vendredi 18 juillet 2014

Crash du vol MH17: Ce serait l'avion de Poutine qui aurait été visé

À peine quelques heures aprés le drame, une premiére théorie du complot apparait, on peut être sûr que ce ne sera pas la dernière...



Selon l'agence de presse Interfax, le vol MH17 de Malaysian Airlines suivait une trajectoire quasi identique à celle du jet du président russe Vladimir Poutine peu de temps avant le crash qui a tué les 295 passagers.

« Je peux dire que l'avion de Poutine et le Boeing de la Malaysian Airlines se sont croisés au même point et au même échelon, à proximité de Varsovie, sur un échelon de 330-m, à une altitude de 10 000 mètres. Le jet présidentiel se trouvait à cet endroit à 16h21 heure de Moscou, et l'avion de la Malaysian Airlines à 15h44 heure de Moscou », a déclaré une source anonyme à l'agence de presse.

« Les contours des deux avions sont similaires, les dimensions linéaires sont également très similaires ; quant à la couleur, à forte distance, ils sont quasi identiques », a ajouté la source.

Au même moment, il y a eu des informations selon lesquelles l'avion présidentiel ne survolait pas  l'Ukraine, elles contredisent les affirmations d'Intefax  qui par ailleurs a été la première et la seule source médiatique à publier.

Et selon le site d'actualité Gazeta.ru, Conseil One, l'avion de Poutine ne survolait pas le pays voisin ou la guerre  faisait rage.

Le président Poutine était de retour Brésil, où il a participé au sommet des BRICS.

Le vol MH17, qui a décollé d'Amsterdam à destination de Kuala Lumpur et qui transportait 295 passagers, s'est écrasé en Ukraine.

Le vol commercial devait pénétrer dans l'espace aérien russe à 17h20 heure locale, mais ne l'a jamais fait, a déclaré une source de l'industrie d'aviation russe citée par Reuters.

L'avion s'est écrasé à 60 km de la frontière ; il avait un signal d'urgence, selon une source citée par ITAR-TASS.


http://rt.com/news/173672-malaysia-plane-crash-putin/

Traduction :
http://leschroniquesderorschach.blogspot.com/

15 commentaires:

Guillaume xXx a dit…

4 réacteurs pour l'avion de Poutine contre 2 pour le Boeing, faut quand meme ne pas s'y connaitre en avion pour ne pas les différencier sur ce point...

Matozzy a dit…


Si cette hypothèse est vrai, on a peut être « raté » le déclenchement de la 3e guerre mondiale… Si je suis les prédictions mettant en avant l’assassinat d’un dirigeant en prélude la cet événement. Il y’a aussi la corrélation avec la première frappe nucléaire (toujours selon certaines prédictions) qui viendrait de la Russie.
Alors… ce que je dit là est évidemment hautement hypothétique et fantaisiste… mais, se pourrait il qu’on ait échappé à ce scénario?

BlueMan a dit…

C'est marrant cette histoire, parce-qu'à l'occasion de la visite de Poutine en Amérique du Sud, je me demandais pourquoi les États-Unis n'en n'avait pas profité pour abattre l'avion de Poutine. C'est si facile.... Ben voilà, j'ai ma réponse.

Il ne devrait pas sortir de son pays Poutine, ou alors sous bonne escorte de plusieurs chasseurs, parce-qu'il est devenu un nuisible pour les tenants du Nouvel ordre Mondial

stephanie charlier a dit…

Faut avoir une sacré bonne vu pour reconnaitre un avion à 10000 mètres d'altitude!

Vanportal Geoffrey a dit…

Pendant ce temps là on regarde tous vers l'avion et non vers Gaza... bien joué.
Lors l'avion disparu en mer de la même compagnie n'y avait-il pas un autre conflit en cours?...

Chercheur du Temps a dit…

Je doute fortement que les Ukrainiens aient confondu l’Iliouchine de Poutine avec le Boeing 777 de la Malaysia Airlines (qui de loin, de très loin… présentent quelques similitudes). D’abord en raison de l’écart énorme (37 minutes) entre les plans de vol des 2 avions. Ensuite, il s’agit d’avions civils équipés de transpondeurs : les stations radar ukrainiennes pouvaient à tout moment communiquer les informations utiles aux systèmes d’armes (chasseurs ou batteries de missiles Guk). A moins, bien sûr, qu’un éventuel complot ukrainien n’ait impliqué que certains échelons agissant en partie à l’aveuglette… mais, pour l’instant, on est là dans un scénario à la James Bond. De plus, je vois mal l’avion présidentiel russe survoler bêtement une zone de combat où les avions ukrainiens tombent comme des mouches. Certes, en volant à 10 000 m, il savait n’avoir rien à craindre des missiles des séparatistes… ce qui n’est pas le cas avec les 27 batteries de missiles Guk déployés par l’armée ukrainienne dans la zone et parfaitement repérés par l’armée russe… Zone où d’ailleurs on voit mal ce qu’y aurait fait l’Iliouchine présidentiel : de Varsovie, pour rentrer à Moscou, la route aérienne directe passe par Minsk et pas par le Donbass situé bien trop au sud et à l’est !
Une pareille « information »n’est qu’une opération de désinformation destinée à intoxiquer ceux qui veulent nous intoxiquer avec leur délire médiatique (les coupables étant désignés avant même le début de toute enquête, ne manque encore que leur adresse et leur numéro de téléphone !) : le flot d’informations contradictoires, absurdes, invérifiées et invérifiables fini par créer la saturation… Dans le même temps, par petites touches qui passent inaperçues aux yeux des gogos des « démocraties » chauffées au gaz russe, Moscou distille savamment un certain nombre d’informations qui montre clairement au camp d’en face qu’il a largement les moyens de prouver la fausseté des accusations américaines (qui commencent d’ailleurs à se faire beaucoup moins précises que quelques heures après le drame…). En bref, une réédition du false flag des bombardements aux gaz « généreusement » imputés à Bachar el Assad l’année dernière. Avec probablement la même conclusion : Lavrov, qui est tout sauf un va-t-en-guerre irresponsable, annonce que tout tir intentionnel de l’armée ukrainienne sur le territoire russe se traduira désormais par la destruction du responsable… Il ne se risquerait pas - aujourd’hui - à une déclaration aussi provocante s’il n’avait pas d’excellentes cartes dans son jeu. Le message à Washington est clair : « Organisez votre cirque médiatique de façon à dégonfler progressivement votre mauvais soufflé, sinon nous dévoilerons les preuves. Ah, on oubliait : si vos petits protégés nazis continuent leurs provocations à notre égard, nous répliquerons et tant pis pour eux et votre image de marque… »

Rorschach a dit…

2 autres théories du complot :

http://www.bengarneau.com/2014/07/le-film-predictions-avec-nicolas-cage-quand-les-predictions-se-realisent.html

Crash du vol 17 - une vidéo ukrainienne accuse la Russie, Seulement , il y a un hic ... La vidéo a été mise en ligne le 16, et le crash du vol 17 a eu lieu ... le lendemain.

http://www.bengarneau.com/2014/07/crash-du-vol-17-une-video-ukrainienne-accuse-la-russie.html

Débranché Alex a dit…

Oui avec le film Prédictions ,c'est ce que je pensais hier aussi , autre chose dans les chiffres qui vont peut être éclairer certains !!! Un Avion MH17 de la Malaysia Airlines s'écrase un 17, hier c'était le 198ème jour de l'année ,1+9+8 = 18 ou (6+6+6) si on fait 198+198 on obtiens 396 ,pour obtenir aussi 396 ,on peux faire tic tac tic tac 6x66 = 396.

hotchiwawa a dit…

Apparemment dans cette avion abattu il y avait +100 experts du SIDA qui se rendaient à une conférence.

Alors un crime du lobby pharmaceutique?!

Skeptikos Evlavis a dit…

J'ai entendu aux infos qu'avec les soupçons qui pèsent sur les pro-russes ukrainiens dans cette affaire, il deviendra délicat pour Moscou de soutenir encore les insurgés pro-russes si tout le monde dit que ce sont des irreponsables capables d'abattre des avions de ligne. Ce serait alors une false flag attack de Kiev pour empêcher les russes d'aider encore les insurgés ?

crash2012 a dit…

MH17 immatriculé 9M-MRD :
Premier vol :17 juillet 1997
Dernier vol ; 17 juillet 2014

17 et 17 et 17 ........

naya kwa lala a dit…

j'ai fais un rêve(le 17 a 7h15) peut etre rien a voir avec sa
l'image, un avion avec une bande rouge tombe comme l'eau qui se fais aspirer dans un tourbillon,le missile est une certitude?

Guillaume xXx a dit…

stephanie, de nos jours, nous avons plus que la vision a l'oeil nu pour voir loin. :)

Michel Nouvelot a dit…

Les occidentaux se prenant une branler en Ukraine du coup ils ont besoins de plus de matos !!! Et ces bien connu pour faire une guerre il faut l'opinion public dans la poche et comme par hasard les méchant ont tirer sur un avion de pauvre innocent et la nos super président vont nous dire qu'il faut que ça cesse et l'opinion public diras OUI on veut la paix alors faisont la guerre tiens sa me rappelle le 11 septembre!!!

pierre lebon a dit…

franchement c'est flagrant et ca va ressortir de plus en plus, le vol MH17 c'est le vol MH370, avec le même type d'appareil, un 777, il faut pas chercher plus loin, on voit très bien le false flag comme prétexte aux USA d'attaquer la Russie et surtout de convaincre la communauté internationnale que les vilains canards sont les russes, alors que c'est l'inverse.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.