mardi 29 juillet 2014

Retour de la Guerre froide : Les États-Unis accusent la Russie d'avoir violé un traité nucléaire



La crise entre la Russie et les États-Unis vient de franchir un nouveau cap : Washington a accusé la Russie d’avoir enfreint un traité nucléaire important, qui aurait été décisif pour mettre fin à la Guerre Froide, en procédant à des essais de missiles nucléaires.


Ce traité bilatéral sur les Forces Nucléaires Intermédiaires (FNI) avait été signé en 1987 par les deux anciens présidents Reagan et Gorbatchev, et il interdisait l'utilisation de missiles balistiques avec une portée comprise entre 500 km et 5500 km. Il prévoyait la destruction de tous les missiles balistiques et de croisière dans les 3 ans de son entrée en vigueur, et il a jeté les bases de l’arrêt de la course aux armements américano-russe.

Selon la Maison Blanche, la Russie aurait commencé les essais de ces missiles de croisière en 2008, et à partir de la fin de l’année 2011, les Américains ont considéré que ces essais étaient effectivement une source de préoccupation. En 2013, une première demande d'explication est restée sans réponse. En janvier 2014, des officiels américains ont alerté les membres de l’OTAN que la Russie avait violé le traité FNI.

Le président américain Barack Obama a adressé une lettre à son homologue russe dans laquelle il souligne son souhait de maintenir le dialogue avec Moscou dans le but de mettre fin à ces violations du traité, et de discuter des étapes que le Kremlin pourrait envisager pour se remettre en conformité avec ses clauses. Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a également contacté le ministre russe des Affaires Etrangères, Sergueï Lavrov, pour réitérer ce message.

Le commandant suprême des forces alliées en Europe de l'OTAN, le général Philip Breedlove, a entretemps appelé à des représailles si une solution n’est pas trouvée, estimant que l’introduction de telles armes sur le territoire européen « ne peut rester sans réponse ».

Selon le New York Times, les perspectives de résolution de ce différend sont incertaines. Lors d’une réunion avec des officiels de l’industrie de la défense russe, le président russe Vladimir Poutine a estimé que la décision de Gorbatchev de signer ce traité était «pour le moins discutable », mais il a indiqué que la Russie maintiendrait cet accord. Des analystes conservateurs américains craignent qu’en accusant officiellement les Russes d’avoir violé le traité et en leur demandant d’y apporter des solutions, les Américains leur fournissent une excellente opportunité pour le rompre définitivement.

Cette affaire intervient à un moment où l'Europe et les Etats-Unis envisagent de nouvelles sanctions contre le Kremlin à la suite de la tragédie du vol MH 17 de la Malaysia Airlines. Ces nouvelles sanctions devraient cibler en particulier les banques russes.

http://www.express.be/joker/fr/platdujour/la-guerre-froide-rechauffee-les-tats-unis-accusent-la-russie-davoir-viol-un-trait-nuclaire-dcisif.htm

5 commentaires:

Grandloup74 soixantequatorze a dit…

Les américains chercheurs de merde continuent leur carnaval...
Ils mettent des missiles à proximité des frontières Russes et s'étonnent que ceux ci prennent des mesures pour se défendre ! Poutine et ses généraux sont très patients, mais surtout très responsables : Ils ne veulent pas mettre le feu à la planète pour leur petit orgueil, contrairement aux dirigeants de la nation décadente et agressive qui se prend pour la race supérieure... comme un certain Adolphe, que sont les enragés du pentagone.
Pauvre peuple américain et mondial, exposés aux armes de ces fous furieux.

juste moi a dit…

mais ils en ont pas marre les yankee a chaque fois qu ils essaient une crasse contre les russes ca foire ils devrais essayer de fermer leur bouche et disparaitre je suis sure que pour une fois ils reussirai quelque chose ! POUTINE n a pas un moyen de faire quelque chose serieux ?

Ibra Timité a dit…

Poutine en vérité n'a pas besoin de guerre. Il a un vaste territoire, des ressources en abondance, il a juste besoin qu'on lui fiche la paix pour pouvoir faire son commerce. Mais les étasuniens et leurs caniches savent qu'ils sont en perte de vitesse donc il faut empêcher les eurasiens de leur mettre profond. Poutine fait tout pour éviter une guerre qui n'arrangera personne ni les russes, ni les européens, les étasuniens eux s'en fichent royalement qu'il y ait une guerre régionale en Europe.

juste moi a dit…

mais les russe sont dans de meilleur condition pour gerer une guerre conventionnel que ce soit financierement ou meme technologiquement que le USA et en plus il me semble que j ai lu un article comme quoi POUTINE ou un ministre russe qui disait qu ils avaient de quoi repondre en cas d agression ! et puis ce n est peut etre pas si bénéfique pour les russe d attendre et/ou chercher la paix avec les USA on voit clairement leurs intention (USA) sans compter ses histoire de frappe preventive en 2016 (PS. je ne sais pas si l info est fiable ) en clair plus POUTINE attend plus il se rapproche d une frappe et je trouve risqué de miser sur le bon sens de certain pays d europe pour le rejoindre et meme si c est le cas je suis sure que les USA n hesiteront pas a envoyer leur frappe malgrés tout qu en pensez vous ?

Laurent a dit…

"Les États-Unis ont un tel avantage stratégique sur la Russie en ce moment qu’une “fenêtre d’opportunité” existe pour éliminer la Russie comme frein à l’hégémonie américaine, en lançant une frappe nucléaire préventive.
Il est presque certain que l’on est en train de dire à Obama que le président John F. Kennedy a eu cette opportunité mais ne l’a pas utilisée, et qu’Obama ne doit pas la laisser passer une seconde fois..."

Paul Craig Roberts

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.