samedi 7 juin 2014

Le futur selon Idries Shah





Présentation :

Idries Shah était un conteur soufi d'origine afghano/écossaise.  Il soutenait l'idée que les enseignements spirituels devaient être présentés sous des formes et en des termes familiers à la communauté où ils doivent prendre racine.
 Il pensait que l'on devait donner aux étudiants un travail en fonction de leurs capacités individuelles et rejeter les systèmes qui appliquent les mêmes exercices à tous.
Il a publié plus d'un millier d'histoires-enseignements puisées aux sources de la tradition. Ces textes, qui ont plusieurs niveaux de sens, tour à tour nous émerveillent, nous amusent et nous éveillent.



Légendes futures

Messieurs, dit le professeur, l'analyse des mythes et des légendes des populations primitives est un des aspects les plus intéressants de la psycho-anthropologie : elle met en pleine lumière les déficiences de l'esprit non développé, et le fonctionnement de ses mécanismes de compensation -la façon qu'il a d'inventer des prodiges, succédanés magiques des rêves qu'il n'a jamais pu réaliser.

Prenons pour exemple l'antique légende - que l'on trouve dans un grand nombre de communautés différentes - de "l'appareil-photo".

Cet instrument était censé fixer l'image d'événements visibles afin de la reproduire à volonté. Manifestement, l'idée même d'un tel appareil ne peut naître que du désir - très humain - de préserver les instants d'émotion et de plaisir.

Il y a aussi la fable concernant la production d'une énergie particulière, qu'on appelait, dans certaines langues, l'électricité.

Les propriétés de l'électricité sont vraiment miraculeuses : par elle tous les désirs sont accomplis. C'est ainsi qu'en reliant diverses sortes d'appareils à une source d'électricité, l'homme était censé pouvoir générer le froid ou le chaud, stimuler, tuer, transmettre la voix et l'image à des distances incalculables.

Il y a encore aujourd'hui, hélas, des esprits égarés pour croire que ces légendes contiennent ce qu'ils appellent "un grain de vérité". Certains esprits forts soutiennent leur vraisemblance.

Mais leurs explications pèchent toujours par excès de bizarrerie. Ces gens qui prennent leurs désirs pour des réalités en arrivent obligatoirement à inventer un mythe, ou à greffer un mythe sur un autre.

C'est ainsi qu'à la question "Pourquoi n'y a-t-il plus ni appareil-photo ni appareils électriques ?" ces farfelus répondent par un raisonnement ahurissant : "À une certaine époque, tout le métal sur terre a été atomisé : il n'est donc plus possible aujourd'hui de fabriquer de tels objets."

Vous remarquerez que, pour étayer leur fable, il leur a fallu inventer une substance merveilleuse, connue dans les légendes de certaines tribus sous le nom de "métal".
http://eden-saga.com/fr/initiation-soufisme-science-erreurs-futur-electricite-centrales-nucleaires-tombeaux-fables.html

5 commentaires:

Amaury Massalis a dit…

Nasrudin était occupé à jeter des miettes de pain tout autour de chez lui.
"mais qu'est-ce que tu fais ? lui demande quelqu'un.
- C'est pour empêcher les tigres d'approcher.
- mais il n'y a pas de tigre par ici !
- Exact ! ... Efficace, n'est-ce pas ? "
Idries Shah (les exploits de l'incomparable mulla Nasrudin)

Amaury Massalis a dit…

Quelque chose est tombé :
La femme de Nasrudin entendit un coup sourd résonner dans la chambre de son époux. Elle s'y précipita.
"Ce n'est rien, dit le Mulla, c'est simplement mon manteau qui tombé par terre.
-Ton manteau ! Mais comment a-t-il pu faire un bruit pareil ?
- Eh oui, c'est qu'à ce moment-là j'étais dedans ! "

Idries Shah

naya kwa lala a dit…

rors, ta déjà vu des pupilles humaine penta voir hexagonale?

Rorschach a dit…

Non mais avec des lentilles de contact, cela doit être une chose possible

PAge#56 a dit…

Joha...

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.