vendredi 28 mars 2014

Poutine me fait peur…la vérité sur "l’abominable nouveau tsar du Kremlin"


Il est grand temps de dénoncer haut et fort Vladimir Poutine. D’abord sur le plan économique. Car qu’a-t-il fait depuis 15 ans, concrètement ? Le pouvoir d’achat des Russes : il a doublé. L’inflation : passée de 100 % à presque rien. La balance commerciale : largement redressée et désormais excédentaire. Le taux d’emploi : en très forte hausse. La dette publique : passée de 90 % du PIB à 10 %. La pauvreté : divisée par 2. Bref, les chiffres parlent d’eux-mêmes : un échec lamentable.


Au niveau politique : des élections régulières, de gros succès électoraux – bien loin de la situation de nos alliés en Chine ou en Arabie Saoudite. Évidemment, sa côte de popularité n’est jamais descendue sous les 65 % d’opinions positives, et elle est remontée à 80 % actuellement – tout ceci étant prévisible vu les chiffres économiques catastrophiques précédemment avancés. D’ailleurs, on se rend bien compte que les chiffres sont évidemment truqués, Obama plafonnant à 40 %, Hollande étant descendu à 15 %, et le taux d’approbation du Congrès américain venant de réussir l’exploit d’atteindre un seul chiffre, avec 9 % de satisfaction des Américains.

Mais c’est au niveau géopolitique que le pire est à craindre. Car que prône M. Poutine ? Des référendums ! Pour demander leur avis aux gens ! Non mais, sérieusement, jusqu’à quand allons-nous tolérer ceci en Europe ?

Faisons bien attention aux conséquences de notre pusillanimité : si nous laissons des référendums se développer en Europe, cela en sera fini de la marche vers le « Progrès Européen ». Terminé les traités budgétaires. Fini l’austérité pour complaire aux marchés financiers. Plus d’augmentation de l’âge des retraites jusqu’à 69 ans. Personne n’acceptera de saigner la Grèce pour rembourser des hedge-funds vampires. Personne n’élira Hermann Van Rompuy Président du Praesidium Européen.

De même, si nous faisons un référendum au Royaume-Uni, il est clair que ce pays quittera rapidement l’Union. Comme le feront pas mal d’autres pays si nous demandons leur avis aux citoyens.

Et quel peuple acceptera de voter pour l’accord d’association UE/Ukraine signé le 21 mars dernier, qui met désormais les entreprises européennes en concurrence avec le pays le plus pauvre d’Europe, où le salaire minimal est de 100 € par mois ? Aucun peuple sensé ne l’acceptera – craignant évidemment le chômage. Il faut donc bannir le référendum et laisser Bruxelles décider.

Mais là où apparaît clairement la perfidie du président russe, c’est que, non seulement il fait voter les habitants de Crimée sur leur avenir pour la première fois, mais en plus, alors que, essentiellement Russes, ils ont logiquement demandé leur rattachement à la Russie à une écrasante majorité, incontestable, eh bien il les écoute et il répond à leur demande ! Imagine-t-on ceci en Europe ? Mais nous n’aurions jamais pu signer le traité de Lisbonne si on avait accepté la demande des Français de 2005.

Alors que, dans cette affaire, la solution était tellement simple – et nous l’aurions surement appliquée si des ministres russes avaient alimenté des manifestations populaires pro-russes au Canada, puis avaient surtout fomenté un coup d’État avec des néonazis qui auraient interdit le français au Québec.

Il fallait donc punir très fortement Poutine (la punition étant désormais un axe central en Diplomatie), renvoyer la Crimée dans le giron du gouvernement putschiste ukrainien non élu, puis envoyer des chars ukrainiens noyer dans le sang le soulèvement qu’il n’y aurait pas manqué d’avoir envers un gouvernement comportant un tiers de néonazis russophobes assumés1 et soutenu par un Occident cynique comme jamais. Là, au moins, dans un scénario à la yougoslave, l’UE sait agir : tweets, discours enflammés, résolutions, condamnations, envois d’observateurs et de Bernard-Henri Lévy, puis d’enquêteurs, puis de médecins légistes, saisie de la Cour pénale internationale, etc.

Mais au lieu de cela, Poutine à tout gâché, et le peuple de Crimée a fêté dans la liesse populaire son rattachement à la Russie. Et le peuple de Kiev a manifesté sa révolte le 23 mars, l’ampleur de la manifestation phénoménale de 5 000 personnes montrant bien le caractère totalement illégitime de la chose pour les Ukrainiens – tout comme le fait qu’à peine 20 % des militaires ukrainiens en Crimée aient obéi à l’ordre de rentrer au pays…

Tout ceci est donc désolant, c’est à désespérer du « rêve européen »… Et comme nous ne savons pas jusqu’où ira Poutine, il nous faut donc surtout nous armer de lucidité !

1)Dénoncés par la Knesset ou le Congrès Juif Mondial, et ré-inhumant régulièrement des Waffen-SS avec les honneurs militaires par exemple.


http://www.causeur.fr/vladimir-poutine-russie-ukraine,26803#

12 commentaires:

juan de españa a dit…

jjejejejeje avec une pointe d 'humour jjejejejjeejejej

Misterto a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
justebienlibre pierre a dit…

vivre en société toi, vous, moi...on appel ça communisme si on y met des chef;
et vrais démocratie si tout le monde participe.
Faut il des siècles pour comprendre cette évidence.
Donc un communiste défend sa part de gâteau, cela ne me surprend pas.

raffi henry a dit…

Toujours regarder l'auteur de l'article... Olivier Berruyer ne se base que sur des chiffres incomplets et n'a pas fait d'investigation plus poussée.
Quel est le salaire moyen d'un ouvrier en Russie et pour combien de temps de travail... On ne sait pas. Ce que l'on appelle austérité en Europe, c'est le quotidien en Russie. La différence avec les Européens, c'est qu'ils se contentent facilement d'une vie sans écran plat, ni Playstation dans chaque foyer. Pour croiser la route de Vlad en toute sérénité, je crois qu'il faut avoir d'ores et déjà choisi une vie austère de son plein gré. (efficace aussi pour croiser la route de la fin des ressources naturelles)
Et tiens aussi, Berruyer sait-il comment Poutine peut rallier la Biélorussie et l'Arménie en 48h avec un référendum ? C'est un travail en amont qui a duré de longues années, Vlad est un spécialiste de la théorie du chaos : implanter un gouvernement corrompu et libertaire dans un pays et attendre que son peuple souffre assez pour regretter l'époque de la Grande Russie (Arménie). Ou prendre en main la totalité de l'économie du pays, ni vu, ni connu (Biélorussie). Y'a plus qu'à espérer que la fin (bienfaitrice) justifie les cruels moyens.

Par contre, la faucille et le marteau sur la photo... c'est typique de la stratégie de la peur sans fondement. D'où vient cette image ?

Skeptikos Evlavis a dit…

ahahaha, je ne suis pas en accord avec toutes les méthodes de Poutine, mais il faut dénoncer sans relâche le cynisme et l' hypocrisie du bloc atlantique.

Demosthen a dit…

http://www.statistiques-mondiales.com/russie.htm

Voici de quoi satisfaire raffy henry.

Guénolé de Saint Âne a dit…

en plus il a récupéré Depardieu et Killy, deux stars de la course en zig zag! (je déconne)

Yann Gompel a dit…

+raffi henry

Comment peut-on comparer la Russie [actuelle], et nous [l'Occident Décadent ] ???
Ou' tout n'est qu'écoute [ NSA /CIA/Service secret ] au nom de la Liberté de mon arrière train , à la Russie actuelle qui s'en est sortie des Corruptions des Yelsinne et consort ??!!!

Les Russes sont un peuple qui à beaucoup souffert , mais il se trouve que maintenant il y a moins de CORRUPTION et qu'ils ont du GAZ et du Petrole à revendre .......!!!!!!!!

Ce que tu appels : "

le quotidien en Russie. La différence avec les Européens, c'est qu'ils se contentent facilement d'une vie sans écran plat, ni Playstation dans chaque foyer "

Le futur au vue des RESSOURCES PETROLIFERE donnent la Russie se RELEVANT , et devant Goûter enfin aux joies ENFIN des "Capitalistes" [ économie de marché , banques verreuses , Trader Fous , suicide de ces derniers quand çà devient génant , Drogues bon marché , sexbox des la maternelle pour les moins de 5 ans , prostitution organisé de LUXE , rayons d Hypoermarché remplis mais pas assez de pognon pour les vidés .... ]

Comment comparer ce que nous sommes , à se qu'ils sont , ont été , et vont devenir que celà vous déplaise ou pas !!!!

Bonne journée.

valou50 a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Unknown a dit…

il est aussi temps de denoncer obama, merkel, yarseniouk, mario draghi, la Fed, la non application du Glass stegall act, les labo pharma...bref ca tombe un peu a point nomme comme propagande vous trouvez pas pour le pauvre vladimir un peu seul contre nous, mais ne vous y trompez pas la chine ne crache pas ("jamais") sur son voisin riche en tout et surtout en territoire...lol...et ils ont compris depuis longtemps que la servitude economique est bien plus importante et rentable de les conflits armes!

Roland a dit…

"il est aussi temps de dénoncer"
Ouai ouai mais bon perso je préfère la méthode Cantonna, qui par une petite interview en à fait plus, mais on ne l'a pas écouté et pourtant c'est la seule solution.
Mais allez y manifestez et surtout continuez à dénoncer.
Aujourd'hui dimanche la France de gauche est repassée à droite cela 7 ans avant de repassée à gauche etc ....

valou50 a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.