lundi 10 mars 2014

Quand Yves Saint Laurent exposait l'élite satanique avec la Vilaine Lulu

L’idée de la vilaine Lulu serait venue à YSL quand il regardait un de ses collaborateurs, dont il se moquait, disait-il, dans la BD. Celle-ci a été éditée une première fois en 1967, puis réeditée en 2002 dans une édition à 550 € tirée à 500 exemplaires seulement, puis en 2010 aux éditions La Martinière, pour la modique somme de 19€ (à l’époque, le magazine Elle disait que la BD était "la plus fashion du moment"… En effet, beaucoup de commentateurs (sinon tous dans les médias commerciaux) disent qu’il s’agit d’une simple critique sociale, ironique etc.
Je ne laisserais pourtant jamais un enfant approcher d’un tel bouquin, malgré les commentaires fort élogieux qu’on peut lire sur les sites des éditeurs et ailleurs. Extraits choisis :

« Personnage politically not correct, en phase avec la légèreté des années 60 qui a bien inspiré Yves Saint-Laurent, dont le coup de crayon est plutôt efficace dans le portrait caricatural qu’il dresse d’une femme et aussi d’une génération. Les situations mettant en scène Lulu font partie de la vie quotidienne, avec leur dose d’exceptionnel, des allusions à des vedettes de l’époque, des jeux de mots faisant référence à des marques (Dorothée Bis devient Gertrude Bis et Ted lapidus Tedy Lapidouze). Un album rempli de fraîcheur et de pétillant, dont je n’avais que très peu entendu parler avant la réédition (identique à l’original) chez Sand et Tchou ».
Il ne s’agit pas d’un « portrait caricatural », et les scènes ne font heureusement pas du tout partie de la « vie quotidienne » des gens normaux, ou à peu près normaux. Cet album n’est pas « rempli de fraîcheur et pétillant », au contraire il donne plutôt envie de vomir. D’autres ont qualifié cette publication de "mordant et drôle", comme on le voit sur le site de la FNAC, qui présente la BD:
"La vilaine Lulu est une petite fille espiègle qui vit des aventures la menant de l’école à la télévision, de New York aux colonies de vacances, du monde de la mode à Dijon. Elle porte un regard drôle et ironique sur le monde curieux dans lequel vivent les adultes qui l’entourent.
Dans un style naïf, presque enfantin, Yves Saint Laurent se moque parfois avec cruauté, souvent avec humour, toujours avec intelligence, de ses contemporains, de ses proches, du milieu de la mode et des mœurs de l’époque. L’ensemble est mordant et drôle, et n’a pas pris une ride".
Les auteurs auraient pu préciser que les scènes racontées et illustrées sont d’un rare sadisme, au point où on se demande s’ils ont seulement ouvert le bouquin. Une chose est sûre, il plaît beaucoup si on en juge par le nombre de rééditions de cette BD vieille de plus de 50 ans.

Comme par hasard, les blogs critiquant ce machin et les vidéos explicatives ne sont plus disponibles sur Internet, suite à « une réclamation pour atteinte aux droits d’auteur soumise par la Foundation Pierre Bergé Yves Saint Laurent ».

On en trouve heureusement encore quelques versions, mais apparemment les vidéos sont souvent effacées des sites Youtube et Dailymotion, mais republiées par les internautes:

Dans cette BD, les enfants peuvent ainsi voir des sacrifices humains et même de bébés en offrande à Vénus: des sacrifices de bébés démembrés dont les corps sont jetés au bas d’un autel,  l’égorgement d’une jeune fille ligottée, des enfants torturés et d’autres jetés dans un gros chaudron, l’enlèvement de gamines par Lulu à la sortie de l’école, pour ensuite les attacher sur un lit et les torturer ou pour les pendre.

Lulu affiche toujours un sourire radieux durant ces scènes, et réutilise les cheveux des enfants pour en faire des coussins pour son rat, son animal de compagnie. Elle recrute aussi d’ "énormes lutteurs" pour piétiner les enfants "afin de les rendre souples et minces", empoisonne des bébés, envoie les petites filles qu’elle prend dans les écoles chez un émir dont le harem est rempli… Lulu, qui a en fait plusieurs personnalités dans le bouquin, tombe amoureuse d’un pompier et décide de brûler sa rivale amoureuse.


Ensuite, elle prend le pouvoir mondial et même au sein de l’Eglise en tuant le pape.
Bref, rien d’enfantin là-dedans, juste un condensé d’histoires toutes plus sadiques les unes que les autres. Etrangement, ce que j’ai pu voir de ce livre ne m’a pas du tout fait rire.

D’aucuns estiment qu’il s’agit même plutôt d’un manuel d’initiation satanique, ou parlent d’un "conte satanique contemporain"… Qui était présente lors de la rétrospective Yves St Laurent qui a eu lieu en 2010.
Qui marche apparemment très bien au Japon, où il a été édité sous le nom "otemba Lulu", et où un site Internet lui est consacré.

Bref, à chacun de se faire son opinion, mais le fait qu’un tel bouqin ait été publié, et surtout qu’il soit destiné officiellement à des enfants, pose de véritables questions. Imaginons deux minutes une maîtresse d’école lire ce genre de truc à des gamins de maternelle ou primaire, et demandons nous comment on réagirait en tant que parents. Non, ce livre est destiné aux adultes, adeptes d’humour nir, dirons-nous.

Pour terminer, on va conclure avec la petite note rédigée à la fin de la BD: " Toute ressemblance avec des personnes qui existent ou qui ont existé est parfaitement voulue".

http://dondevamos.canalblog.com/archives/2011/06/25/21481629.html

6 commentaires:

noiraude a dit…

la vidéo qu'on aurait pu regarder est "indisponible pour cause d'atteinte aux droits d'auteur de la fondation pierre berger et ??".
Je ne sais pas quels sont les revenus espérés pour cette oeuvre qui n'est qu'un banal journal intime, impropre à la consommation.

castaldi a dit…

Cela n'a rien a voir avec un livre pour enfant, mais une initiation satanique, basta .
des images scandaleuses et répugnantes, qui prennent . tous leur sens , connaissant les pratiques de ces pervers. tout ces livres et films, ne servent qu'à promouvoir l'antichrist . walt dysney, le satanique, a inséré des images subliminales, avec du sex, dans toutes ses grandes oeuvres (a vomir) qu'on a découvert depuis peu, mais le décervelage fait de cette façon sournoise, a endommagé les esprits.
pour montrer au grand jour, cette puanteur, qui n'a rien d'artistique, mais grotesque,
faut pas avoir beaucoup de talent;

Archives Millénaires Dissidentes a dit…

Pour en savoir plus sur la ptite lulu, YSL et Pierre Bergé

DOSSIER: "La vilaine Lulu" de Yves Saint-Laurent - La BD choc d'initiation au satanisme ==> http://wp.me/p3ysv4-NN

raffi henry a dit…

Lulu la Cathare... (j'en ai chialé)
Les Cathares étaient incapables de tuer, ne serait-ce qu'une simple mouche. Ils vivaient dans le dénuement et travaillaient juste assez pour couvrir leur besoins vitaux.
La franc-maçonnerie est issue du Catharisme, elle transmettait à ses début une philosophie déjà erronée mais encore bénéfique. Aujourd'hui, elle a inversé toutes ses valeurs, seul son nom reste inchangé, bien qu'elle soit désormais israélienne

Qu'ont-ils faits ? Mais qu'ont-ils fait de nous ?

Ces psychopathes ne sont qu'une poignée. Une salve de courriers incisifs à Valérie Toranian (et à son sale mari qui participe à la destruction du peuple arménien) remettrait les pendules à l'heure.

Aussi, pour nettoyer l'esprit de cette infamie, en guise de pardon à la communauté Cathare, et de prière pour la résurgence d'une Franc-Maçonnerie d'origine, je vous invite à lire ce magnifique conte russe de Léon Tolstoï à tous ceux de votre entourage ayant gardé une âme d'enfant. En plus d'être drôle, ce conte est également un puissant antidote contre les vampires du post hollywoodien.

http://zara.chez-alice.fr/ivan1.html
(moudjik=paysan)

Que l'âme slave dissolve lulu-la-turlutte, sur le champ!

Jo a dit…

sacrés satanistes ... ça faisait longtemps

Guénolé de Saint Âne a dit…

merci pour ce billet qui me permet de pouvoir terminer le mien qui était en gestation depuis longtemps; faut pas s'inquiéter pour ces désaxés dont les temps sont comptés, mais il est important pour nous de savoir pourquoi ces êtres abjects en sont réduits à de tels actes; j'espère que ma vision pourra en éclairer quelques uns. http://lapeurbleue.blogspot.fr/p/fantasme-du-festin-avec-ero-guro-manga.html

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.