samedi 1 février 2014

USA : l'histoire du chevalier gay pour sensibiliser les écoliers à la théorie du genre.

Bien plus qu'une rumeur...


Vous avez dit théorie du genre ? Face au remarquable « Papa porte une robe » que les syndicats de l’Education Nationale voudraient imposer dans les écoles françaises, les écoles primaires de l’état du New Jersey (USA) ont décidé de proposer aux petites têtes blondes d’apprendre la tolérance en étudiant « The bravest knight who ever lived« … l’histoire d’un chevalier qui décide d’épouser le prince plutôt que la princesse ! Et dire que certains voudraient arrêter le progrès !

Cédric, le jeune chevalier de cette bande dessinée parvient après moult aventures à terrasser le dragon et à libérer la princesse et son frère le prince.

Mais pour tordre le cou aux construction sociologiques sexistes qui imposent depuis la nuit des temps des stéréotypes à nos enfants, il se trouve que le brave Eric ne tombe pas amoureux de la princesse… mais bel et bien de son prince charmant.

Car il est temps que les élèves de primaire soient confrontés à ces questions de société cruciales… Et que les réactionnaires de tous poils aillent au diable s’ils pensent que ce n’est pas le rôle de l’école d’expliquer que hétérosexualité et homosexualité sont exactement la même chose (quoique l’homosexualité soit objectivement plus branchée). Ils auront bien le temps d’apprendre à lire, à écrire et à compter plus tard… a fortiori s’ils ont la chance d’avoir des parents progressistes et bobos.

Et dire qu’il y a encore des grincheux dans l’hexagone pour affabuler autour de la théorie du genre (les journalistes du Monde ont pourtant parfaitement expliqué que ce n’était que pur fantsame) tandis qu’aux Etats-Unis, la jeunesse de demain se nourrit déjà des aventures du chevalier gay et de son prince charmant.




http://24heuresactu.com/2014/02/01/le-chevalier-et-son-prince-charmant-la-nouvelle-bd-des-ecoles-us/


9 commentaires:

Anonyme a dit…

Ludo

DU GRAND N'IMPORTE QUOI!!

l'homosexualité. Existe depuis toujours les jeunes ou moin jeune attiré par une personne de même sexe le savent est l'affiche. Il n' ont. Jamais eu.besoin. De "cours" pour ca...pourquoi il en aurait besoins maintenant. ?? Pitoyables

on va finir par se demander si dans quelque année si on doit toujours mettre nos enfants a l'école....

Phil deFer a dit…

Autre piste:
Le développement de l'homosexualité est peut être la conséquence "logique" de la pratique de la contraception... A partir du moment où l'acte sexuel est reconnu pour son caractère purement jouissif et est complètement déconnecté de sa fonction de reproduction (la contraception permet justement l'acte sexuel sans la contrainte de la fécondation et donc la favorise en dehors de toute union fut elle hétérosexuelle...) n'est il pas "logique" que de plus en plus d'humains aient envie d'expérimenter d'autres jeux sexuels avec des partenaires "variés"?
En quoi serait il plus "moralement et/ou socialement correct" de n'avoir de simples jeux sexuels qu'avec des partenaires du sexe opposé?
Tout le monde semble occulter que depuis des millénaires, la relation sexuelle a toujours été très étroitement codifiée et n'était envisagée que dans le cadre de la conception d'un enfant, dans le cadre d'une union dûment établie... Libérés de cette contrainte, le reste n'est finalement qu'une suite logique...
Il me paraît certain que la dédramatisation de la relation sexuelle à l'école, qui n'est pas forcément une mauvaise chose en soit, combinée à l'habitude de la pratique de la contraception chez les hétéros, aboutira à une importante chute du nombre de conceptions naturelles d'enfants, qui sera en partie supplée par la médecine... Un nouvel eldorado financier s'annonce, et qui permettra en plus au système de mieux appliquer ses projets de clonages et autres modifications génétiques de réalité augmentée et de sélection génétique telles qu'annoncées ici ou là dans certains articles...
Encore une fois, soit on accepte "leur" système, soit on en sort... mais il n'y a pas de place pour quelques aménagements cosmétiques afin de pouvoir continuer à faire semblant de se donner bonne conscience dans ce monde satanique...

Zangao a dit…

Soit vous avez confiance en vous, et vous ne vous occupez pas de ce que pensent les "autres", soit vous doutez et vous vous pliez au mode de pensée en cours.
C'est aussi simple que ça. Si vous avez envie d'enculer des chèvres,si on vous dit que c'est "normal", pas de prob, ça vous regarde, mais n'obligez pas tout le monde a pratiquer ce genre de relation.
Rien, aucune loi ne peut empêcher les dérives car elles sont d'abord dans l'esprit et ensuite propagées par ceux qui y trouvent intérêt et qui ont le vecteur de propagation à disposition. Votre seule "protection", votre "fire wall" est votre conscience, ou vous y êtes connecté, ou votre connexion est redirigée.
Qu'il s'agisse ou pas de piratage, vous êtes le seul à pouvoir conserver le pouvoir sur vous .

Anonyme a dit…

Alors non!....ça n'est ni normal ni logique et c'est sans équivoque.

Takapa

Julien Parminou a dit…

@Phil deFer

[n'est il pas "logique" que de plus en plus d'humains aient envie d'expérimenter d'autres jeux sexuels avec des partenaires "variés"?
En quoi serait il plus "moralement et/ou socialement correct" de n'avoir de simples jeux sexuels qu'avec des partenaires du sexe opposé?]

bah les gens font ce qu'ils veulent, par contre ça n'a pas lieu d'être appris dans une école. Tu peux chier dans une casserole si tu veux, personne t'en empêche, mais je vois pas pourquoi on devrait l'apprendre a l'école.
Alors deux hommes peuvent se chevaucher toute la nuit on s'en fou royalement, mais laissez les jeunes tranquile, ils feront ce qu'ils veulent plus tard

Phil deFer a dit…

@Julien Parminou
Dans un sens je suis tout à fait d'accord avec toi...
Mais ce que j'ai voulu dénoncer c'est la demi-mesure des gens, comme tu les appelles... ils veulent bien des pratiques satanistes mais pas trop... ils ne veulent pas plus de justice.. ils veulent simplement une part du gâteau et se foutent de savoir si ce gâteau est pourri ou pas...
Faut être logique: soit on veut des moeurs "libérées"...et alors pourquoi ne pas en parler dès l'école? soit on refuse la débauche et en ces, il faut rejeter le système...

L'année dernière, le "sujet" à la mode, c'était le mariage pour tous.... cette année, ça attaque aussi fort avec la théorie du genre et ces histoires de programmes scolaires....
et pendant ce temps, la bourse commence à s'écrouler, les pays émergents sont en faillite et dévaluent à tout va, Goldman & Sachs annonce qu'il manquerait 1000 milliards de$ dans les bilans des banques européennes dont pas loin de 300 rien que dans les nôtres... HSBC vient de réduire drastiquement les possibilités de retraits de liquide... les taux d'intérêts remontent... le déficit de l'Etat français est abyssal... Guimauve Ier va devoir trouver ad minima 174 milliards € cette année... et ça sera un miracle si on a pas eu un début de conflit mondial atomique d'ici septembre...

Mais oui, l'important, c'est que l'on raconte à des enfants de 6ans qu'un prince charmant a préféré épouser le garçon plutôt que la fille...

Ne viens pas me dire que si tu es hétéro c'est parce qu'on t'a raconté dans tes histoires de tout jeune que le prince, il épousait toujours la fille... et que si tu avais su que c'était possible d'épouser le garçon, tu aurais sans doute été homo... à moins que....^^

David Bes a dit…

Bonsoir a tous. @ Phil deFer. Je ne suis pas trop d' accord avec toi car prit aussi jeune l' enfant se crée leurs repère et leur valeur, leur ligne de conduite. Sa ne vas pas les aidés et je pense que sa vas plus les perturbés que autre chose. Regardez le respect que ont les enfants d' au jour d' huis par rapport a ceux d' il y a 30 ans. Petit a petit a chaque génération on fait passez des choses que nos parents ou grand parent auraient trouvé scandaleux et même monstrueux. Il ne faut pas oublier que l' enfant grandit et devient ce que ont lui a montré et apprit quand il est le plus influençable. A force de voir ça a la TV et maintenant à l' école s' est sur que la prochaines génération sera prête a accepté des choses encore plus grotesque que ont vois partout autour de nous a tout moment. Regardé en coré du nord a force de bouffer de la propagande au plus jeune âge se peuple même si ils seraient libéré aurait bien du mal a fréquenté leur frère des autres pays.
Alors oui tout le monde a le droit d' être comme il est si cela ne fait pas de tor aux autres mais pas d' imposé leur façon de vivre a nos jeunes enfants si facilement influençable.
Passez une bonne nuit les amis.

Anonyme a dit…

L'interrogation ou le procès n'est pas sur l'homosexualité !
Mais de savoir à quels âges doit-on aborder le sujet avec les gosses, car combien d'entre vous on appris de leurs parents "comment on fait les bébés" et leurs réponses débiles, car peur d'aborder le sujet ou pas préparer !
Maintenant les kikoololeurs et loleuses avec le net sont déjà plus ou moins au courant et dans les détails ou gros plan devrais-je dire. Car ils vont déjà sur des sites X, soit par choix (curiosité, faire comme les potes de la récré,quitte a être trauma), ou par +/- accident car redirigés via une pub !
Le net et les sites X sont un vrai problème pour les gosses, il y a un laisser faire certain, et tout le monde s'en tape !!!
L'éducation sexuelle avait lieu en 5èm ou 4èm de collège et avait déjà reçus les foudres de certains à l'époque, mais avais soulagé les parents de cette terrible ;) révélation !
L'éducation nationale veux s'occuper du sujet, ok, mais qu'elle ne le fasse pas avec des mioches maternelles/primaires (laissons l'enfance à sa place), et qu'elle l'aborde avec des ados ou pré-ados (kikoololeur/leuse) pourquoi pas !
L'important est de savoir à quels âges aborder tels ou tels sujet, sans traumatiser ou pervertir !

Signé Furax

hello a dit…

L' École Publique est censé dispenser aux enfants & aux adolescents Savoir & Culture, pas les endoctriner.

Seules les dictatures (totalitaires) se font un devoir d' endoctriner les mômes.

Appelons un chat un chat: si c'est "ça" la République, alors appelons ça une Dictature. Ça aura au moins le mérite de mettre les choses au clair.

l' Education: oui! L'endoctrinement: NON !

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.