dimanche 27 juillet 2014

Crash du vol algérien : un leader du Hezbollah et des troupes françaises étaient à bord

 L'info est à confirmer mais comme il est désormais établi que l'avion a explosé en plein vol, la version officielle relève du foutage de gueule.


Sur les 116 ou 118 personnes à bord du vol Air Algérie AH5017 qui s’est écrasé dans le Nord du Mali, au moins 33 militaires français et un leader libanais du Hezbollah étaient présents.

Même les autorités algériennes ont assuré que la cause du crash ne pourrait être définie qu’après une minutieuse enquête, n’excluant pas une attaque terroriste.
Le nombre exact de personnes présentes dans l’avion, un McDonnel Dougglas-83, est toujours incertain. Mais le journal local Echorouk affirme qu’il y avait des troupes françaises à bord.

Il s’y trouvait également au moins 19 passagers libanais, dont plusieurs avec une double nationalité, incluant une figure emblématique du Hezbollah, déguisée en homme d’affaires.

Une équipe d’experts libanais est sur le chemin du Mali pour assister l’enquête.

Pendant ce temps, des activistes du Movement for Oneness and Jihad in West Africa (MOJWA), connu localement sous le nom de Tawhid and Jihad in West Africa, sont connus pour vivre très proche du lieu du crash, leur bastion étant à proximité de l’endroit.

Les activistes auraient en leur possession un arsenal de missiles en provenance de Libye.

Cependant, les experts ont pour l’instant fermement rejeté l’hypothèse d’une attaque sol-air qui aurait abattu l’avion.

Malgré cela, des suppositions ont vu le jour, notamment concernant une attaque criminelle de l’appareil en provenance du Burkina-Faso.

« Nous rejetons, et ce, depuis le début, toute attaque depuis le sol » a déclaré Secrétaire d’État français chargé des Transports, Frederic Cuvillier, sur France 2.
Indication sur le site du crash

Les débris retrouvés suggéreraient dans un premier temps que l’avion s’est crashé au sol et ensuite désintégré. Les seules théories retenues par les experts concernent la météo qui n’aurait pas été clémente ou encore des problèmes techniques concernant l’appareil.

Le ministre des transports algérien, Amar Ghoul, a déclaré : « L’enquête est en court. Cela va demander du temps mais nous ne devrions exclure aucune hypothèse jusqu’à ce que l’enquête ne soit achevée. Nous devons traiter les informations avec prudence et ne pas propager de rumeurs tant que les enquêteurs n’auront pas rendu leur verdict ».

« Nous ne pouvons pas encore parler de la véritable raison de ce crash avant que l’enquête ne soit conclu. Les données techniques indiquent un climat hostile au moment du crash. Le Mali a la priorité de l’enquête, étant donné que l’accident s’est produit sur leur territoire. L’Algérie, la France ou tout autre pays aidera en accord avec la loi ».
Note de la rédaction de Croah :

Pour Jean Serrat, ancien commandant de bord, on aurait retrouvé des morceaux sur 10 kilomètres à la ronde, ce qui prouverait que l’avion a été détruit en vol. Qui croire dans cette histoire ? Les responsables politiques corrompus qui affirment qu’ils rejettent cette hypothèse depuis le début où les experts qui eux, affirment que l’avion a explosé en vol ?

Affaire à suivre lorsque l’enquête aura évolué…



Traduction d’après l’article du site IbTimes.co.uk par Astu Bardamu pour Croah.fr

13 commentaires:

Pierrot a dit…

Aux dernières nouvelles, pas grand monde ne parle d'un éparpillement de l'avion sur 10km. Au contraire, le site du crash semble très restreint, ce qui semble confirmer que l'avion s'est crashé a grande vitesse en 1 seul morceau. les 2 boites noires ont d'ailleurs été retrouvé sur ce site la.

Amaury Massalis a dit…

Ce qui est curieux c'est que sur les rares images et vidéos on ne voit ni sièges, ni bagages, ni moteur, ni les ailes, ni l'empennage ??
On devrait les voir si les débris sont effectivement concentrés dans un périmètre de 300 mètres par 300 mètres.

Zangao a dit…

Aux dernières nouvelles un grand silence se fait sur cet accident comme sur celui du vol Malaysian Airline, comme sur la disparition de l'autre Malaysian......

Amaury Massalis a dit…

Qu'est-ce qui pourrait détruire un avion qui vol à 10.000 ? C'est même plus que détruire c'est vaporiser la plus grande partie d'un avion (ou plusieurs) en plein ciel. A-t-on retrouvé des corps ? on peut en douter quand on lit :
"le rapatriement des corps des victimes du crash du vol AH5017 “prendra beaucoup de temps” en raison de l’immensité du territoire géographique où l’appareil affrété par Air Algérie s’est écrasé." - See more at: http://www.algerie-focus.com/blog/2014/07/air-algerie-perd-le-contact-avec-un-de-ses-avions/#sthash.rcPv7d3A.dpuf
Alors que dans les premiers jours du crash on est sur une zone restreinte. Les survols d'avions et surtout d'hélicoptères ont établi une zone d'environ 9 hectares.
http://www.lemonde.fr/international/article/2014/07/26/vol-ah-5017-des-conditions-d-enquete-difficiles_4463186_3210.html
Que faut-il penser ?

Utopia a dit…

Ben moi je pense qu'on se fout de notre gueule comme d'hab :)
Soit il y a conflit à haut niveau et ils se tirent dans les pattes d'où les infos divergentes, soit ils avaient prévu quelques sacrifices...

Teslambala Tesla a dit…

oui utopia,un sacrifice de plus sous couvert d'un attentat....com dab!!!

hotchiwawa a dit…

Pour pulvériser un cockpit il faut y mettre le paquet.
Même si c'est un missile il y aurait des morceaux.
Il faudrait que tout ce consumme en lui même!
Une chaleur proche de la fusion si je ne me trompe.

lala a dit…

J'ose pas penser aux familles qui ont perdu un être cher dans ceci vont ils pouvoir faire leur deuil et retrouver leur corps?????

hotchiwawa a dit…

Je ne pense pas qu'ils vont séparer les corps, c'est trop de travail.
Un petit mélange de tout et un peu de sable/terre pour faire lourd. Triste :(

Amaury Massalis a dit…

hotchiwawa a dit… Pour pulvériser un cockpit il faut y mettre le paquet.

En effet, ici, une arme à haute énergie a été utilisée contre cet avion (et au moins un autre : le MH 317). Parce que le plan, « Leur Plan », est de faire en sorte que la 5ème colonne provoque le chaos sur Terre, puis ensuite, "ils" "tomberont" du ciel de façon providentiel pour nous sauver, apporter la civilisation, de nouvelles énergies, une nouvelle économie, une nouvelle religion, un nouveau messie.
C'est ça le plan, pour se faire accepter comme les nouveau dominants.
Cependant, pour résumer, il y a sur Terre quelques réticences (humaines et étrangères), ceux qui sont ici ne veulent pas perdre leurs prébendes, "ils" (la 5ème colonne) veulent garder la main sur les affaires. Donc "ceux d'en haut" mettent la pression, "Ils" ont hâte de débarquer, "Ils" perdent patience.

Greg Bart a dit…

AMAURY MASSALIS A DIT...

Ceci ressemble au projet blue beam mais c'est un projet qui n'aboutira pas !!!
La résistance sans charge,actuellement la cabale coule et ce projet ne pourra aboutir méme s'ils essaye de déclancher la 3e guerre mondial par tout les moyen.Leur défaite est trés proche!!
Crdl Grég.

Amaury Massalis a dit…

Greg Bart a dit… : Leur défaite est trés proche!!

Sur ce coup là j'attends de voir la suite ;-)

Anatole Patachon a dit…

Les images du site ne correspondent pas à un endroit où un avion aurait dégringolé à la verticale à une vitesse suffisante pour tout désintégrer en petits bouts. Il y aurait un sacré cratère, or là, rien de plus que quelques buissons noircis et quelques morceaux de ferraille: Je crois qu'on nous raconte des conneries, et cet avion a été désintégré en vol.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.