jeudi 6 février 2014

Apologie de la pédophilie dans une scéne de "Bad Grand Pa"






Johnny Knoxville est un ancien de la bande de Jackass qui en son temps fut responsable de la grande mode des blessures auto-infligées.

Cette fois, il revient devant les caméras dans le rôle d'un vieux grand père de 86 ans qui traverse l'amérique en compagnie de son petit fils.

La scène qui suit se veut une parodie de "Litlle Miss Sunshine" et, sous couvert de farce, montre ce qui doit probablement être l'un des premiers fantasmes des pédophiles : Une mini miss qui effectue un strip tease ravageur en porte-jarretelles.


Koreus.com


Cette vidéo s'inscrit en droite ligne de diverses tendances telles que l'érotisation des enfants et la théorie du genre. Cela démontre que la machinerie Hollywoodienne n'est pas en reste dans la diffusion de ces déviances.

Néanmoins, au vu de la réaction horrifiée des mères de famille, il semble qu'il reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour faire évoluer les mentalités.



22 commentaires:

james talorw a dit…

completement a la MASSE

Anonyme a dit…

anonyme
cette scène du film se moque justement des concours de mini-miss, Knoxville utilise l'humour sarcastique ici pour dénoncer.

Anonyme a dit…

Valenty

Comment des parents ou grands parents peuvent prostituer leurs enfants de la sortent !

C'est affligeant.

Vivement la fin !

Anonyme a dit…

J'ai vu le film cela ne m'a ps choqué.

Un peu d'analyse s'il vous plait, justement knoxville dénonce cette connerie.

Anonyme a dit…

HAHAHA vraiment excelent, c'est un petit garcon au final mdrr, perso je vois plutot ca comme un enorme foutage de gueule de la part des jackass, mais extremement choqué quand meme

bivac

Alexandre Dumont a dit…

Justement il en fait pas l' apologie bien au contraire, il montre aux autres parents ce qu ils font avec les enfants, c'est une sorte de prostitution et après on se plaint que de plus en plus de jeune fille se font violé par des enculé de pédo, mais en même temps si les parents arrêtaient d'exhibé leur gosses dans des tenue de "putes" devant des milliers et des milliers de sales pédophiles... Franchement moi je trouve sa vraiment terrible, surtout en voyant la réaction des parents alors qu ils leur font faire la même chose si je puis dire... !

Alexandre Dumont a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
hujo a dit…

Evidement je suis daccord que ca pourrais passer pour de la critique et de la denonciation du systeme des mini miss...bah cependant les images sont la...il aurait pu nous servir une autre connerie du genre cascade a la con...mais non...il nous sort ca...cest un peu bizarre...mais bon...

Anonyme a dit…

REELLE ANONYME :
Je trouve que cette scène "hors contexte ou pas" est malsaine et que faire jouer un enfant dans de telles attitudes ne peut pas s'appeler du théâtre ou du cinéma innocent et dénonciateur, car on sait très bien quel est l'investissement émotionnel d'un acteur qu'il soit ou non un enfant.
Pendant le "show", on assiste au jeu d'un adulte, un homme âgé qui s'approche de l'enfant et l'encourage pendant le "spectacle" et forcément c'est une apologie assez maladroite à la pédophilie. QUI est assez distancié pour ne pas subir inconsciemment l'acceptation comme une vertu ?
Je pense que la soit-disant dénonciation de la pédophilie en utilisant de tel scénario est "à côté de la plaque".

Anonyme a dit…

Daniel



La chanson hard rock (Cherry Pie) qui joue lorsque la «mini-miss» exécute sa danse, a été composée par le groupe Warrant et figure sur un album qui a été mis en marché en 1990 (et qui porte aussi le titre Cherry Pie).

Traduction d'un extrait de l'article de Wikipedia anglais sur cette chanson et qui explique la signification de l'expression «cherry pie»:

« Le titre de la chanson elle-même est fort probablement une allusion flagrante à la sexualité. Ici, autant "cherry" que "pie" peuvent avoir une connotation sexuelle, puisque "cherry" peut désigner une vierge (lorsque utilisé dans le contexte "pop her cherry" (faire éclater sa cerise) c'est-à-dire perdre sa virginité, spécifiquement lors de la rupture de l'hymen au cours de l'acte sexuel). Quant à "pie", c'est le mot slang pour "vagin" »


Deux versets assez révélateurs provenant de la chanson:


She's my cherry pie
Cool drink of water such a sweet surprise
Tastes so good makes a grown man cry
Sweet Cherry Pie

(...)

Swing it! All night long,
Swing it!
Swingin the bathroom
Swingin' on the floor
Swingin' so hard
We forgot to lock the door
In walks her daddy
Standin' six foot four
He said you ain't gonna swing
With my daughter no more



TRADUCTION:


Elle est ma tarte aux cerises
Verre d'eau rafraîchissante, une si agréable surprise
Elle goûte si bon qu'elle ferait pleurer un homme adulte
Douce tarte aux cerises

(...)


Tringlons! Toute la nuit
Tringlons!
Tringlons dans la salle de bains
Tringlons sur le plancher
Tringlons si fort
Que nous avons oublié de verrouiller la porte
Entre son papa
Du haut de ses six pieds quatre
Il dit tu ne tringleras
Plus jamais avec ma fille



Les compositeurs de cette "chanson" pourraient toujours se défendre en disant que la fille dont il est question serait une jeune adulte de 18 ou 19 ans, donc d'âge légal, mais alors pourquoi l'expression "elle ferait pleurer un homme ADULTE", pourquoi cette spécification si ce n'est pour suggérer implicitement que la fille elle-même ne l'est pas?

Et pourquoi l'emploi du mot "daddy" (papa), qui est un mot qu'on associe habituellement avec le langage enfantin?


Le vidéo officiel de cette chanson de Warrant commence par les membres du groupe qui scandent à tour de rôle: Dirty, rotten, filthy, stinkin! (Sale, pourri, ordurier, puant!)

Excellent résumé de toute l'affaire!!



20-100 a dit…

C'est un gag qui à mon sens vise à interpeler les populations manipulées qui ne s'en doute pas.
Dance -> sexualisation -> argent
Si c'est choquant, c'est bien parceque ça lève le voile sur les valeurs prédominantes promues par nos sociétés actuelles.

Rorschach a dit…

@ Daniel

Merci pour ces précisions.

Anonyme a dit…

REELLE ANONYME
@20-100
Pour moi c'est choquant, oui très, mais pas parce que c'est révélateur des moeurs de la société, mais parce que la société n'a pas autorisé la pédophilie, bien qu'elle soit je le concède dans une perpétuelle remise en question de valeurs par exemple : l'éducation sexuelle à l'école qui est une parfaite inadéquation à l'éducation, mais selon moi c'est dû à l'hypocrisie qui caractérise les personnes qui travaille dans cette structure de l'Education Nationale, et aussi parce que la famille est là pour élever et éduquer, et on ne doit pas se substituer à elle, selon moi c'est une forme de totalitarisme intellectuel.
Donc si la société officiellement réprime la pédophilie, comment avoir accepté ce type de film et que de telle prestation soit effectuée par un enfant et que ce soit vendu au public ? dans ce cas, on retrouve l'hypocrisie, ou la duplicité de notre société qui, avec ce que les "libertaires" qualifieront de pudibonderie, officiellement on condamne avec de "grands discours" pour "sacraliser" la "sexualité" avec le "souhait inavoué de dépasser le discours religieux qui est dépassé", donc on va condamner tout en donnant "du lest" - exemple : la loi du "mariage pour tous" ;
et malgré tout, on laisse faire, comme je l'écrivais au début, des oeuvres aussi déglinguées. J'écris "des oeuvres", car j'imagine qu'il doit en exister un certain nombre.

Anonyme a dit…

cette article est aussi pitoyable, que cette vidéo est drôle est pertinente, en terme de caricature de la société américaine ,y voir une apologie de la pédophilie hum . recèdent un peu sur terre, des fois tu est vraiment a l'ouest dans tes analyses .

hello a dit…

Je ne suis pas d' accord avec Rorschach à propos de cette séquence.

C'est l' une des scènes les plus drôles que j' ai jamais vu. C'est juste une satire très réussie et comme le veut la tradition de la satire, c'est une façon de dénoncer par l' humour des choses intolérables.

Le coté grotesque de la scène m' a valu l'un des plus monumentales fou-rires de toute ma vie (on a dû m' entendre à l' autre bout de la ville).

Cela dit, je trouve ces concours de mini-miss lamentables & franchement malsain.
Ce qui me sidère, c'est de voir autant de mères de famille aux allures normales participer à ce genre de bouffonnerie qui -on l' imagine sans peine- fait les délices des pédophiles fans de ce type de spectacles.

Parents, n' instrumentalisez pas vos mômes, ceux sont des futurs adultes en devenir, ne l' oubliez pas. On récolte ce qu'on sème.....

Anonyme a dit…

REELLE ANONYME :
@HELLO
Je suis désolée pour les frondeurs qui justifient l'utilisation de l'horreur pour dénoncer l'horreur, moi cela ne me convient pas. La création artistique devrait être plus noble dans ces choix de supports de communication.
Est-ce que les concours de miss font les délices des pédophiles ? Il faudrait leur demander.
Ce petit spectacle m'a fait penser à un clip commun de porno dans toute sa splendeur, et faudra m'expliquer ce qui est comique !!! j'ai personnellement plus eu envie de vomir, excusez-moi,le comique ?c'est quoi la définition du comique ?

Anonyme a dit…

Daniel


@ RÉELLE ANONYME

Tout à fait d'accord: entre l'humour satanique, qui est celui de ce vidéo, des films de Jackass ou des épisodes de South Park, et l'humour authentique, il y a un infranchissable océan...

Anonyme a dit…

il dénonce, c'est un foutage de gueule, la chanson n'est pas prise au hasard (les américains n'ont pas besoin de traduction de leur propre langue hein ils comprennent les paroles), il dénonce l'horrible réalité des mini miss, de la pédophilie, de la maltraitance enfantine.

Il faut voir le film pour comprendre que tout ça c'est du foutage de gueule dans le but de choquer justement, le film est basé sur le thème de la camera cachée dans le but de voir la réaction des gens, après montage ils en font un film avec succession de cameras cachées.

Et aussi, ce n'est pas une gamine qui se dandine à la barre, mais un gamin maquillé en fille !

Bad GranPa, mais aussi Bad parents, car le gamin est, dans le film, abandonné par sa mère, droguée, et demande à ce que le père du gamin s'occupe de lui. Il accepte juste pour avoir l'argent de pension mais reste inévitablement un mauvais père car violent et alcoolique. Le grand père n'est pas un ange non plus....

Knoxville ne fait aucun cas l'apologie de la pédophilie.

Prendre une scène d'un film et affirmer ceci ou cela ce n'est pas la meilleure preuve de quoi que se soit.
C'est ce que font la plupart des gens malheureusement avec une image.


fredipowder a dit…

Regardez le film bowdel !! arrêtez de juger sur une scène, faut voir l'oeuvre dans l'ensemble...

la scène qui ma le plus interrogé c'est lorsque que le petit garçon demande à un inconnu de devenir sont papa... l'adulte fais flipper.

mais là dans le film, cette scène des mini miss, c'est juste la monté en puissance des conneries faite depuis le début, entre le"papy" et le petit garçon.
Par ailleurs le môme est bourré de talent d'acteur et d'audace ^^

enfin bref regardez le film complet...

Anonyme a dit…

il y a des enfants talentueux "acteur-nés" qui ont fini dans la "déchéance-née".

Anonyme a dit…

Des fois Rorschach vous êtes a coté de la plaque.
Il ne fait pas l'apologie, il les pousse dans leur retranchement.
Il dénonce quoi ! La 1er fois que je les vue s’approcher pour balancé
les billets j'ai tapé une barre !

Anonyme a dit…

FEE AURIQUE : à Anonyme de 22h21 du 10/2
C'est quoi : "tapé une barre" ?

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.