vendredi 4 juillet 2014

Justice divine : Le journaliste Benoît Duquesne, ennemi d'Alain Soral, meurt foudroyé par une crise cardiaque





Brusquement, décédé le lendemain d'un reportage consacré à cirer les bottes du calamiteux BHL, le laquais de l'empire Benoît Duquesne vient de rejoindre la longue liste des ennemis disparus du dissident Alain Soral.

Pour rappel, en 2004 Benoît Duquesne causa la mise à l'écart d'Alain Soral en publiant des propos contre sa volonté.

Et en  2012,  le patron de Science-Po Richard Descoings fut retrouvé mort dans d'étranges circonstances, ce dernier avait empêché la tenue d'une conférence d'Alain Soral dans les locaux de l'école.

À chaque fois le dissident avait évoqué un châtiment d'ordre divin. Et si on ajoute à cela qu'il avait prédit l'affaire Merah des semaines à l'avance, il se pourrait bien que l'ex-marxiste qu'il est commence à envisager que sa démarche soit placée sous le signe du surnaturel.


 
L’animateur de télévision Benoît Duquesne est mort d’une crise cardiaque ce vendredi 4 juillet, à l’âge de 56 ans.

Passé par Europe 1 et TF1 avant de finir sur France 2, ce journaliste à la botte du pouvoir officiait notamment depuis 2001 dans l’émission Complément d’enquête. On se souviendra qu’en 2004, quelques mois après le sketch mémorable du 1er décembre 2003, Duquesne avait consacré un numéro resté célèbre à ce qu’il était désormais convenu, dans les rédactions, d’appeler le « malaise Dieudonné »...

Pour les besoins de ce reportage, Alain Soral avait été cuisiné pendant deux longues heures par un journaliste pour le moins pénible et provocateur. À la suite de cette discussion à bâtons rompus, le polémiste avait expressément refusé que ses propos soient diffusés, en rappelant à Benoît Duquesne que ses prises de position radicalement antisionistes pouvaient mettre sa vie même en danger... Le journaliste, dont le métier consiste à mentir et manipuler, avait sauté sur l’occasion et inséré dans son reportage quelques phrases décontextualisées pour porter préjudice à Alain Soral.

L’émission était diffusée le 20 septembre 2004. Le 28 septembre, l’intellectuel dissident se faisait agresser en pleine séance de dédicaces par un commando de la Ligue de défense juive.

Rappelons également que c’est ce même Benoît Duquesne qui avait piégé Dieudonné au théâtre de la Main d’or fin 2013 en extrayant un enregistrement audio pirate et parfaitement illégal dans lequel figurait notamment la réponse de l’humoriste à Patrick Cohen, qui avait préalablement qualifié Dieudonné de « cerveau malade ».

Une certaine constance dans la malhonnêteté des méthodes doublée d’une prédilection pour les attaques contre ceux qui affolent le système : Benoît Duquesne avait assurément tout d’un futur président du service public.

C’est pourquoi, loin de se joindre aujourd’hui au concert hypocrite de louanges qui résonne dans la presse aux ordres, Alain Soral tient à signaler qu’il se réjouit personnellement de la disparition de Benoît Duquesne, dans laquelle il reconnaît la marque du divin.

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Justice-immanente-26457.html

4 commentaires:

jcc a dit…

la marque du divin! peut-être qu'il est la réincarnation du Christs ? je pense que ses chevilles enfles véritablement, il fait parti lui aussi de l’élite au service de la matrice tout comme un certain facteur disparus des médiats

doggtom972 a dit…

du grand n'importe quoi !!!!!

Faut franchement être débile pour croire qu'il y a un lien entre la mort de ces hommes, et le combat mené par soral

que soral le croit, ok je le conçois, il est légèrement mégalo ( même si je l'apprécie beaucoup le soral, il faut l'avouer ), mais alors faire des articles comme celui ci ...

Sérieusement non, ca va beaucoup trop loin cette histoire avec soral, dieudo, sionisme, antisionisme ... du grand n'importe quoi : remettez les pieds sur terre

jb pinna a dit…

Au suivant svp!

20 100 a dit…

Cela ce passe. Soit. Je me met à la place de Soral, je me marre. Et que dire alors ? Rien sinon une connerie de ce genre. Il a raison l'père Soral, c'est poilant.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.