dimanche 2 novembre 2014

Les tunisiens se mobilisent contre la venue de BHL dans leur pays

Pire que l'Ebola ! La peste BHL a fait une irruption soudaine et incongrue en Tunisie après avoir fait laissé une traînée sanglante qui va de l'Irak, à l'Ukraine en passant par la Libye et la Syrie. Là bas, les gens ont peur et on les comprends...



"Le ministère des Affaires étrangères tunisien a demandé à ses services l'ouverture d'une enquête urgente sur la visite en Tunisie le 31 octobre de l'intellectuel français Bernard Henri Lévy" révèle le site Kapitalis

Joint au téléphone par Kapitalis, Mongi Hamdi, chef de la diplomatie tunisienne, "a déclaré que son département n'a pas été informé de cette visite pour le moins bizarre, ajoutant qu'il n'en avait lui-même aucune idée.


«Normalement, il s'agit d'une personnalité connue et nos protocoles doivent être informés. Nous devons connaitre la partie qui a invité secrètement cet homme. Nous allons mener notre enquête et réagir en conséquence. Inviter secrètement une personnalité comme Bernard Henri Lévy n'est pas un acte anodin», nous a déclaré M. Hamdi, ajoutant qu'il assume la responsabilité de ses propos. Ambiance..."

Tollé général

"Par ailleurs, un groupe d'avocats appelle le procureur de la république à ouvrir une enquête sur le parti ou la partie qui a invité l'intellectuel sioniste Bernard Henri Lévy en Tunisie" rapporte Kapitalis.

"Cette visite est une menace à la sécurité du pays, estiment ces avocats, qui accusent le philosophe français, sur la base de ses engagements antérieurs en Irak, en Syrie et en Libye, de mener des actions visant à déstabiliser le monde arabe et à y semer les graines de l'anarchie au profit de l'Etat d'Israël, dont il est l'un des plus fervents et inconditionnels défenseurs en France" écrit Kapitalis.

Commentant également cette visite, le site Mena Post affirme que "La société civile tunisienne s’est donc mobilisée comme personne et à une vitesse folle, se rendant en nombres à l’aéroport de Tunis-Carthage pour protester et dire toute sa colère contre la présence de BHL dans son pays. A côté des anonymes, les célébrités aussi ont leur place dans une telle protestation. Sur cette vidéo on peut voir l’artiste, comédien et humoriste Lotfi Abdelli qui explique les griefs qu’ont les Tunisiens quant aux prises de position de BHL et pourquoi il n’est et ne sera pas le bienvenu en terre carthaginoise, tout en prenant soin et c’est tout à son honneur, de bien rappeler la différence, claire dans l’esprit de tous en Tunisie, entre les Tunisiens de confession juive et les étrangers aux orientations sionistes et donc coloniales, quelle que soit leur religion par ailleurs, le sionisme, comme le terrorisme d’ailleurs, n’ayant pas de religion attitrée, quoi qu’on en dise."

Quant su site Businessnews, il rappelle "que le philosophe français a joué un grand rôle dans l'attaque de l'OTAN sur la Libye en partie en convaincant le président français de l'époque d'y participer"



http://oumma.com/214941/bhl-indesirable-tunisie-video

5 commentaires:

tono tony a dit…


L'histoire nous démontre que dans tous les pays ou il ramène sa gueule fourchue de démon des milliers de morts s'en suivent...

Que Dieu préserve le peuple tunisien.

hotchiwawa a dit…

Un semeur d emmerdes ce BHL, qu'il reste dans sa grotte et en creve.
Pourriture de philosophe de mes couill*
Va donc prier sur la mort des palestiniens.

Apjal Coba a dit…

Belzébuth-Haine-Lucifer ne se promène pas sans laisser derrière lui une trace sanguinaire ainsi qu’une forte odeur de pourriture. Ce messager ombrageux parcoure le monde médias et écrans en délivrant son message de haine de guerre et de mort. Lui lancer des récipients d’excréments ne fait que de le conforter et de le renforcer dans sa mission de contamination. N’oublions pas que ces messagers là ne font pas parti de l’humanité et que au contraire sont leurs adversaires. Cet automate téléguidé par des maîtres eux même téléguidés par celui qui se prend pour Celui qui ne se prend pour personne à une et unique mission : répandre haine, mort et division à travers le monde. Ces outils : mensonges ,diffamations, incitation à la violence à la guerre et autres.
La bonne nouvelle dans tout ça?
Ils marchent à découvert, ne se cachent plus et leur vulnérabilité ainsi que leur identité ne font plus aucun doute.
L’autre là haut, celui qui se prend pour Celui qui etc, se révèle peu à peu car son heure à sonné, et dans sa précipitation à sauver sa peau est obligé d’agir sans masque.
Seuls quelques ados immatures pensent rester anonymes derrière leurs masques de méchant clown en effrayant les petits enfants.
Dés que vous voyez le visage de ce…cette…bref…sur vos écrans, une solution rapide et efficace, le zap!

PS : on devrait organiser un « zapping day » juste pour le fun!

hotchiwawa a dit…

Non 1 jour sans télé :D

Utopia a dit…

Moi ça fait 2 ans sans télé ;)

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.