dimanche 29 juin 2014

Franz-Olivier Giesbert révéle enfin la désinformation concernant l'attaque chimique de la Ghouta




Prés d'un an après les faits, le célèbre éditorialiste dénonce "la moutonaille" et accuse le journal "Le Monde " d'avoir menti sur la situation en Syrie et en particulier sur l'attaque chimique de la Ghouta.
Pour rappel, les médias alternatifs avaient annoncé que les rebelles préparaient une telle attaque ,  puis qu'ils en étaient les auteurs selon les preuves divulguées par la Russie et que finalement ils avaient eux mêmes avoué en être les responsables.

Il faut également rappeler qu'à l'époque, c'est la réactivité des médias alternatifs qui a empêché le déclenchement de la troisième guerre mondiale  (2 missiles balistiques auraient néanmoins étés lancés).

Les aveux tardifs de Franz-Olivier Giesbert soulignent la perte de crédibilité des médias officiels. Et au moment où ceux ci ne sont plus en mesure d'occulter l'impact catastrophique que représente l'interventionnisme américain depuis 2001, le retournement de veste reste la meilleure option.
Si cela continue, on peut envisager que la contestation de la version officielle du 11 Septembre ne devienne plus un sujet  tabou.
 

FOG : Ayons le courage de le dire...

La presse et l'éducation sont deux univers où la parole devrait être libre. Force est de constater qu'elles sont devenues les fiefs de la nouvelle bien-pensance, nourrissant les affres navrantes d'un pays qui, de plus en plus, veut se barricader contre tout - l'Europe, la mondialisation, les produits chinois, le rêve américain ou le réalisme allemand.

Où est passé l'esprit critique, longtemps présenté, à tort, comme une invention française ? La "moutonnaille", bête noire de Rabelais, a pris le pouvoir dans le monde des idées : désormais, tout le monde est prié de devenir aveugle, protectionniste, souverainiste, europhobe et populiste. À droite comme à gauche, telle est l'idéologie qui, hélas, devient dominante.

Les exemples de dénis sont devenus innombrables. Arrêtons-nous sur trois cas édifiants.

1. Quitte à passer pour un islamophobe aux yeux des âmes pures de la bonne presse, ne nous tortillons plus pour dire que les djihadistes sont les nouveaux barbares. Les ennemis absolus. À l'égard des intégristes aux mains rouges d'Irak ou de Syrie, il est temps que les grandes puissances rompent avec ce fatalisme qui les déshonore.

Sur le régime de Bachar el-Assad, la cause est entendue : il est immonde. Mais faut-il pour autant faciliter la tâche des djihadistes sunnites, as de l'égorgement, qui, tout en prenant le contrôle du nord de l'Irak, cherchent à renverser le pouvoir syrien pour liquider les chiites dans la foulée ? La réponse est non. Au lieu de quoi nous acceptons toutes les désinformations, pourvu qu'elles aillent dans le sens que nous voulons donner à l'Histoire.

Quand "Le Monde" a révélé l'attaque chimique de la Ghouta, qui a fait plusieurs centaines de morts, rien ne prouvait qu'elle avait été perpétrée par le régime d'Assad, il est vrai capable de tout, surtout du pire. Damas en a pourtant été accusé par le journal, le gouvernement français et les services secrets américains, ce qui permettait de justifier les frappes à venir. 

Or un long rapport scientifique du Massachusetts Institute of Technology (MIT) établi par Richard Lloyd, un ancien inspecteur de l'Onu, assure, après avoir étudié notamment les lanceurs, que les tirs ne pouvaient provenir que des zones rebelles, autrement dit djihadistes. Bien sûr, on a mis un mouchoir dessus : circulez, y a rien à voir, a décrété notre bonne presse. 

De même, quand le grand journaliste américain Seymour Hersh a découvert que le groupe djihadiste Front al-Nosra disposait de gaz sarin, information que Barack Obama se serait empressé de dissimuler, c'est à peine si l'information a été relayée.

Lire la suite sur :

http://www.lepoint.fr/editos-du-point/franz-olivier-giesbert/ayons-le-courage-de-le-dire-26-06-2014-1840804_70.php

6 commentaires:

Phil deFer a dit…

"Il faut également rappeler qu'à l'époque, c'est la réactivité des médias alternatifs qui a empêché le déclenchement de la troisième guerre mondiale (2 missiles balistiques auraient néanmoins étés lancés)."...
En effet mais ils n'ont pas été détruits par les médias alternatifs....

Ditch vd a dit…

le lien ne fonctionne pas ou plus

lumieredumonde a dit…

Le pape François avait lancé une journée mondiale de prière le 7 septembre pour arrêter la guerre.
Beaucoup de croyants avaient préparé cette prière par une Neuvaine pour la Paix (9 jours avant) et avaient répondu à l'appel du pape. Les pratiquants d'autres religions étaient également invités à unir leur prière et avaient répondu présents.
Certainement, Dieu s'est laissé toucher et a pu inspirer les dirigeants concernés à s'assagir pour finalement ne pas déclarer ouvertement la guerre, et épargner un massacre à grande échelle avec pour conséquence des guérillas sans fin.

La Vierge Marie dit à chacune de ses apparitions (notamment celle de Fatima, en pleine 1ère guerre mondiale) qu'il faut prier, que la guerre peut être arrêtée par la prière du Chapelet. D'ailleurs grâce à la réponse des Portugais à son message, celui ci a mystérieusement été épargné de la 2nde guerre mondiale.

Bien sûr on peut dire, si on pense d'un point de vue strictement terrestre, que les dirigeants se sont mis d'accord quand Obama s'est dégonflé et que l'Europe s'est aligné à cette décision.

guismos a dit…

"Il faut également rappeler qu'à l'époque, c'est la réactivité des médias alternatifs qui a empêché le déclenchement de la troisième guerre mondiale "

la tu rêve complétement ,nous n'avons aucun pouvoir, absolument aucun sur les évènements ceux qui joue les dissidents sont des branleurs en mal de sensations.

en quoi est ce que quelque milliers ou même millions gus assit derrière lors ordinateurs lisant des articles révèlent "la vérité" aurait put compromettre la guerre si tentait qu'elle allait avoir lieux ,ce que rien ne prouve .

le mensonge ne les gènes absolument pas au contraire il veulent que toute le monde sache et voit leurs mensonges et que malgré cela tout le monde reste absolument soumit a leurs autorité ,ce qui a lieux .

les américains ont fait de l'intox et voilas tout ,si la guerre n'a pas eux lieux s'est qu'elle n'était pas programmé pour avoir lieux . si tentait encore une fois qu'elle est lieux .

rappelez vous pendant des années , le nombre de fois ou le déclenchement de la guerre mondiale a était prévue a partir de la guerre en Iran ! sa fait franchement rire maintenant .

quand a ceux qui voit la Russie comme une sorte de sauveurs sachez que l'oligarchie russe composé de prédateurs pourrit est totalement inféoder et dépendantes des puissances pétrolière et financière us pour leurs survie

en effet les pétroliers occidentaux sont mains dans la mains avec poutine et sont régime et poutine a besoin de leurs technologie et de leurs service pour exploiter son pétrole et sons gaz (voir le patron d'Exxon avec poutine ) quand au sanctions financière le ministre de l'économie russe lui même a avertit qu'elle pourrait faire tombait l'économie russe si elle venait a être renforcé .

Rorschach a dit…

@ guismos

Quel pessimisme ! Je rappelle également que le false flag lié à l'avion disparu d'Air Indonésia a été empêché par les chercheurs de vérité (voir l'article sur l'avion jumeau stationné en Israël) et quelques années plus tôt, c'est la mobilisation citoyenne qui a empêché la campagne de vaccination H1N1.

Et pour ce qui est de la troisième guerre mondiale, mis à part les sionistes personne n'en veut, même pas Obama.

Ce qu'il faut retenir, c'est que dans la tragi-comédie qui se joue actuellement, à chaque fois les peuples ont une chance de déjouer les complots de toutes sortes, par conséquent d'un point de vue moral leur responsabilité est engagée.

Chercheur du Temps a dit…

Il ne s’agit nullement d’aveux de repentance ou même d’un très tardif début de lucidité intellectuelle d’un faisandé faiseur d’opinion mais bien plutôt d’une nouvelle opération de désinformation particulièrement vicieuse. Comme on ne plus nier l’évidence des faits et les écrasantes responsabilités des habituels bellicistes avec la peau des autres… on reconnaît enfin… non la réalité, mais une version idéologique de celle-ci.
En effet, que dit précisément cette canaille de FOG ? Que tout cela est la faute de ceux qui - non seulement - n’en sont en rien responsables, mais s’y sont opposés ! Il accuse - à juste raison - l’absence d’esprit critique des pseudos élites intellectuelles du pays… mais pour aussitôt leur imputer le contraire de ce qu’elles distillent à longueur de temps ! Où a-t-on pu lire dans la presse mainstream de véritables attaques argumentées contre : « l'Europe, la mondialisation, les produits chinois, le rêve américain ou le réalisme allemand. » ? Nulle part, puisque ces « élites » en font justement la promotion ! L’absurdité de la « démonstration » fogienne éclate au paragraphe suivant : « désormais, tout le monde est prié de devenir aveugle, protectionniste, souverainiste, europhobe et populiste. À droite comme à gauche, telle est l'idéologie qui, hélas, devient dominante. » En quoi être opposé à une Europe vassalisée, à la mondialisation, être partisan de la souveraineté nationale et de l’intérêt de son peuple conduirait-il à mentir sciemment pour entraîner la planète dans une guerre absurde au seul profit des intérêts américano-sionistes ? En rien justement ! L’accusation sert seulement à essayer pathétiquement d’occulter les véritables responsables du montage et leurs véritables buts en désignant comme coupables ceux qui sont totalement innocents !
Au passage, on notera qu’il aura fallu presque un an pour que le si perspicace FOG découvre - des années après les médias alternatifs - que la pseudo-révolution syrienne est composée de mercenaires « djihadistes » qu’il dénonce aujourd’hui parce qu’ils échappent au contrôle de leurs commanditaires ! On a don droit à des phrases qui fleurent bon l’indignation hypocrite : « ne nous tortillons plus pour dire que les djihadistes sont les nouveaux barbares. Les ennemis absolus. » Il aurait donc mis tout ce temps depuis le 11 septembre 2001 pour s’en apercevoir ? Que ce type soit un fat, soit ! Mais c’est essentiellement un Goebbels d’expression française.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.