samedi 15 mars 2014

L'image du jour : À Paris, la pollution a fait disparaitre la tour Eiffel !





Après Pékin l'airpocalypse s'invite à Paris. En effet, les données révèlent que Vendredi dernier, l'air de Paris était plus pollué que celui de Pékin avec 105 microgrammes de particule fines par mètre cube d'air contre 89 pour la capitale chinoise.
Pour info, à Pekin, le taux de pollution de l'air équivaut à 20 fois le seuil maximum autorisé par l'OMS ce qui oblige la population locale à porter des masques.
Au niveau sanitaire, au cas où ce genre de situation deviendrait plus fréquent, l'impact sur la population parisienne pourrait s'avérer catastrophique.



12 commentaires:

christian w a dit…

Je ne sais pas si cette situation a déjà existé avant, c'est incroyable !

bandit1200 a dit…

Le cas du Zimbabwe 1994 RR3
Extrait du lien ci-apres:

.... Effrayée, la fillette décrit sa vision d'horreur, communiquée par les ” êtres ” :

” C'était comme si tous les arbres du monde agonisaient, qu'il n'y avait plus d'air respirable et que les gens allaient tous mourir “....

Source: http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=4225.0

Laurent a dit…

Moui oui....

ce pic de pollution arrive à point, moins d'une ou deux semaines après les articles de la presse faisant état du manque à gagner des portiques.

Je me suis penché sur quelques chiffres, habitant la rochelle ou nous avons nous aussi un pic de pollution, avec avertissements, toussa, toussa.

L'activité industrielle de la charente maritime est simple a comprendre : proche de zero.

La pollution PM10 que nous avons est donc uniquement liée au chauffage et à la circulation. Vu la température actuelle, on peut en conclure que c'est uniquement les véhicules émetteurs de PM10.

500.000 habitants sur toute la charente maritime, qui ont dû se rendre à la rochelle hier, sans doute avec leurs tracteurs diesel, pour obtenir un PM10 de 108, plus qu'à Paris !

Heureusement nous avons la mer, encore un peu et ont fait mieux que la Pekin

Déïyes a dit…

On remarquera que la pression atmosphérique induit une situation brumeuse également en campagne et moyenne montagne : aujourd'hui en pleine cambrousse (moyenne montagne d'Auvergne), la brume brouille la vue et ce n'est pas de la pollution !!! Il fait doux et les cheminée ne fument pas en pleine journée. Je n'ai vu personne brûler des broussailles.
Si en ville la situation parait critique, il semble s'agir plutôt d'un "smog" (brouillard+fumées).

Anatole Patachon a dit…

Accuser la circulation automobile alors que nos routes n'ont jamais été aussi désertes que ces derniers mois...
Et personne ne pense aux chemtrails et leurs milliers de tonnes de poussière d'aluminium qu'ils nous versent sur la gueule.

V Xavier a dit…

C clair Anatole, ils accélèrent leurs programme d'épendage chimique et nous sortent la carte de la pollution automobile ou autre..

Unknown a dit…

Pour y voir plus clair, demandez aux Allemands avec quoi ils font tourner les centrales électriques qui remplacent les réacteurs nucléaires que les Verts ont fait arrêter? Comme les Chinois au bon vieux gros charbon qui pue! (45% de l'électricité Allemande) là -dessus vous placez un bon gros anticyclone qui fait tourner les vents à l'Est et vous avez une superbe pollution jamais vue même dans les mois Juillet Août de canicule. Quand aux chemtrails si le 6 et 7 mars fut des journées records au dessus de L'ile de France le 14 et 15 mars c'était pas mal non plus. quand à ma cheminée je n'ai pas usé un stère cet hiver donc c'est pas moi! amicalement

7e644032-9bfc-11e3-a2fc-000bcdcb471e a dit…

Aucun rapport avec les chemtrails là dedans, la pollution a l'ozone est courante en hiver dans une situation anticyclonique (qui dure en plus) car l'air chaud en altitude empêche l'air frais matinal de se dégagé (c'est pourquoi en été, c'est pas forcément le cas même si ça arrive également, les particules se retrouvent moins enfermer en moyenne), Les endroits avec forte amplitude de température + peu de vent + réseau routier important sont du coup pas mal touché, mais pas que là évidemment. Croire que c'est a cause d'épandage théorique de chemtrail c'est au contraire se fermé les yeux sur ce coup là, il n'y a malheureusement pas besoin de cette éventualité pour avoir ce type de pollution.

Jp DCK a dit…

Vu le nombre de grosses têtes à Paris, cette pollution n'est pas voulue il faut réfléchir un peu.
On paie simplement le prix de la surconsommation de tout et le fait de raser un peu plus nos poumons chaque soit l'amazonie ! On est le cancer de cette planète et on va s'etouffer tout avec nos conneries.

Eric Darel a dit…

Tout est dit ici :

http://www.youtube.com/watch?v=WfGMYdalClU

thorgari a dit…

Lien ou pas avec les portiques pour l'écotaxe, ça faisait 10 jours que je remerciait la ciel (sans jeu de mots) car pendant cette période pas un chemtrail en vue (De paris à Grenoble !).
Quelle période de joie. 10 jours sans chemtrail ! Ca faisait un bail que je n'avais pas vu un vrai ciel bleu dans ma douce France.
Et je confirme qu'il y a quelques jours, il y avait de la brume une bonne partie de la journée près de Paris.
Ce matin, je remarque à nouveau des chemtrails à Grenoble.

En tout cas pic de pollution=arrêt des épandanges chimiques géoingéniériques.

thorgari a dit…

Je rectifie ma dernière info :
Les chemtrails sont repris à Grenoble, mais uniquement sur les montagnes enneigées, là où il y a des pistes de ski.
Pas de chemtrails au niveau de la ville.
Oui pour les chemtrails quand c'est bon pour le business ?

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.