mercredi 4 juin 2014

Courrier des lecteurs

Max a  la trentaine, il est né dans une famille juive bourgeoise et il nous informe via ce courrier adressé à Alain Soral de la lutte intestine qui est en train de se livrer au sommet de la pyramide entre les sionistes et leurs alliés.




Monsieur Soral,

Je n’ai jamais franchi le pas de vous écrire jusqu’à maintenant car j’attendais de voir si votre évolution intellectuelle et spirituelle suivrait le chemin que vous tracent le courage et l’amour de la vérité, face à la séquence historique étymologiquement catastrophique que nous commençons enfin à vivre. Je darde un pied, plutôt une main ouverte en votre direction, après avoir vu mon espoir confirmé par votre dernier entretien bimensuel.

Pour que vous compreniez bien les raisons de ma démarche, je vais devoir vous parler un peu de ma famille. Rassurez-vous, il ne s’agit pas d’un exercice de puérilité narcissique mais de prolégomènes nécessaires pour savoir qui parle et en quoi le singulier rejoint l’universel, dialectique honnie par la prêtrise impériale qui promeut à dessein l’individu comme totalité indépassable.

Je suis né en 1979 dans une famille juive française, dans un appartement du cinquième arrondissement de Paris.

La lignée de ma mère est juive séfarade de Tunisie, d’origine italienne. Elle est née à Tunis dans le quartier français et quitta ce pays pour la France à l’âge de onze ans, en 1960.

Son père, lui, était un juif d’Algérie franc-maçon qui avait longtemps fricoté dans l’immobilier avec la Maffia sicilienne à Tunis. Il s’appelait « Chalom » mais se faisait appeler « Charles ». Il a fait la guerre d’Algérie aux côtés de la France, ce pays qui lui avait permis de devenir maître en pays musulman par le décret Crémieux de 1870. Lorsque les musulmans s’en insurgèrent, il plia bagages et entra dans sa nouvelle patrie, laissant cependant sur place son fils, aujourd’hui patron d’EDF pour l’Italie. Un cancer l’a emporté, laissant derrière lui sa dernière femme et toutes ses maîtresses, qui se bousculaient à son enterrement, mais aussi son fils adoptif amérindien, deux cliniques dont il était le directeur autoritaire et le sultan de ces dames et enfin des montagnes de dettes qui durent contraindre les héritiers à vendre le château du Vésinet...

Sa mère, une juive italo-tunisienne, se remaria avec un monarchiste critique gastronomique de renom. En Tunisie, elle faisait la cuisine pour les amis et ennemis de mon grand-père ; une femme arabe s’occupait des enfants et Dario Moreno chantait dans le salon. Le père de cette grand-mère était directeur de la banque de Sfax...

À l’enterrement de mes deux grands-pères, je revois le costume et les lunettes bleues flashy de Michou, lui aussi « ami de la famille ».

Du côté de mon père, on monte deux marches. C’est comme ça dans la sociologie judaïque : nous sommes peut-être un « peuple-classe » mais cette classe elle-même est structurée hiérarchiquement.

Grand-père gros marchand de tissus en association avec son beau-frère, grand-mère « femme au foyer », c’est-à-dire maîtresse de maison de luxe avec domestiques anglaises, mon père étant né et ayant grandi dans une de ces propriétés à Neuilly-sur-Seine.

Mon père a fait de grandes études, Ponts et chaussées et Polytechnique, partait en vacances avec Panafieu. Son cousin germain se présentait aux élections présidentielles française avec l’argent des Rockefeller, tandis que son oncle fréquentait tout le gratin de France et de New York, par exemple M. Charlie Chaplin, un « ami de la famille ».

Quant à un autre de ses cousins, il occupe actuellement un poste-clé dans le gouvernement des États-Unis d’Amérique.

Ma grand-mère a appris le piano sur les genoux de Mme de Rothschild, une famille proche de la nôtre...

Mes grands-parents paternels ont dû porter près de six ou sept noms de famille, le dernier étant celui que je (sup)porte, inventé par mon grand-père au sortir de la guerre.

Mon grand-père était courrier dans la résistance et ma grand-mère sténographiait pour les Anglais. Elle a tenté (en vain) de me transmettre son amour pour ces derniers et leur couronne, le perfectionnement humain s’arrêtant pour elle là où commence un bon mot de Churchill. Et surtout, la haine des Allemands. La menace nazie est toujours imminente et surtout il ne faut pas que les gens sachent que nous sommes juifs. Elle salue poliment ses vieillards de voisins du sixième arrondissement avec la satisfaction intérieure toujours renouvelée de se savoir « invisible ».

Mes parents sont « communistes ». 1968 est passé par là. En ce temps-là, ma mère distribuait des tracts trotskistes à la sortie des usines, tandis que mon père fréquentait assidûment la prison militaire pour désobéissance. Après quelques années consacrées à enseigner la physique et les mathématiques, il deviendra chercheur au CNRS, linguiste, professeur d’arabe et rentier. Quant à ma mère, elle exerce son métier d’avocat dans un cabinet du Boulevard Raspail.

J’ai passé mon enfance dans les fêtes de Lutte ouvrière à chanter l’Internationale ; j’ai une tante qui vient d’être décorée de l’Ordre du Mérite pour services rendus à la France, c’est-à-dire au Parti socialiste. Lequel parti compte de nombreux membres dans l’entourage de mes parents « léninistes », notamment la femme de Fabius, qui est une amie de ma mère et dont les deux fils étaient avec moi à l’école.

Toute la lignée de ma mère est atteinte par le cancer. Chez mon père, tous les hommes meurent d’un infarctus. La sœur de ma grand-mère est morte en accouchant d’une fille, qui se suicidera au gaz vingt-six ans après.

Dans ma famille, la violence, l’inceste et la culpabilité coulent dans le sang de générations en générations. Cela est très étroitement lié à mon milieu d’origine, ce cloaque en tous points exemplaire de ce qu’il convient d’appeler la MALADIE JUIVE.

Le mot « juif » est tellement tabou dans ma famille que c’est seulement à l’âge de 18 ans que j’ai entendu de la bouche de ma grand-mère que le nom de naissance de mon père était Lévy. Avec mes parents, dès que j’essayais d’évoquer le sujet, il ne fallait pas deux minutes pour que mon père me traite d’« antisémite ».

J’ai toujours vécu ma judéité comme à la fois une bénédiction et une malédiction. La bénédiction, c’est la richesse et le savoir, c’est de se sentir appartenir à une élite au cœur de la masse inculte. La malédiction, c’est la culpabilité, la schizophrénie et la paranoïa qui en découlent.

Je vous prie de ne pas considérer ce qui suit comme relevant de la mégalomanie ou d’un orgueil mal placé : j’ai trop rompu mon intelligence à réaliser combien je suis insignifiant ; il suffit d’ailleurs à chaque homme désintoxiqué par le poison de l’image et de l’abstraction de lever la tête au ciel par une nuit étoilée pour le savoir.

A l’âge de trente trois ans, après une vie de souffrance, croyant enfin pouvoir me libérer des chaînes du « Diable », je connus mon calvaire : un cancer des os contre lequel je me bats depuis maintenant un an. Après six mois de chimiothérapie lourde, je viens de me faire retirer l’omoplate et l’épaule droite. Il me reste l’avant-bras, que je peux lever vers ma bouche car une prothèse de l’articulation de l’épaule est accrochée à ma clavicule.

Désormais, je suis libre. Toute le mal que ce milieu juif, riche et savant mais pervers et avilissant engendre se concentra dans mon aile droite (l’omoplate), laquelle fût arrachée à mon corps et mon âme.

En résumé, désormais, pour paraphraser l’excellent Dieudonné M’bala M’bala : « J’en ai plus rien à foutre. » Je n’ai plus peur de la mort, ni de dire à ma mère que je trouve que ce Faurisson a tout l’air d’un charmant petit vieillard écossais honnête et courageux.

Il faut me comprendre : toute ma vie on m’a dit que le monde se partageait entre les « salauds » (capitalistes, curés et fascistes) et les « bons » (la gauche, et encore mieux, l’extrême gauche « révolutionnaire »). Les immigrés, ce sont les « gentils », eux il faut les défendre contre les « fachos ». Les « fachos » lorsque j’étais petit, représentaient une catégorie totalement abstraite car je n’avais pas à cet âge-là la puissance mentale nécessaire pour en saisir la profondeur polysémique.

Il faut dire que celle-ci était abyssale. Le nationaliste catholique particulièrement, incarne l’archétype du sujet honni par les juifs, toutes tendances confondues. Il est doublement à châtier.

Dans mon milieu, la nation, c’est provisoire : mes aïeux viennent d’Alsace, d’Italie, de Tunisie, d’Allemagne, du Portugal, etc. La nation, c’est le seul ennemi politique qu’on craint, parce que c’est la seule structure politique qui peut nous chasser ou nous pendre.Mais quand on nous demande pourquoi nous haïssons la nation, nous répondons que la nation mène à l’autoritarisme et donc au fascisme.

Vous ne nous croyez pas ? Quoi, vous n’avez pas lu Adorno ? (Vous savez, l’école de Francfort, fief de la famille Bauer...)

Quant au catholicisme, pour ma mère ça n’est pas compliqué : les « cathos » sont des « fachos ». D’ailleurs, elle les appelle les « curés » et fait mine avec sa bouche de vomir.

Mes parents lisent « Le Monde » tous les jours, ce qui fait que toute ma vie j’ai entendu cette question : « TU AS ACHETÉ LE MONDE ? » Si la réponse était négative, ma mère s’écriait : « Mais qu’est-ce que tu fous ? » et mon père sombrait dans l’embarras.

Moi qui n’en ai rien à foutre d’acheter le monde, j’ai décidé il y a longtemps de le comprendre.

« Les juifs d’abord » : voilà l’injonction divine la plus respectée chez les juifs athées, antireligieux et « révolutionnaires »... En dépit de l’universalisme affiché, mes parents n’ont pratiquement que des amis juifs, leurs références intellectuelles sont toutes juives (de Marx à Rodinson, maître à penser et ami de mon père), leurs collègues sont tous juifs, mais c’est quelque chose qui n’a « aucun intérêt », dénué de sens, qu’ils disent.

Ma mère adore Caroline Fourest, qui n’est pas juive. Pis, lorsque j’étais enfant, elle me lisait la mythologie grecque, Homère et me racontait des paraboles des évangiles.

Je vivais dans un milieu familial tellement morbide, que j’ai compris bien tard que Jésus marchait sur les eaux et non sur les os...

Récemment, le curseur de la haine s’est subrepticement déplacé du catholique au musulman, suivant en cela le mouvement impulsé par le sanhédrin séculier de cette communauté. Car il faut comprendre qu’il s’agit d’une communauté essentiellement religieuse, même quand elle se dit athée et anticléricale. Son aristocratie est de type particulier : c’est l’élite d’un peuple qui se conçoit lui-même comme élite de l’humanité.

Les gens finissent toujours par développer un sentiment de haine à l’égard de l’élite quand la prédation de cette dernière devient trop visible : au bout d’un moment, la colère est tellement importante qu’on a un gouvernement patriotique qui prend le pouvoir et désigne à la vindicte populaire les juifs usuriers et fauteurs de guerres.


Vu d’en haut, le sanhédrin a simplement décidé qu’il était temps que l’élite des goyim (leurs contremaîtres juifs), qui n’est autre que leur instrument de domination économique, financière et idéologique, soit sacrifiée POUR RENFORCER LEUR POUVOIR. Et les goyim chassent ou massacrent cette élite juive, nourrissant du même coup la cause profonde de leur mal

Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que cette super-élite maçonnique est peut-être satanique, mais elle n’en est pas moins diablement intelligente ! Les gens qui préparent le monde concentrationnaire de demain sont tout, sauf des imbéciles : leur science est très précise et leur pugnacité extrême. Mais pour mesurer le degré de perfectionnement de leur science de la domination, il faut désapprendre à penser en termes de durée individuelle. Ces gens-là pensent en générations dynastiques, sur des siècles.

Je peux vous certifier que maintenant que s’ouvrent devant nous les portes de l’histoire, nous avons grandement intérêt à élever le niveau. Vous avez l’insigne mérite d’y contribuer. Et je vous sais gré, au-delà de toute autre considération, de votre force d’exemplarité concernant une grande vertu de l’homme : le courage.

Puisqu’il vous a été donné de le conjuguer à l’intelligence, vous êtes un évangile. Ce que je vais vous dire va peut-être vous sembler fleurer bon l’ésotérisme kabbalistique ou oriental, mais dans le monde des hommes il y a trois grandes catégories : les sachants, les croyants et les ignorants. Cette tripartition spirituelle est un invariant historique. Une société saine est une société où les sachants guident les croyants vers le Bien, c’est-à-dire l’amour de la Vie. Ainsi les croyants désirent à leur tour élever spirituellement les ignorants. Si les sachants méconduisent les croyants, ces derniers mépriseront le peuple et la tyrannie politique prévaudra.

Quand on vient de là où je viens, on ne se pose plus la question de savoir si les hommes sont égaux. On sait bien qu’ils ne le sont pas, on regrette seulement que la « race des maîtres » ne soit pas portée par les valeurs de courage et d’amour, mais par la soif de posséder et le mensonge.

Il ne s’agit plus de mépriser le peuple et de le conduire en pasteurs pervers. Il faut le guider en chevaliers. Vous êtes, monsieur Soral, un chevalier. Vous avez été choisi pour éveiller le peuple français et l’histoire vous appelle en saint Michel davantage qu’en Don Quichotte.

Sachez pour finir que dans ce noble combat, un juif mi-khazar, mi-sémite, ennemi déclaré du suprémacisme yahvique et de son avatar théocratico-militaire et idéologique qu’est le sionisme, vous soutiendra coûte que coûte, au nom de la liberté des peuples.

Avec toute mon amitié,

Max

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Courrier-des-lecteurs-18825.html

29 commentaires:

hotchiwawa a dit…

Intéressant mais il ne parle pas de la lutte qui se passe au sommet, dommage, ce sera peut-être dans un prochain courrier.

Nous remarquons que ces élites n'ont pas de patrie, juste compte le plan et leur famille, comme le disait Svali.

Russell Edgington II a dit…

Quel preuve avons-nous que ce "Max" dise la vérité?

Personellement je ne crois pas un mot de ce qu'il avance

josé albarras a dit…

ce que j"en déduit,ces qu'au sommet de la piramyde sa commence a s'éfondrais et qu'ils ons peur ,l'heure et proche ou ils vont payes cache !!!!

noiraude a dit…

Personne n'a toutes les clefs pour comprendre, je dis ça avec mes petites connaissances.

leon alastray a dit…

amies internautes a russell ;la véritée importe peu pour celui qui est éclairé mais la vraie question est quand commence le vrai combat contre l élite malsaine . a mon avi ce personnage est en recherche de sa véritable identitée ; je laisserai donc un grand mai....s en suspend ps...nous avons un potenciel de tels espérences;nous sommes en traint de dilapidés nos dons;notre course aveugle a la technologie ne fera que précipité notre perte et notre monde touchera a sa fin mai..s la vie doit continuée

Calimero a dit…

@ Russell..., donc tu fais parti des ignorants, car sachant pas l'histoire et à en croire aucun mots tu ne peux être croyant, à moins que tu sois un de ces membres de cette race maitre, donc ce texte pour toi est un gros mensonge. Ce qu'un bon troll va essayer de faire passé, car ou il y a une vérité les maitre du mensonge ne sont pas loin pour avec leurs propos maladifs.

Tony de Touraine a dit…

Que Max contact le sachant Michel Potay.

PAge#56 a dit…

Qui nous dit que ce texte ne vise pas plutôt à faire mousser Soral?-page56

josé albarras a dit…

bien vu calimero j'ai pensé comme toi en lisant russell ,je me suis dit il est pas clair mais bon je lui laisse encore le bébéfice du doute :::oui maiis plus pour longtemps,la preuve je ne me cache meme plus j'apparé avec mon vrai nom ,et oui j'ai dépasséla peur !!!!

Amaury Massalis a dit…

Rien n'est dû au hasard, Ceux qui tirent les ficelles cherchent un chaos généralisé à la planète entière. On peu constater qu'ils s'y prennent exactement comme il le faut.
Ces révélations des turpitudes d'une composante de l'humanité est parfaitement dans l'air du temps ou des Temps apocalyptiques.

raffi henry a dit…

Il serait peut-être temps de définitivement séparer les juifs (religion de la Thora) et les sionistes (religion du veau d'or). L'antisémitisme ambiant en Europe risque de légitimiser encore plus l'Etat d'Israël alors que toutes les preuves du génocide palestinien sont là pour annuler la création de cet Etat.

Voici un autre témoignage, une anecdote de mon ancienne ville :
Un juif a inscrit ses enfants à toutes les activités péri-scolaires de la synagogue et allait régulièrement au shabbat, bien qu'il ne soit pas croyant. Il a joué au bon juif uniquement pour trouver du travail et se tisser un réseau local. Malgré qu'il n'ait jamais reçu d'aide de la part de sa communauté, il continua sa comédie du fervent pratiquant.
Mais un jour, lassé et compatissant, il décida d'écouter les suppliques de ses deux fils qui voulaient faire du sport le mercredi avec leur potes au lieu des ennuyeux cours rabbhiniques.
A partir de ce jour-là, il fut banni par toute la communauté juive de cette ville. Rumeurs abjectes, bâtons dans les roues de tous ses projets, contrôle fiscal, ruine de son mariage... il a tout eu.
Il s'appelle Serge, il est presque SDF aujourd'hui et s'en sort doucement grâce à l'aide de la communauté arménienne qui l'a remis en selle.
Depuis, je crois à la thèse de l'holocauste de quelques milliers de juifs, dénoncés par leur rabbin, qui se sont opposés à la création d'un état juif dans les années 1930.

Russell Edgington II a dit…

Calimero

Si tu es prêt(e) à croire le premier venu c'est ton pbm

Pascal Obipo a dit…

@Russell Edgington II

"Quel preuve avons-nous que ce "Max" dise la vérité?"

Bah quelle preuve avons-nous (as-tu) que ce "Max" ne dises pas la vérité ?

Bref, réaction typiquement émotive guidée par un à priori (sur Soral j'imagine, car le courrier lui étant adressé) qui te pousse à rejeter (même pas à douter) le contenu du texte qui peut-être faux comme tu le penses, mais qui peut également être vrai, voire contenir et de la vérité et du mensonge ou même des erreurs.

Sur quoi te bases-tu pour affirmer que ce texte ne contient aucune vérité, que c'est un mensonge intégral ?

josé albarras a dit…

bascal opispo je te met 10 sur 10 , je repondrai meme a ruselll mais qui et tu toi pour me juger ,regarde tes erreur avant de voir les miennes ,ne juge juge pas ton prochain avant de te juger toi meme











Calimero a dit…

@Russell, …………… Ce qui est important est le message, que ce soit Max, Bob, George ou Gilbert ce qui est important est le texte… En passent tu es maitre ou ignorant???

@Josee, Le nom c’est pour l’image, plus belle que mon prénom, ils ont mon mail, je me cache pas temps que ca.

Fred a dit…

@ Max
-Puisque vous existez, il y a donc un Créateur (êtes-vous plutôt "Big bang" ou plutôt "Dieu de la Torah?).
-Puisque vous souffrez d'une grave maladie, c'est qu'il y a un corrupteur (l'imperfection étonnante du Big bang qui a réussi à créer les 92 éléments naturels de l'univers à la perfection, immortels, mais qui s'est "planté" pour la suite: les êtres vivants. Ou l'ennemi du Dieu de la Torah).
Quant à moi, je vais prier le Dieu de la Torah, Yavé, pour votre guérison totale.
Amitiés
Fred

Empecheurdetounerenrond a dit…

Ce courrier date de bientôt 1 ans ...A moins que c'est encore un tour de ma dyslexie , Quel intérêt ? . Si ce n'est de nous dire qu'il y à de bon juif vivant ou peut être mort à l'heure qu'il est , puisse qu'il a dans l'os .
Dommage j'aurais pu l’aiguiller sur Lachainedevv .

Abricot a dit…

Ca parait coherant sont histoire.
J'avais deja lu depuis un moment sur le blog islamic-intelligence, que l'entité sioniste cherche a obtenir un pouvoir mondial en sacrifiant l'occident dans une grande guerre mondial.
Rien de vraiment neuf dans son courrier.

hotchiwawa a dit…

N'empêche c'est bien pompeux pour Soral.

Mais je le répète cela rejoint les dires de Svali (l'enfant devenu femme au sein des illuminatis, formée pour donner des formations et qui fut tuée après ses révélations).

Raffi >> première fois que j'entends les juifs s'opposant aux sionistes en 1930. Intéressant merci :)

Maxime Lauvray a dit…

@hotchiwawa

c'est justement très ressemblant au style d'écriture de soral, détrompe toi.
Meme si cette histoire ( le contenu) est très certainement vrai,le diffuser ne sert qu'a faire l'apologie de nos maitres,je dois dire que ces temps ci,tous les blogs deviennent dangereux,
Sérieusement,arrêtez avec ça,on la connait l'histoire,vous êtes en train de créer le prochain holocauste et soral en est le leader.
Je croyais que tout ça n'avait pas d'importance ?Qu'on allait être balayé ?Que ces choses sont minimes a cote de ce qui va s'abattre sur nous ?
Moi je dis qu'avant tout ça,on va surtout tous se rendre compte qu'on suit les mauvaises personnes,et je parle pas des banquiers juifs ou de la kabbale d'harry potter.
Courrier bidon,lignes surfaites,écriture tranchante,mots inconnus du grand public....c'est signé.
Le jeu qui se joue actuellement avec la question juive est un premice aux milices qui vont massacrer a coups de matraque des gamins dans les rues,d'ailleurs c'est ce qui se trame sur Egalite et réconciliation,une milice !
J'ai apprécié et lu tous ces gens,ces pseudo grands dissidents,et laissez moi vous dire ( et la plupart le savent..ou pas) que ce sont des usurpateurs et pleurnicheurs.
La majorité des gens qui agissent sur ce blog ont plus a dire que ceux la.
Moi ce que je vois en premier lieu sur ces gens,c'est que lorsqu'ils ouvrent leur frigo,tout va bien alors qu'ils arrêtent de radoter,ça devient insupportable.

Anju Thongsamay a dit…

il a fait de la chimio...cest peut etre un sachant le mec...clairement pas un croyant et certainement un ignorant.

raffi henry a dit…

@ Maxime Lauvray

C'est exactement ça ! Les blogueurs et lanceurs d'alerte honnêtes se devraient de recentrer les débats et les actions sur le véritable ennemi :l'élite spoliatrice et dominatrice.
Qu'elle soit juive, auvergnate ou wisigoth, elle doit trépasser.
La dérive antisémite actuelle est très dangereuse mais bénéfique pour les sionistes. Un juge n'osera bientôt plus condamner un escroc nommé Benhamou, de peur d'être taxé d'antisémite et de se retrouver avec la mafia sur le dos.
Revenons aux fondamentaux avant que l'élite nous disperse et nous divise définitivement : qui est l'ennemi ? Quels sont ses forces et ses faiblesses? Comment l'atteindre ?
Maintenant que nous connaissons les origines et les desseins de l'élite, il serait bon, je crois, de passer à autre chose. Quand Hollande et tous les alliés goyim se seront fait gicler par le sioniste Sarkozy, nous pourrons dire que les blogueurs avaient raison sur toute la ligne, et nous regrouper comme avant, encore plus forts, encore plus dans le vrai.

valerie dewonck a dit…

@Maxime Lauvray. Je te rejoins a 100% dans ton analyse. Soral = fausse dissidence. Il fait parti du jeu et sert la cause sioniste en faisant monter l'anti-semitisme en France. Il le joue tellement bien qu'il est aujourd'hui très difficile, voir impossible de faire prendre conscience de cela a ceux qui le vénèrent comme un dieu (Soral nous a ouvert les yeux, nous avons tellement appris avec soral etc... il ne peut donc pas être "le méchant" dans l'histoire).

Mais avez-vous lu son livre "sociologie du dragueur "" ?????!!!!!!!! (C'est soral en page de couv. allez-voir). Ce livre est a VOMIR. Il conchie les femmes, les manipule, les utilise. Pour lui les meres sont des putes. Et il donne dans cette merde des conseils pour devenir un parfait dragueur !!!! Vous ne me croyez pas ? Pas possible que soral ait écrit une telle monstruosité ?? Si, si !!

D'autre part je vous conseil la lecture de la lettre ouverte a soral (encore une mais cette fois c'est du vécu) de Françoise G (lisez les commentaires c'est une mine d'informations) = http://mahamudras2.blogspot.fr/2014/06/lettre-alain-soral.html#comment-form

Il faut dénoncer cet usurpateur, ce faux dissident, il est dangereux en fait et malheur a tous ceux qui sont sur sa liste (queneliiers et autres qui se sont faits prendre au piege "soral", il a l'aura du diable.

Et pour rire un peu, il faut bien se detendre de temps en temps quand meme, lisez ceci = http://www.alterinfo.net/Comprendre-l-en-tourloupe-La-mission-d-Alain-Soral-dans-les-banlieues-de-France_a103099.html?com#com_4183856

Françoise G a dit…

Allez un passage choisi de "sociologie du dragueur" - si avez mangé - poussez le clavier ;)))
"en baisant la fille, le dragueur baise d'abord sa propre mère qui ne le jugeait pas digne d'amour, son mauvais père qui croyait pouvoir lui imposer sa force castratrice, le bon garçon, concurrent qu'il double, la fille bien sûr mais aussi le père de la fille, sa mère, ses sœurs, ses frères et ses proches qu'il a la sensation voluptueuse et vengeresse d'avilir tous à travers elle".
zut j'ai vomi sur mon clavier ...
C'est un fou --- : reportez cette tournure mentale à la politique ... REPORTEZ CA A LA POLITIQUE !!!

Pascal Obipo a dit…

@Maxime Lauvray

"Le jeu qui se joue actuellement avec la question juive est un premice aux milices qui vont massacrer a coups de matraque des gamins dans les rues,d'ailleurs c'est ce qui se trame sur Egalite et réconciliation,une milice !"

La prochaine fois rajoutez : "nauséabond", "les heures sombres de nôtre histoire", "antisémite", "la haine", etc.

Plus sérieusement, vos conclusions me paraissent vraiment tirées par les cheveux...une milice sur E&R ?
Il me semble pourtant que Soral fait le distinguo entre les Juifs "du quotidien" et l'élite sioniste, et il le rappel dans ses vidéos d'ailleurs.

C'est pour cette raison que j'ai du mal à comprendre vos conclusions.

Le sionisme est une idéologie dégueulasse, et malheureusement la plupart, si ce n'est la majorité qui adhèrent à cette vision est Juive, ou en tout cas se dit Juif.

En me baladant sur le site d'E&R je n'ai jamais vu un seul message qui appel à la haine des Juifs, ni quoi que ce soit qui démontrerai un plan de milice anti-Juif.

Et d'ailleurs, que ce soit en sortant d'un spectacle de Dieudonné ou un visionnage d'une vidéo ou une lecture de Soral, je n'ai jamais eut envie de taper sur un Juif parce qu’il est Juif.

Par contre après un visionnage de BHL, qui explique que massacrer un peuple c'est bon pour Israël...là effectivement il y a danger.

"Moi ce que je vois en premier lieu sur ces gens,c'est que lorsqu'ils ouvrent leur frigo,tout va bien alors qu'ils arrêtent de radoter,ça devient insupportable"

C'est peut-être qu'ils pensent également au futur de leur frigo, et puis cessez de généraliser s'il vous plaît, chaque personne est différente et a une histoire différente.

Vôtre message fait très (trop) "troll" (desespéré) à mon goût.

Il n'est pas question de suivre qui que ce soit, (apparemment vous êtes l'un des seuls ici à vouloir suivre) mais piocher de l'info sur les sites et blogs d'infos alternatives, et trier ces mêmes infos, recouper avec d'autres sites français et étrangers, on est assez grand pour ça il me semble.

Roland a dit…

("C'est exactement ça ! Les blogueurs et lanceurs d'alerte honnêtes se devraient de recentrer les débats et les actions sur le véritable ennemi :l'élite spoliatrice et dominatrice").
Oui oui là je suis d'accord, une solution ? oui oui, ici ...
Bank-run.
Vous voulez être écouté, respecté, augmenté, mieux nourri, mieux soigné.
Éviter les conflits.
Vivre en déflation.
Bank-run.
Faites un geste pour vos enfants et votre avenir:
Mettez les bœufs devant la charrue.

SIPHYNX a dit…

Qui manipule le peuple élu? Soral oublie la partie mystique,spirituelle qui guide l'élite. Le peuple élu connait il ceux qui les utilisent et qui ne sont ni Semites ni Khazars ni Sepharades ni Ashkenazes.

Calimero a dit…

@Roland, Bravo, tu m'est le point sur quelque chose. On entent tout le temps parler des problèmes et des solutions aux problèmes sans jamais parler, QUI EST LA CAUSE DES PROBLÈMES???

Roland a dit…

La cause c'est nous vous avez le moyen simple d'en finir...
très peu d'argent à la banque,
consommation réduite au minimum, (voiture, viande, portable, sucrerie, plat préparé)
réparation des objets qui vous lâchent,
zapper la pub par le système du time shift
retirez les marques de vos vêtements
un mot "Spartiate".
Nous attendons que nos porte-parole agissent pour nous, fassent trembler le pouvoir mais il a peur de nos habitudes et non de nos porte parole.
Dans nos raisonnements c'est toujours la faute d'un autre, regardez la vérité en face c'est d'abord la notre.
Essayé rien que le time shift. Il a déjà provoqué le rapprochement publicis/omnicom
Le combat se fait désormais à la maison (et puis moi ça m'arrange)..


PS: Vos box enregistrent toutes vos actions (zapette comprise) cela approvisionne un big data qui réactualise journalièrement le résultat d'un algorithme, qui est ensuite étudié/vendu pour à son tour réactualisé les achats/commandes de programmes télé/journaux/publicité. Une simple pression sur le bouton "mute" et vous grippez tout le système.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.