mardi 25 février 2014

La rumeur du jour : Talking Angela serait une appli gérée par des pédophiles



Talking Angela est une application qui permet de converser avec une chatte blanche nommée Angela. Une rumeur selon laquelle l'application serait en fait dirigée par un réseau de pédophiles a envahi les réseaux sociaux ces derniers jours.



Sur Facebook et Twitter de nombreux messages ont en effet prétendu que l'application espionnait les internautes à leur insu. Quant aux questions posées par Angela, elles serviraient à collecter des informations sur les utilisateurs. Informations dont se serviraient les pédophiles pour faire de nouvelles victimes.

Très populaire chez les enfants et les ados, Talking Angela a été téléchargée entre 10 000 000 et 50 000 000 fois. Lancé en France en janvier 2014 par le développeur Outfit7, le chat Angela est en fait un robot performant. Ce qui peut laisser croire que la conversation a lieu avec une vraie personne.

Deux modes peuvent être activés sur l'application, le mode enfant et le mode adulte. Avec le mode adulte, la conversation peut prendre une autre tournure. Il arrive en effet à la coquette Angela, en couple avec un dénommé Tom (qui parle aussi), de poser des questions sur ce que l'utilisateur compte faire ce soir, ou s'il a déjà embrassé son petit ami, etc.

Des questions qui mettent mal à l'aise les parents, comme l'explique sur son blog le chroniqueur spécialiste des nouvelles technologies François Charon. Or le problème est qu'il est très facile de passer du mode enfant au mode adulte. C'est ce défaut de sécurité qui a entretenu la confusion.

Tout est parti d'un message, d'abord écrit en anglais, et largement diffusé sur Facebook :

AVERTISSEMENT POUR TOUS LES PARENTS AYANT DES ENFANTS QUI ONT DES APPAREILS ÉLECTRONIQUES, EX : IPOD, TABLETTES ETC.... IL YA UNE APPLICATION QUI S'APPELE TALKING ANGELA QUI POSE DES QUESTIONS AUX ENFANTS COMME : LEURS NOMS, OÙ ILS HABITTENT, NOMS DE LEURS ECOLES ET PEUT MÊME PRENDRE DES PHOTOS DE LEURS VISAGES EN APPUYANT SUR LE COEUR ROSE SITUÉ AU COIN INFÉRIEUR GAUCHE SANS QUE LES ENFANTS LE REALISENT. CETTE APPLICATION EST CRÉE PAR DES PEDOPHILES. S'IL VOUS PLAÎT VÉRIFIEZ LES TABLETTES DE VOS ENFANTS POUR S'ASSURER QU'ILS N'ONT PAS CETTE APP!!! S'IL VOUS PLAÎT TRANSMETTRE CE MESSAGE À VOS AMIS ET LES MEMBRES DE LA FAMILLE QUI ONT DES ENFANTS!!!
Lire la suite sur :
http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2014/02/24/hoax-cat-talking-angela-la-rumeur-de-lappli-pedophile/

7 commentaires:

Christian Mastio a dit…

C'est peut-être une rumeur. Mais ça peut aussi être fondé!

Nous vivons dans un monde dirigé par des malades, tout est désormais possible,

surtout le pire!

Anatole Patachon a dit…

Vu les orientations de nos gouvernants, on ne peut que tenir nos gosses éloignés de tout ce qui comporte une web-cam.
Et qu'est-ce qui nous garanti que la-dite web-cam ne fonctionne que quand sa loupiotte est allumée ?
Conseil aux boursicoteurs: prenez des actions chez les fabricants de scotch noir, vous aurez mille fois plus de chance de faire fortune.

Phil deFer a dit…

@Christian Mastio
Nous ne vivons pas dans un monde dirigé par des malades... mais pas des suppôts de Satan... qui, eux, savent très bien ce qu'ils font...^^

crash2012 a dit…

A nous parents de jouer notre rôle de parent, informer nos enfants même si pour ma part c'est difficile de dire qu'il y a des méchants (hommes ou femmes) qui enlèvent des enfants (entre autre) pour leur faire du mal. Il faut un dosage dans les mots pour ne pas les faire tomber non plus dans la peur constante. Les tarés sont aussi dehors pas seulement dans les applis.

tono tony a dit…


Je note que Angela est une chatte...

Pourquoi cet animal ? Parce qu'elle est toujours en chaleur et donc nique à gogo...pardonnez ma grossièreté mais entre les articles pédocriminels et les techniques modernes de mind contrôl là ça fait beaucoup...et ça e donne vraiment la nausée...

Je vous invite à vous documentez sur le symbolisme de la chatte chez les illuminatis , que ce soit dans le cinéma ou dans les clips cet animal revient très souvent...et toutes ces stars ne sont que des esclaves sexuelles...sans parler des nombreux témoignages de victimes...

Donc wé...attention à vos gamins car il suffit d'une photo pour marabouter quelqu'un...et la sorcellerie existe depuis le nuit des temps...aujourd'hui on appelle ça du mind control ça fait plus hype comme dirait ma précieuse Fleur de Jasmin que je salue chaleureusement au passage .

Pour conclure tout n'est que sorcellerie mélangée aujourd'hui aux technologies high tech...voilà à qui vous avez à faire et si vous n'y croyez pas c'est tant mieux pour eux car c'est bien ce qui les arrange que du vous faire croire aux E.T et à toutes leurs conneries new âge car c'est exactement le plan pour accueillir l'antéchrist une foi débarqué dans un mega show intergalactique...et il ne peut y avoir de nouvel ordre mondial sans une nouvelle religion mondiale , très bientôt chacun devra choisir son camps , la tradition ou la perdition...

Sasa Bel a dit…

pour moi il c'est réelle...s'il n'y aurait que seulement 1 personne qui le dirait peut-être que je n'y aurait pas cru mais la,il y a presque tout les gens qui l'on telecharger est moi aussi je l'ai telecharger et je vous le dit ! TALKING ANGELA EST GERER PAR DES PEDOPHILLE ALORS PROTEGER VOS ENFANT & FAMILLE EST VOUS !FAITE PASSER CE MESSAGES A VOTRE ENTOURAGES !!!

Isis Sunmoon a dit…

Une rumeur provoque la psychose chez les utilisateurs de « Talking Angela ».

De nombreux internautes nous ont fait part de leur inquiétude concernant l'application smartphone « Talking Angela ».
« Talking Angela » C'est quoi ?
Angela est un chat qui discute avec vous en anglais.
L'application se veut interactive.
Vous lui posez des questions, elle vous répond et vice et versa.
Le problème est qu'Angela semble dotée d'une mémoire qui enregistre les informations que vous lui donnez.
L'ordinateur se rappelle donc de vous lorsque vous rendez visite à Angela même plusieurs jours après votre dernière conversation.
Voilà sans doute la première raison d'une psychose démarrée aux États-Unis et qui arrive maintenant chez nous.
Le deuxième facteur qui vient perturber les utilisateurs de cette application sont les nombreux montages diffusés ce week-end sur la toile.
L'un où l'on peut y voir des captures d'écran d'Angela qui pose des questions très intimes aux enfants en leur affirmant pouvoir les observer dans leur quotidien.
L'autre : un montage photo où l'on voit deux enfants dans les yeux d'Angela.
C'est ainsi qu'une véritable psychose s'est emparée des adolescents ce week-end avec le motif que l'application serait détournée par un réseau pédophile très dangereux.
Après vérifications, il apparaît que tout ceci serait bien une rumeur lancée aux États-Unis avec comme seul but d'effrayer les plus jeunes.
Aucune de nos équipes n'a reçu de plaintes à ce sujet et tous les éléments transmis par internet confirment que nous avons à faire à des montages photos de mauvaise qualité.
Nous avons contacté l'éditeur qui nous a apporté les garanties suffisantes concernant la sécurité de ses applications.
Il prévient que « l'application utilisée en mode adulte peut-être perturbante car Angela est un programme informatique très avancé conçu pour simuler un cerveau humain intelligent dans le but de divertir l'utilisateur. »
Il précise « avoir beaucoup investi dans cette technologie de pointe en affinant constamment le cerveau adulte artificiel d'Angela afin qu'elle soit toujours plus intelligente et compétente à tenir des conversations de la vie réelle ».
Cependant tout ce que dit ou fait Angela est générique : « ...l'action est toujours la même et dépend de votre entrée. Par exemple, si vous lui montrez votre langue, elle commentera sur le fait que vous lui montriez votre langue. »
Concernant les données personnelles, l'éditeur prévient : « Angela peut poser des questions très personnelles à l'utilisateur comme son nom, son âge et ses préférences personnelles mais que les noms propres et les chiffres restent mémorisés et cryptées dans le smartphone et nul part ailleurs.»
Comme toute entreprise prenant en charge le divertissement familial, l'éditeur est soumis à la protection de la vie privée et offre un environnement sûr pour jouer en toute sécurité.
Nous demandons donc aux parents de rassurer les plus jeunes concernant cette application et d'être vigilants afin que cette rumeur cesse d'être diffusée.
L'utilisation de cette application ne présente aucun risque et chacun peut jouer en toute sécurité.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.