mardi 14 octobre 2014

Énergie gratuite : l'E-Cat sort ses griffes





Il y a plus d’une vingtaine d’années, déjà, la science découvrait une nouvelle forme d’énergie révolutionnaire, laquelle reste encore largement inexpliquée dans sa théorie. D’abord révélée par deux scientifiques de renom, MM. Pons et Fleischmann en 1989, la fusion froide, ou LENR (Low Energy Nuclear Reaction ou réactions nucléaires à basse énergie), cette découverte a rapidement été mise à l’écart par la physique nucléaire conventionnelle et officiellement oubliée.

Pas par tout le monde car il y a 4 ans, un ingénieur italien, Andrea Rossi, réussissait à mettre au point un appareil, empiriquement (il dit avoir essayé des centaines de combinaisons), avec l’aide du Prof. Focardi. Cet appareil baptisé, E-cat, pour « energy catalyzer » ne cesse d’émerveiller ceux qui l’ont vu fonctionner. Il s’agit d’un petit tube contenant une poudre mystérieuse, principalement du nickel en présence d’hydrogène, laquelle, échauffée au démarrage par une résistance, délivre une chaleur pouvant atteindre 1400°C et cela pendant plusieurs mois avec un très bon rendement (COP1).

Depuis, bien sûr, il y a eu de nombreux détracteurs avec des épisodes très virulents2 car la fusion froide ne rentre pas dans la bonne orthodoxie de la physique nucléaire classique. Comment peut-on imaginer la fusion froide alors que la science officielle ne considère la fusion des atomes d’hydrogène qu’à des températures extrêmement élevées, identiques à la température de surface du soleil, de l’ordre de plusieurs millions de degrés. Voir l’étude en cours avec la construction pharaonique du fameux Tokamak, d’ITER, de Cadarache.

Malgré l’enjeu considérable de la découverte ainsi que les congrès annuels répétés, dans plusieurs pays du monde, dont les États-Unis, la Corée, et bien d’autres, les médias traditionnels sont restés discrets et ont passé sous silence toutes les péripéties d’essais, de contre-essais, pendant presque quatre ans3.

Mais aujourd’hui, et pour la première fois, des essais ont été effectués par une équipe de scientifiques d’universités (italienne et suédoise) totalement indépendante et soumise au strict protocole des comités de lecture. Les essais ont commencé en mars 2014 et le rapport final vient juste de « fuiter », le 8 oct. 2014, sur le net, avec semble-t-il, l’approbation de l’ingénieur A. Rossi. Ce rapport devrait permettre à l’ingénieur Rossi de sortir de l’ombre pour marquer sa victoire totale sur ses nombreux détracteurs. Le but, pourtant, n’étant pas de faire taire les critiques mais d’apporter au monde la certitude d’une découverte extrêmement importante.


Voici quelques extraits du préambule du rapport :

« … Le réacteur nommé e-cat contient une petite charge d’hydrogène, de la poudre de nickel avec en plus quelques additifs, principalement du lithium. La réaction est amorcée par la chaleur de résistances autour du tube du réacteur. Les mesures de la puissance émise du réacteur ont été exécutées avec une image thermique à haute résolution. […] Les données ont été rassemblées pendant 32 jours de suite en mars 2014. Le réacteur a été mis à environ 1260 ºC dans la première moitié du test et à environ 1400 °C dans la deuxième moitié. Le bilan énergétique mesuré a apporté un COP* d’environ 3.2 et 3.6 pour respectivement les 1260 ºC et 1400 ºC des essais. L’énergie nette totale obtenue pendant les 32 jours exécutés était environ 1,5 MWh. Cette quantité d’énergie est beaucoup plus grande que celle qui pourrait être obtenue de n’importe quelle source chimique connue dans le petit volume du réacteur… La composition d’isotope dans le lithium et le nickel a changé considérablement après les tests… Aucune radioactivité n’a été détectée à l’extérieur du réacteur pendant l’essai. »

Les auteurs poursuivent : « Même dans les scénarios les plus conservateurs, nous avons des valeurs qui nous permettent de conclure que le réacteur étudié ici ne peut être considéré comme une source conventionnelle d’énergie. »

Ces spécialistes insistent pour dire que les performances n’ont pas été poussées à l’extrême, ce n’était pas l’enjeu, et que les 32 jours d’essais ne constituent pas une indication de durée maximale d’utilisation. Rossi a par ailleurs indiqué avoir fait des essais sur des durées de six mois en continu, avoir fait fonctionner son appareil en auto-alimentation et avoir obtenu des C.O.P supérieurs avec d’autres paramètres. Le rapport donne cependant beaucoup d’informations de tous ordres, même sur la composition de la poudre contenue dans le tube. Il s’agit d’une poudre très fine de nickel, avec du lithium, du fer, de l’aluminium et de la poudre donnant de l’hydrogène comme catalyseur, avec de l’oxygène et du carbone. Ce n’est pas avec ce type d’indications qu’il devrait être possible de copier le procédé de l’ingénieur Rossi.

Les auteurs concluent : « En résumé, la performance du réacteur E-cat est remarquable. Nous avons un dispositif d’énergie thermique généreux, compatible avec des transformations nucléaires, mais il fonctionne à basse énergie et ne donne ni déchets radioactifs nucléaires, ni n’émet de radiation. D’après la culture générale de base de la physique nucléaire ceci ne devrait pas être possible… Les résultats d’E-Cat sont trop remarquables pour ne pas donner suite. De plus, si l’E-Cat prouve ses performances dans la durée avec de nouveaux tests, l’invention E-Cat a un grand potentiel pour devenir une source d’énergie importante. »

Ce que ne dit pas ce rapport c’est que le prix de revient de cette énergie nouvelle est absolument minime et que le nickel (très peu est consumé dans la réaction et il peut être recyclé) est un métal abondant sur terre.

Nous avons désormais une preuve officielle que l’avenir de l’énergie mondiale ne se fera peut-être pas dans un futur proche par des éoliennes ou du solaire mais par la mise en application de cette fusion froide même si cela prend plusieurs décennies.

Article complet sur Contrepoint,


Vu sur :
http://lesmoutonsenrages.fr/2014/10/13/fusion-froide-le-chat-e-cat-est-enfin-sorti-de-sa-boite/

10 commentaires:

Roc Bali a dit…

roc
mouais ! ! !
refaite moi un article dessus dans 50 ans quand vous aurez le prix de vente . . .

Meta Physique a dit…

Très bon article
Espérons que cela ne sera pas mis au secret comme d'autres avant
Tesla en premier qui a son époque fut descendu en flèche et dont on peut aujourd'hui voir resurgir les bonnes idées

Choko Choc a dit…

nous sommes à l'ère de l'energie libre!!!


alors cela veut dire que nos "nerfs-gît" libre, désormais!

christine lagarde s'en est bien gardé de nous dire ou il fallait regarder.....

sa conférence de juillet sur le thème " de la fin" de quelque chose, annonce forcément aussi le début de quelque chose d'autre...
serait-ce enfin notre liberté qui sonne à notre porte?

ding...dong...!


oui...
qui est-ce?

je suis la liberté et vous qui êtes vous?
je suis chez moi isolé et j'ai peur de la liberté....

voyez vous ou je veux en venir...?
c'est désormais l'heure des justes et il est temps que ceux-ci le sache et agissent pour améliorer ce qui peut être amélioré....

ce message de christine lagarde signalait tout simplement le départ d'un nouveau jour, d'une nouvelle "aube"....
et il ne "faux-pas" se "dérauber" lorsque la lumière inonde le monde.

la lumière c'est "l'un-forma-Sion", le savoir (ou "voir-ça"), c'est la "co-naissance"
la liberté c'est l'ensemble de toutes les connaissances, de tous les savoirs de toutes les informations.

ne pas s'informer sur tout, c'est laisser madame "la liberté" sur le "pale-lié" de la porte.

et cela christine s'est bien gardé de nous le dire "claire-ment"

"la métaphore vivifie l'esprit et la lecture à la lettre tue l'esprit"

comprenne qui pourra

trève de blabla...
zéro tracas
zéros blabla
MM A
ou, aiMe, aiMe et tu aurAs!

ami-se jouant - de l'autre :-)

BlueMan a dit…

Une vidéo sur le sujet :
http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=7702

Teslambala Tesla a dit…

3 ou 4 ans que je connais l'E-cat...je reste de l'avis du premier com(roc bali)...a dans 50 ans!;-)

Teslambala Tesla a dit…

blue man censuré? plus d'acces a son blog:(

Teslambala Tesla a dit…

This Account Has Been Suspended (blue man) a quand ton tour ror?

David coymès a dit…

https://www.youtube.com/watch?v=Jg5WHqCHwxI

Teslambala Tesla a dit…

Le site de blueman refonctionne....

Phil deFer a dit…

Juste une remarque... si, comme semble vouloir l'indiquer cet article, la petite valoche rouge chauffe à plus de 1400°.... ben doit pas falloir la poser sur la table du salon ou trop près du frigo,.... ^^
Plus sérieusement, pourquoi les amerlocs et les russes n'arrêtent ils pas de fabriquer des sous-marins nucléaires?

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.