut avoir une forme biologique, raciale, mais qui peut aussi ne pas l’avoir. La substance du « nordicisme » consiste en la capacité de l’homme à élever chaque objet du monde physique, matériel, jusqu’à son archétype, jusqu’à son Idée. Cette qualité n’est pas un simple développement d’origine rationnelle. Inversement, le « pur intellect » cartésien et kantien, par sa nature, n’est pas capable de franchir l’étroite frontière entre le « phénomène » et le « noumène » – mais cette simple capacité se trouve à la base de la pensée « nordique ».

L’homme du Nord n’est pas simplement blanc, « aryen » ou indo-européen par son sang, sa langue et sa culture. L’homme du Nord est un être particulier possédant une intuition directe du Sacré. Pour lui le Cosmos est une texture de symboles, chacun d’entre eux étant tiré hors du secret par l’œil du Principe Primordial spirituel. L’homme du Nord est « l’homme solaire », Sonnenmensch, n’absorbant pas l’énergie, comme le font les trous noirs, mais la générant, diffusant la lumière, la force et la sagesse depuis son flux de création spirituel.

La pure civilisation nordique a disparu avec les anciens Hyperboréens, mais ses messagers ont posé les bases de toutes les traditions actuelles. Cette « race » nordique des Maîtres est à l’origine de la religion et de la culture des peuples de tous les continents et de toutes les couleurs de peau. Des traces d’un culte hyperboréen peuvent être trouvées chez les Indiens d’Amérique du Nord et chez les anciens Slaves, chez les fondateurs de la civilisation chinoise et chez les indigènes du Pacifique, chez les Allemands blonds et chez les chamans noirs d’Afrique de l’Ouest, chez les Aztèques à peau rouge et chez les Mongols aux pommettes saillantes. Il n’y a pas de peuple sur la planète qui ne possède de mythe sur « l’homme solaire », Sonnenmensch. La vraie spiritualité, la pensée supra-rationnelle, le Logos divin, la capacité à voir à travers le monde son me secrète – voilà les qualités particulières du Nord. Partout où sont la Pureté et la Sagesse sacrées, se trouve invisiblement le Nord – quel que soit le point où nous sommes dans le temps ou dans l’espace.

L’homme du Sud

L’homme du Sud, le type gondwanique, est directement opposé au type « nordique ». L’homme du Sud vit dans un cercle d’effets, de manifestations secondaires ; il habite dans le cosmos, qu’il vénère mais ne comprend pas. Il adore l’extériorité, mais non l’intériorité. Il préserve soigneusement des traces de spiritualité, sa mise en forme dans l’environnement matériel, mais n’est pas capable de passer du symbolisant au symbolisé. L’homme du Sud vit par passions et par ruées, il place le psychique au-dessus du spirituel (qu’il ne connaît simplement pas) et adore la Vie comme une autorité supérieure. Le culte de la Grande Mère, de la matière générant la variété des formes, est typique de l’homme du Sud. La civilisation du Sud est une civilisation de la Lune recevant la lumière du Soleil (le Nord), la préservant et la diffusant pendant un certain temps, mais perdant périodiquement le contact avec elle (la nouvelle lune). L’homme du Sud est un Mondmensch [homme lunaire].

Quand les hommes du Sud restent en harmonie avec les hommes du Nord ; c’est-à-dire quand ils reconnaissent leur autorité et leur supériorité typologique (et non raciale !), l’harmonie règne parmi les civilisations. Lorsqu’ils revendiquent la suprématie à cause de leur relation archétypale avec la réalité, alors surgit un type culturel dévié, qui peut être globalement défini par l’adoration des idoles, du fétichisme ou du paganisme (au sens négatif, péjoratif, de ce mot).

De même que les paléo-continents, les purs types « nordique » et « suddéen » existaient seulement dans des temps anciens et reculés. L’homme du Nord et l’homme du Sud s’opposaient l’un à l’autre à l’origine. Plus tard, tous les hommes du Nord pénétrèrent dans les terres du Sud, fondant parfois de brillantes expressions de la civilisation « nordique » – l’ancien Iran, l’ancienne Inde. D’autre part, ceux du Sud allèrent quelquefois loin au Nord, apportant leur type culturel – Finnois, Eskimos, Tchoutches, etc. Progressivement, la clarté originelle du panorama de la géographie sacrée se brouilla.

Mais malgré tout, le dualisme typologique de « l’homme du Nord » et de « l’homme du Sud » fut préservé en tous temps et à toutes époques – mais pas tant comme un conflit externe entre deux civilisations distinctes que comme un conflit interne à l’intérieur du cadre de la même civilisation. Le type du Nord et le type du Sud, depuis un certain moment de l’histoire sacrée, s’opposent partout l’un à l’autre, quel que soit l’endroit concret sur la planète.

A l'issue de ce combat, la flamme de la « résurrection du Nord spirituel », la flamme de l’Hyperborée, transforme la réalité géopolitique. La nouvelle idéologie mondiale est l’idéologie de la Restauration Finale, mettant un point final à l’histoire géopolitique de la civilisation – mais pas le point que voulaient mettre les hérauts mondialistes de la Fin de l’Histoire. La variante matérialiste, athée, anti-sacrée, technocratique, atlantiste, de la Fin, est transformée en un épilogue différent : la Victoire finale de l’Avatar sacré, la venue du Destin Terrible, donnant à ceux qui ont choisi la pauvreté volontaire un règne d’abondance spirituelle, et à ceux qui ont préféré la richesse fondée sur l’assassinat de l’Esprit, la damnation éternelle et les tourments de l’enfer.

Les continents disparus sont tirés des abysses du passé. Les méta-continents invisibles apparaissent dans la réalité. Une Nouvelle Terre et un Nouveau Ciel surgissent.

Notes :

Ce texte a paru sous le titre "Ot sakral’noï geografy k geopolitikie" dans la revue « Elementy » N° 4, et en tant que chapitre VII du livre « Mistery Eurazy » (Moscou 1996).


Alexandre Douguine

Version française par Franz Destrebecq

29 commentaires:

Anonyme a dit…

Centre :

Ce type de tradition/idéologie est bien évidemment créée, promue et véhiculée par des gens de type Nord, selon cette terminologie (qu'on pourrait appeler tout simplement des gens plus spirituels et intellectuels), qui étaient (et sont encore, même si le métissage physique ou métaphysique a heureusement arrangé les choses) incapables de connaître l'intérêt du type Sud. Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas (de Jésus à Hermès Trismégiste, en passant par la voie du milieu ou l'inextricabilité du yin et du yang dans le Tao) est une règle d'or. Ici, on a encore le fantasme d'une élite autoproclamée qui a eu probablement une bonne idée à répandre son savoir à travers des mythes et des systèmes, mais ces mythes, systèmes, croyances (pseudo-vérités) doivent servir l'humain, et non le contraire (se sacrifier pour une idée, un pays ou que sais-je est une connerie typique d'un déficit de Sud ;) ). Le Sud ici, ce sont les chakras du bas dans la tradition indienne : présence, jouissance, intégrité, liberté, individualité, spontanéité, joie de vivre. La vie humaine, centrée sur le cœur, donne l'harmonie entre ce Sud relatif, jouissif et limité, et ce Nord fusionnant avec le Cosmos, intelligent et serein.

Le Centre n'a jamais été le Nord et ne le sera jamais, il apporte beaucoup de choses mais usé sans considération pour le Sud, qui est son égal (à un niveau profond, Nord et Sud sont une lumière unique qui se sépare en deux pour notre expérience), il devient pulsion de mort, dépression, absence d'empathie et d'intérêt pour la vie. Il y a d'ailleurs toujours un peu de Nord dans le Sud et vice-versa, de façon très taoïste : impossible de penser l'un sans l'autre car ils se définissent en contraste. Exemple : les Indo-Européens obsédés par le haut ont créé une suprématie du Haut (idées, religions, lois, gouvernements, rois incarnant une Idée, etc.) qui nie la responsabilité individuelle et place tout le monde sous l'autorité d'un Père virtuel (1001 incarnations de ce schéma, jusqu'en politique). Les civilisations moins civilisées, si on s'en tient au positif, ont la jouissance, la cohésion sociale et la reconnaissance de l'être vivant et de l'improvisation pour eux.

La puissance réelle, l'équilibre, la présence et l'amour inconditionnel ne peuvent être réalisés que quand Nord et Sud se reconnaissent et marchent ensemble vers leur source commune.

Anonyme a dit…

Louis XIV et son règne, seraient ils alors l'aboutissement du "Sonnen-mensch" (L'homme-solaire) ?
Et si le soleil, dans l'article précédent, inverse ses pôles tous les onze ans, ne pourrait il pas y avoir un basculement, peut-être pas complet, de notre axe des pôles terrestres ? D'où une désorientation mystique et humaine de nos contemporains.
Ce ne sont juste que des questions.

Rorschach a dit…

Le roi soleil français est une caricature de la Tradition. Quand au basculement, il faut plutôt le rechercher dans l'inversion des valeurs qui régne dans nos sociétés.

le pèlerin a dit…

oulà j'ai eu un bug au momant de la publication de mon com j'espère que tu l'a reçut d'autant que s'était un pavé lol

le pèlerin a dit…

ok bon bah je réécrit merci le bug :

Je disais donc que l'on a un bonne exemple de ce rôle sacré du Nord en Asie en Chine notamant avec le rôle capital donné à la grande-ourse (constellation du Nord par excellence) et à polaris dans la cosmogonie chinoise et japonaise. Il suffit aussi de voir la correspondance entre la déesse chinoise Xiangwu, la reine-mère d'Occident et la déesse scandinave Freiya toutes deux gardent les fruits d'immortalités dans le paradis de leurs mythologie respective.

Et en effet le rôle sacré du Nord est même mentionné dans le coran il me semble mais je sais plus où (par contre il me semble pas qu'il soit mentionné dans la Bible)

Sinon cadeau un autre article zarbie du grand réveil : http://legrandreveil.wordpress.com/2013/12/30/du-0911-au-1109-quand-les-dates-parlent-lapocalypse-se-devoile/

Mise à part le fait que ce monsieur change encore une fois son calendrier apocalyptique (3 fois en un moi !), il est à noter qu'il trensforme le message de Fatima (qui il me semble attire ta méfiance non ?) pour coller à son interprétation on dirait. J'aime aussi comment il ensence Poutine alors qu'il le déscendait il y a 3 mois ! : http://legrandreveil.wordpress.com/2013/09/06/le-communisme-a-acheve-sa-mutation/

Il va sens dire que pour lui la Tradition primordiale (placeant comme postula que d'autre religions que le catholicisme puisse apporter la salut est une hérésie et qu'on ira tous brûler en enfer ! lol Il fait peur n'empêche à penser comme ça !

Dit Rorschach tu penses quoi de ce genre d'individus et de ce genre de théorie ? Est-ce que se serait pas là un parfaite exemple d'un "homme du Sud" ?

Qu'en penses-tu ?

Rorschach a dit…

@ le pelerin

La plupart des individus présentent des failles dans leur psychisme, au premier abord ils peuvent paraître normaux, travailler et avoir une vie sociale mais s'ils sortent de leur train train quotidien, s'ils sont confrontés à l'inconnu, ces failles sont dévoilées et ils apparaissent pour ce qu'ils sont : des fous.

C'est pour cette raison que la plupart des gens ne fréquentent pas les médias alternatifs, en le faisant ils se mettraient en danger. Ils préfèrent donc se comporter selon le modele imposé par les médias. C'est pour eux le meilleur moyen se sauver les apparences et de sortir gagnant du grand jeu social.

Le problème, c'est qu'aujourd'hui le conspirationnisme est devenu un phénomène de masse, ce qui à permis à certains individus de ce type d'exposer des points de vue dénués de toute rationalité et d'être suivis par d'autres au psychisme aussi altéré.

Récemment, cela a donné plusieurs délires du genre :

"La comète ISON annonce le retour du sauveur car elle est passée par la constellation de la Vierge"

"ISON est morte mais son âme est toujours vivante "

"Il y a un lien entre la mort de l'acteur de Fast and Furious et la comète ISON"

"Il y a un lien entre la mort de Mandela et la cométe ISON car il y a un léopard sur une fresque de l'aéroport de Denver"

Je pourrais étendre à l'infini la liste de ces théories farfelues, chaque semaine ils nous sortent des prédictions qui ne se vérifient pas mais au lieu d'admettre qu'ils sont dans l'erreur, ils persistent, ce qui est bien le signe d'un déséquilibre psychique majeur.

Pour en savoir plus sur la signification de ces failles, tu peut te reporter à ce qu'a écrit Réné Guénon sur ce sujet.

Quand au Nord, il a physiquement disparu au 13 ème siècle av JC et il ne reste quasiment plus de représentants de cette espèce. Nous sommes tous des hommes du sud même si c'est à des degrés divers.

le pèlerin a dit…

ça s'est une réponse aprofondie.

Par contre peux-tu me dire le titre de l'article de Guénon sur le psychisme (à moin que tu l'es publier ?)

D'ailleurs Guénon était mathématicien de formation à la base il me semble. Ce qui explique qu'il était en effet logique et rationnel et avait tendance à condamner les délires de calculs symbolique de nombres pour trouver des "dates de l'Apocalypse".^^

le pèlerin a dit…

d'ailleurs la particularitée du grand réveil s'est que ses derniers temps ils chenge ses théories AVANT MÊME le passage de ses dates buttoir ! S'est vraiment perturbant. Il y a 3 semaines il disait que les tribulations aurait lieu AVANT le 27 avril maintenant il dit que ce sera après. Et un moi avant il disait aussi qu'elles auraient lieu après. Un jour il dit que les tribulations dureront 6 mois maintenant s'est 40 jours ! Et ne parlont pas de ses thèses sur les deux témoins !

Oui si il fait bien parti des individus que tu décrits, il en a une sacrée couche de failles psychiques. lol^^. En tout cas si t'as raison tant mieux parce que ce type est flippants lol.

le pèlerin a dit…

autre exemple de ses "failles psychiques" : http://legrandreveil.wordpress.com/2013/11/06/le-message-secret-du-billet-de-1-dollar/

D'ailleurs à ton avis Ror y a t'il vraiment un autre sens caché au billet de 1 dollar ? (Autre que le sens caché qu'on lui connait déjà j’entends.^^) comme il le prétend ou on a tout décrypté dessus ?

ps : bonne année !^^

le pèlerin a dit…

Rorschach :

Deux choses :

1) Le 13ème siècle avant JC ? Comme par hasard, l'époque de Moise, sachant que les partisants de la Tradition plasse comme postulat l'apparition du monothéisme pour tenter de sortir l'humanitée de la déchéance de l'Âge de Fer. Puisque s'est à cette époque que l'Homme aurait commencé à oublier que les dieux multiple qu'il vénère ne sont que des aspects/émanations d'un dieu unique (les hindous s'en rappellent par contre).

2) Sinon je viens d'apprendre que l'état d'Ariel Sharon se serait dégradé. Pourquoi j'en parle ?

Parce que le grand-réveil prétend que se serait un signe de la venue très proche des "châtiments célestes" (comme mandela). Regarde son article sur la mort de Mandela tu verra qu'il parle aussi de Sharon.)

Voilà qui va encore excité son esprit j'en est peur, il va nous dire "Ah ! encore une preuve que j'ai raison ! La fin du monde sera biens entre Mai et Août 2014 !"

Le pire s'est que ses théories même si elles sont délirantes, lorsqu'elles sont confrontés à des faits comme ça paraissent effectivement fiable, S'est assez troublant (voire flippant) et s'est compréhensible qu'il croit lui-même aussi fermemant à ce qu'il dit !

T'es pas d'accords Ror ?

le pèlerin a dit…

ps : l'article où il parle du sois-disants lien entre la mort de mandela, celle de Sharon est la supposée armaguedon en 2014 est celui-ci pour info : http://legrandreveil.wordpress.com/2013/12/18/mandela-une-mort-programmee/

Il parle de cette théorie bizzaroide ailleurs mais cette article est le plus récent où il la mentionne.

le pèlerin a dit…

Tien je viens juste de trouver un bon condensé d'infos sur le rabbin qui aurait annoncé la venue du messie pour aprè la mort de Sharon don parlait "le grand réveil) : http://www.blogdelazare.com/article-les-propheties-de-rabbi-kaduri-110409758.html

a part que l'article dit qu'il aurait prédit ça pour l'été 2012. Laquelle des prophéties est vraiment la sienne ? Si s'est celle du retour en août 2012 il s'est planté bien profond en tout cas lol Enfin d'après ce que je vois les gens sont pas d'accords sur ses prophéties alors...

En plus il a l'air assez douteu vu ses propos mystico-nationaliste (normal s'est un rabbin mais bon) du même acabit que van Rensburg on dirait.

T'en penses quoi Rorschach ?

Rorschach a dit…

@ le pelerin

Le 13 éme siécle Av Jc nous raméne à l'époque de Moïse et au dernier passage de la planéte X il y a environ 3240 ans.

La mort d'Ariel Sharon est en éffet mentionnée dans une prophétie rabbinique en rapport avec la fin des temps, mais tout ce que raconte le grand réveil est le fruit de son imagination débordante de son auteur.

Antares a dit…

@ le pelerin

Il faudrait que tu comprennes que tous ces gens interprètent les prophéties à travers le prisme de leur foi. Dis-toi bien que l'Apocalypse ne se réalisera que parce que l'on possède la technologie pour faire en sorte que cela se réalise. Ils ont la technologie et ils ont également le calendrier. Quand Obama récite le psaume 46 pendant la commémoration du 9/11 cela n'a rien à voir avec sa foi, mais tout d'une stratégie de préparation psychologique.

Tous ceux qui s'amusent à rechercher la date de "la fin du monde" ne le font que pour satisfaire leur égo et s'attirer l'admiration d'un auditoire. Et si d'aventure ils y parvenaient ce ne serait du qu'au hasard, car la Bible (entre autres) est tout ce que l'on veut, sauf ce que l'on nous a fait croire. Jusqu'à une période relativement récente, les autorités de l’Église interdisaient la possession de la Bible y comprit pour les membres du clergé ! C'est tout de même surprenant d'interdire aux gens de posséder un livre sensé leur attester la réalité de Dieu, non ?

Cela fait des siècles que les "kabbalistes" étudient la Torah, et ils continuent encore de nos jours. car ce qu'ils y ont découvert n'est pas la preuve de l'existence de Dieu mais plutôt une connaissance, des secrets, du même ordre que ceux de la Grande Pyramide, et qui ont valu à un grand nombre de membres du peuple élu, la récompense d'un prix Nobel.

Toutes les traductions autorisées (obligatoirement) par les hautes instances religieuses sont à ranger au même rayon que les contes pour enfants.

Tous ceux qui tenteront de trouver des dates en appréhendant la lecture des "Écritures" au premier degré, au mieux font fausse route, au pire sont des agents chargés d'entretenir la désinformation et le mythe.

Anonyme a dit…

D'accord mais c'est pas une raison pour que Le pèlerin qui depuis 6 mois nous rameute tous les hoax du conspirationnisme, se permette de dénigrer et critiquer intempestivement et ouvertement le blog du grand réveil, ni une raison pour que Rorschach traite une partie de ces lecteurs/commentateurs avec des mots comme "déséquilibre psychique majeur" ou "psychisme aussi altéré".
Ca va quand même un peu loin là !

"Il y a un lien entre la mort de l'acteur de Fast and Furious et la comète ISON"
C'est peur être farfelue, mais pas plus que "Ison est un leurre et quand on verra nibiru dans le ciel la NASA dira que c'est Ison"...

Excusez du coup de gueule mais j'crois qu'on pourrait quand même être tous un peu plus respectueux et tolérant, cette période est suffisamment difficile pour qu'encore on se tire dans les pattes ainsi.

wisdom a dit…

Putain...!! quel complication dialectic pour dire a bas les negres et vives les blanc...et moi qui croyait que ce site etait contre ces idées la. Tu peut maquiller les idées avec des explications pseudo spirituelle tant qu'on veut, il est simple de se rapeller que l'on reconnait un arbre a ses fruits. Une glorification du blanc (meme inavoué ) reste un fruit tres claire et je sais de quel arbre cela vient malgré la deception pseudo-traditionelle. Herr Hitler était une branche voisine...lui aussi invoquait la tradition. Comment peut-on etre aveugle a se point ???

Rorschach a dit…

@ wisdom

Hitler en tant qu'agent de la contre initiation a détourné les doctrines traditionnelles vers des buts néfastes. Le résulat c'est que quand aujourd'hui on parle des aryens ou de l'hyperborée on passe automatiquement pour un nazi.

L'histoire nous enseigne pourtant qu'une race blanche a éffectivement rayonné dans le monde entier de l'Iran à la Chine en passant par l'Inde laissant dérriére elle une progéniture métissée.

Ce qu'Hitler n'avait pas divulgué c'est que les européens actuels n'ont rien à voir avec ces Aryens hormis la couleur de leur peau.

Rorschach a dit…

@ Anonyme

Dans cette époque troublée, il y a 2 camps : celui des chercheurs de vérité et celui des ennemis de la vérité.
La tolérance n'est plus de mise dans une guerre de ce genre. Dans un avenir proche, chacun devra choisir son camp sachant que sa vie en dépend.

le pèlerin a dit…

Tien puisse qu'on parle du grand réveil (depuis que j'en est parlé lol) et d'égarelant cyclique voici son dernier article en date. Il y explique ENFIN les raisons de son chengements d'interprétation et ses sources : http://legrandreveil.wordpress.com/2014/01/02/mes-voeux-pour-2014/

La decut :

Anonyme : si je "dénigre" le grand réveil s'est pas tant par condécendances que parce que ce mec me fait bien flipper. Sans conter que le postulat "hors de l'Eglise point de salut" me parait être une vrai forme de "racisme spirituel" dont font preuve tout les intégristes religieux peu importe leur confession. Du coup je sais jamais quoi penser de lui. On a le même genre chez les protestants avec le site "bible et nombres" pour ceux qui connaissent notamant sur les délires numérologiques. Je rappelle aussi que ce type à chenger son calendrier 3 fois en deux mois !

Rorschach : au passage je constate que effectivement comme tu le dit le type a tendance à vite partir en vrille. Dans l'article en question il dit en gros "un pôte eschatologue plus savant que moi lui a dit que l'Antichrist était déjà là et qu la fin des temps se produirait dans les mois à venir". Ca à été la source de son interprétation disant "Antichrist = Eglise Vatican II et fin du monde en 2014 (au lieu du début des tribulation comme il le disait avant).

Ca me rappel un peu le "secret des pyramides" le mec qui informe l'enquêteur ne donne que des bribes au fur et à mesure mais là au moin il dirigeait son "disciple". Là l'auteur du grand réveil s'est basé sur une seul phrase et est parti tout seul à l'aventure ! Sans compter que rien ne garentie que sa source ne se plante pas elle-aussi !

Toutefois il ne tire pas ses conclusions du néant mais d'éléments troublants et s'est ça qui rend le tout flippant !

le pèlerin a dit…

(suite)

Toujours Rorschach :

Exemple tiré de l'article :

"La prophétie de Guilhem-le-Saint

Je terminerai avec cette prophétie peu connue du père prieur du monastère de Guilhem-le-Saint, datant du XIIIème siècle.

« Plus on approchera du règne de l’Antéchrist et de la fin du monde, me dit Jésus-Christ, plus les ténèbres de Satan seront répandues sur la terre et plus ses satellites feront d’efforts pour faire tomber les fidèles dans ses pièges et ses filets.
Pour échapper à tant de dangers, il faudra que le chrétien marche le glaive et le flambeau à la main, et qu’il s’arme de courage.
La France me fut représentée comme un vaste désert, une affreuse solitude ; chaque province était comme une lande, où les passants pillaient et ravageaient tout ce qu’ils pouvaient rencontrer. »

[Il s’agit là d’un désert spirituel bien entendu. Une fois de plus, le terme Antéchrist est utilisé sans qu’on puisse en déduire s’il s’agira d’un seul et unique personnage. Et Notre-Seigneur associe bien Antéchrist et fin du monde, comme en Matthieu 24.]

« Bientôt, au déplaisir des vrais fidèles, nos pasteurs et nos vicaires, nos prédicateurs, nos directeurs et nos missionnaires disparurent, et de nouveaux ministres, qu’on ne connaissait point, en prirent la place et prétendirent exercer les mêmes fonctions et les mêmes droits.
Insensiblement, il se fit un si grand changement dans la façon de faire et de penser de mes concitoyens, que je ne pouvais qu’à peine reconnaître mon propre pays. »

[Comment ne pas reconnaître Vatican II dans cette prophétie si éloquente, ainsi que le changement de mentalités induit par la franc-maçonnerie au pouvoir ?]

« D’après mes calculs prophétiques, termine le père prieur du monastère de Guilhem-le-Saint, la fin du monde devra arriver dans l’année qui tombera sept fois deux lunes et quatre lustres après sept siècles révolus. »

Vous vous en doutez, j’ai essayé de résoudre ce mystère.
On va dire que je fais une fixation, mais voici ce que j’ai trouvé :
a) Sept siècles révolus à partir d’une prophétie du 13ème siècle, c’est facile : ça commence en 2000 ;
b) quatre lustres = quatre fois cinq ans, c’est-à-dire 20 ans ou le chiffre 20 ;
c) sept fois deux lunes = 14 (7×2)
d) j’ai donc bien symboliquement (20) + (14) soit 2014 :
e) mais surtout, combien y a-t-il eu de « deux lunes » depuis le 1er janvier 2000 ? Deux lunes, c’est deux nouvelles lunes dans le même mois. Eh bien, de juillet 2000 à mars 2014, on a bien sept fois deux lunes (juillet 2000, mai 2003, décembre 2005, août 2008, juillet 2011, janvier 2014 et mars 2014).
Oui, non seulement j’ai bien mes sept lunes, mais en plus c’est juste avant avril 2014 et enfin, le reste du calcul, sans même les lunes, désigne aussi symboliquement 2014, on l’a vu."

Cette prophétie date du XIIIe siècle apparamant, s'est pas une rumeur de l'époque contemporaine. Donc s'est troublant.

D'un autre côté des prophéties très anciennes ont également fait des flops.

Donc voilà qu'en penser au final ? Des éléments montrent qu'ils est timbrés mais d'autres font planer le doute sur ça. Comment percer à jour sa vrai nature (à lui comme et aux autres "prophètes" d'ailleurs)

le pèlerin a dit…

antares : j'en prophite pour te remercier de tes posts éclérants cher ami. Mais comme tu le verra dans l'article don j'ai mis le liens, ce type a quand-même des bases assez troublantes de par leur concordances (au moins apparantes). De ce fait il reste troublant, voir flippant à mes yeux. Après il est clair que même si il s'en défant il est probablemant, au moin inconciamment bouffi d'orgeuil. Déjà parce qu'il donne son nom, ce qui forcément induit un culte de la personnalitée (encore une fois peut-être inconscient !)

On pourrait dire que Rorschach fait pareil notamant avec le coup du : "je sais 99% de la vérité !". Et s'est pas faux. Mais justemant je pense que s'est pas le cas. J'y est réfléchit et je pense que s'est la principale raison pour laquelle il ne nous donne ni son nom, ni des infos sur sa vie. Ce n'est pas tant pour se protéger que pour empêcher (ou au moin diluer) l'effet "gouru-sectaire", qu'il ne veut absolument pas créer.

J'ai juste Ror ?

Rorschach a dit…

Je n'ai pas dit que je connaissais 99% de la vérité mais que je n'avais pas encore divulgué 99% de ce que savais, ce qui n'est pas la même chose.

Et j'ajouterais que si tu veut connaitre la vérité il te suffit de lire tranquilement la Bible, tout y est dit, à la limite il n'y a même pas besoin de surfer sur les sites conspirationnistes.

Je vais quand même étudier la prophétie du père prieur du monastère de Guilhem-le-Saint pour voir si je trouve des correspondances.

le pèlerin a dit…

rorschach : effectivement s'est pas pareil j'ai mal compris désolé.^^

le pèlerin a dit…

Rorschach : je pense à un truc, dans la prophétie du père prieur "2020" semble être plutôt indiqué comme l'avait fait remarquer un lecteur du grand réveil. Ce que le webmaster du site a reconnu. Mais çà ne collait pas selon lui avec "7 fois 2 lunes" qu'il interprète comme étant 7 fois "2 nouvelles-lunes dans un moi".

Mais je me demende si 7 fois deux lunes ne signifierait pas plutôt 14 lunes ce qui nous amènerait en 2022 ce qui correspond curieusement à ta date de fin des tribulations !

Les anciens avaient ils l'habitude de dire "7 x 2" pour signifier 14 ?

Antares a dit…

Pour en revenir au thème de cet article, la tradition, je te mets ce lien que tu connais peut être Ror.
http://oeuvre-de-rene-guenon.blogspot.fr/

On y trouve ceci concernant la contre-tradition de Douguine, à l'opposé de celle de Guénon.
http://oeuvre-de-rene-guenon.blogspot.fr/2011/06/mise-au-point-sur-la-contre-tradition-2.html

Et ici on a la correspondance entre Guénon et Guido de Giorgio au sujet de J. Evola
http://oeuvre-de-rene-guenon.blogspot.fr/2012/06/tentative-de-recuperation-politique-de.html

Je ne veux pas ranimer le feu du différend que j'ai eu avec un certain intervenant ici au sujet d'Evola, mais il est bon de rappeler, pour résumer, qu'Evola à emmener "La Tradition" sur un plan politique ou plutôt métapolitique, ce dont Guénon mettait bien en garde ses lecteurs. Je ne parlerais même pas du plagiat de J. Evola sur Guénon, qui en dit long sur le personnage !

Cordialement

le pèlerin a dit…

Antares : si je puis me permmettre une remarque la Tradition Primordiale n'est pas la propriété de Guénon, d'autres ont tout à fait le droit d'y réfléchir après-lui (et d'autres l'ont surement fait avant lui même si on en a pas forcément trace)

Antares a dit…

@le pélerin

Et à force d'y "réfléchir" et d'y ajouter leur touche personnelle, histoire de dire qu'ils ne sont pas dans le plagiat, le résultat sera la dénaturation complète de la "Tradition" selon Guénon, qui est quand même celui qui l'a rendu accessible aux occidentaux à travers toute son œuvre.

Un extrait de "La Nouvelle revue Française" en 1943

"Un Français vit depuis des années en Orient et il ne se distingue pas en apparence de la foule des musulmans qu'il coudoie. Pourtant cet inconnu recevait avant la guerre un courrier d'ambassadeur. De tous les coins du monde, des continents les plus anciens et les plus nouveaux, de l'Inde et de l'Amérique, des hommes soucieux des plus hautes questions sollicitaient de sa part un avis ou un éclaircissement. Ce Français a fait paraître, entre 1921 et 1932, une foule d'ouvrages. Des traducteurs italiens et anglais, des penseurs allemands lui ont consacré des études où ils reconnaissent en sa personne le centre d'une « France inconnue ». Cependant, chez nous, qui connaît René Guénon, sauf ceux qui le plagient, le craignent ou le haïssent et par conséquent se taisent?"

le pèlerin a dit…

antares : t'as pas tors sur ce point non plus.^^

Je disais çà parce que les "pérennialistes" ont tendance à citer Guénon et son oeuvre comme on cite un écrit sacré. Certe Guénon à révéler "l'union trenscendantes" des religions à travers la Tradition Primordiale mais n'en faisont pas un prophète ou une référence unique. Lui-même je crois, n’apprécierait pas trop ça.

le pèlerin a dit…

Ca fait longtemps que j'ai pas posté sur cet article mais comme ma question concerne la métaphysique il me semble désigné.

Je sais que tu ne portes pas les apparitions mariales dans ton coeur Ror (et moi même je suis TRES dubitatif.

Cependant, cet article a de quoi être troublant : http://www.fatima.be/fr/fatima/vision/roi.php

Ce qui me fait douter de la faussetée de Certaines apparitions (et donc pose comme base l'idéequ'il y en a des vrai) s'est que l'Elite de l'Eglise refusent de leurs obéir (surtout depuis Vatican II ce qui excite grendement les cathos intégriste don M. d'Alencourt du grand réveil et sa "fin du monde en 2014" ne sont qu'un des nombreu échentillons.)

Je dois dire que j'ai en effet du mal à imaginer une Eglise satanique caché (ou représentative de la Contre-Initiation comme toi et Guénon disez si bien) refusent d'obéir à une apparition par essence démoniaque. Cela me trouble. Comment tu l'expliques ?

Sinon tu as pu étudier la prophétie du Père prieur de Saint-Gilhem et sa fin du monde en "7 fois 2 lunes et 4 lustres après 7 siècles révolus ?

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.