mardi 18 novembre 2014

Le chiffre du jour : L'armée de l'Etat islamique compte 200 000 hommes




« Je parle de centaines de milliers de combattants, parce qu’ils sont capables de mobiliser des jeunes hommes arabes dans les territoires dont ils se sont emparés », a déclaré Fuad Hussein, Chef d'état-major et proche du président kurde Massoud Barzani, au journal, au cours d’une interview.

Il pense que l’EI contrôle désormais un territoire qui représenterait un tiers de l’Irak et un tiers de la Syrie grand comme la Grande-Bretagne, avec une population d’entre 10 et 12 millions de personnes. Un territoire aussi vaste fournit un vaste potentiel de candidats pour rejoindre l’organisation terroriste.

Hussein justifie ses estimations par les différents fronts sur lesquels l’organisation est présente simultanément : « Ils se battent à Kobani. Au Kurdistan, le mois dernier, ils ont attaqué 7 endroits différents, dont Ramadi [la capitale de la province d’Anbar, à l’Ouest de Bagdad], et Jalula [une ville proche de la frontière iranienne]. Il est impossible de parler de 20 000 hommes, ou d’un nombre similaire », a-t-il déclaré, faisant probablement référence aux évaluations de la CIA, qui avait estimé que les effectifs de l’organisation se montaient à entre 20 000 et 31 500 combattants en septembre.

La sous-estimation de la taille de l’armée de l’EI pourrait expliquer pourquoi les Etats-Unis et les différents pays qui combattent l’organisation terroriste ont été constamment pris par surprise au cours des 5 derniers mois, et pourquoi l’EI a continué de remporter des victoires sur l’armée iraquienne, les rebelles syriens et les peshmergas kurdes. Elle suggère qu’il sera très difficile de venir à bout de l’organisation au moyen de seules frappes aériennes.

Vendredi dernier, le Général Martin Dempsey, chef d'état-major de l'armée américaine, est arrivé à Bagdad, et a qualifié l’EI de « bande de nains », tout en concédant que la campagne durerait probablement plusieurs années. Plus tôt dans la semaine, il avait indiqué au Congrès américain qu’il faudrait 80 000 hommes pour vaincre l’organisation terroriste.

Selon Hussein, les combattants de l’EI démontrent une grande habileté à utiliser les équipements dont ils se sont emparés sur leurs ennemis après avoir remporté des batailles, et notamment après la chute de Mossoul, le 10 juin dernier. Ce professionnalisme militaire pourrait s’expliquer par l’exploitation des connaissances d’anciens combattants irakiens ou syriens. Le chef d'état-major kurde a également indiqué que les peshmergas avaient été impressionnés au cours des combats par l’entrainement et la discipline des hommes de l’EI. Il a également vanté la qualité de leurs tireurs d’élite.

Une étude réalisée par le bureau du Conseil de la Sécurité nationale de Bagdad corrobore les propos d’Hussein. Elle a conclu que chaque fois que 100 djihadistes de l’EI s’emparaient d’un territoire, ils parvenaient à recruter entre 5 et 10 fois plus de combattants. En outre, des rapports ont montré que beaucoup d’hommes ont rejoint l’organisation lorsqu’elle a mené son avancée irrésistible vers Bagdad cet été. Il est probable que ce succès se soit tassé lorsque les pays occidentaux ont décidé de lancer des frappes aériennes contre les sites stratégiques du groupe terroriste.

Dans une région pauvre où il est difficile de trouver du travail, le salaire mensuel d’environ 300 euros proposé par l’organisation peut sembler tentant.

http://www.express.be/joker/fr/platdujour/larmee-de-letat-islamique-ei-compte-200-000-hommes.htm

6 commentaires:

Nova LEAG a dit…

200 000 ? Quand on pense qu'en France, le nombre exact de militaires parés pour le terrain n'excède que péniblement les 50 000 hommes !

tono tony a dit…

Je n'y crois pas un instant...surtout au regard es sources...je cite ;

"La sous-estimation de la taille de l’armée de l’EI pourrait expliquer pourquoi les Etats-Unis et les différents pays qui combattent l’organisation terroriste ont été constamment pris par surprise au cours des 5 derniers mois..."

Bien sur...les states pris par surprise...et en même temps ils continuent de les armer et de payer le salaire des mercenaires drogués barbares...En temps normal un bon pilonnage aérien et y'a plus un barbus...faut arrêter le foutage de gueule...

Cette armée de pacotille ne dépasse pas les quelques milliers mais ils font beaucoup de bruit et de massacres avec l'aide d'isra_hell, du qatar et des occidentaux de l'ouest...

Le clash des civilisations était en perte de vitesse ces dernières années et revoilà ce plan machiavélique en route....

Grandloup74 soixantequatorze a dit…

200 000 quoi ? Hommes ??? non ! Les hommes ne decapitent pas leurs semblables !!! Je vous laisse le soin du choix du qualificatif à employer, mais certainement pas celui d'hommes, pas plus qu'à ceux qui les utilisent après les avoir créés. Si vous êtes des hommes, vous pouvez y réfléchir.

Nova LEAG a dit…

Allons allons internaute Grandloup74, que racontez vous ?

Ignorez vous que notre chère république s'est instituée sur l'étêtement massif de bon nombre de nos concitoyens d'alors ?
Ignorez vous que les usa, cette si gigantesque démocratie, continue d'occire à l'envi dans ses prisons ethniquement surpeuplées, et parfois dans des conditions assez proches de l'amateurisme le plus sordide ?

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2014/07/24/une-execution-par-injection-tourne-mal-aux-etats-unis_4461836_3222.html

Alors oui, d'où qu'ils assassinent, ils restent des hommes. Manipulés, certes, mais des hommes tout de même, car l'homme n'est qu'un kaléidoscope de toutes les folies !

cordule22 a dit…

Bonjour Rorschach.

C'est la première fois que je commente sur ton site. Et tu dois déjà savoir que tu devras censurer mon message. J'avoue que ton site est sans doute une des meilleures sources de désinformation pour les chercheurs de vérité que j'ai pue rencontrer.

Pour qui travailles-tu ?

Je te ne présenterai pas mes salutations, j'espère seulement qu'un jour tu auras le courage et la raison de démissionner et te repentir.

Ibra Timité a dit…

Combien ils sont ? Qui pourrait le savoir à part peut-être leurs parrains. Le problème c'est le soutien en termes de financement, d'armement et de logistique qu'ils reçoivent. Sinon si les frontières étaient fermées et qu'on laissait l'AAS et les forces populaires s'occuper de cette racaille je crois que l'affaire serait vite entendue. Mais il semble évident qu'ils ont le soutien de la Jordanie, de l'armée turque, de l'armée fioniste sans compter les "dirigeants fionistes" de la France. Je ne parle même pas de l'ogre Sam qui rêve de faire chuter l'état syrien depuis longtemps. Je pense personnellement qu'ils sont plusieurs dizaines de milliers, ceux qui disent que c'est impossible, je leur demanderais pourquoi ce serait impossible ? Il y assez d'idiots utiles pour aller faire le "Syriad" (certainement pas le Djihad) !

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.