dimanche 22 juin 2014

René Guénon : La vie ordinaire est une illusion




Nous avons tous accepté à notre époque moderne une réalité limitée, basée uniquement sur les cinq sens. Durant les derniers 6000 ans, période connue comme le Kali Yuga, nos capacités innées à percevoir les royaumes invisibles se sont atrophiées au point que la plupart des humains sont incapables de prendre conscience de ce que nous ne pouvons voir, entendre, toucher, etc, et encore moins de connaître la joie d'interagir avec.


Il est donc compréhensible que beaucoup nient simplement l'existence-même de ces réalités qu'ils ne peuvent percevoir. Le résultat de ce désastreux défaut de compréhension a engendré le concept absurde de vie ordinaire ou vie réelle, qui, par son déni absolu de tout ce qui se trouve au-delà des 5 sens, nous engloutit tous dans une totale illusion, ou 'moha' en sanscrit.

Le tragique, c'est que tout ce qui est perçu en dehors de la norme est considéré comme étrange et bizarre et par suite ramené à une sorte de phénomène de foire, de journalisme à sensation, qui tourne en dérision leurs adeptes comme s'adonnant à des distractions infantiles excitantes.

Ce type d'illusion est non seulement un comportement d'adolescent mais c'est aussi la plus dense des illusions car elle ignore la métaphysique sous-jacente qui est la vraie source de la matrice holographique extérieure, nous abandonnant dans une situation erronée de limitation de conscience du réel.

Cette persistance perturbante et limitante de la vie ordinaire s'est accentuée alors que l'époque nous emmène dans les étapes finales de ce cycle de temps. Avec les voiles de l'illusion qui se sont épaissis autour de nous, la conscience de cette planète a réussi à dégénérer vers une société de consommation agressivement vide, sans cœur, dans laquelle nous vivons actuellement presque à demi-mort.


Multiples états d'être

Nous sommes empêtrés dans une structure perceptuelle intégrée, une forme, une invisible mer d'illusions qui imprègne si totalement notre pensée et notre conscience que nous ne commençons même pas à réaliser combien nous sommes coupés de notre réelle nature et de la multitude des innombrables mondes. L'auteur français René Guénon utilise le terme de 'multiples états d'être'.

Nous sommes devenus prisonniers de la 'quantité', du dénombrement. Nous sommes voués à mesurer sans fin les surfaces de ce que nous imaginons être de la matière solide. Nous avons perdu toute connexion à une quelconque Vérité au-delà de ce que nous sommes venus à accepter comme la condition humaine. Effrayés par ce que nous cataloguons de non-humain ou au-dessus de l'humain, sur-humain, nous appelons ces expériences irréelles et, pour notre plus grand préjudice, n'autorisons dans notre hologramme que ce que nous jugeons réel et raisonnable.

Nous avons donc chuté dans la densité et permis à notre conscience d'être programmée et de subir un lavage de cerveau. La conscience humaine est devenue limitée au point de disparaître. La dégénérescence progressive de la science et de la philosophie nous a fait tomber dans un niveau banal, pour ne pas dire médiocre de compréhension de ce monde.

Nous ne sommes presque plus humains.

Nous sommes les précieux fragments du Un projeté dans le Temps et l'Espace par un véhicule collecteur de données qui peut être décrit comme humain, mais qui ne se limite pas à cela. Cette forme d'ignorance de notre être réel a, comme le dit brillamment Guénon, pénétré et imprégné l'entière nature de l'individu. Nous sommes complètement submergés par notre ignorance.

Nous avons emprisonné notre conscience dans un tout petit recoin moisi et sombre – une prison fréquentielle créée par nous. Cette acceptation de la quantification des surfaces comme l'alpha et l’oméga de la connaissance nous a amené au Mécanisme et au Matérialisme, et a donné aux prêtres de cette soi-disant science absurdement limitée un contrôle exorbitant et totalement immérité sur nos vies.

René Guénon nous dit que dans ces temps 'modernes', la Vérité métaphysique primordiale a été perdue et remplacée par l'utilité et la convenance. La science n'est plus une pure recherche de vérité mais l'esclave du commerce et de l'industrie. Elle est devenue la servante de nos désirs de consommation et elle dépend pour sa survie des résultats de rentabilité.


Atrophiés
Au lieu de tenir ces larbins à la solde de l'industrie en haute estime et leur laisser le champ libre pour dicter l'atmosphère de notre existence, ces malheureux aveuglés par la science devraient être vus pour ce qu'ils sont – des êtres dont la capacité accordée par Dieu de percevoir ce qui réside au-delà des cinq sens s'est atrophiée, s'est progressivement éteinte, et est aujourd'hui morte et enterrée !


Comme des enfants obstinés qui se disputent pour attirer l'attention des parents, ces prêtres de la science sont devenus si aveugles qu'ils sont incapables d'envisager toute idée en dehors de leur territoire égotique. Ils semblent avoir perdu l'aptitude à penser autrement.

Mesurer ce qui peut être enregistré par les cinq sens, au nom de la science moderne, peut en fait continuer ad nauseam ; mais le faire nous entraîne sur le terrain glissant de l'amnésie – et ne reflète en aucune manière la totalité de l'existence.

La quantification du monde matériel sans compréhension des Royaumes Invisibles qui le soutiennent, la réelle source en fait de cette apparente solidité, est la voie de dégénérescence vers la conclusion catastrophique de ce cycle de temps, le Kali Yuga, notre ère actuelle de conflit et de confusion.

C'est un univers de polarité et en tant qu'hologramme temporel illusoire, notre univers n'existe que grâce aux forces positives et négatives qui le maintiennent dans le temps et l'espace. Ce qui veut dire qu'avec la Lumière, il y a aussi son corollaire – l'Ombre ou le démoniaque. Dans les premiers cycles du temps la Lumière est manifestée et pleinement visible, alors que l'Ombre est dissimulée, cachée, en dessous, toujours présente à accomplir son travail, mais non apparente.

En traversant les quatre cycles du temps, l'Ombre commence à émerger et à se révéler – alors que la Lumière se retire. En arrivant au Kali Yuga (notre cycle ou ère actuelle), la Lumière s'est voilée, et l'Ombre commence à dominer. Au moment le plus sombre du Kali Yuga – qui a démarré en 1939 avec la fission atomique – l'Ombre gouverne et le Bien, bien que toujours parmi nous, est difficile à trouver.


Susan Ferguson, Waking Times

Traduit par Hélios 

http://bistrobarblog.blogspot.ca/2014/06/fissures-dans-la-grande-muraille.html#more

10 commentaires:

Matozzy a dit…

Ce qui est notable, c'est que ceci à été écrit il y a 70 ans (grosso modo). Ce n'est que plus vrai encore aujourd'hui.

Intéressante mention de l'amnésie qui pourrait recouper d'autres écrits sur le sujet.

syms a dit…

Merci de parler du Kali Yuga, la 1ere clef pour comprendre le monde moderne et sa Chute déguisée en "Progrès". A lire aussi, les écris de Joel Labruyère qui expliquent très bien les problématiques soumises à l'humain en ces temps terribles d'Age Noir.

clara a dit…

Guénon était un visionaire, il avait saisi la dégénérescence de l'humain et de son environnement mais finalement c'est encore pire car il avait pas envisagé que cette dégénérescence était savamment orchestrée par les maitres du Jeu, les savants fous du transhumanisme qui prévoient pour l'humain ,devenu obsoléte,une réalité augmentée par l'intrusion des nouvelles technologies.l'immortalité est au programme.alors soyons vigilants pour ne pas gober ce qu'on nous propose pour notre progrés, notre santé et notre spiritualité...

Cygnus Tor a dit…

Et ça, c'est une illusion ? http://corrieredelmattino.altervista.org/gerusalemme-miracolo-durante-visita-papa-francesco-sole/

Visite au mur des lamentations pour le pape François. Dernière journée du voyage historique en terre sainte pour le Saint Père qui s'est arrêté pour un moment de prière devaqnt les pierres du mur. Comme ses prédécesseurs Jean-Paul II et Benoît XIVilo a laissé un billet de prière entre les grandes pierres. Après ce rite, un rès étrange phénomène est apparu dans les cieux de Jérusalemme. un double solei est resté dans le ciel pendant 2 minutes aux environs de 14h30 et a été filmé et photographié par les milliers de personnes présentes.

Le pape a déclaré: “Ceci est un signe divin de changement. Notre Seigneur a voulu nous donner un signe visible que l'union entre nos deux religions est possible. La paix dépend seulement de nous“

Ma question: si vous avez une explication rationnelle, merci d'avance.

doggtom972 a dit…

Cygnus Tor

A part un "reflet" ... ca va être difficile !
que veut dire "explication rationnelle" ? tout est relatif ...

Pour moi, un miracle est tout aussi rationnel que quelque chose que l'on comprend que qu'on peut prouver

jb pinna a dit…

nous percevons ce monde avec nos sens imparfaits , il apparait evident que les conclusions que l'on en tire le soit egalement !
Il est evident pour certains que le shema et le systeme de notre société apparait comme une illusion face au veritable sens de notre exitence .
Il est vrais que l'etre humain de notre ére a était durant notre passé et ait encore forcé a travailler un esclave pour survivre , pourtant nous avons reçus cette forme de vie humaine pour autre chose que s'alimenter comme un animal , je veux parler de l'autorealisation s'autoperfectionner sois meme,pour ceux qui sont interressez lisez les enseignement vediques...Nicolas tesla etait un grand admirateurs des textes védiques ce n'est pas pour rien !

dvd a dit…

J'ai suivi le lien de Cygnus Tor.
Dommage qu'avec autant de personnes qui "auraient photographié" un tel événement, il n'y ait que cette photo minable...
De plus,le reflet du soleil sur le Dôme du Rocher semble indiquer que le soleil se trouverait à droite et non pas devant.
Il y a aussi un personnage(en bas, à droite)dont l'ombre est dirigée vers la gauche;ainsi que l'ombre de la passerelle qui ne correspond pas à la position du soleil.
Et ne devrait-il pas y avoir 2 ombres au lieu d'une.
Cette photo n'est pas un original,elle a été falsifiée.
Le voilà le "signe divin":une manipulation de gens peu scrupuleux et qui s'imaginent que nous n'avons pas d'yeux pour voir.
Si "miracle" il y a comme semble le croire doggtom972,çà n'est sûrement pas divin mais technologique(hologramme).
Arrêtez d'essayer de nous enfumer avec des signes qui n'en sont pas.

dvd a dit…

Clara a dit: "Guénon était un visionnaire...
C'était aussi un franc-maçon entre autre.
Il est devenu musulman(?) sur ses vieux jours.Il aurait dû mettre en garde contre ce qu'il avait écris dans sa jeunesse(pour éviter d'égarer les gens). Mais peut-être l'a-t-il fait?

Amaury Massalis a dit…

Cygnus Tor a dit… Et ça, c'est une illusion ?

Une fois de plus le site de d'info "Corriere Del Mattino" a lancé cette info étonnante, il est également connu comme un site qui s'amuse à insérer de fausses infos parmi les vraies, sur le même site.
Il y a quelques jours il nous avait annoncé l'expulsion d'une tortue géante par Etna.
La "rédaction" a ajouté en bas du site l'inscription : "Journal du Courrier est un site satirique et donc certains des articles qu'il contient sont fictifs Les éditeurs ne veulent pas offenser quiconque.

http://it.blastingnews.com/tempo-libero/2014/05/doppio-sole-a-gerusalemme-il-miracolo-durante-la-visita-di-papa-francesco-e-una-bufala-0097085.html

Bufala = bluffe = hoax

Tomla a dit…

Souvent j'évoque la possibilité que peut-être nous sommes déjà mort, mais nous ne le savons pas encore.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.