mercredi 6 août 2014

Vers la dissolution d'Egalité & Réconciliation : Autopsie prophétique d’une stratégie sans surprises



Selon la règle du billard à trois bandes, ça avait commencé par l’évocation de la LDJ, groupuscule violent dont d’aucuns demandaient même la dissolution – sachant pertinemment qu’on ne peut dissoudre une organisation qui n’existe pas comme s’en amusait, la mine gourmande, Me Goldnadel sur la chaîne israélienne francophone i24. Puis on y associa Egalité &Réconciliation, association qui propose de l’information, de la culture et du savoir, par le livre et l’image – diable, quelle violence, quelle haine ! Enfin, dernier rebond de la balle avant le trou, la LDJ, comme par enchantement disparaît et, pince-mi pince-moi, qui reste-t-il dans le bateau : E&R !


Alors, ça y est, on y est ! L’œil du cyclone approche sur Egalité Réconciliation et nos lecteurs vont pouvoir vivre l’enchaînement, heure par heure, du petit manuel (Manuel ?) de la dissolution. On passe à la pratique maintenant. Et attention, une dissolution en force 12 sur l’échelle de Beaufort, ça décoiffe. Pareil à la tornade qui entraîne tout sur son passage sans distinction, on peut dire que désormais le système ne fait plus dans la finesse, mais plutôt dans l’amalgame grossier, la diffamation brutale et, dernier épisode, l’exploitation particulièrement malhonnête d’un fait anodin. Ca ventile façon puzzle comme disait l’autre.

Les faits : Prenons le Maquis, une des structures partenaires d’E&R, organise, pour la énième fois, un stage de survie et de premiers soins. Entre deux pansements et un feu de bois, on y apprend aussi, diantre, à se défendre ! C’en était trop. Le canard enchaîné s’émeut, le Parti socialiste s’indigne, et la presse relaye. La mécanique est parfaitement huilée, on en pleurerait tellement c’est beau.


Prophéties

Et, comme chez nous à E&R on est très forts, on va vous dire ce qu’il va se passer à partir de maintenant, mercredi 6 août après-midi. Par modestie, notez que notre capacité de voyance n’a d’égale que la prévisibilité de nos ennemis. On serait beaucoup moins intelligents s’ils étaient moins idiots. Mais voilà, ils ont la force avec eux (ils appellent ça le droit, parfois, allez comprendre).

Le scénario des prochains jours, par un curieux hasard de calendrier au cœur de l’été, en pleine heure de la baignade, du pastis et de l’insouciance, ce mois d’août idéal pour baisser discrètement le taux du livret A et libérer les pédophiles, va donc ressembler à peu près à ceci : indignation orchestrée des médias, avalanche "d’analyses", "d’enquêtes" et autres "immersions" qui inquiètent, puis le parti socialiste suivis par tous les autres va s’émouvoir de ce retour des ligues factieuses (qui nous rappelle les heures les plus sombres, etc.), s’en suivra des bonnes consciences qui se demanderont comment on peut, en France en 2014, laisser une telle audience à la haine et l’antisémitisme, puis une question à l’Assemblée nationale, un débat (factice mais avec la mine sérieuse, faut qu’on y croit quand même et que ça fasse peur) sur la date exacte du retour des camps de la mort, et pourquoi pas la fin du monde ?


Concours

On remarquera que c’est encore une fois le Canard enchaîné qui est commandité pour tirer la première salve. Celle qui annonce le départ du feu d’artifice. Hasard ou nécessité ? On s’est compris... Ensuite, le Parti socialiste feint de s’indigner par un communiqué qui parait dans l’heure (une chance, le stagiaire ne l’a pas mis en ligne hier soir avant la parution du journal, ça aurait fait mauvais effet). Puis le Huffington Post (merci qui ? Merci Mme Sinclair), puis Le Parisien. Notre petit doigt nous dit que Libé, MediaPart, Le Monde et le Figaro n’attendent que le feu vert de la Kommandantur. Mais, pour être honnêtes, nous ne sommes pas encore tout à fait certains de l’ordre exact du tiercé de la collaboration...

Alors, rions, puisqu’il ne nous reste que ça. Les paris sont ouverts. Ceux qui devineront l’ordre précis gagneront un stage de survie (non, finalement ce n’est peut-être pas une bonne idée). Nous ne savons pas qui gagnera, mais ce ne sera sûrement ni la Vérité ni la Justice.

Bien sûr, le personnel des services de renseignements et du ministère de l’Intérieur ne peuvent pas concourir.

Note : afin de ne pas donner de grain à moudre à la malhonnêteté de nos détracteurs, nous avons décidé de retirer le stage en question de notre site. Ceux qui auront vu la vidéo avant son retrait, ou la verront ailleurs, n’en seront que plus consternés devant la bêtise et la pauvreté de l’argumentaire de nos ennemis.

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Comment-ils-veulent-dissoudre-Egalite-Reconciliation-27137.html

5 commentaires:

Teslambala Tesla a dit…

c'est ca la democratie et la liberté d'expression en france aujourd'hui!va falloir s'y faire....:-(

Borniol a dit…

Les dernières prédictions de Mme Soral ..euhh ...Soleil, risquent de se confirmer puisque la ceinture doit logiquement se resserrer encore et encore autour de notre liberté. Perso, je prendrais pas l'avion avec Soral, Collon, Laurent Louis ou Dieudonné en ce moment.

Amaury Massalis a dit…

Soyons lucide, la France n'a jamais été une démocratie. Le système politique est bel et bien verrouillé.

Teslambala Tesla a dit…

perspicace,amaury.....s'il ne s'agissait que de la france.....

Phil deFer a dit…

Mouai... Peut être aussi plus subtilement, une simple manoeuvre du système pour essayer de recrédibiliser Soral auprès du troupeau qu'il a pour tâche de driver vers le FN....
Comme pour Dieudo...
N'oubliez jamais le "bon mot" de Churchill qui expliquait la différence entre la dictature et la démocratie:
La dictature c'est quand on dit au peuple: La ferme!
Alors que dans la démocratie, on lui dit: Cause toujours...

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.