vendredi 25 avril 2014

Une employée de la Bred-Banque Populaire se jette par la fenétre

 L'hécatombe se poursuit dans le milieu financier. C'est la 14 éme mort suspecte depuis le début de cette année.


Une employée de la Bred-Banque Populaire s'est défenestrée, mardi 22 avril au matin, au siège de la banque. A son arrivée au siège, quai de la Rapée, dans le 12e arrondissement de Paris, cette technicienne back-office de 52 ans à Créteil s'est rendue au 8e étage.

Selon nos sources, elle a mis en cause sa hiérarchie avant de se jeter par la fenêtre, ce que dément formellement la direction de la Banque. "Il n'y a absolument aucun élément qui permette de désigner ses relations avec sa hiérarchie comme responsable, ni lettre, ni message", martèle la direction de la communication à francetv info. Elle parle par ailleurs d'un "moment extrêmement douloureux pour l'entreprise".

La direction "très affectée"

Dans un courriel à l'ensemble des employés, consulté par francetv info, la direction de la banque confirme le "décès par suicide" et se dit "très affectée". Elle indique avoir mis en place une cellule psychologique.
Evoquant l'employée qui s'est suicidée, le directeur général de la Bred, Olivier Klein, a tenu à souligner dans ce message : "En mi-temps thérapeutique, elle était depuis longtemps accompagnée par le service autonome de santé au travail de la Bred."

https://fr.news.yahoo.com/employ%C3%A9e-bred-d%C3%A9fenestre-lieu-travail-191655929.html

6 commentaires:

Nicolas Chapuis a dit…

Technicienne de back office, c etait pas un traideur ou un banquier mais plus proche d etre informaticienne, non?

Chercheur du Temps a dit…

On est là beaucoup plus dans les risques psychosociaux en raison de la pression invraisemblable imposée au personnel que dans la guerre secrète des banques. Il n’empêche que cela en dit long sur le climat délétère qui règne dans la profession (et malheureusement pas que dans celle-là !). Comme d’habitude, l’hypocrisie de l’employeur est effarante et effrayante : comme elle n’a pas laissé de mot pour expliquer son geste, ça n’a bien sûr rien à voir avec son boulot… Une dame arrive sur son lieu de travail, grimpe au 8ème et se jette dans le vide : en gros, elle passait par là par hasard, n’avait rien d’autre à faire que de vérifier les équations de Newton et d’enquiquiner son pauvre patron pour qui s’est « extrêmement douloureux » (sûrement plus que pour la suicidée et ses proches… on compatit). Lamentable discours d’usurier.

tono tony a dit…


Mais tout est lié...faut être barge pour bosser dans une banque que ce soit en front ou en back office...

Teslambala Tesla a dit…

@ tpny tony
LOL

bandit1200 a dit…

Salut Tono tony, tu dis: "Et si vous ne le faites pas, alors recevez l' annonce d' une guerre de la part d' Allah"
Si même "nos" Dieux prônent la guerre ... Bravo bel exemple.

tono tony a dit…

@ bandit1200,

Les guerres sont faites par les financiers usuriers alors oui Dieu leur a déclaré la guerre ne t'en déplaise...ici le mot "guerre" signifie le courroux de Dieu et attends un peu de voir le boum final ...ça approche t'inquiètes.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.