vendredi 28 novembre 2014

La vidéo-choc de la mort de Tamir Rice, 12 ans, tué de maniére expéditive par la police de Cleveland

Dans le contexte actuel, cela pourrait être la goute d'eau qui fera déborder le vase.
 


C'est un document-choc rendu public par la police alors que les tensions à Ferguson, à Cleveland et dans le reste du pays autour du racisme et de la violence policière restent vives.

Sur cette vidéo de sept minutes, enregistrée par une caméra de surveillance, on peut voir l'intervention policière qui s'est soldée par le décès du jeune Tamir Rice, 12 ans, mort des suites de ses blessures à l'hôpital dans les premières heures du dimanche 23 novembre.


Alors que le garçon jouait dans un parc avec un pistolet factice. Dans la partie finale de la vidéo, on le voit assis sous le kiosque, en haut de l'écran. La voiture de police arrive à vive allure, et le policier novice, Timothy Loehman, âgé de 26 ans, lui tire dessus à deux reprises dans l'abdomen, juste au moment où il sort du véhicule. Tamir Rice s'écroule. Les policiers le gardent ensuite en joue.

Présent à la conférence de presse durant laquelle la police a rendu publique la vidéo, The New York Times rapporte les propos de l'adjoint au chef de la police de Cleveland, Edward Tomba : "La diffusion de cette vidéo n'est en aucun cas une tentative d'explication du comportement de la police ou de celui du jeune garçon. Nous répondons aux vœux de la famille [de Tamir Rice] dans un esprit d'ouverture et de justice vis-à-vis de la communauté".

Quelques heures après la diffusion de la vidéo, la branche locale de la NAACP, [principale association de lutte pour la défense des droits civiques aux Etats-Unis] a émis un communiqué, rapporte le quotidien de l'Ohio The Plain Dealer. "Nous estimons que la tension grandissante entre la police et les citoyens de Cleveland a joué un rôle significatif dans la mort de Tamir Rice. Cette bavure remet en question la sélection, l'entraînement et la préparation des officiers de police. Bien que nous comprenons le sentiment de colère, de méfiance, d'hyper-vigilance et d'impuissance que l'on peut ressentir (...) face à la violence de la police, nous demandons à la communauté de rester calme", peut-on lire dans ce communiqué.

Pour la famille de la victime, qui a également tenu à s'exprimer par voie écrite, cette vidéo montre que le drame aurait pu être évité et que "Tamir pourrait être encore là aujourd'hui. Sur les images, on voit distinctement que les officiers de police ont réagi de façon expéditive".




http://www.courrierinternational.com/article/2014/11/27/la-video-choc-de-la-mort-de-tamir-rice-12-ans-tue-par-la-police-de-cleveland

8 commentaires:

Madhibiki a dit…

Il faut ajouter à cela l'enregistrement audio de l'appel passé à la police ou une dame précise qu'elle est effrayée, mais n'est pas certaine que l'arme soit réelle. Qu'il est possible que ce soit en effet une arme factice.
On peut alors entendre que la seule et unique préoccupation de l'agent qui prend l'appel est de savoir si le suspect est Noir ou Blanc.
La question fût répétée a plusieurs reprises sans autres demande de renseignements.
C'est en effet la dame elle-même qui se donne la peine de préciser si l'arme est réelle ou factice en précisent simplement qu'elle est effrayée.

Marie-Louise a dit…

Comme cela serait utile pour tenter de déclencher une révolte sociale !
Et ainsi permettre aux contrôleurs de mettre en force leur loi martiale (dont ils ont change le nom aux USA, évidemment).

Ce jeune est physiquement 'beau' à part ça ; cela pourrait faire réagir plus.

Ils essaient vraiment tout, mais la Lumière a maintenant main mise beaucoup plus qu'on ne le pense, sinon ça ferait depuis 2011 que les contrôleurs auraient réussi à déclencher leur WW III.

Ils ont essayé à Ferguson dans le Sud et, maintenant, à Cleveland dans le Nord des USA.

Belle journée !

Ibra Timité a dit…

On dirait que des personnes font vraiment tout pour que ça pète ! Autant de bavures en si peu de temps, soit c'est la loi des séries, soit c'est "volontaire". Dans tous les cas cela peut rendre la situation explosive.

hotchiwawa a dit…

Ibra >> peut-être aussi la pression sur les policiers, des chefs de police ou les événements leurs font peurs (ou tout autre contrôle mental) et ils craquent au moindre truc.

Utopia a dit…

Hotchiwawa
c est certain. La pression est mise pour faire craquer les gens nerveusement et ainsi provoquer des accidents à la chaîne dans l unique but de faire s affronter les communautés entre elles ce qui permettrait à certains de garder les mains relativement propres...
Pourquoi mettre le feu aux poudres alors que chacun aspire à la paix et au bonheur?
La paix dans vos coeurs et vos esprits, bon weekend

Thibault Erikson a dit…

Trop de hasard , de coïncidences encore une fois .... Donc les flics se pointent direct sur un " suspect " armé ? Normalement tu te fous à distance derrière ton véhicule même si t'as un gilet

takapa fairechier a dit…

Wéwé....souhaiter la paix le cul vissé sur son siège....dans la vie tout se gagne...et faut continuellement mouiller sa chemise...c'est le minimum syndical.

takapa fairechier a dit…

@Marie....mais pas seulement. ..voir des complots partout n'est jamais bon signe...climat tendu égal bavure...quelque soit le poste qu'on occupe. ..et à MON sens -voilà une phrase que tous devrait emoloyer plus souvent- le seul et unique complot est celui qui se trame à l'intérieur de chacun de nous et qui kous empêche de faire ce que l'on sait être notre devoir...le jour ou chaque personne sur terre réussira à régler finito la barbarie et surtout les conneries.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.