mercredi 23 avril 2014

L'homme le plus riche d'Asie procède à la vente de tous ses biens en Chine

Qu'a-t-il vu que d'autres n'ont pas encore compris ?


Selon le magazine américain Forbes qui tient le célèbre classement des personnalités les plus riches du monde, Li Ka-shing est l’homme le plus riche d’Asie, avec plus de 30 milliards de dollars d’actifs. Il est également l'homme d'origine chinoise le plus riche du monde. Dans les années 90, il a baucoup investi dans l'immobilier chinois, en particulier dans la partie continentale de la Chine, lorsqu’il était à la mode d’y investir. Mais aujourd'hui, il veut se débarrasser de tout ce qu’il possède là-bas.



Depuis août de l’année dernière, Li a vendu pour plusieurs milliards de dollars de biens chinois. La dernière cession qu’il a effectuée est celle de son Pacific Place de Beijing, un centre commercial d’une valeur de 928 millions de dollars. Lorsque cette transaction sera totalement aboutie, il ne possédera plus rien d’important en Chine continentale.


Qu'est-ce qui a poussé Li Ka-shing, qui n’est pas une personnalité particulièrement angoissée, à prendre une telle mesure ? Qu’a-t-il vu que d'autres n’ont pas encore compris? « Simple », répond Zero Hedge, « Le credit crunch de la Chine ».

Après des années d'expansion monétaire dans une situation économique précaire, le gouvernement chinois veut reprendre les choses en main, et limiter la progression du crédit. Selon JP Morgan, le système bancaire opaque chinois représente près de 84% du PIB de la Chine. Le Fonds Monétaire International (FMI) estime quant à lui que le crédit privé atteint 230% du PIB, et qu’il a doublé au cours des deux dernières années.

L'histoire nous enseigne que des croissances à un tel rythme débouchent presque toujours sur des crises financières majeures. Les dirigeants chinois font donc tout leur possible pour stopper « en douceur» cet emballement. S'ils réussissent, le monde entier ne constatera qu’un fort ralentissement de la croissance globale, une chute importante des cours boursiers, de l'immobilier et des cours des matières premières.

Mais s’ils échouent, les retombées sur le monde entier pourraient être gigantesques. La Chine est non seulement le premier producteur mondial pour de nombreuses matières ou industries, mais elle pourrait également décider d’utiliser ses réserves en dollars pour soutenir le yuan, et plonger ainsi tout le système financier mondial dans les difficultés.

Étrangement, l'imminence d'une crise du crédit en Chine n’est que rarement évoquée dans les médias occidentaux. « La plupart des investisseurs traditionnels ne savent pas que ce qui se passe en Chine aura bien plus d’implications pour leur portefeuille que les politiques de Janet Yellen et Barack Obama combinées», explique Zero Hedge.

«Nous sommes peut-être à un moment critique et c’est peut-être le bon moment pour réexaminer votre situation financière et d’envisager de vendre en prévision d'un krach majeur. C’est en tous cas ce que l’homme le plus riche d’Asie semble croire », conclut le blog financier.

http://www.express.be/business/fr/economy/lhomme-le-plus-riche-dasie-procede-a-la-vente-de-tous-ses-biens-en-chine.htm

10 commentaires:

Le Veilleur a dit…

Salut Rorschach, l'info semble en partie confirmée par l'analyse d'Olivier Delamarche... http://www.bfmtv.com/video/bfmbusiness/lhumeur-dolivier-delamarche/olivier-delamarche-vs-isabelle-reux-brown-quest-ce-fragilise-marches-integrale-placements-14-04-2-2-190733/

Eric Darel a dit…

C'est un peu du même genre que cet article d'avril 2013...Peut-être qu'il se trame quelque chose, peut-être qu'il ne se passe rien...

http://leschroniquesderorschach.blogspot.fr/2013/04/alerte-les-stars-sont-en-train-de-fuir.html

hujo a dit…

Il a une bonne tete Lika..faut le suivre :)

Rorschach a dit…

C'est pas vraiment lui sur la photo mais sa statue de cire ;)

Luc a dit…

On sait aujourd'hui pourquoi les stars se sont barrées de la Cote Ouest, nous on a peut être rien vu à l'époque perdu dans des conjectures fantaisiste, mais la réalité était hélas bien simple---->FUKUSHIMA.
Lui aussi il semble savoir quelque chose et l'hypothèse la plus simple est souvent la meilleure

Eric Darel a dit…

@Luc

Fukushima était en mars 2011, les stars ont "fuient" (soit disant), en avril 2013... donc un peu tard à mon sens pour fuir les retombées, je ne pense pas qu'on puisse lier Fukushima avec cela.

hotchiwawa a dit…

De toute manière vendre et après?
Cacher notre fric et se le faire voler par des voleurs, déluge... ou le laisser en banque et aussi se le faire voler.
Il n'y a pas d'échappatoire si ça tourne au chaos.
A moins de le planquer sur la lune ^_^

Annick Chiroux a dit…

@ Eric Darel

Les stars ont fuient car la pollution est de plus en plus grave, donc il y a un lien certain avec cette centrale.

Eric Darel a dit…

Oui, mais de là a lire entre les lignes "olala, ils savent des choses que nous ignoront et prennent leurs dispositions" ya de la marge quand même.

C'est pas parceque le chinois vends ses meubles que c'est forcement annociateur d'une catastrophe iminente, il veut peut etre tout simplement changer la déco ^^

valou50 a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.