lundi 14 juillet 2014

La légende du soleil paresseux et du loup céleste

Décidément, sous le règne de l'empereur Yao, le soleil n'en faisait qu'à sa tête. aprés voir brulé la terre en compagnie de ses fréres, cette fois il est devenu tellement  paresseux qu'il a transforme le monde en désert de glace. Comme d'habitude, le mythe recèle une vérité cachée. Saurez vous deviner laquelle ?



On sait que, sur ordre de l'Empereur Céleste, Yi descendit sur terre pour abattre neuf des dix soleils et sauver ainsi l'humanité. Qu'advint-il alors du dernier soleil?

La chute de ses neuf frères lui avait causé une grande frayeur. Au début, il n'osait point être paresseux et négligent dans son travail. Le matin, il se levait de bonne heure et, d'est en ouest, traversait l'immense voûte céleste.

Néanmoins, à la longue, il commença à se ménager. Tantôt il s'amusait dans le lac Tanggu, en différant son départ pour le ciel; tantôt il se réfugiait tout simplement dans l'arbre Fusang et y dormait paresseusement, restant parfois dix à quinze jours sans se lever.

Dans de pareils cas, il n'y avait plus ni nuit ni jour dans l'univers; il y régnait une obscurité totale. Dépourvus de soleil, herbes, fleurs, arbres et plantes, commençaient à se flétrir, la température s'abaissait et il faisait terriblement froid.

Hommes, bêtes et oiseaux, grelottant de froid, se recroquevillèrent en attendant la mort. Si cette situation avait continué, tous les êtres vivants auraient été exterminés et il ne serait resté qu'un monde désert et glacé.

Informé de la catastrophe imminente, l'Empereur Céleste envoya immédiatement un génie dans les régions orientales. Chaque jour, il devait réveiller le Soleil puis, monté dans son carrosse céleste tiré par six Dragons, il le suivait dans sa course et le faisait accomplir en temps voulu son trajet quotidien.

C'est ainsi que le génie Yandi, chargé spécialement de surveiller le Soleil, devint désormais le Dieu du Soleil. Habitant avec le Soleil à l'Est, on le nommait également le Souverain de l'Orient.

Yandi était un Génie majestueux et martial. Vêtu d'un tunique verte et d'un longue robe blanche, il tenait dans la main gauche un rameau de ruomu, bois immortel et lumineux poussant dans les régions occidentales dont il se servait soit comme fouet pour chasser le Soleil devant lui, soit comme plumeau pour l'épousseter quand il était terni par les nuages, le brouillard ou la poussière.


Dans la main droite, Yandi tenait un arc gigantesque sur la corde duquel était tendue en permanence une longue flèche effilée et tranchante destinée, le cas échéant, à abattre le Loup Céleste. On dit que dans le ciel, tout comme sur terre , vivent des bêtes nuisibles.

Le Loup Céleste était l'une de ces bêtes monstrueuses et féroces. Il se cachait dans le ciel pour dévorer les étoiles. Lorsqu'il rencontrait le Soleil ou la Lune, et s'il était affamé ce jour là, il était même capable d'en dévorer un morceau. Aussi Yandi était-il également chargé de la protection du Soleil.

Pour que le Soleil se réveillât à l'heure chaque matin et qu'il ne manquât pas à son devoir, l'Empereur Céleste envoya sur terre le Coq de Jade, qui s'installa sur le faîte de l'arbre Fusang où le soleil passait la nuit.

Son plumage était blanc et luisant, son bec et ses pattes dorés et sa crète pourprée. Son chant s'entendait de très loin . Vif et alerte, il se réveillait toujours le premier à l'aube et, perché sur la plus haute branche, le coup tendu, il poussait de retentissants cocoricos, immédiatement suivis par ceux de tous les coqs de la terre. Ainsi le Soleil ne pouvait-il pas ne pas se réveiller. Conduisant son carosse céleste, Yandi faisait partir le soleil du lac Tanggu pour accomplir sa tâche quotidienne.

Arrivé à l'Ouest, le Soleil descendait sans se presser derrière le mont Yanzi. Là se trouvait un autre grand lac, le lac Mengshui, où le Soleil pouvait prendre un bain pour chasser la fatigue d'une longue journée de travail. Puis, il se laissait glisser au fond de l'abîme Yu qui communiquait avec le lac Tanggu. Porté par le courant, il arrivait rapidement au lac Tanggu, et montait sur l'arbre fusang pour y dormir à son aise, jusqu'au prochain chant du coq.

Par leur parcours quotidien dans le ciel, Yandi et le Soleil apportaient la lumière et la chaleur aux hommes et à tous les êtres vivants. Grâce à eux, le monde était devenu riche et beau. Aussi étaient-ils l'un et l'autre vénérés par les hommes.

http://www.chinastral.com/chinastral/conte/fable62.html

13 commentaires:

dieu sauve a dit…

Je ne sais pas Yandi a un rapport avec le rayon vert ( du a l atmosphère si je ne me trompe pas)et le loup astral un genre de planète x ?

Phil deFer a dit…

Pour le moment, Nibirupille... en attendant que Nibirupète :-)

Matozzy a dit…

On peut y voir pas mal de choses...
Tout d'abord les 10 à 15 jours sans soleil.
Ensuite, oui... le Loup. Cela peut être une référence a un astre perturbateur.

Mais y a un autre truc qui m'intrigue, c'est le "parcours quotidien de Yandi". A quoi peut il faire référence? Puisque il ne s'agit ni du soleil, ni de la lune.

Teslambala Tesla a dit…

@ matozzy
peut etre le soleil noir,vulcain,jumelle de la terre?
(qui se trouverait en face de la terre de l'autre coté du soleil)

takapa fairechier a dit…

@ Ror...hahaha...désolé pour toi, dure lecture!
sinon en ce qui concerne Yi & co .... bah encore une fois des anomalies liés à l'axe de rotation de la terre. j'aurais bien dis que la rotation a été stoppé, vu que le soleil ne se levait plus et qu'il s'en est suivi un froid de canard mais étant donner qu'aucun tremblement de terre n'ait été mentionné, peut être est-ce du au basculement de la terre, carrément ! (genre si la terre se "couche" par rapport à l’écliptique ou si l'axe de rotation prend une position horizontale ou presque) ça pourrait expliquer le phénomène....et le fameux génie à la tunique verte et à la longue robe blanche me fait penser à une commette ou un objet pouvant lui ressembler, peut être est-ce lui l'élément perturbateur qui n'était pas visible lors du début du dérèglement...et pour finir les six dragons, symbolique? étoiles précédent le "lever" du soleil ?.....allez Ror, à toi, sinon je risque de Mikaëler !!!

Rorschach a dit…

@ takapa fairechier

Les 6 dragons sont probablement les 6 satellites visibles autour de l'élément perturbateur. L'idée du loup a été reprise par la mythologie nordique.

On va un peu corser les choses :

- Si l'axe de rotation bascule à l'horizontale, quel effet cela aurait sur la visibilité du soleil selon les latitudes ?

takapa fairechier a dit…

euh....tout dépend, si l'axe de rotation est horizontal et qu'il pointe constamment vers le soleil (et c'est bien le seul cas de figure qui nous intéresse) je dirais qu'il paraitrait fixe, seule sa "hauteur" différerait en fonction des latitudes d'observation....ce qui irait dans le sens, le bon sens, celui confirmant la "légende".... à toi l'antenne !

Rorschach a dit…

Et si on ajoute à cela que la Terre continue de tourner sur son axe, quel effet cela aurait sur la visibilité du soleil ?

takapa fairechier a dit…

Je commence à avoir le mal de mer là. ... euh....il tournerait en rond décrivant des cercles plus ou moins grand en fonction de la latidue d'observation? Pour la partie exposé au soleil bien sûr!

takapa fairechier a dit…

Rdv au prochain épisode de " légende d'antan " ?

Rorschach a dit…

La suite dans un prochain article...

Rorschach a dit…

Chez les anciens égyptiens, Apophis désigne l'élément perturbateur.

takapa fairechier a dit…

hahahahaaha ... Désolé, mais la scène est hilarante !

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.