jeudi 7 août 2014

Gaza : Pour Israel la facture s'éléve à plus de 4.6 milliards de dollars, le Hamas ne désarme pas,

Israël est désormais en position de faiblesse. L'agression envers Gaza est donc bien un acte insensé et une erreur stratégique majeure.


Le journal hébreu, Israël aujourd’hui, a rapporté dans son édition de ce mercredi, les prévisions quant à la facture de la guerre israélienne à Gaza. Le coût de la guerre israélienne contre Gaza dépasserait les 16 milliards de Shekels (4,67 milliards de dollars), dont la moitié est affectée à l'opération militaire, a-t-il estimé.


La facture de la guerre pour l’armée a avoisiné les 8 milliards de Shekels, englobant l’appel de 82 mille réservistes. Les pertes d’Israël en termes de baisse de la production locale sont estimées à 4.5 milliards de shekels, et son manque à gagner en termes d’impôts est de 1,5 milliard.

Le journal hébreu, cité par felesteen.ps, a estimé la valeur de l’indemnisation des habitants du fait de la guerre à un milliard de shekels, et les dégâts causés par les roquettes à 50 millions de Shekels.

La trêve était respectée mercredi dans la bande de Gaza alors que le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a réuni mardi soir son cabinet de sécurité pour examiner les conséquences de près d'un mois de combats contre le Hamas et définir une stratégie pour les négociations prévues au Caire, rapporte Reuters.

Cette trêve, conclue après une médiation de l'Egypte, doit favoriser l'ouverture de négociations sur un arrêt durable des hostilités.

Israël a envoyé une délégation au Caire, où se trouvent déjà des représentants palestiniens, notamment du Hamas et du Djihad islamique

Le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, s'est fait l'écho de la position des Israéliens en liant la levée du blocus de Gaza réclamée par le Hamas à l'abandon par le Mouvement de la résistance islamique de son arsenal de roquettes.

"Ce que nous voulons faire, c'est soutenir les Palestiniens et leur envie d'avoir une vie meilleure, de pouvoir ouvrir les points de passage pour que la nourriture puisse entrer, pour reconstruire et avoir une plus grande liberté", a dit John Kerry, interrogé dans l'émission Hardtalk sur la BBC.

"Mais cela doit s'accompagner d'un sens accru des responsabilités à l'égard d'Israël, ce qui signifie renoncer aux roquettes", a-t-il ajouté.

Le mouvement de résistance Hamas a opposé une fin de non-recevoir à tout appel de désarmement de la résistance. "Nous refusons d’écouter la simple thèse sur le désarmement de la résistance dans les négociations du Caire", a affirmé le mouvement dans une déclaration aux médias, relayée par felesteen. ps.

La résistance palestinienne, dirigée par Hamas, a proposé ses revendications au Caire, afin qu’elles soient garanties sous caution internationale, et consistant en la levée du blocus sur Gaza, sous toutes ses formes.

http://www.gnet.tn/revue-de-presse-internationale/gaza-cout-exorbitant-de-la-guerre-pour-israel-hamas-refuse-de-desarmer/id-menu-957.html

4 commentaires:

noiraude a dit…

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=VjWzk_X-KYQ

Vidéo d'un ancien militaire français,s'adressant au 1er ministre de la France: M. Manuel VALLS, où il cite notamment "le talmud", "la sécurité",les actions de "ce gouvernement" ...

Colibri RICpouruneAC a dit…

C'est assez ignoble ces factures économiques à coté des milliers de morts et de blessés civils dont de nombreux enfants.
Le hamas et branches armées semblent s'en féliciter, alors que c'est bien le peuple palestinien qui est de loin la plus grande victime de ce nouveau massacre.
Ils sont contents d'avoir tiré des milliers de roquettes, qui tombent en plein désert et ne font aucun dégat à part susciter des représailles meurtrières.
Que les sionistes soient des génocidaires, n'enlève rien au fait que le hamas est un groupe de fanatiques islamistes détestable.

Chercheur du Temps a dit…

@Colibri RICpouruneAC : effectivement cette comptabilité est assez ignoble… mais typique de la mentalité et du mode de fonctionnement israélien. L’estimation du coût matériel (encore un aspect typique de la grande élévation spirituelle juive) ne concerne que la seule partie qui compte : celle du peuple élu par le promoteur immobilier YHWH.
Le Hamas ne va quand même pleurer sur ce que coûte la guerre aux tortionnaires des Palestiniens ! Effectivement, le peuple palestinien est la seule victime… mais c’est ainsi depuis les années 1930 quand les humanistes démocrates à kippa et Uzi ont commencé à sévir en Palestine. Il faut en finir avec la rhétorique sioniste inversant les rôles et les responsabilités : qui a enfermé les Palestiniens dans le plus grand camp de concentration du monde, les prive de tout, les affame, les humilie et les tue quand les victimes se rebellent ? Les civils seraient des boucliers humains, des otages du Hamas ? Apparemment, ça ne gêne absolument pas l’armée la plus morale du monde de massacrer des otages…
Les roquettes n’ont fait aucun dégât ? Elles ont seulement obligé les Israéliens à se terrer comme des rats pendant les alertes incessantes, désorganisant le pays, interrompant les vols de nombreuses compagnies aériennes. Elles ont fait la preuve de l’inanité du Dôme de Fer, le coûteux et foireux joujou anti-missile offert par les Etats-Unis. Elles ont montré la capacité opérationnelle du Hamas et la totale incapacité de Tsahal à les neutraliser et à protéger l’entité sioniste… puisqu’aujourd’hui, Israël est bien obligé d’avouer - par Kerry interposé - qu’il n’a réussi aucun de ses objectifs de guerre (rectificatif : si, un seul : s’offrir un holocauste de goyim) au point de lier la levée du blocus de Gaza à l'abandon par le Mouvement de la résistance islamique de son arsenal de roquettes.
Le Hamas est un groupe de fanatiques islamiques ? Exact : c’est la branche palestinienne des Frères Musulmans… créés par les services secrets britanniques, financés par les monarchies les plus obscurantistes et corrompues du monde arabe et alliées discrètes d’Israël, et instrumentalisés par les Etats-Unis et Israël pour remodeler à leur convenance et seul intérêt le Moyen-Orient. Israël a sciemment favorisé la montée en puissance du Hamas pour mieux diviser la résistance palestinienne… Mais le Golem a échappé à ses maîtres talmudistes : la branche armée du Hamas se soucie bien plus de résistance armée à l’occupant sioniste et de libération de la Palestine que de controverses théologiques et de combinaisons politiciennes. Et si le Hamas, sunnite, se tourne de plus en plus vers le Hezbollah et l’Iran chiite, la Syrie dirigée par des Alaouites c’est la preuve d’une évolution vers l’abandon de certaines vieilles lunes religieuses et plus de réalisme politique.
Vous remarquerez aussi que la seule démocratie (autoproclamée) de la région, le phare de la conscience humaine, la patrie de l’armée la plus morale du monde… ne consacre pas un mot, pas un shekel à adoucir le martyre qu’elle fait subir depuis plus de soixante-dix ans aux Palestiniens. Comme d’habitude, Israël demandera à ces larbins de goyim occidentaux de réparer ses dégâts et de lui fournir de nouvelles armes pour mieux pouvoir écraser les civils lors de la prochaine guerre…

Amaury Massalis a dit…

Pour ce qui est du Golem, les Hébraïques ne sont pas à leur coup d'essais, ils ont quasiment fabriqué ceux contre qui ils se battent (si on peut appeler se battre). Il ne faut pas perdre de vue que ce sont des fanatiques religieux, sens sentiment ni considération pour les goyims, qui cherchent à réaliser leur prophétie.
Pendant ce temps Baal réclame toujours plus de sacrifices.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.