mardi 1 avril 2014

Hétérophobie : Des militants LBGT hystériques agréssent la porte-parole du printemps français

Elle est belle la future élite française !



Béatrice Bourges, porte-parole du Printemps français, a été invitée au colloque « Alliances émancipatrices : au-delà du Queer » le 28 mars, par un groupe d’étudiants de Sciences-Po choqués par les dérives des gender studies dans le milieu universitaire.

À Sciences-Po, la « Queer week », c’est la diffusion de films pornographiques queer, des ateliers de travestissement dans les salles de classes, des photos de partouzes dans les halls d’entrée, de nombreuses conférences de militants LGBTIQ extrémistes.

Et selon les mots de l’équipe organisatrice, « tout le monde est invité à participer, tous les événements sont gratuits et ouverts à tous ». En pratique, Béatrice Bourges, bien que simple spectatrice de la conférence, a été très violemment rejetée.

Une partie de l’audience et un(e) des intervenants du colloque se sont précipités sur la porte-parole du Printemps français et l’ont bousculé violemment au point de la faire tomber au sol.

Vous croyez encore que la théorie du Genre n’est qu’une rumeur ? C’est ça nos futures « élites » ?

Vérifiez par vous-mêmes de quel coté est la haine :





Source : Printemps français 

Vu sur :
http://croah.fr/

3 commentaires:

Anatole Patachon a dit…

La cage aux folles.
Mais il eût été plus astucieux de s'assoir sans rien dire afin d'enregistrer la conférence et de voir si tous ces dégénérés peuvent exprimer autre chose que des insultes.

Déïyes a dit…

Tout à fait d'accord avec Anatole ! Pourquoi ne pas avoir assisté à la conférence ? Sans doute parce que la simple présence de madame Bourge est intolérable à ces gens. La cage aux folles, dites-vous ? Cela m'a plutôt fait penser à la cage aux lions prêts à dévorer leur proie ... N'oublions pas que la décadence de l'empire grecque s'est déroulé de la même façon. Aux mêmes causes, les mêmes effets. Ne sommes nous pas une civilisation en pleine décadence et pour les mêmes raisons ? Reste à savoir quel empire succédera au nôtre qui s'effondrera de la même manière que dans l'antiquité. Ce sont les romains qui prirent les rennes par le passé : sévère peuple militaire. Intéressant redressement qui nous pend au nez !

gabrielle grimaldi a dit…

Et après cela, tous les sinistres de la hollandouille répètent sans discontinuer que la théorie du genre n'existe pas, qu'elle n'est pas enseignée et que ceux qui prétendent le contraire sont des menteurs. Comme tous ces dégénérés n'en sont pas à un mensonge près, ils continuent à nier toute évidence; mais on peut se poser la question suivante ::que font les parents ? quelle est leur influence ou leur autorité sur leurs enfants ? Eh bien, si ces mentalités faussées, nourries de doctrines erronées et malfaisantes forment notre future " élite " alors je dis : que Dieu nous en préserve !!

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.