samedi 19 avril 2014

Des troupes américaines débarquent en Pologne pour soutenir l’Ukraine



Les autorités devraient annoncer la semaine prochaine le déploiement de troupes américaines en Pologne pour y renforcer la présence de l’Otan, dans un contexte marqué par les tensions dans l’Ukraine voisine, a assuré au Washington Post un ministre polonais.



Selon des déclarations au quotidien du ministre de la Défense Tomasz Siemoniak, qui a rencontré jeudi son homologue américain Chuck Hagel, des responsables militaires travaillent déjà sur les détails de ce plan dans lequel la Pologne jouerait un rôle moteur «sous le patronage américain».

Selon lui, des soldats américains devraient également être déployés dans les États baltes, là encore pour renforcer la présence de l’Otan en Europe centrale et orientale.

Interrogé, le porte-parole du Pentagone John Kirby a souligné qu’un certain nombre de mesures étaient envisagées «pour renforcer la réactivité sur terre, en l’air ou sur mer en Europe». «Certaines de ces mesures seront prises de manière bilatérale avec des nations membres de l’Otan. D’autres seront mises en œuvre à travers l’Alliance elle-même», a-t-il ajouté.

«Nous parlons également de la présence de troupes américaines en Pologne», avait déjà déclaré le ministre polonais lors d’une conférence de presse conjointe avec Chuck Hagel, se gardant toutefois de réclamer l’implantation de bases américaines sur le territoire polonais, une demande formulée par l’opposition conservatrice polonaise.

«Il peut y avoir des opportunités pour déployer des forces sur la base de la rotation, mais aucune décision n’a été prise et nous continuerons d’en discuter, tout comme l’Otan», avait répondu Chuck Hagel.

http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20140419_00465320

2 commentaires:

Le Gaulois libre a dit…

Depuis les interventions des ricains en Irak et Afghanistan, ils auraient eu plus de 6000 morts sur les théâtres d'opération.

Dans le même temps l'armée américaine recense plus de 60.000 suicides de ses bidasses (super robotcops)...

Le pire ennemi de l'Amérique, ce ne sont pas ces éleveurs de chèvres qu'elle désigne arbitrairement comme des terroristes, mais sa propre armée...

Comme quoi, comme le dit une des Clavicules de la Sapience : la force ultime est une faiblesse.

tono tony a dit…


Très bonne analyse Le Gaulois Libre,

Une armée de pacotille au même titre que l'armée de tsahal qui se sont pris deux raclées monumentales face à des milices armées ( Hezbollah et Hamas) et la guerre asymétrique est leur pire cauchemar...

Reste les drônes qui ont fait 5000 morts au Pakistan et autres pays musulmans...ou au pire la bombe H...ils l'ont déjà fait à deux reprises...et comme on dit jamais deux sans trois...

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.