samedi 1 février 2014

Théorie du genre : Une lettre du dirlo

Traduction : Si tu ne laisse ton gosse assister aux cours de sensibilisation du lobby LBGT, tu en perdra la garde.



Retranscription du texte :

OBJET : absence de le vendredi 24 janvier


MADAME,

J'ai pris connaissance du message inscrit sur le carnet de correspondance de ----- au sujet de son absence de vendredi.

Ceci appelle une mise au point :


1. La «théorie du genre» à laquelle vous faites allusion ne recouvre que des élucubrations généralement véhiculées par des courants de pensée qui combattent les valeurs de la République.

2. Aucun parent n'a le droit de décider s'il est bon que son enfant suive ou non tel ou tel cours: l'assiduité est obligatoire pour tous et en toutes circonstances.


Si les programmes tels qu'ils sont définis nationalement ne vous conviennent pas, alors aucune scolarisation ne semble envisageable, ni dans l'enseignement public, ni dans l'enseignement privé sous contrat.

Enfin, VOTRE COMPORTEMENT POUVANT ÊTRE CONSIDÉRÉ COMME S'APPARENTANT À UNE DÉRIVE SECTAIRE, JE VOUS INFORME QUE JE TRANSMETS EN CE SENS UN SIGNALEMENT À MONSIEUR LE PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE.
Merci à Alexandre pour la retranscription

 Vu sur :
http://lefirago.info/2014/02/image-du-jour.html

24 commentaires:

Anonyme a dit…

Niknawère

La programmation mental est en marche. Être parent ne sera plus qu'un lointain souvenir.

Anonyme a dit…

il faut vraiment virer cette clique foireuse du pouvoir avant qu'ils ne détruisent toutes (ou presque) les familles de france !

Anonyme a dit…

Système politique de la France : Une République Sans Sagesse (U.R.S.S.)...

Anonyme a dit…

"Aucun parent n'a le droit de décider."

Non mais où on est là. De la délation en plus! Mais pour qui il se prend ce gros imbécile, cette raclure de mauvaise graine pas sortie de sa caverne.

Jésus, viens faire le tri sélectif, ça urge.

Anonyme a dit…

Non mais franchement il faudrait arrêter de dire des conneries. Le Garofi est une parodie du Figaro. Ce ne sont que des fausses news. A croire que vous seriez capable de prendre Groland au sérieux.....

Anonyme a dit…

Les principaux de collège/lycée sont sélectionnés en fonction de leur capacité à se soumettre aux règles et à ne pas prendre d'initiative ou critiquer les directives. Je n'invente pas c'est réel et du vécu.

Vivementlafindumonde a dit…

Qu'ils brûlent tous en enfer !

Anonyme a dit…

et bien , c'est très clair !

si vous refusez leur programme de perversion vous étes taxés de sectaires, et signalés en haut lieu.
Un colabo du système , sans doute FM
Comprenez qu'il joue sur votre peur, mais si vous résistez, comment voulez vous qu'ils luttent, ilss sont de loin la minorité et ont la trouille au cul
tous ensemble luttons, et marchons ensemble contre ces malades qui n'ont d'autres armes que l'intimidation , les menaces,
c'est sur qu avec leur programme pornographique, ils feront de nos gosses des tapettes , incapable de se défendre, et de fonder une famille saine!

hello a dit…

@Rorschach

A-t-on la certitude que le document administratif présenté sur cette photo est authentique?

S'il l'était, alors ce serait une preuve parmi d' autres que la République s'est bel & bien transformé en dictature totalitaire.

Une mauvaise blague? Oui/non?

Jo a dit…

force reste à la loi

Rorschach a dit…

La lettre reprend le discours d'un député qui voulait sanctionner les parents qui boycottaient l'école ainsi que tous ceux qui parlaient de la théorie du genre.
Elle est donc probablement vraie.

Anonyme a dit…

Les parents peuvent porter plainte pour dénonciation calomnieuse (code pénal)

Article 226-10

La dénonciation, effectuée par tout moyen et dirigée contre une personne déterminée, d'un fait qui est de nature à entraîner des sanctions judiciaires, administratives ou disciplinaires et que l'on sait totalement ou partiellement inexact, lorsqu'elle est adressée soit à un officier de justice ou de police administrative ou judiciaire, soit à une autorité ayant le pouvoir d'y donner suite ou de saisir l'autorité compétente, soit aux supérieurs hiérarchiques ou à l'employeur de la personne dénoncée, est punie de cinq ans d'emprisonnement et de 45000 euros d'amende.

La fausseté du fait dénoncé résulte nécessairement de la décision, devenue définitive, d'acquittement, de relaxe ou de non-lieu déclarant que la réalité du fait n'est pas établie ou que celui-ci n'est pas imputable à la personne dénoncée.

En tout autre cas, le tribunal saisi des poursuites contre le dénonciateur apprécie la pertinence des accusations portées par celui-ci.

Anonyme a dit…

L'école est responsable de l'instruction, les parents de l'éducation, mais à priori l'EN veut prendre tous les rôles... Si ils gagnent cette bataille là, ce sera alors la porte ouverte au grand n'importe quoi pour les enfants (esclaves lobotomisés de demain) ... Vivement une révolution que l'on vire tous ces crétins surpayés qui nous volent petit à petit toutes nos libertés ! leuleu Elau

Anatole Patachon a dit…

J'ai du mal à croire qu'un chef d'établissement ait rédigé ce courrier.
Si c'est bien le cas, c'est lui qui mérite d'être signalé à ses supérieurs...

raffi henry a dit…

"Les enfants n'appartiennent pas à leurs parents. Ils appartiennent à l'Etat." dixit une députée.
Etat qui se lance même dans l'élevage intensif, en combinant :
- Promotion du sexe à outrance dès 13 ans,
- Contraception à prix prohibitif
- Bannissement de l'avortement.
Durant les devoirs du soir de nos enfants, il faudra prévoir une nouvelle matière à étudier "Retour sur le droit chemin"

La véracité de ce courrier est très plausible : une pédiatre m'a déjà menacé de contacter la DASS pour un refus de vaccin. Mais elle a eu l'intelligence de ne laisser aucune preuve écrite.

Zangao a dit…

Vous allez vous calmer et commencer à réfléchir un peu ??? ou on continue a se cogner le nez contre la vitre ?

Anonyme a dit…

Si ce courrier s'avère réel, alors en 1941, 42, 43, 44, 45, ce monsieur aurait à n'en point douter, terminé son courrier par : je transmets en ce sens un signalement à la Kommandantur en vue de votre transfert dans un camp de concentration...

Notre lâcheté collective est-elle devenue si abyssale que nous en sommes devenus fous ?

Montet

Anonyme a dit…

Ella.
Bonsoir, je ne voudrais pas faire le troll mais, me semble-t-il, pour un courrier officiel de l'éducation nationale, l'en-tête doit être à gauche, pas à droite. Pour moi, c'est un fake même si, il paraît, nos enfants ne nous appartiennent pas et appartiennent à l'Etat^^

Zangao a dit…

Le Firago, le Gorafi, ça ne vous dit rien ?

Anonyme a dit…

Alex

Quel fils de pute !

Anonyme a dit…

"Les principaux de collège/lycée sont sélectionnés en fonction de leur capacité à se soumettre aux règles et à ne pas prendre d'initiative ou critiquer les directives."
C'est tout à fait exact, je peux en témoigner, je fais partie de cette merde. L'école est morte depuis longtemps, en silence et avec la complicité des "petits" fonctionnaires à plat ventre pour une "minable et honteuse" carrière.

Anonyme a dit…

c'est un fake grossier . les responsables de lycées sont tellement obnubilés par les augmentations de salaire et se faire bien voir de la hierachie que je ne voit pas un principal s'amuser a envoyer un tel courrier .... désinformation ....

S.O.L. a dit…

Firago... Gorafi.... je ne connaissais pas le premier, je tombe dessus pour la première fois mais les deux ont l'air très différent. Si le but du FIrago est de faire rire, c'est raté.
Sa ligne éditoriale a l'air plus sérieuse.

Anonyme a dit…

oui, c'est des collabos, la plupart FM, ils sont infiltrés dans toutes les institutions
TOUTE
ce sont de vrais pourritures, des putes du système...
et cette lettre n'est est qu'un exemple de leur saloperie.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.