mardi 29 avril 2014

Des chercheurs sont parvenus à fabriquer un substitut au kérosène à partir de l’eau de mer



Transformer l’eau en carburant pour moteurs ? Cette idée paraît impossible mais c’est justement ce qu’a réussi à faire une équipe de scientifiques américains ! Grâce à un procédé chimique très courant, ils ont pu transformer l’eau de mer en kérosène et faire voler un avion télécommandé.



Si les alchimistes espéraient transformer le plomb en or, des scientifiques américains sont eux parvenus à transformer de l’eau de mer en kérosène. Une équipe du Naval Research Laboratory (NRL) a réalisé cet exploit chimique pour ensuite faire voler une réplique télécommandée d’avion alimentée par le carburant ainsi créé.

Pour cela, les chercheurs ont utilisé la technique de l’électrolyse de l’eau, qui consiste à utiliser l’électricité pour provoquer des réactions chimiques. En l’occurrence, l’eau de mer contient naturellement du CO2 (dioxyde de carbone) pour le récupérer avec du dihydrogène (H2). Une association chimique qui est la base de n’importe quel hydrocarbure, comme le pétrole, et donc le kérosène. Les scientifiques ont ensuite appliqué le procédé Fischer-Tropsch pour transformer ces éléments en ersatz de kérosène.

Heather Willauer, chimiste au NRL explique : « Pour la première fois, nous avons été capables de mettre au point une technologie pour capturer de façon simultanée le CO2 et l’hydrogène contenus dans l’eau de mer et d’en faire un carburant liquide, c’est une percée importante. »

Bien sûr, l’idée est donc d’utiliser cette nouvelle pratique pour réduire les coûts du carburant (ce kérosène nouvelle génération coûterait environ 1 € le litre). Après neuf ans de travail, le processus doit encore être affiné pour permettre au carburant de contenir le bon équilibre d’éléments chimiques pour alimenter les moteurs d’avion à grande échelle.

Les scientifiques derrière l’expérience promettent que ce nouveau kérosène pourrait être moins polluant car il ne contiendrait plus d’agents chimiques et autres substances polluantes. C’est une véritable avancée pour l’aéronautique et les moyens de transport en général. Auriez-vous imaginé qu’un jour on puisse transformer l’eau de mer en hydrocarbure ?


http://www.futura-sciences.com/magazines/environnement/infos/actu/d/developpement-durable-kerosene-base-eau-mer-fait-voler-avion-53351/

10 commentaires:

Julien Salut a dit…

surement une belle idee qui ne verras sans doute jamais le jour.

hujo a dit…

Eh oui Julien...jallais le dire

Apache-des-villes a dit…

Y VONT TOUS DISPARAITRE!!!... le labo, les chercheurs, leurs familles, la maison, la voiture, le chien les voisins, le terrain ou ils ont habités y auras un supermaché dessus etc... Mdr!!!...

Déïyes a dit…

Fabriquer du kérosène !!! Rien que ça !
Le moteur à eau était tellement plus simple... Ah ! bien sûr, il n'a pas été commercialisé. Mais, un jour ou l'autre...Monsieur Pentone nous a montré l'exemple. Que chacun s'y mette ! Faites appel à des bricoleurs si vous ne l'êtes pas vous même, discrètement cela va de soi.
Allez regarder cette petite vidéo qui vous montrera des "petits malins" qui, eux, ne se laissent pas déprimer à cause d'un système à l'agonie !
https://www.youtube.com/watch?v=DJqluvEHU38

Piripi a dit…

Ce n'est pas d'aujourd'hui que des chercheurs se penchent se l'hydrogène dans le but d'en faire du carburant : http://fr.wikipedia.org/wiki/Moteur_Pantone
L'inconvénient avec ce genre de technique c'est que l’hydrogène est particulièrement instable et qu'une explosion peut subvenir n'importe quand...

Phil deFer a dit…

Du kérosène à 1€ le litre!!! Adieu les billets low-cost.....^^

eric g a dit…

Alors Piripi, pour le stockage sécurisé de l'hydrogène, il existe maintenant une solution qui semblerait relativement sécurisée. C'est un stockage sous forme solide d'une boîte récente il me semble...?
http://www.mcphy.com/fr/produits/stockage-hydrogene-solide/
Il suffirait d'associer ça avec un moteur Pantone couplé à une génératrice éléctrique .
Un récupérateur d'eau de pluie avec un évaporateur pour récupérer une eau pure et la stocker dans un réservoir.
Un panneau solaire, un système de charge et une batterie.
Et qui sait, si cela fonctionne réellement un système sur-unitaire QEG.
Haaa, si j'avais les fonds et un endroit servant d'atelier, j'me lancerai bien dans l'aventure... ^^
http://www.wikistrike.com/article-comment-construire-un-moteur-a-eau-pantone-mode-d-emploi-a-telecharger-87113105.html

http://hopegirl2012.wordpress.com/2014/03/25/qeg-open-sourced/

Un jour, on y arrivera à faire ce les différents lobbies et tout ceux qui en profitent ne veulent surtout pas... ;)

eric g a dit…

J'oubliais; il y'a aussi ce projet du four d'Odeillo qui a été restreint , qui n'a jamais pu se développer comme l'aurais voulu son instigateur.

http://www.foursolaire-fontromeu.fr/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Four_solaire_d%27Odeillo

Kévin Diamond a dit…

ce kerosene a base deau a un très mauvais rapport énergétique en fait!! Ca prend bcp plus dénergie le produire que ce quon obtient de sa consommation ... le seul avantage cest que sa matière première est infini!

eric g a dit…

Et puis, pourquoi vouloir réutiliser un hydro-carbure polluant alors que pour l'hydrogène par catalyse ( panneau photovoltaïque ) ou par l'éléctrolyse à haute température ( de préférence par concentration du rayonnement solaire ) , ça ne produit aucune pollution. Ensuite, la combustion de l'hydrogène dans le moteur n'engendre qu'un rejet d'eau...

Au sujet du moteur à hydrogène et de la pile à combustible.

http://moteur-hydro-tpe.e-monsite.com/pages/content/le-moteur-a-hydrogene/le-fonctionnement-du-moteur-a-hydrogene.html

Production d'hydrogène.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Production_d'hydrog%C3%A8ne

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.